Mon Schmidt Rubin 1889

+9
patounet66
Baccardi
garand76
marctr22
CLOSDELIF
MIMIBOURGUIGNON
Verchère
vince24
Le Hug
13 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  garand76 Lun 29 Avr 2019 - 17:52

Jeppesen a écrit:Bon, alors, finalement, cette cartouche de GP90 ? Wink 

- 0,75 gramme de A0, projectile de 165 grains (RN éventuellement....la munition d'origine était à "bout rond", si je me souviens bien  Very Happy)

- 0,86 gramme de A0, projectile de 165 grains, ou de 175 grains (ou un truc approchant ?)

- 3,30 grammes de Tu 3000, et projectile de 175 grains


- douille GP11 non modifiée

- douille GP11 légèrement "raccourcie"



Quelle semble-être la "meilleur recette" ?  salut
salut salut

 2.30 g de TU 3000 camarade si tu veux rester des nôtres Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 242827 Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 242827

garand76
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1540
Age : 69
Localisation : Près de Rouen
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Jeppesen Lun 29 Avr 2019 - 18:51

salut   Merci.+

Oui, mon doigt à "fourché" en tapant le clavier... Embarassed


Je vais d'ailleurs "corriger" dans le texte original pour éviter une méprise à d'autres... geek

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 254249

------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 17711

Jeppesen
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2915
Age : 72
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Verchère Mar 30 Avr 2019 - 5:13

Oui, 3.30 de Tu3000 c'est même bien plus que la dose pour K31 !

2.30 de Tu3000, une balle de 175 gn à structure plutôt molle, un bon sertissage et un anneau de graisse au collet, c'est ce qui se rapproche le plus de la GP90 ; ou plutôt de la GP90/23.
Mais tout de même pas exactement, car si on peut reproduire la Vo on reste sur une balle plus légère (ce qui soulage l'arme) mais aussi avec un vol libre notablement plus long (ce qui n'arrange pas forcément la précision, toutefois déjà assez encourageante).
Une balle chemisée plus adéquate doit être difficile sinon impossible à trouver (longue, nez rond, ouverte sur l'arrière). Et une balle plomb à GC ou cuivrée supportera difficilement la Vo d'une GP90, un peu au dessus de 600 m/s.

Les recettes à base de A0 ne peuvent pas prétendre émuler la GP90, même de très loin...

Faut pas oublier que selon les données d'époque, à 100 mètres on devrait grosso-modo tenir le 10 de la C50...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13244
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Le Hug Sam 6 Fév 2021 - 13:07

Je n'ai jamais testé la recette à base de tubal 3000 dans le schmidt rubin présenté en première page, car je me suis aperçu quelques temps plus tard d'un vice que je n'avais pas vu et que j'ai estimé suffisamment problématique pour le ramener chez le vendeur :

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Sr188910
Et oui, le boitier avait du prendre un méchant coup que je n'avais pas tout de suite remarqué lors de la réception du fusil.

Mais j'ai toujours regretté de ne pas avoir de 1889.

J'en ai donc récemment repris un autre, dont je vais poster dès les photos... dès que j'aurai compris pourquoi elles se mettent à l'envers lorsque j'essaie de les insérer sur le forum!

Le Hug
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Le Hug Sam 6 Fév 2021 - 13:25

Voila, c'est donc un IG 1889 un peu plus tardif que celui présenté en première page (dernier quart de production).

J'ai certainement attendu un peu trop longtemps avant de me réintéresser à ce fusil avant de m'apercevoir que les prix s'étaient envolés  Shocked

Celui-ci n'est pas de toute première fraicheur. Mais mécaniquement très sain. 

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2052

Sans surprise, un IG 1889 de plus. Examinons un peu mieux les détails :

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2056Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2057
Légère peau d'orange par endroits... cet exemplaire n'a pas été des mieux stockés depuis son retrait du service il y a longtemps!

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2058

La tête de vis présente de méchantes marques de tentative de démontage avec le mauvais outil !

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2059

Dernier quart de production donc... et privatisation en 1922. Un fusil sorti du service il y a presque un siècle.

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2060

La fameuse hausse du modèle 1889. Et un vilain coup sur le bois !

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2061

Le bronzage sur cet endroit du canon présente quelques traces, mais j'ai vu pire

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2062

Même la détente présente un aspect "peau d'orange", pas des plus agréable au toucher. Elle gratte un poil plus que le précédent 1889 présenté en première page.

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2065

C'est là que le bas blesse... la plaque de couche est méchamment fissurée! et le bois a morflé. Ce fusil aura traversé 1 siècle + 1 quart de siècle en préservant sa plaque de couche, mais pas une livraison postale sur 200 km, probablement esquinté durant son transport... Dommage que l'arme n'ait pas été mieux emballée alors que j'avais insisté là dessus auprès du vendeur.

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2063

Au moins, pas de coups sur le boitier ! en comparaison avec le "vice" présenté plus haut sur mon précédent 1889 qui, bien que plus beau d'aspect, m'avait conduit à le rendre, le jugeant rédhibitoire sur cette partie du boitier.

Sur ce nouveau 1889, d'aspect tout de même un peu moins flatteur, et avec un vécu, au moins, toute la mécanique est saine. La culasse est nickel. Le canon est miroir. 

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Img_2064

Je ne sais pas encore si je l'utiliserai pour le tir.

Si je me décide, ce sera avec l'expérience acquise, depuis, avec d'autres armes, et seulement avec des balles plomb coulées.

Voila  Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 72113

Le Hug
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  CLOSDELIF Sam 6 Fév 2021 - 14:58

Hello !
J'adore ces 89 et le mien sert souvent (moins que mon 97 cependant)
Il n'est pas si vilain et c'est grand dommage pour la plaque de couche et le bois à cet endroit...
Pour tirer sans difficultés: Balles H&N 308 électrocuivrées 165gr RN et une pincée de A0 (dans les 0,75g)...Que du bonheur !
Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 72113

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 20694
Age : 69
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Le Hug Sam 6 Fév 2021 - 16:51

Tout à fait, assez navrant pour la plaque de couche, et le petit manque pour le bois.
Je me demande même si ça n'était pas présent AVANT l'envoi du fusil, car je ne retrouve pas le petit éclat de bois dans le carton.

J'avais effectivement essayé le combo A0/balles H&N dans le précédent 1889.

J'ai vu ton sujet dédié à ton 1889, le tien est très beau  salut

Le Hug
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Le Hug Lun 1 Mar 2021 - 7:23

Laissez vous les couvre bouche en place sur les canons ?

J'ai toujours cru que ça les faisait rouiller alors je ne le met pas... Vrai ou idée reçue ?

Le Hug
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  garand76 Lun 1 Mar 2021 - 9:18

salut salut 

 Ces couvre bouches étaient sans doute fort utiles pour la troupe quand elle crapahutait sous la pluie. Et aujourd'hui ils font la joie des collectionneurs car ils sont un élément d'équipement de l'arme et sont souvent joliment fabriqués.
 Par contre, remisée dans un coffre, une arme peut s'oxyder du seul fait qu'on l'a enfermée dans dans un espace très limité où l'air ne circule pas. Donc, pas de bouchon de canon et autres caches qui pourraient créer un espace confiné où subsisterait nécessairement un peu d'humidité. Et dans la mesure où l'humidité du local d'entreposage est contrôlée, ouverture des coffres et armoires fortes de temps en temps pour ventiler tout ça.

garand76
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1540
Age : 69
Localisation : Près de Rouen
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Pâtre Lun 1 Mar 2021 - 9:37

salut


J'en pense tout & son contraire! Very Happy 

D'un coté, ça pourrait se montrer néfaste. (même avis que ci-dessus. + l'oubli avant de tirer! pale  (j'ai failli, une fois!))

D'un autre, la circulation d'air, & donc d'humidité, sur une arme plus "fraîche" que cet air > condensation.
Alors qu'une arme avec culasse fermée, + bouchon = pas de circulation d'air.

Certaines armes entreposées longtemps ont justement ces quelques cm à la bouche qui sont oxydés. Parce que le renouvellement d'air ne se fait que là.

Bon, j'ai tendance à conserver les armes sans culasse. Et dans un lieu avec peu de variation de températures.


Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 72113
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5516
Age : 50
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  garand76 Lun 1 Mar 2021 - 10:00

salut 

  Évidemment il convient que le local d'entreposage soit convenablement équipé à ce sujet : hygrométrie entre 45/50%, régulée par un déshumidificateur électrique. Ces paramètres sont à surveiller particulièrement l'été où l'hygrométrie est plus élevée. Les culasses sont stockées dans un coffre fort à part avec les armes de poing. Après le tir, les armes sont entreposées dans le local avant de retourner dans le coffre ne serait-ce que pour le nettoyage. En principe elles ont le temps de de se mettre à la température et à l'hygrométrie du local. Il ne s'agit pas d'évacuer toute l'humidité, juste de la maintenir en deçà de ce que nos armes et nos optiques peuvent supporter sans apparition de rouille ou de champignons.
Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 72113

garand76
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1540
Age : 69
Localisation : Près de Rouen
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Le Hug Lun 1 Mar 2021 - 11:02

Damned. Ce que vous me dites me fait froid dans le dos. Je stocke mes fusils culasse en place (ceux en D). Je n'ai aucun dispositif de deshumidification.
Bon en tout cas pour le bouchon du schmidt, cela confirme ce que je pensais, je ne vais pas le mettre en place.
En plus, il aurait tendance à marquer le bronzage.

Le Hug
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 135
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 11/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  CLOSDELIF Lun 1 Mar 2021 - 11:07

Le Hug a écrit:Damned. Ce que vous me dites me fait froid dans le dos. Je stocke mes fusils culasse en place (ceux en D). Je n'ai aucun dispositif de deshumidification.
Bon en tout cas pour le bouchon du schmidt, cela confirme ce que je pensais, je ne vais pas le mettre en place.
En plus, il aurait tendance à marquer le bronzage.
Comme toi pour les deux points....(même ceux en C d'ailleurs) Cool
Pour la rouille, il suffit d'utiliser un bon produit d'entretien : Nycolube en ce qui me concerne.....

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 20694
Age : 69
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  garand76 Lun 1 Mar 2021 - 12:01

Pas de panique, la situation peut être différente selon la région, la localisation précise, le type de pièce où vous stockez votre matériel (un local au sous sol sans chauffage, humide et mal ventilé sera évidemment plus problématique qu'un autre chauffé, et ventilé correctement).
De toute façon, il y a un indicateur qui ne trompe pas : si votre matériel ne présente aucun stigmate lié à l'humidité, c'est que votre local d'entreposage n'est pas si mal choisi et que le soin que vous apportez à votre matos est adapté, à moins que vous n'ayez que des armes en acier inox...

garand76
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1540
Age : 69
Localisation : Près de Rouen
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Pâtre Lun 1 Mar 2021 - 12:29

salut

Chauffage = air contenant plus d'humidité. Et air tiède & humide sur métal froid = condensation. No

Oui, un lieu "sains" ne demande pas plus de précautions que cela.
J'ai du nettoyer un vieux fusil à percussion, il y a quelques années. Poli-blanc-mate, il n'a pas bougé durant tout ce temps.

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 72113
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5516
Age : 50
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Mon Schmidt Rubin 1889 - Page 3 Empty Re: Mon Schmidt Rubin 1889

Message  Verchère Jeu 4 Mar 2021 - 18:06

Faut tout de même pas exagérer !
Certes un air chaud et humide est plus propice à l'oxydation, mais dans les conditions usuelles l'ambiance d'un logement n'est pas si humide que ça.
Si on ajoute le fait que les armes militaires sont prévues pour être remisées huilées (courte durée) ou graissées (longue durée), avec un huilage très léger dans un appartement moderne une arme ne rouille pas (sauf si elle est en contact d'un cuir ou textile qui absorbe son huile).

L'aération ou la ventilation ne sont toutefois pas un facteur favorable, ni la présence humaine permanente (vapeur d'eau de la respiration). Dans un local fermé, où l'on ne va guère et surtout où on ne reste pas longtemps, et duquel on n'ouvre jamais la fenêtre, le rapport température / hygrométrie se stabilise et ça ne rouille pas.

En fait le problème est surtout le renouvellement d'air, dont on devrait s'abstenir par temps chaud : si on n'aère que quand l'atmosphère extérieure est plus froide que les armes, il ne se produit aucune condensation, mais allez faire comprendre ça aux gens "bien pensants".
Clouer la fenêtre serait presque une sage précaution !
Ne pas s'inquiéter d'une éventuelle condensation contre la vitre, par temps froid : plus l'eau s'y dépose, moins il en reste pour faire rouiller ce qui est dans la pièce. C'est d'ailleurs le mode d'assèchement usuel : offrir à l'air un élément artificiellement maintenu très froid, pour qu'un maximum d'humidité s'y condense (reste à collecter et évacuer cette eau à mesure de sa production, les anciennes fenêtres étaient pourvues d'une rigole et d'un trou prévus à cet effet).

Dans le cas de locaux très défavorables, parfois très froids et mal fermés, ce qui les soumet aux changements de météo, quand la température extérieure s'élève (et même s'il "fait sec") des condensations se produisent sur le métal qui n'a pas encore eu le temps de se réchauffer.
Après quelques années de test dans mon atelier (qui représente à peu près ce qu'on peut trouver de pire comme ambiance de conservation) je peux assurer que le métal se conserve infiniment mieux (et même parfaitement) s'il est hermétiquement emballé. En fait, même pas besoin que ce soit hermétique, il suffit que le renouvellement d'air au contact du métal soit plus faible que l'inertie thermique de ce métal (autrement dit, que le métal se réchauffe plus vite que l'air ne pénètre dans l'emballage). Sur des tiroirs remplis d'outils il suffit de poser une plaque faisant couvercle ; une machine-outil, il suffit de la couvrir d'une bâche plastique joignant assez bien en dessous...
En résultat de ces tests, des sacs plastiques sont posés à la sortie de l'atelier pour emballer préalablement chaque pièce ou appareil de mesure devant aller dans le bureau, où dès l'arrivée elles sont placées pendant une heure ou deux près du fourneau avant d'être déballées (à l'exception de celles qui peuvent être posées directement sur le fourneau bien chaud, où elles sèchent instantanément). Il faut emballer AVANT de rentrer au chaud ; et cette précaution est de règle environ 6 mois sur 12 !



Une faible quantité de condensation peut toutefois pénétrer car les interstices sont inévitables, il faut donc permettre qu'à terme l'air emprisonné s'équilibre avec l'air extérieur ; mais seulement une fois que le métal aura pris la température ambiante. Il ne s'agit donc en fait que de ralentir le renouvellement d'air au contact du métal.
Et selon la littérature, les couvre-bouche suisses sont justement prévus pour ne pas être absolument hermétiques, "de juste ce qu'il faut".
Enlever la culasse pour le stockage pourrait au contraire permettre un renouvellement trop rapide de l'air contenu dans le tube (sans compter qu'une culasse suisse démontée ne peut pas être désarmée pour soulager le ressort, sans risquer de la voir tomber en morceaux).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13244
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum