Krupp fluid steel

Aller en bas

Krupp fluid steel Empty Krupp fluid steel

Message  MBiz le Dim 22 Sep 2019, 03:10

Bonjour à tous,
Dans ce catalogue 1912 des fusils Stevens, dans la description du canon, on fait mention de "Krupp fluid steel". De quoi s’agit-il?
Krupp fluid steel 03-FB0-B81-62-F4-4-E7-D-8962-D65985166-CEC
MBiz
MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 59
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Krupp fluid steel Empty Re: Krupp fluid steel

Message  Verchère le Lun 23 Sep 2019, 01:17

D'après ce que j'en sais, le "Krupp fluid steel" est un équivalent du fameux "acier comprimé Whitworth".
Il s'agissait de comprimer sous forte pression le lingot d'acier encore liquide ou tout au moins pâteux, pour rendre sa structure plus homogène, encore mieux qu'avec la méthode usuelle consistant à pilonner longuement le lingot.

Dans les années 1880/90 la technique a fait couler beaucoup d'encre : d'une part Whitworth faisait une publicité dithyrambique, d'autre part un de ses directeurs d'usine confessait en public que la prétendue supériorité de l'acier comprimé était du bidon ! S'ensuivirent des procès...

Il semble effectivement qu'à cette époque les canons en acier comprimé étaient un peu moins robustes que les canons en damas (va savoir ce qu'ils entendaient par "damas").
Mais que la technique ayant fait des progrès, dans les années 1910 les aciers comprimés supplantaient le damas...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11430
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Krupp fluid steel Empty Re: Krupp fluid steel

Message  MBiz le Lun 23 Sep 2019, 02:04

Verchère a écrit:D'après ce que j'en sais, le "Krupp fluid steel" est un équivalent du fameux "acier comprimé Whitworth".
Il s'agissait de comprimer sous forte pression le lingot d'acier encore liquide ou tout au moins pâteux, pour rendre sa structure plus homogène, encore mieux qu'avec la méthode usuelle consistant à pilonner longuement le lingot.

Dans les années 1880/90 la technique a fait couler beaucoup d'encre : d'une part Whitworth faisait une publicité dithyrambique, d'autre part un de ses directeurs d'usine confessait en public que la prétendue supériorité de l'acier comprimé était du bidon ! S'ensuivirent des procès...

Il semble effectivement qu'à cette époque les canons en acier comprimé étaient un peu moins robustes que les canons en damas (va savoir ce qu'ils entendaient par "damas").
Mais que la technique ayant fait des progrès, dans les années 1910 les aciers comprimés supplantaient le damas...
 
Et Krupp? C’est en référence aux grandes aciéries allemandes?
MBiz
MBiz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 291
Age : 59
Localisation : Outaouais
Date d'inscription : 04/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Krupp fluid steel Empty Re: Krupp fluid steel

Message  Verchère le Lun 23 Sep 2019, 02:23

Ben oui ; peut-être en achetant les barreaux chez Krupp, peut-être simplement en utilisant leur technique brevetée moyennant royalties.
Les maîtres de forge de la Ruhr ont très tôt misé sur l'acier, et même un peu hâtivement : ils commercialisaient des pièces d'artillerie en acier coulé (directement coulé en forme de canon) dès avant la querre de 1870. Non sans déboires ! (l'éclatement d'un tube lors d'une démonstration devant des clients étrangers, ça la fout mal).

Du point de vue résistance, la comparaison de l'acier "comprimé liquide" serait d'ailleurs aussi à faire avec l'acier corroyé (acier puddlé longuement martelé, replié, martelé, etc.) ou avec l'acier fondu (acier Martin, lingots pilonnés), avec lesquels il était plus directement concurrent.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11430
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum