Cours d'artillerie Ecole Centrale 1945-48

Aller en bas

Cours d'artillerie Ecole Centrale 1945-48 Empty Cours d'artillerie Ecole Centrale 1945-48

Message  Vertbois Dim 23 Juin 2019, 18:11

Bonjour,
Espérant être dans la bonne rubrique...


Dans les souvenirs du défunt beau-père j’ai trouvé son «Cours d’Artillerie du temps École Centrale, 1945-48» effectué par le Lieutenant Duval. «Programme de la préparation militaire pour la classe 1944»
Vieux papier, ronéotypé ou machine à écrire. Groupe de pages agrafées, non reliés. Je ne saurais dire si le cours est complet.
Artillerie dont pages sur le tir au fusil, le jet de grenade...
C’est très disons scolaire mais niveau Centrale tout de même. Pour les maths ça me dépasse. Pour les petits dessins et les textes je sais lire.
Sont cité les leçons des précédents guerres et campagnes qui basent les doctrines, stratégies ou théories de l’usage de l’artillerie.
Suivent les cours portant sur les tirs, pointages, statistiques «d’arrosage», les munitions, les artifices d’amorçages, les effets de pénétration, cadences, visées, approvisionnement, observation, communications, positionnement, effets parasites sur la qualité des tirs…
Et toujours : bonjour les maths…


Plus petit carnet perso portant sur ses classes : écriture manuelle à l'encre, lisible sauf ratures.
1) Pistolet automatique 1935 Chatellerault 7,65 m/m 20 coups minute.
C’est tout…
2) US Bromwing Automatic Rifle 1918 A2. Détails sur cadence de tir et fonctionnement.
3) Radar 584 : détails.
4) SCR Signal Corps Radio-284
5) Pistolet Mitrailleur, MAS 38 automatique St Etienne : détails
6) Fusil US 17 semi automatique : détails.
7) Transmission : téléphone
8  Correspondance militaire
9) Récompenses et punitions
10) Généralité sur l’artillerie anti-aérienne
11) Personnel d’une batterie
et autres détails techniques…


Plus une anecdote racontée à table : dans le long trajet en train pour aller sur le champs de tir du côté d’Arcachon, les anciens avaient prévu une belle outre de vin rouge pas mauvais pour le sergent-chef de métier. Une façon de le laisser dormir pendant presque tout le voyage et de laisser les bleus, réservistes, se détendre sans gêne…
Et le fait qu’on ne les a pas laissé tirer longtemps car eux ou les précédents avaient visé l’engin qui tirait la saucisse ou la cible sur la mer plutôt que la saucisse...

C'est tout de même mieux documenté que la bombarde du Mont saint Michel :-)

Je peux faire des scan pour précision, dites-moi sur quoi.

Cadeau, sauf frais d’envois.
p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; color: rgb(0, 0, 0); line-height: 115%; background: transparent none repeat scroll 0% 0%; }p.western { font-family: "Liberation Serif", "Times New Roman", serif; font-size: 12pt; }p.cjk { font-family: "Source Han Sans CN"; font-size: 12pt; }p.ctl { font-family: "Lohit Devanagari"; font-size: 12pt; }

Vertbois
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 69
Date d'inscription : 27/05/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum