Nounours et son MAT 49

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Nounours et son MAT 49 - Page 2 Empty Re: Nounours et son MAT 49

Message  bbl56 Jeu 02 Avr 2020, 10:01

feder504 a écrit:Bonsoir,

Comme dit par Joël, ce n'est pas avec le peu de chargeurs, "graillés" réglementairement à 16 coups, tirés tous les 36 du mois, que nos braves Appelés pouvaient acquérir l'expérience nécessaire pour manier le MAT 49 avec maestria  ... Étant sous-off de carrière, j'ai eu la chance non seulement de l'avoir en dotation jusqu'à l'arrivée du FAMAS, mais aussi d'instruire nos jeunes à son maniement pendant une quinzaine d'années ... j'ai fait de sacrés (et très nombreux) cartons avec ce joujou ! Quand ça devient une habitude, la précision des tirs arrive vite et se garde longtemps !

Pour les longueurs de canon, il faut savoir que ceux des Sa 23 et UZI, avec respectivement 283 et 260 mm, sont plus long que celui du MAT 49 (230 mm).

Et comme dit l'ami Verchère, le MAT est costaud !

Dès que je suis devenu "cadre", je me suis adopté une méthode de "tir au jeter" perso assez efficace que pas mal de copains ont copiée : au lieu de monter mon arme à l'épaule au coup de sifflet, j'effectuais un mouvement assez particulier qui mettait la crosse en appui au milieu de ma poitrine, à l'aplomb de mon nez, et je lâchais 2 rafales de 2 avant de revenir "en garde à la hanche". À 25 m, jamais (sauf lendemain de cuite) une balle dehors ...! Very Happy

Pour Verchère, ma main gauche tenait l'arme par l'avant de la carcasse et non par le boîtier de chargeur. C'est moins confortable, mais je préfère ...

Ad'tal, je vois qu'il est tard ...
A Coët dans les mêmes époques, j'arrivais bien à tirer au coup par coup, mais c'était souvent avec une engu.lade à prévoir. J'ai longtemps cru qu'il y avait une raison technique. C'était vrai ?

------------------------

Nounours et son MAT 49 - Page 2 168

bbl56
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1100
Age : 64
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nounours et son MAT 49 - Page 2 Empty Re: Nounours et son MAT 49

Message  Invité Jeu 02 Avr 2020, 11:51

Notre instructeur nous avait expliqué que ça usait prématurément la gâchette. Une fois usée, plus moyen d'arrêter la rafale jusqu'à la fin du chargeur. Comme celles avec lesquelles on allait tirer une fois "pour voir ce que c'était" n'étaient plus de première jeunesse, il nous avait expliqué que même si elles avaient été vérifié, il n'était dans l'intérêt personne de jouer au c... Et d'expérimenter le mode "m...e! Ça s'arrête plus!"
Cet instructeur n'était pas du genre gueulard, mais plutôt patient, prenant le temps d'expliquer pour que même les plus bouchés d'entre nous comprennent.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Nounours et son MAT 49 - Page 2 Empty Re: Nounours et son MAT 49

Message  bbl56 Jeu 02 Avr 2020, 12:28

salut
C'était donc vrai.

------------------------

Nounours et son MAT 49 - Page 2 168

bbl56
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1100
Age : 64
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Nounours et son MAT 49 - Page 2 Empty Re: Nounours et son MAT 49

Message  feder504 Jeu 02 Avr 2020, 20:07

Verchère a écrit:D'où peut-être cet à-priori que j'ai, qu'un PM ne se tire qu'à la hanche, par courtes rafales, en lâchant la première délibérément un peu trop bas.
Personnellement, je n'ai jamais aimé le tir à la hanche ... quand j'étais "bleu", à Bayonne, je tirais mal comme ça ... j'avais osé  dire à un caporal de l'IST qu'il était bizarre de tirer au juger avec une arme qui n'était pas dans l'axe du champ visuel. La réponse fut :"Monsieur veut refaire le manuel ? commence par me faire 4 aller-retour aux cibles, l'arme à bout de bras !".

Que ceux qui possèdent un MAT 49 prennent la pose pour le tir à la hanche, pour voir ... on est tout tordu, l'épaule, s'il faut tenir le boîtier chargeur, partant sur l'avant, l'arme décalée ... j'aime pas.

Mes Appelés tiraient beaucoup mieux avec ma méthode au jeter, et au juger, je leur faisais mettre la crosse sur le bide (mais pas dans le ceinturon, SUR le ceinturon, ainsi l'arme, bien dans l'axe, était dans le même que celui de leur regard, et l'efficacité se lisait dans les carnets de tir. J'ai souvent pris des sections à l'instruction, et vers la fin de leurs classes, le capitaine, en signant les carnets avant de dispatcher les hommes dans les compagnies, me disait :"dites-donc, ils tirent bien, vos gars ..."
Ils tiraient d'autant mieux que je leur disais "c'est pas dans le bouquin, mais vous allez voir, par rapport à vos copains des autres sections". Il y a toujours, chez les jeunes, un esprit d'émulation que je me faisais une joie de susciter ... Very Happy 

Allez, on est finés (c'est pas plus con que le reste) alors je brode ... comment ça, "encore !" 
Un de mes meilleurs souvenirs date de 1980 ... je me trouvais comme "passager" au GMR 5 de Lyon, unité de gratte-papier, mon affectation, au retour de Tahiti, ayant été annulée suite à la saisie des armes du Musée de Gruissan. J'y attendais mon jugement et la probable fin de ma carrière ...
Rattaché à l'unité des services, son capitaine, à qui j'avais expliqué la raison de ma présence ici, avait répondu :" Ah, c'est à cause des armes, alors vous devez vous y connaître, je vous nomme armurier et responsable du tir !". Que n'avait-il pas dit là ! En 8 mois, je lui ai bouffé plus de deux ans de dotation de cartouches, et les Appelés "fils d'archevêque", qui auparavant rechignaient à aller au tir (les séances se déroulaient toutes de nuit, en stand couvert, la journée se passant derrière la machine à écrire), se battaient pour y participer. le bruit s'est répandu, et par la suite, je voyais arriver près des cars 45 places qui nous emmenaient, des cadres d'autres services (off et sous-off) dispersés dans Lyon venus voir "s'il n'y avait pas une petite place pour la séance"...!
J'aurais dû faire payer ...

Songez donc ... avant l'ère Feder, le tir se faisait au 49-56 ... 5 fusils mis en place sur les emplacements, 1 chargeur de 5 cartouches chacun, les mêmes armes restant en place et servant à tout le monde ! La séance ne servait qu'à remplir une case dans le carnet de tir ! Et au retour, les gars, des pistonnés habitant tous Lyon, s'égaillaient comme une volée de moineaux, laissant les deux pauvres bougres de l'armurerie nettoyer les 5 flingots !
Étant "passager", j'avais repris ma tenue d'origine et le béret rouge assorti, on évitait donc de me contrarier ... chacun eut désormais son arme attitrée, qui fut réglée, et les genres de tir commencèrent à se diversifier. Toute la gamme de ce qu'on pouvait faire avec ce qu'on avait y passa, de jour (avec l'éclairage) comme de nuit ! Le tir de nuit au PM se faisait à la traçante, chargeurs graillés à 32 ! Mes bonhommes ont pu tirer au PA, au PM, au fusil bien sûr, mais aussi à la AA-52, au LRAC de 73 tir réduit. Ils aimaient ça, les gourmands ! Pour ma part, je me suis offert en plus quelques bons cartons au 24-29, dont deux exemplaires neufs dormaient depuis des lustres sur les râteliers de mon armurerie. À l'ENSOA, je n'avais pu tirer qu'à blanc avec ce FM, je me suis rattrapé !

Pour les tirs au PM, j'ai appris ma méthode à mes braves dactylos et comptables, et en quelques mois, ils tiraient aussi bien, sinon mieux, que les gars du régiment voisin, le 99e RI de Sathonay.
Ils n'étaient pas peu fiers de les avoir battus lors d'un derby improvisé lors d'une séance commune résultant d'une erreur de programmation du stand de tir. Ils prétendaient être prioritaires et voulaient nous chasser, mais j'ai réussi à obtenir de leur officier de tir qu'on fasse plutôt un concours entre nous ... je pense qu'il n'est pas allé clamer le résultat chez son commandant d'unité ...  Very Happy

Mes gars étaient si fiers que quelques-uns, lors d'un pot qu'ils m'avaient offert à l'extérieur à l'occasion de "la quille", m'ont montré leurs carnets de tir, qu'ils avaient piqués avant de partir !
Je pense que dans les chaumières appartement cossus des milieux "Soyeux" de Lyon, il y en a qui se la sont pétée bien des années après ! Au moins, cela aura été un bon souvenir pour eux !

Souvenirs ...

A+

------------------------

"Un homme armé est plus indépendant qu'un homme sans armes"
(Spinoza)
"Les trois métaux précieux de la Liberté sont l'or, l'argent et le plomb"
(George Washington)
"... surtout le plomb"
(Wolfgang Amadeus Feder 504)
feder504
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7421
Age : 72
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Nounours et son MAT 49 - Page 2 Empty Re: Nounours et son MAT 49

Message  Verchère Ven 03 Avr 2020, 04:21

Le copain perdant l'équilibre sous le recul de son PM "emballé", c'est certainement parce qu'il s'était concentré pour faire du point, par rafales très courtes, et ne s'était donc pas préoccupé de son équilibre. Car bien sûr, quand on se prépare à vider d'un coup un plein chargeur, on se campe bien sur ses deux jambes !

L'usure de la gâchette en tir coup par coup j'ai toujours eu un doute, justement parce qu'elle était montée sur ressort amortisseur. Une pièce qu'on ne vérifiait et ne nettoyait plus, pourtant elle était démontable et faisait partie de l'entretien courant à l'époque de l'AFN.


Les souvenirs de Feder sont toujours passionnants !

Et instructifs. Donc si je suis rappelé j'essaierai sa méthode.
Mais c'est peu vraisemblable, quoique je puisse encore très bien enfiler ma tenue jaspée ou plonger sous un barbelé. Et puis faudrait qu'il leur reste une MAT 49 à me confier ; je craindrais de me retrouver avec un Ruby de l'ONF, ou un fusil Mle 1866-74 M-14 N récupéré dans les caves des Invalides, avec une poignée de cartouches PPU réquisitionnées chez l'armurier du coin...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12606
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum