Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mar 28 Jan 2020, 07:44

J’ouvre comme promis lors de la présentation ce thr… pardon , ce fil ( c’est vrai qu’on a des cousins de la Belle Province par ici, c’est eux qui ont raison…. utilisons un français châtié)
Tiens du coup je viens de me payer une tranche de Beau Dommage ce matin au réveil, ça fait du bien d’entendre cet accent ! Very Happy
 
Dans ce fil donc, je vais essayer de vous expliquer comment je fais la photogravure pour restaurer ou raviver de vieux marquages un peu défraichis sur nos armes réglementaires ou de collection.

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190615

 
Je voudrais préciser que le résultat obtenu n’aura pas tout à fait le même rendu que le marquage poinçonné d’origine. Il ne s’agit pas de faire de vrais faux,  avec une loupe on verra tout de suite que c’est une restauration ! Mais si elle est bien menée cette restauration peut redonner son « identité » perdue à votre arme.


 
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Photo_15
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Photo_14

Certains font une restauration poussée en utilisant par exemple une CNC pour fraiser les textes, je trouve que ça un peu trop neuf, la méthode que je vais vous montrer est plus douce et à mon goût respectera mieux le caractère de l’arme.
Quelquefois si le marquage est encore un peu lisible, ça vaut le coup de le garder tel quel : la meilleure restauration étant celle que l’on ne fait pas !
 
Mais si vous pensez qu’en restaurant ou en polissant pour ré-bronzer vous allez effacer encore ces poinçons presque illisibles, et que vous êtes prêts à faire quelques essais ( et y passer un peu de temps et quelques dizaines d’€) et bien la suite est pour vous  Very Happy
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Invité Mar 28 Jan 2020, 08:47

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113

j'ai hâte d'en apprendre davantage drunken
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Chapitre 1 ; Historique de la photogravure

Message  jean santos Mar 28 Jan 2020, 08:59

Un peu d’histoire sur la photogravure :
 
Nicéphore( joli prénom , n’est-ce pas ) Niepce faisait déjà de la photo en 1825, mais c’est l’anglais Talbot qui va utiliser cette méthode de vernis photosensible : https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Henry_Fox_Talbot en 1850
Cette méthode de photoglyphic engraving est celle que nous allons étudier et tester .
Comme vous voyez elle est contemporaine de l’essor de l’industrie armurière, on pourrait donc se demander si les fabricants de l’époque on pu l’utiliser ? la réponse est OUI , au moins pour un d’entre eux : COLT
Il y a quelques mois , sur un sujet ouvert sur le forum de gravure américain , j’avais fait remarquer qu’un marquage de COLT FRONTIER me semblait anachronique, et certainement récent (suspect donc):
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Fronti13



mais les spécialistes m’avaient répondu que Colt utilisait bien cette technique de marquage au début de la fabrication de cette série , le temps de faire réaliser un poinçon de marquage. regardez sur la même arme le marquage de l’adresse Colt qui lui a été fait au poinçon :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Fronti12



Le résultat est parlant, n'est-ce pas ? c'est beaucoup plus net, profond et le métal au fond des lettres est brillant : Cela peut s'expliquer car sur ces marquages l'acier a été enfoncé par la roulette/poinçon et le métal s'est donc écroui en surface, le rendant plus résistant à la corrosion. La seconde raison est que ces marquages profonds piégeront mieux un léger film d'huile , ce qui va encore les protéger.





Je viens de trouver sur le web d'autres marquages de FRONTIER dont celui-ci qui comme vous voyez est fait aussi par photogravure ( Etched), mais avec une technique légèrement différente du frontier au dessus, là c'est le fond qui a été creusé à l'acide et les marquages ressortent en "relief" c'est plus lisible Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 111

 Et voici un autre marquage par photogravure en "creux" mais là ils ont eu quelques petits problèmes de film, c'est le genre de défaut que nous essaierons d'éviter sur le tuto

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 210



Sur ces deux dernières photos , il est fort à parier que ce sont des N° de série plus élevés , Colt avait abandonné la photogravure et utilisait le poinçon qui est tout de même plus "industriel" Vous allez remarquer des lettrages différents , mais cela me semble logique , ce n'est pas le même poinçon qui a été utilisé , sur l'un des deux ils avaient rajouté le calibre.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 311



Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 410





Voilà donc un rapide aperçu de ces marquages faits par photogravure. Je n'en ai pas trouvé chez d'autres fabricants que Colt, mais cela m’étonnerait que cela n'ait pas été utilisé par d'autres.  Maintenant que votre œil est exercé à reconnaître un poinçon ou une photo gravure, n'hésitez pas, si vous avez un exemple à nosu montrer , on l'analyserait ensemble Very Happy



Je vais aller continuer mes essais de photogravure pour pouvoir compléter les photos du futur tuto...la suite à l'épisode 2 : Le matériel utilisé pour la photogravure Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mar 28 Jan 2020, 09:05

Pendant que j'écrivais , je viens de voir que Voxan avait posté...   wow, quel bel avatar . Il manquerait juste un petit N° de série sur la fesse droite Very Happy ou un petit tatouage du poinçon Mauser Cool
Cela me donne envie d'écrire  sur les tatouages appliqués aux armes à feu ...mais ce sera un autre fil Wink et peut -être ailleurs, ici c'est réglementaire...sérieux!
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Baccardi Mar 28 Jan 2020, 21:43

Vivement la suite, pour savoir comment ça marche !

(... c'est quoi une tranche de Beau Dommage ??  Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 842554592 )

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 14344
Age : 55
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Pâtre Mar 28 Jan 2020, 21:51

salut
Baccardi a écrit:
(... c'est quoi une tranche de Beau Dommage ??  Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 842554592 )

https://www.youtube.com/watch?v=m8JZooSVi_c

https://fr.wikipedia.org/wiki/Beau_Dommage

Et, effectivement, très curieux d'en apprendre plus. (sur cette technique! Wink )

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5121
Age : 49
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Baccardi Mar 28 Jan 2020, 23:00

Ok pour le "Beau Dommage"... de mes montagnes, j'avais pensé à un fromage...  Embarassed 

Bon, on attend la suite !

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 14344
Age : 55
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Tico Mar 28 Jan 2020, 23:53

Bonsoir, 
Merci 
Instructif
Wink
Tico
Tico
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1045
Age : 40
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty MATERIEL NECESAIRE POUR LA PHOTOGRAVURE

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 07:32

Merci messieurs pour les encouragements, je vais donc continuer, puisque  je n'ennuie pas en maudit le monde entier Very Happy
En fond sonore j'ai mis la complainte du phoque c'est ma préférée de Beau Dommage.

Voici la liste du matériel que j'utilise  :

vernis photosensible à vaporiser sur la pièce
Révélateur

 OU  Film Photosensible  . Le révélateur au dessus convient en général pour ce genre de films , qu'ils soient positifs ou négatifs

Lampe UV
 [url=https://www.conrad.fr/recherche?search=Lampe de poche]Mini Torche UV[/url]
 éventuellement Laser UV
Perchlorure de ferhttps://www.conrad.fr/p/perchlorure-de-fer-en-granules-conditionnement-1-l-cif-ar37b-095503?searchSuggest=product&searchTerm=perchlorure&searchType=suggest

Alimentation 12V 0,2A :
https://www.polytech-oscilloscopes.com/alimentation-secteur-12-v-275845.html?gclid=CjwKCAiA1L_xBRA2EiwAgcLKAxiZqdtp8zV_xYXn4bJxCfxAXA18M_Otl1a_6gJYPGPQGrmn4wu5UxoCo1cQAvD_BwE


Coton tige , éponge, chiffons

et bien sûr des EPI :pirat: : Lunettes et gants
 
CONSEILS de PRUDENCE: la méthode que je vais décrire utilisant des produits chimiques et de l'électricité, il faut respecter à chaque fois les consignes de sécurité qui figurent sur les emballages . Pour l'électricité pas de transfo bricolé , il faut être isolé du secteur ( symbole double carré) La tension 12V n'est pas impérative , tout chargeur  qui délivre du courant continu entre 6 et 12v peut faire l'affaire.

PROTEGEZ votre vue : Les UV sont dangereux, ne jamais fixer les lampes allumées . Le laser est encore plsu dangereux . Attention aux réflets . Et SURTOUT , ne LAISSEZ PAS ces lampes à portée de main des enfants .

Les plus beaux marquages ne méritent pas qu'on se blesse ou qu'on s'abîme la vue , donc soyez très PRUDENTS et lisez les notices des produits avant de les utiliser  :twisted:
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  veflat Mer 29 Jan 2020, 08:02

je me délecte d'avance un tuto trés intéressant.

ah , le perchlorure ,ça me rappel ma jeunesse , quand ,émerveillé j'avais réalisé mon premier circuit imprimé au lycée old


tien , pour te remercier ,comme tu sembles nostalgique du délicieux accent de nos cousins d'outre Atlantique ,voici une chansons hommage d'un grand artiste de chez nous.

   

------------------------

GMO and pesticides, will make you live better


grrrrrrrrr !
veflat
veflat
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 694
Age : 57
Localisation : haut de France
Date d'inscription : 10/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty MODE OPERATOIRE

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 08:17

Voici les étapes :

  • TROUVER une photo la plus nette possible du futur marquage à graver
  • Avec PHOTOSHOP ou COREL ou équivalent, retoucher la photo et créer le texte : il faut obtenir un fichier pdf qui soit très net et A L’ÉCHELLE
  • Le Fichier Pdf permettra de faire un TYPON : c'est le film avec des NOIRS TRÈS OPAQUES qui va servir à masquer le film et bloquer les UV lors de l'exposition ( qu'on nomme aussi INSOLATION)
  • Préparer la zone à graver sur l'arme : polir, dégraisser à l'alcool , et protéger les zones voisines avec du scotch de peintre souple( le bleu est super)
  • Vaporiser le vernis : 2 passes croisées avec la bombe à 20cm . Laissez sécher 24h00 ou chauffez avec un décapeur thermique pendant 5'( si vous voulez aller plus vite)
  • Découper le typon en laissant entre 5 et 10mm de marge autour du texte à graver. Le poser sur la zone, le CENTRER et le fixer avec du scotch en le plaquant au maximum
  • INSOLEZ en chronométrant et en respectant les distances lampe/pièce que vous aurez déterminées lors de vos Tests Préliminaires.
  • Enlevez le typon et passez le révélateur avec une éponge ( gants + lunettes of course :pirat: ) vous devez voir le métal apparaître
  • Préparez l'attaque au perchlorure en protégeant toutes les zones voisines ( scotch bleu  + accessoirement une"cuvette" avec de la pâte à modeler ou un cordon de silicone : le but étant d'éviter que le perchlo aille couler en dehors de la zone vernie
  • Attaque au perchlo : je le dépose avec une pipette, le laisse agir 2 ou 3' , puis je rince à l'eau en épongeant , SAN FROTTER le vernis! eT je recommence plusieurs fois 3 ,4 ou plus jusqu'à obtention de la profondeur désirée . Avant chaque nouvelle morsure, je regarde à la loupe pour voir si le vernis ne s'est pas écaillé. S'il s'écaille , arrêt immédiat .


Variante pour aller plus vite et creuser +profond: Utiliser l'électrolyse : + de l'alim12v sur la pièce et - sur le coton du coton tige, imbiber le coton dans un verre d'eau salée ( 1c. à café de sel) et venir tapoter la zone à creuser . Vous verrez un dégagement de bulles ( Attention c'est du Chlore ! donc travaillez soit à l'extérieur , soit dans un local ventilé)  J'utilise un ventilateur à faible vitesse qui balaye au dessus pour éviter de respirer ça , car la gravure peut durer entre 10 et 30 minutes.


  • Une fois parvenu à la bonne profondeur : rinçage de la pièce et enlèvement du vernis( ou du film) à l'acétone
  • Polissage + éventuellement si vous voulez augmenter le contraste, passez de l'encre au fond des gravures
  • Huilez la pièce ou bronzez  ou nickelez etc  dans le cas de ces finitions je mets l'encre seulement à la fin



J'ai énuméré les opérations et dans le post suivant je vais vous montrer ces étapes en les illustrant avec quelques photos, ce sera plus parlant. Après je répondrai à vos questions ...si vous en avez . Mais je pense que ce sera clair pour tout le monde Very Happy
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 08:26

Merci Veflat! c'est vrai que pour ceux qui ont fait des CI tout ceci est très familier . J'en ai fabriqué des centaines Wink 
Je ne connaissais pas ce Coluche , mais je trouve qu'il force un peu la caricature en général je comprends mieux le canadien Very Happy


Allez je vais trier mes photos et j'essaie de vous poster ça à la suite
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty PAS à PAS Photogravure : Realisation du TYPON

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 09:32

Je vais prendre comme exemple la restauration des marquages sur un S&W N°3 fabriqué au 19e siècle en Russie dans la manufacture de Toula. Seul les premiers caractères sont lisibles sur la bande de visée et de temps à autre on distingue un caractère en cyrillique .
1° RECHERCHE de la photo du marquage à reproduire  :
Pou ça internet et les forums comme celui-ci sont géniaux : J'ai pu retrouver dans un forum américain plusieurs photos ou on reconnaissait le nom du début( "Impérale" en russe) ici au milieu :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Russia11" />

Plus la photo est nette plus cela facilitera la réalisation du typon, et ici j'en ai trouvé une parfaite :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Smith_10" />

Même avec une photo parfaite on ne pourrait pas faire un typon correct car il faut seulement du noir et clair, et ce serait très long de nettoyer la photo avec photoshop.
L'avantage est qu'il devient possible avec l'informatique de télécharger la police de caractères qui correspond...même la police cyrillique !!!
Avec Photoshop, en mettant la photo modèle en dessous, j'écris sur des calques le texte et je le transforme pour avoir les hauteurs , les espacements, j'y rajoute les ponctuations avec les outils pinceau et je peux à la fin isoler le calque et avoir une fichier  qui va permettre de faire un typon de qualité.
 Les contrôles en imprimant le fichier sur une feuille transparente permettent en superposant le texte sur l'arme permettront de vérifier que l'échelle est respectée
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 1_dess10

Une fois que le fichier est correct , je peux faire un typon maison en imprimant deux transparents que je vais superposer sur une vitre , ici c'est un test avec un marquage imaginaire du forum TAR Very Happy et un aigle un peu stylisé...
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 2_impr10" />
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 3_sper10

Ce typon d'essai ne sera pas assez opaque pour faire la gravure définitive sur l'arme, mais il vous permettra de faire des tests sur une plaque métallique et de voir les temps de morsure .La plaque de test permettra aussi de vérifier que le rendu de la gravure se rapproche bien de la photo modèle. Ici dessous on peut voir que les textes sont un peu +épais que le modèle , mais avec le typon définitif qui sera plus opaque les textes seront plus fions et se rapprocheront au mieux de l’orignal.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Plaque10" />
 Sur ce test de Merwin le typon provisoire n'était pas trop mal et se rapprochait à 90%
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Plaque12

Une fois que ces tests vous ont permis de valider ou de faire de nouvelles petites corrections vous aurez enfin un fichier Pdf qui vous permet de faire réaliser un typon professionnel par une société à qui vous enverrez le fichier et qui vous renverra le typon. Comme c'est le même prix et que le texte est très réduit rien ne vous empêche dans le même fichier de le recopier en inversé, en négatif , en positif  et de le copier/coller deux fois pour remplir le A4 Very Happy

Sur internet vous trouverez plein de professionnels , moi je les fais faire chez Agrandissime à Angoulême , je crois qu'un typon coûte environ 12€ et vous l'avez deux jours après. Avec ça pourrez graver quelques centaines de russians Very Happy  C'est plus économique si vous pouvez cumuler plusieurs marquages sur un même typon. Voici à quoi il ressemble ( celui-ci es pour des vernis négatifs :fond sombre et texte clair)
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Typon_10

Voilà j'espère n'avoir pas été trop long , cette étape de réalisation de typon est TRÈS importante Wink Si vous maîtrisez un peu les logiciels de retouche photo elle se fait tranquillement au chaud devant le micro , pendant les longues soirées d'hiver  .   Maintenait que nos avons le typon on va pouvoir GRAVER Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  PB92 Mer 29 Jan 2020, 10:12

Chapeau l'artiste salut

PB92
Membre
Membre

Nombre de messages : 80
Age : 63
Date d'inscription : 09/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty POSE DU VERNIS - Variante : POSE DU FILM

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 10:17

Le vernis et le film ont leurs avantages et inconvénients . J'obtiens plsu de finesse avec le vernis , mais je trouve le film plus résistant au prechlo ou aux acides et donc je pourrai avec le film creuser plus profond.

Le film est plus rapide à poser :

  • dégraissage de la pièce à l'acétone et soufflage
  • découpe d'un morceau de film = surface de gravure 5 à 10mm
  • préchauffage pièce au décapeur thermique 10 à 20 "


  • Enlever une des pellicules de protection du film : c'est un peu galère , le plsu simple est de coller un morceau de scotch et de tirer  pour peler cette fine feuille transparente
  • Poser le film avec cette émulsion bleue directement sur le métal
  • Maroufler avec le pouce en partant du centre vers l'extérieur pour chasser les bulles, tout en chauffant ( de loin hein  Cool ) au décapeur thermique.
  • C'est prêt à INSOLER


Pour le vernis :

  • Protection zone autour de la gravure au scotch bleu
  • passage deux couches croisées en tenant la bombe à 15/20 cm
  • laisser sécher 4 heures au moins à l'abri des poussières et de la lumière ( ex carton à chaussures)
  • Si vous êtes comme moi un peu pressés, vosu pouvez accélerer le séchage en passant pendant une minute le décapeur thermique 

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 4_przo10

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 4_sech10

Ici le typon du test TAR 2020 est maintenu par du scotch à l'emplacement de la future gravure :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 5_pose10
 et ici dessous vous avez le typon dont j'ai découpé la fine bande ( gravure+ 5 mm ) et que j'ai collé sur la bande de visée du Russian. Cette partie est hyper délicate, il faut que ça plaque bien , la bande est très légèrement convexe. Et le ruban adhésif ne doit pas empiéter sur le texte : idéalement il faut au moins 2 à 3mm libres autour du  texte du typon car le scotch va atténuer un peu les UV. si vous êtes perspicaces ( ce dont je ne doute pas Wink ) vous allez remarquer que ce n'est pas le typon montré précédemment que j'ai utilisé . Il n’était pas adapté au film positif que j'avais reçu de chine Embarassed il a fallu en faire faire un autre inversé . Maintenant dans le même typon je fais le positif et le négatif , comme ça je peux m'adapter à tous les films ou vernis.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190616

Pour ceux qui auraient fait du labo photo ( vous êtes pas jeunes hein les gars? Cool ) vous remarquerez qu'il n'y a pas besoin d’éclairage inactinique, par contre il ne faudrait pas faire ça à la lumière du jour , un éclairage néon comme j'ai dans mon atelier ne sensibilise pas le film ou le vernis. Par contre si je ne fais pas la gravure tout de suite je stocke la pièce dans un carton à l'abri de la lumière.


Voilà pour l'étape FILM , maintenant nous allons voir comment insoler Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty INSOLATION +révélation

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 10:58

Lors de vos TESTS préliminaires vous allez noter le temps et les distances de la lampe à la pièce . Ce n'est pas à la seconde près , mais il vaut mieux éviter d'insoler trop longtemps car le typon a beau être opaque , la lumière passe par le côté et peut élargir la taille des textes que vous voulez graver !

D'ailleurs je conseillerais de travailler avec un typon imprimé en "miroir" comme ça la face noire du typon se retrouve directement au contact du vernis ( ou du film) et vosu aurez moins d’insolations parasites  .

Dans le cas du Russian j'ai utilisé une lampe à 20cm au dessus pour éclairer le plus uniformément possible la zone, et je l'ai déplacée 2 ou 3 fois au cours de l'insolation que j'ai chronométrée à 2'

 Le canon est fixé dans mon étau pendant la durée de l'insolation.
Si vous avez de bonnes lunettes de soleil qui protégent vraiment des UV c'est le moment de les sortir Cool 
Dans tosu les CAS : NE REGARDEZ pas la lampe  ....
Et si vous faites la manip en marcel , attention aux marques de bronzage disgracieuses sunny

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190617

Pour le test TAR , comme c'est beaucoup plus réduit j'utilise la mini torche UV ( environ 30")
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 7_inso10
Ou le petit laser UV , lui en 10" il insole sans problème des petites surfaces comme ici:
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 6_inso10


 Une fois insolé il faut il faut passer à la REVELATION  :  Un truc important si vous avez utilisé un film = Pensez à enlever la couche de protection extérieur qui protège l'émulsion bleue( en fait elle est prise en sandwich entre deux fines couches de film transparent) La encore c’est un bout de scotch collé dans un coin qui permet de la peler plus facilement.
Une fois l'émulsion à nu , vous passez le révélateur à l'éponge, moi je le mets dans un vieux bol au fond de l'évier et je trempe l'éponge que je tapote sur la gravure. Il vaut mieux y aller mollo pour ne pas risquer d'arracher le film autour des lettres. Si votre insolation est correcte , en 1 minute vous devez voir apparaître le métal en dessous.

Avec une loupe il faut s'assurer que toutes les lettres sont bien dégagées , sinon il faut revenir sur ces zones-là :
Le film qui reste a pris une couleur plus foncée , lagon des mers du sud, pendant l'insolation , c'est sa façon à lui de bronzer Very Happy 
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190618

L'étape suivante va être de protéger avant la morsure à l'acide toutes les zones autour avec du scotch bleu . Dans certains cas où j'ai fait des morsures TRÈS LONGUES à l'acide nitrique dilué , il m'arrive de faire une cuvette avec un pistolet a cartouche silicone , cuvette qui va servir de rétention à l'acide . Mais souvent un simple cordon de pâte à modeler sert de cuvette et évite que le perchlo aille se balader. Ce cordon est pressé sur le scotch bleu pour que ce soit le plus étanche possible.

Voilà là on est prêts à passer à la morsure , je vais seulement vous montrer celle au perchlo mais je vous expliquerai celle par éléctrolyse

A SUIVRE Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty MORSURE de la gravure

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 14:26

Nous arrivons à la dernière étape, la plus cruciale, jusqu’ici on avait droit à autant d’essais qu’on voulait, il suffisait de poncer de repolir de remettre un film ou un vernis… et on pouvait recommencer.
 
Là ça va creuser, donc les « réparations » ne seraient pas faciles, il faut encore regarder si c’est bien centré, s’il n’y a pas de lettres mal insolées , s’il n’y a pas de « trous » qui pourraient former une piqure lors de la morsure …. Il est encore temps de refaire , finalement ça prend à peine 30 minutes …. Sad
 
Bon si c’est OK, on va y aller, tout est protégé, on a les gants, le local ventilé, les lunettes ?
 Je mets le perchlo avec une petite pipette en plastique, ça permet de bien contrôler ce qu’on met et de ne pas en verser en dehors.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 8_atta10" />
 
Au bout de 4 à 5 minutes  le perchlo devient moins virulent , je rince la pièce  sous un filet d’eau dans l’évier , je la souffle un peu de loin et je recommence à mettre du perchlo neuf.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 9_aspi10" />
 
Je refais la manip tant que n’ai pas atteint la profondeur voulue que je contrôle à la loupe après chaque   rinçage. Cela demande en général 5 ou 6 morsures de 5 minutes. Parfois plus .
Lors du contrôle à la loupe je vérifie qu’il n’y a pas d’accidents : vernis qui se décolle ou s’écaille, tailles qui s’élargissent trop … dans ces cas il faut arrêter immédiatement , nettoyer , enlever le vernis et regarder s’il est possible de réparer .
 
Il m’est arrivé de tenter de remettre du vernis et d’insoler de nouveau au même endroit, mais c’est très risqué , on ne tombe jamais pile poil sur la même position car avec une couche de vernis par-dessus la première gravure devient difficile à voir et le centrage du typon est difficile.
Quelques fois il est plus rapide de tout  poncer au 400 puis 800 puis repolir et recommencer. La gravure n’est pas profonde quelques dixièmes, ça ne modifiera pas trop les dimensions. Voici le test TAR, c'est pas top car l'insolation s'est mal faite , le typon fait avec deux transparents superposés n’étant pas assez opaque.
 Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 10_pon10" />
et voici le Russian, là avec un typon pro ça va nettement mieux :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure <a href=Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190619" />

 
 
Je vous ai parlé de la méthode d’attaque électrolytique, c’est un peu plus rapide que le perchlo seul, il m’est arrivé une fois de l’utiliser avec le perchlo comme électrolyte, c’est du turbo là…je déconseille. Par contre ça noircit bien les fonds et contraste les gravures. On peut le faire pendant quelques dizaines de secondes à la toute fin une fois que l’on a atteint le bon niveau avec  des morsures classiques au perchlo seul.
Pour ne pas abîmer la pince crocodile j’utilise un fil fin dénudé sur quelques cm dont le cuivre est enroulé sur le 1/3 du coton et ensuite j’imbibe le tout de perchlo et je le promène sur la surface du film. Il ne faut jamais faire de surplace  , le courant pouvant créer un échauffement local qui va décoller le film et créer des accidents de gravure.
 
Je rappelle les polarités : + sur la pièce et – sur le coton tige.
 
 
Lorsque la gravure est finie , j’enlève les protections , je dissous le film ou le vernis avec un chiffon imbibé d’acétone et  je fais souvent une petite « neutralisation » avec un peu de révélateur ou simplement à la lessive St Marc pour stopper toute action de l’acide qui serait resté au fond des gravures .
 
Un petit polissage et la pièce est prête à être remontée sur l’arme  . Si elle est laissée dans le blanc je passe dans la gravure de l’encre pour les gravures en taille douce , c’est un peu gras, ça accroche bien et le contraste est excellent.
Si la pièce doit être rébronzée , il faut mieux ne rien passer dans les gravures …. Vous pourrez toujours passer du correcteur blanco après le bronzage si vous voulez contraster les marquages. Voici le Russian qui doit être rebronzé , il a déjà retrouvé son identité  et ça lui va mieux au teint Very Happy il y a même le pinçon avec l'aigle impérail russe au bout de la bande , à droite Wink
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure P1190621
 
 
Voilà , je vous remercie d’avoir suivi ce petit tuto et j’espère avoir levé un coin de voile sur ce genre de gravure … c’est un peu plus moderne mais ça se rapproche des gravures à l’eau forte que pratiquaient beaucoup les couteliers ou les manufactures comme klingenthal sur des sabres .
Sur les armes à feu , comme je disais sur le chapitre « historique » cela a été beaucoup moins employé que les techniques de marquage au poinçon( techniques qui sont moins à la portée d’un amateur)
 
Si vous voulez vous lancer et que vous ayez des questions , n’hésitez pas , j’essaierai d’y répondre avec plaisir . Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Verchère Mer 29 Jan 2020, 16:08

FAMEUX SUJET !
En plus, bien expliqué et bien détaillé.

J'avais tout de suite pensé aux anciennes gravures à l'eau forte, moins techniques mais demandant plus d'adresse car on dessinait alors le masque à la plume (ou on grattait un vernis uniforme avec une pointe).
Je me demande d'ailleurs si les fins marquages des canons de CG63 suédois ne sont pas faits en photogravure...
En fabrication de série, le poinçonnage est plus usuel mais sans doute parce qu'il est plus rapide et réalisable par n'importe quel ouvrier non qualifié. Mais il faut avoir fabriqué la molette de marquage et réglé le montage supportant la pièce ; ce qui n'est rationnel qu'en grande série.

Pour mes circuits imprimés photosensibles j'utilisais un tube "néon" de type "Germicide", destiné à la stérilisation des labos pharmaceutiques hors de la présence du personnel, et que j'avais acquis pour faire des collages de Plexiglass. Très efficaces mais faut bien garder les yeux au fond de la poche, avec le mouchoir par dessus !
Et des pseudo-typons réalisés à l'imprimante laser : effectivement, le noir n'est pas parfaitement noir et les circuits ont souvent des défauts. Les lacunes du typon peuvent se boucher au feutre, les bavures de noir laissent une bavure de cuivre qu'on peut gratter ; donc ça se retouche et pour un circuit imprimé c'est acceptable. Mais pas pour une gravure dans la ferraille, qui exige beaucoup plus de netteté !
Les typons de photogravure "qualité industrielle" ne sont pas un domaine confidentiel : l'imprimerie Offset et la sérigraphie en font un grand usage (voir s'il n'y aurait pas moyen d'ajouter un petit bout perso au bord des typons d'un copain sérigraphiste)...

Par contre, j'aurais pas pensé que le perchlorure de fer "bouffe cuivre", bouffe aussi le fer. Et je me serais fait ch... avec du vrai acide bien méchant, tandis que le perchlorure se manipule sans grandes précautions (perso j'en prends aucune, ni d'ailleurs pour l'électrolyse 12 V **, mais j'ai la peau dure).


Je sais pas pour les collègues mais pour ma part, de tels sujets j'en redemande !

** Electrolyse 12 volts :
L'expérience m'a montré que pour dérouiller des pièces, 12 V c'est beaucoup trop et qu'un chargeur de batterie "ancienne construction" (transformateur linéaire) en 6 volts suffit très largement. Ces chargeurs ne se trouvant plus, j'ai essayé un chargeur de téléphone portable (et un vieux, de 3.6 V et pas 5 V comme maintenant), qui fut très satisfaisant : je n'utilise plus que ça !
Qu'en serait-il pour la gravure électrolytique ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  bpa1943 Mer 29 Jan 2020, 16:50

Merci . Quel qualité de sujet . Je rêve déjà d'essayer .avant cela relecture de votre topic !!! Merci

------------------------

Amicalement Paul  _____ 


Passionné de stg 44 et des webley .455(recherches toutes cartouches de c'est 2 calibres et accessoires) 
" puisqu'il faut vivre , autant le faire avec le sourire"
bpa1943
bpa1943
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 408
Age : 29
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Invité Mer 29 Jan 2020, 17:18

je me souviens de mes typons réalisés à l’école il y a 30 ans . vu le résultat je ne sais pas si j'oserai attaquer rien qu'une réplique italienne au perclo Embarassed mais merci pour le sujet .de la façon où il est présenté, je trouve qu'il est vraiment très intéressant et "abordable" Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 3361380237.
 

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 72113
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 20:33

Merci messieurs  pour les compliments , cela fait plaisir Very Happy 

Voxan : Tu verras, les typons c'est comme le vélo...essaie Wink 
bpa1943: Fais des essais tu verras que ce n'est pas difficile , et une fois tes essais devenus concluants, note bien sur un papier les paramètres et tu te lances sur un vrai !

Verchère : il faudrait montrer les fameux marquages suédois  dont tu parles et on verrait si c'est photogravé.
Tu as raison pour les marquages au poinçon c'est assez simple une fois que c'est réglé, mais la fabrication du poinçon est assez longue car il faut d'abord graver tout le texte à la main sur une matrice en acier qui est ensuite trempée. Le poinçon est roulé avec une forte pression sur la matrice et comme il est recuit l'acier prend en relief l'empreinte du texte ou du dessin. Il suffit de le tremper ensuite et de le remonter sur la machine pour poinçonner en série.

Je connais bien ces machines puisque je suis en train d'en restaurer une qui appartient à un ami armurier.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Machin11
Elle a dû servir à marquer des milliers de fusils à la manufacture d'Armes et de Cycles. Sur le support on peut monter 6 calibres de canons juxtaposés différents ( du 10 au 24 je crois) et c'est du costaud, la colonne était bloquée mais ce sont des demi coussinets en bronze et en nettoyant tout repart. il reste à refaire un tube avec une bille pour indexer le poinçon et le faire démarrer toujours au même endroit.
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 20191210
J'adore ce genre de mécanique ....
En gravant au burin les matrices de cette machine , j'ai pu voir l'incroyable difficulté de faire une ligne avec 40 ou 50 caractères minuscules qui soient droits, réguliers en taille et TOUS parfaits !!! Plus j'observe avec mon microscope les gravures des S&W , Remington, Merwin, Marlin etc et plus je me dis que ces manufactures avaient fait leurs matrices par PHOTOGRAVURE , peut-être même en projetant le motif avec un agrandisseur pour réduire les défauts ( on le faisait pour les typons des circuits imprimés au boulot)
 Après il reste l'énigme des fonds de ces lettres qui des fonds  très lisses et en V , et là je pense que c'est un graveur qui les a reprises à la main , lettre par lettre au burin, mais il n'avait pas à forcer pour couper, il avait déjà le guide gravé à l'acide et si jamais il se loupait , il était rapide de refaire une nouvelle matrice photogravée.


Pour ce qui est des typons pro, c'est vraiment simple , rapide et pas trop cher( 12 ou 13€) J'ai cité Agrandissime mais à Toulouse il y a aussi : https://impression-typon.fr/
. Très opaques mais plus épais qu'à Amgoulême et prenent moins les courbures

Pour le perchlo j'étais comme toi je pensais que ça ne rongeait que le cuivre , mais au cours d'un stage de forge de damas j'ai vu chez le forgeron qu'il n'utilisait que ça pour révéler les damas... mais il faut que le perchlo ait un peu dissous du cuivre avant, quand il est neuf il attaque moins bien la ferraille. Very Happy
   Merci pour tes précisons sur les alimentations , tu as raison un chargeur de mobile ça doit faire . de plus moins il y a de courant , moins ça chauffe et le vernis tiendra mieux , il suffira de laisser un peu plus de temps... Wink
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 20:53

On parlait de ces Photogravures , mais dans mon métier de graveur j'en fais finalement très peu, la plupart du temps si ce sont des armes anciennes françaises ou anglaises, les marquages étaient gravés à la main, au burin ou à l'échoppe. Et là si on restaure il faut le faire avec la même technique

Par exemple sur ce vieux revolver parisien  :
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Devism10

Ou sur ce revolver anglais, là c'était super car j'avais un modèle aux marquages très nets , j'adore les regarder au microscope et voir quel type de burin le collègue a utilisé il y 150 ans Very Happy
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure D_rev_10

Mais quelquefois les gravures qui peuvent sembler simples sont d'une incroyable difficulté , comme sur ce révolver anglais ( Tranter) il fallait faire une bordure avec deux traits parallèles sur tout le contour et quelques pétales autour de l'axe et un motif de tresse devant le barrillet. En  gravure ce sont les coupes de lignes droites qui sont difficiles et quand elles sont parallèles en plus . Et pour corser il était bronzé et je n'avais pas de droit à l'erreur car impossible de polir sans enlever le bronzage.  C'était comme faire du trapèze sans filet Wink  Je crois que je n'ai jamais autant gravé en apnée ( ça m'arrive dans les passages difficiles Very Happy )
Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure D_tran10

mais j'exagère un peu ...je grave toujours avec le même plaisir. essayez vous aussi la photogravure et vous m'en direz des nouvelles Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure 3361380237
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Verchère Mer 29 Jan 2020, 21:00

En général je me limite à la réparation des fonctions mécaniques, sans m'inquiéter de l'aspect cosmétique.
Alors les questions de gravure ne me concernent que pour marquer l'outillage (et là, un crayon à étincelles à commande numérique sera sans doute plus utile). Mais je m'intéresse tout de même aux points que je laisse de côté, et tu viens de m'apprendre quelque chose sur la fabrication des molettes, que je pensais taillées directement (et à l'envers). Effectivement, surcreuser en V une rainure déjà ébauchée, c'est pas très difficile (ne disposant pas de fraiseuse je burine beaucoup, mais pas du travail fin comme toi, juste des encastrement grossiers, trous oblongs, etc.).

Pour les marquages du CG63 j'essaierai, mais je suis quasi-certain que mon matériel photo ne permettra pas de voir les détails fins...

J'espère que tu nous présenteras de même façon la graveuse à molettes, quand elle sera terminée.
Je bricole aussi dans les vieilles machines ... en ce moment un tour automatique à cames Manurhin PF22 (années 1950), que je simplifie et convertis en commande manuelle par leviers (je fais ça avec les pièces détachées récupérées en rechange pour un PF22 complet que j'ai aussi, mais qui ne me sera d'aucune utilité car trop long à régler pour quelques pièces).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  Baccardi Mer 29 Jan 2020, 21:49

Bravo pour ce sujet de pro !

Jamais je ne m'attaquerai à tel défi Embarassed mais j'ai appris bien des choses, vraiment merci !

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
Baccardi
Baccardi
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 14344
Age : 55
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure Empty Re: Restauration des marquages sur armes anciennes par Photogravure

Message  jean santos Mer 29 Jan 2020, 22:00

Bravo Verchère , j'ai vu ton tour dans un autre post . Je vois que je ne suis pas le seul à tourner du bois sur un tour à métaux ... Les tourneurs pros n'aiment pas trop, masi bah il faut bien tourner , non ?

Si tu aimes le tournage pourquoi pas te fabriquer un burin pneumatique ? Un tour suffit et ça marche super. J'ai fait des plans mais comme ils sont très inspirés du burin américain qui est breveté ils les font effacer des forums...comme si les chinois avaient besoin de nos plans Cool
Mais si ça te tente ...

Cette machine de l'ami armurier il me l'avait montrée il y deux ans et comme toi je pensais que le burin/roulette était creusé . Et quelque temps après j'avais trouvé https://archive.org/details/ormsbysbanknotee1852wlor/page/n107/mode/2up avec la même machine où il explique comment il faisait ces poinçons page 106: c'est ce que j'appelle aller se renseigner dasn des vieilles docs Very Happy

Pour la machine à marquer stéphanoise je ne manquerai pas de faire un petit reportage , je ne pense pas qu'il en reste beaucoup en état de fonctionner . Aujourd’hui j'ai tourné des joues en bronze pour les poinçons que j'ai découpés en acier 90mCV8 . Si je parviens à la ressusciter j'ai déjà un poinçon Mauser à faire pour un C96 en cours de restauration chez un ami...

Pour tes marquages suédois, essaie le mode macro, en général ça marche bien , même sur les petits APN...
jean santos
jean santos
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 119
Age : 67
Date d'inscription : 10/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum