Question à nos artilleurs .

Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Question à nos artilleurs .

Message  deGuers Mer 9 Sep 2020 - 18:55

Buffalo Arms vend un nouvel outil destiné au rechargement des étuis de grande capacité chargés en PN .
Le Complete Ignition Black Powder compression die .
C'est un outil qui comprime classiquement la PN  mais qui , " en même temps " , laisse un tunnel vide de PN au centre de la charge .
Son efficacité semble démontrée :
- moins de déviation dans les vitesses ,
- moins de Fouling ,
- meilleure précision .

Il est précisé que la règle du " pas de vide  sous la balle " doit être appliquée ; quoique là du vide ...

Je ne serais pas surpris d'apprendre que nos artilleurs français de jadis n'avaient  pas attendu les américains .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2729
Age : 67
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  Baccardi Mer 9 Sep 2020 - 20:53

Qu'entend-on par "étui de grande capacité" ?

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 14470
Age : 55
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  deGuers Jeu 10 Sep 2020 - 5:24

.45-70 Government , .45-90 , .45-120 , .37-77 deGuers Wink , etc.

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2729
Age : 67
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  Fra78 Jeu 10 Sep 2020 - 7:22

Ce principe est largement utilisé en artillerie, par exemple pour les munitions de char combustibles de 120 mm :

Question à nos artilleurs . 00120-023

Pour les armes légères, on trouve pas mal de brevets sur ce principe, par exemple ce brevet de Steyr Daimler Puch AG de 1990Question à nos artilleurs . US5090327-drawings-page-2
Fra78
Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1779
Age : 74
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  deGuers Jeu 10 Sep 2020 - 12:22

Oui en effet , on imagine le principe : le train d'étincelles de l'amorce percutée va chauffer-enflammer la charge des pieds à la tête de la colonne de poudre , et non plus en vagues ou couches successives .
Mais il n'y a pas de tube central , d'où l'obligation de compacter la PN pour qu'elle ait un minimum de tenue aux chocs .
 M'en vais essayer ça et faire un comparatif ; il suffit de fabriquer un outil simple avec cette pige à la bonne longueur pour aller taquiner le fond de l'étui ; calcul simple .

Pour cet outil US des piges de différentes longueurs sont disponibles ; on garde le corps .

J'adore la retraite , quelle belle époque de la vie  ! salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2729
Age : 67
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  EKAERGOS Jeu 10 Sep 2020 - 12:34

deGuers a écrit:Je ne serais pas surpris d'apprendre que nos artilleurs français de jadis n'avaient  pas attendu les américains .
Question à nos artilleurs . 72113
Sans pouvoir trancher il me semble bien que les douilles d'artillerie US possédaient un tel tube intérieur dans le prolongement de l'amorce/étoupille qualifié de "Tube Porte-amorce".
Dans la mesure ou l'Artillerie US de 39/45 (41/45 pour eux !) était trés largement inspirée de l'Artillerie française ..,difficile de trancher?
salut
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3615
Age : 61
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Question à nos artilleurs . Empty Re: Question à nos artilleurs .

Message  Verchère Jeu 10 Sep 2020 - 14:07

Pour autant que je sache, le tube perforé des douilles d'artillerie n'est pas vide, mais au moins partiellement rempli de poudre noire, destinée à renforcer l'amorce pour l'inflammation de la charge (laquelle, constituée de "spaghettis" ou de "nouilles plates", offre bien assez de vides pour laisser la flamme se répandre).
Curieusement, les artilleurs utilisaient donc la PN pour mieux enflammer la PSF ; tandis que les tireurs à la poudre noire utilisent maintenant la PSF pour mieux allumer la PN (charges dites "dual-load")...

Le canal axial au milieu de la charge de PN, on le trouve au moins sur les "gargousses métalliques" (douilles) des pièces De Reffye (7. 5 et 138, conçues autour de 1870 / 1874). La charge est alors constituée d'un empilement d'épaisses rondelles en PN comprimée (sans doute à la presse hydraulique) percées d'un gros trou axial ; elle est modulable en mettant plus ou moins de rondelles, les rondelles absentes étant remplacées par un tube de calage en carton. Même à pleine charge l'espace vide est très important, ce qui abaisse fortement la densité de chargement et a permis d'expédier à plus de 7 000 m un obus de 24 kg, dans les vieux canons en bronze de 16 qui éjectaient leur boulet de 8 kg à 3 000 m maxi ; et ceci sans leur ajouter le moindre renforcement !
La règle "pas de vide avec la PN" s'appliquait toutefois avec les anciens canons chargés par la bouche avec de la poudre en vrac : pour les charges très réduites on bourrait avec du foin (mais dans les mortiers-bouche en bronze, même à charge maxi il y avait toujours du vide et on ne bourrait pas).

Il semble qu'en fait cette régle soit plutôt "on doit être certain que la poudre se trouve là où les essais ont montré qu'elle devait être".
Les disques de PN des pièces De Reffye sont calés en longueur, les gargousses des canons De Bange reposent forcément au bas de la chambre et occupent toute la longueur, la charge des mortiers-bronze est forcément en bas de la chambre rétreinte...
Dans tous ces cas il y a du vide, mais la PN se trouve toujours forcément à la même place. Tandis que sur une arme portative, selon la façon dont on l'a manipulée, la poudre peut se trouver massée contre la balle, ou contre l'amorce, ou étalée sur la longueur...

L'outil-tasseur à canal central m'inquiète tout de même un peu, car la valeur de tassement sera bien éloignée d'une presse hydraulique ! Je craindrait donc un émiettement progressif (et aléatoire) de la paroi du canal...
Par ailleurs, je vois mal comment l'associer à un remplissage au "drop-tube" (quoique ce ne soit pas inconcevable, mais alors l'opération serait bien compliquée). Or, si le simple versement suivi d'un tassement à la presse à recharger donne effectivement une densité de chargement voisine du drop-tube, quand on vide une cartouche il est flagrant que c'est plus tassé que le drop-tube au dessus, mais moins tassé vers la base (donc, un canal axial resterait-il intact ?).


Pas équipé actuellement pour faire des essais comparatifs...
L'un de mes projets (projet) serait de confectionner un "tube à tir" en 11 mm Gras, afin de fire-former des douilles de calibres improbables sans risquer d'esquinter un fusil. Ce tube (très court et lisse) permettrait aussi des tests à outrance de divers modes de chargement, en toute sécurité (sauf pour le pauvre chronographe, qui ne pourrait pas être totalement protégé).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12437
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum