Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

+22
gigi79
ftp
Solitaire du 57
Lebel 30
Baccardi
Diabolo
SW44mag
lolo13
Dirty Larry
guppyendler
Razorback
WICHITA
3008nato
cromagnon 07
dom21
Jipé 87
Verchère
Jeppesen
Jean Louis
tonyfree
jeanmi67
T.Jiel
26 participants

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Jeppesen Dim 30 Juin 2024, 14:22

Il faut tout simplement attendre la présentation….salut

------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 17711

Jeppesen
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6870
Age : 75
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Grym'Dall Dim 30 Juin 2024, 14:23

WICHITA a écrit:
Grym'Dall a écrit:
WICHITA a écrit:vite : case présentation et lire la charte
on a beau être jeune et passionné, il y a un minimum de règles
D'ac ?
C'est fait, je m'excuse je suis aller un peu vite.
pas vu !

https://www.tircollection.com/t6356-a-tous-les-nouveaux-inscrits-a-lire-imperativement
Cette fois c'est bon, encore désolé.

Grym'Dall
Membre
Membre

Nombre de messages : 6
Age : 18
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/06/2024

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Grym'Dall Dim 30 Juin 2024, 16:12

Oui c'est bon j'ai enfin réussi.

Grym'Dall
Membre
Membre

Nombre de messages : 6
Age : 18
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/06/2024

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  El Pasota Dim 30 Juin 2024, 16:26

Il a fait sa présentation. Wink

El Pasota
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2835
Age : 64
Localisation : Sud 77
Date d'inscription : 22/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Jeppesen Dim 30 Juin 2024, 20:04

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 3361380237

------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 17711

Jeppesen
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6870
Age : 75
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Verchère Lun 01 Juil 2024, 07:19

Je doute fortement qu'une machine à copier présente un gros intérêt pour faire une seule crosse de chaque type.
Car le travail le plus délicat est de tailler la "mise à bois", tous les logements nécessaires au mécanisme, sans forcement ni jeux excessifs, ni disgracieuses "sardines" à la partie visible des encastrements.
Je douterais qu'une machine à copier puisse fraiser ça, et surtout sans nécessiter plusieurs essais de réglage pour chaque surface, afin de compenser les effets de la flexion-machine et de la flexion-pièce.
Si c'est pour débourrer grossièrement les volumes internes avant de les finir à la main, on peut le faire avec une bonne perceuse à colonne (quoique le mieux soit une mortaiseuse de menuiserie, même à mèche).

Les surfaces externes se taillent très bien à la main, "à l'oeil", après avoir ajusté les pièces métalliques (comme ça, si les logements mécaniques ne sont pas bien dans l'axe, on s'aligne sur eux pour faire l'extérieur.
L'outillage nécessaire est alors bien limité, un rabot ou une plane pour dégrossir (scie égoïne ou à métaux pour enlever les gros morceaux), petit wastringue et ciseau à bois à tranchant courbe ("feuille") pour affiner, et grattoirs en tôle pour finir (pour les creux, certains couvercles de boîte de conserve vont très bien). Si on gratte bien, même pas besoin de papier de verre !
La râpe, ça fait un travail de sagouin et ça laisse des stries difficiles à faire disparaître.
Si on travaille un bois docile, comme le noyer, le maillet n'est pas nécessaire : avec des ciseaux qui coupent bien (souvent repassés sur la pierre à huile, plusieurs fois par soirée) il suffit de pousser, éventuellement en les faisant un peu glisser latéralement avec le pouce de l'autre main (ça rentre bien mieux en cisaillant légèrement).
Si on la joue radin et qu'on veut se rabattre sur du hêtre, c'est plus la même : c'est bien plus dur que le noyer, et les crosses en hêtre datent d'ailleurs d'après la généralisation du taillage à la machine. Eviter absolument le sapin et le chêne, ça se travaille très mal au ciseau ; les fruitiers c'est pour les figures de style, très beau pour un pistolet, bien trop dur pour un fusil.

Il faut partir d'une planche rabotée d'épaisseur uniforme (un peu plus que la plus grande largeur de la pièce finie), ça facilite beaucoup le traçage et le calage pour creuser les logements du mécanisme. Avec une forme extérieure dégrossie (en laissant du rab) à la scie à ruban. Pour cette préparation (dégauchissage, rabotage et ruban) on peut demander à un menuisier local, ça ne prend pas longtemps.
Si on lui demande les mortaisages c'est pas pareil, c'est très long. Et sur une perceuse à colonne c'est pas commode (surtout parce-que la table est bien trop petite, et que la perceuse ne tourne pas assez vite pour le bois) ; mais on y arrive (à la perceuse à main, c'est un peu chercher les emmerdes).

Ensuite, surtout si on se passe du maillet, on peut travailler bien au chaud dans un fauteuil, devant la télé. En fin de séance on balaie, ça sert à allumer le feu le lendemain ; mais si au sol il y a de la moquette, c'est plus pareil et il faut aller se cailler les meules à l'atelier, debout devant l'établi ! Comme quoi, le confort est souvent très inconfortable, finalement...


Bien sûr, si le copiage de crosse n'est qu'un prétexte à prendre le plaisir de construire une machine, c'est différent : c'est un excellent prétexte !

Pour ma part, je pense que l'intérêt d'une machine serait surtout pour faire rapidement la copie numérisée d'une crosse brièvement empruntée ; car relever manuellement toutes les dimensions c'est extrêmement long et il faut être très rigoureux. Mais si on dispose d'une crosse originale pendant qu'on taille une copie, il suffit de libérer une grande table sur laquelle on place des blocs au contact de la crosse d'origine, puis on la remplace par l'ébauche en cours de taille et l'on voit très bien où il faut encore en enlever.
L'ajustage des parties métalliques est infiniment moins simple, et demande beaucoup plus d'aisance avec les ciseaux !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18494
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Grym'Dall Lun 01 Juil 2024, 13:13

Verchère a écrit:Je doute fortement qu'une machine à copier présente un gros intérêt pour faire une seule crosse de chaque type.
Car le travail le plus délicat est de tailler la "mise à bois", tous les logements nécessaires au mécanisme, sans forcement ni jeux excessifs, ni disgracieuses "sardines" à la partie visible des encastrements.
Je douterais qu'une machine à copier puisse fraiser ça, et surtout sans nécessiter plusieurs essais de réglage pour chaque surface, afin de compenser les effets de la flexion-machine et de la flexion-pièce.
Si c'est pour débourrer grossièrement les volumes internes avant de les finir à la main, on peut le faire avec une bonne perceuse à colonne (quoique le mieux soit une mortaiseuse de menuiserie, même à mèche).

Les surfaces externes se taillent très bien à la main, "à l'oeil", après avoir ajusté les pièces métalliques (comme ça, si les logements mécaniques ne sont pas bien dans l'axe, on s'aligne sur eux pour faire l'extérieur.
L'outillage nécessaire est alors bien limité, un rabot ou une plane pour dégrossir (scie égoïne ou à métaux pour enlever les gros morceaux), petit wastringue et ciseau à bois à tranchant courbe ("feuille") pour affiner, et grattoirs en tôle pour finir (pour les creux, certains couvercles de boîte de conserve vont très bien). Si on gratte bien, même pas besoin de papier de verre !
La râpe, ça fait un travail de sagouin et ça laisse des stries difficiles à faire disparaître.
Si on travaille un bois docile, comme le noyer, le maillet n'est pas nécessaire : avec des ciseaux qui coupent bien (souvent repassés sur la pierre à huile, plusieurs fois par soirée) il suffit de pousser, éventuellement en les faisant un peu glisser latéralement avec le pouce de l'autre main (ça rentre bien mieux en cisaillant légèrement).
Si on la joue radin et qu'on veut se rabattre sur du hêtre, c'est plus la même : c'est bien plus dur que le noyer, et les crosses en hêtre datent d'ailleurs d'après la généralisation du taillage à la machine. Eviter absolument le sapin et le chêne, ça se travaille très mal au ciseau ; les fruitiers c'est pour les figures de style, très beau pour un pistolet, bien trop dur pour un fusil.

Il faut partir d'une planche rabotée d'épaisseur uniforme (un peu plus que la plus grande largeur de la pièce finie), ça facilite beaucoup le traçage et le calage pour creuser les logements du mécanisme. Avec une forme extérieure dégrossie (en laissant du rab) à la scie à ruban. Pour cette préparation (dégauchissage, rabotage et ruban) on peut demander à un menuisier local, ça ne prend pas longtemps.
Si on lui demande les mortaisages c'est pas pareil, c'est très long. Et sur une perceuse à colonne c'est pas commode (surtout parce-que la table est bien trop petite, et que la perceuse ne tourne pas assez vite pour le bois) ; mais on y arrive (à la perceuse à main, c'est un peu chercher les emmerdes).

Ensuite, surtout si on se passe du maillet, on peut travailler bien au chaud dans un fauteuil, devant la télé. En fin de séance on balaie, ça sert à allumer le feu le lendemain ; mais si au sol il y a de la moquette, c'est plus pareil et il faut aller se cailler les meules à l'atelier, debout devant l'établi ! Comme quoi, le confort est souvent très inconfortable, finalement...


Bien sûr, si le copiage de crosse n'est qu'un prétexte à prendre le plaisir de construire une machine, c'est différent : c'est un excellent prétexte !

Pour ma part, je pense que l'intérêt d'une machine serait surtout pour faire rapidement la copie numérisée d'une crosse brièvement empruntée ; car relever manuellement toutes les dimensions c'est extrêmement long et il faut être très rigoureux. Mais si on dispose d'une crosse originale pendant qu'on taille une copie, il suffit de libérer une grande table sur laquelle on place des blocs au contact de la crosse d'origine, puis on la remplace par l'ébauche en cours de taille et l'on voit très bien où il faut encore en enlever.
L'ajustage des parties métalliques est infiniment moins simple, et demande beaucoup plus d'aisance avec les ciseaux !
Justement, dans mon cas le plaisir de faire cette machine de mes mains prend une part importante, et pour le fait main d'une crosse, ma confiance en moi pour l'exécution de la crosse est assez faible.

Grym'Dall
Membre
Membre

Nombre de messages : 6
Age : 18
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 29/06/2024

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...) - Page 6 Empty Re: Fabrication d'une machine à copier les crosses (du moins tentative de...)

Message  Verchère Mar 02 Juil 2024, 06:03

Dans ce cas je ne dis plus rien !
Consacrant la moitié de mon temps à réparer ou construire des machines qui ne me servent finalement pas à grand chose, je ne peux pas jeter la pierre...

Mais je t'assure que si tu passais, ne serait-ce que la moitié des heures nécessaires pour construire un proto de machine très imparfait, à apprendre à affûter et manier les ciseaux à bois, tu verrais peut-être les choses autrement. Et le prix de revient serait incomparablement plus faible que la moitié...

Pour la machine, je te souhaite bien du plaisir ; tu as beaucoup de matière dans le début du sujet, mais surtout n'oublie pas que TJiel a fini par jeter l'éponge, il me semble. Et pourtant il est ébéniste, donc il sait parler au bois ; mais ces structures légères qui vibrent et fléchissent sous les efforts de coupe, c'est parfois décourageant.


PS : j'ai taillé une crosse, pas trop ratée, quand j'avais dans les 17 ans ; et je n'avais alors aucune habitude des ciseaux, j'ai appris en faisant. Bien plus récemment je me suis remis à faire des travaux plus délicats, réparations, entures, petites pièces ; ça m'a encore appris. Assez appris pour oser parfois faire la même chose dans la ferraille, au burin ; ce qui est bien utile pour exécuter certaines entailles que les machines ne peuvent pas faire (ou pour lesquelles on n'a pas les machines).
Le vieil ébéniste qui m'avait donné les conseils quand j'avais 17 ans, m'avait dit que si on savait bien travailler le bois, avec la ferraille ça allait tout seul ; et j'ai constaté qu'il avait raison : c'est le ciseau à bois, qui m'a appris à utiliser le burin.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 18494
Age : 65
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum