de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

+11
Alamas
seschomaru
christianmery
phil bullock
Richelieu
fcrozet
Rakamlerouge
feder504
deGuers
CLOSDELIF
WICHITA
15 participants

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  CLOSDELIF Jeu 18 Aoû 2022, 10:32

Hello !
Une sacrée page d'histoire !
Si tu as des chiffres concernant ces Winchesters; ça m'intéresse...(accessoirement et au cas où, sur les fusils Wilson aussi!)
de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 2863987946 
Marc.

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21392
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  WICHITA Jeu 18 Aoû 2022, 11:49

merci Christian d'avoir remis ce post au "goût du jour"
post qui me tiens particulièrement à coeur
dans ta doc, point de HENRY ?
Toi qui est en contact avec J. HUON peux tu lui poser la question STP sur mon questionnement dans les posts précédant ?
TU as un MP
bonne journée à vous

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 18053
Age : 58
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  WICHITA Jeu 18 Aoû 2022, 12:00

...............


Dernière édition par WICHITA le Ven 19 Aoû 2022, 18:35, édité 1 fois

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 18053
Age : 58
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  WICHITA Jeu 18 Aoû 2022, 12:09

feder504 a écrit:Les erreurs ne sont pas rares dans la doc réglo, souvent réalisée par des militaires qui font le boulot parce qu'ils occupent un poste où on leur demande de le faire, et qui s'en acquittent du mieux qu'ils peuvent ...
Il suffit que le gars ayant rédigé le manuel dont tu parles (de 1873) ait pris pour argent comptant le marquage du premier type sur une 1866 d'avant le n° 23000, où le nom "Winchester" n'apparaît pas, ou sur une autre plus récente, mais montée avec un canon ancien.

Il faut savoir que la Commission d'achat Française de 1870 a raflé tout ce qu'elle a pu lors de son passage à l'usine, et qu'à cette occasion, l'essentiel du stock de pièces détachées destinées à la maintenance a été assemblé pour faire nombre, ce qui a donné des variantes non répertoriées, comme la mienne, dont le boîtier, prévu au départ pour une "Carbine", avait été modifié pour être monté sur un "Rifle" (pose de fausses têtes de vis dans les trous forés pour l'anneau de selle) et avait finalement reçu un canon de "Carbine"!
l'as tu ce manuel?

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 18053
Age : 58
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  WICHITA Jeu 18 Aoû 2022, 12:14

j'ai une autre piste à explorer (sur la possible utilisation de la HENRY dans le DEFENSE NATIONALE) mais il me faut du temps pour l'investigation
alors pas pour tout de suite
j'en manque cruellement de temps !
(en plus je vais pas vite, je le sais...)

------------------------

Pas de chichis, appelez moi SUPER !
WICHITA
WICHITA
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 18053
Age : 58
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  seschomaru Jeu 18 Aoû 2022, 20:48

Apparemment c'est cette configuration Musket qui aurait été commandée par la France et utilisée lors du conflit de 1870. Avec boitier laiton, en 44RF capacité 17 coups. Cette version de la 1866 accepte une baïonnette à douille mais dans la mesure où cette carabine était sans doute destiné à la cavalerie, pas évident qu'on en ai commandé. Les sources que j'ai sont pour beaucoup américaines et plutôt vagues mais parlent d'une très petite quantité commandée d'environ 1500 unités. Ce qui ferait tout de même 10% de la production totale de la 1866 Musket estimée à 15k unités. En tout cas, ca devait être de la science fiction par rapport aux Chassepot qu'on se trainait encore. Il n'y avait guère que le Vetterli pour rivaliser. Comme les premiers modèles de Vetterli suisses datent de 1867, on peut se demander d'ailleurs pourquoi il n'a pas été préféré pour sa cartouche 10.4x38R quand même un peu plus pêchu que le 44RF. Ou alors la commande des Winchesters est passé plus proche de 1866 que du conflit 1870, année à laquelle le Vetterli devait alors déjà être bien connu.

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 1866_m10
C'est bien dommage que les fabricants italiens ne prêtent pas plus de considérations aux variantes Musket de ces Winchester car il y en a de bien sympa comme par exemple la 1876 qui est un régal en 45-60 ou encore la plus diffusée : la 1895.
seschomaru
seschomaru
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 203
Age : 31
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 23/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  CLOSDELIF Jeu 18 Aoû 2022, 20:52

Heu, le Vetterli, c'est pas plutôt 69 ? (et je crois que les livraisons significatives n'ont commencé que l'année d'après...)

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21392
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  seschomaru Jeu 18 Aoû 2022, 21:25

Je viens de consulter une autre source et vous avez raison. 1867 marque l'année d'adoption de la première version. 1968 lance les préparatifs des lignes de fabrication et en Mai 1870 il y a moins de 100 exemplaires produits. Donc effectivement il est assez évident que la France n'a pas mis en compétition la 1866 avec le Vetterli dans le cadre de cette commande.
Il est intéressant que le développement même du Vetterli découle de l'impossibilité de Winchester d'honorer dans les temps une commande passée par la Suisse pour 110k carabines 1866 adaptée au calibre 10.4x38R. Une combinaison du magasin/élévateur de la 1866 avec certains éléments du Dreyse aboutissent au Vetterli.
Difficile d'imaginer à quel point la Henry 1860/1866 a du faire réagir à l'époque. Sans doute une évolution aussi radicale que la poudre sans fumée 20 ans plus tard.
seschomaru
seschomaru
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 203
Age : 31
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 23/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  CLOSDELIF Jeu 18 Aoû 2022, 21:47

Oui, et l'on peut aussi retenir que 1867, c'est la première adoption de cette cartouche métallique de 10,5 pour les armes transformées au système Amsler-Mibank...1868 verra l'adoption du Peabody dans le même calibre ! Le Vetterli étant finalement la troisième arme à l'utiliser!

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21392
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  Alamas Ven 19 Aoû 2022, 06:46

christianmery a écrit:
Il était écrit également dans un autre document « que les garibaldiens faisaient fonctionner la culasse de leurs winchester devant des dijonnais ébahis »

Ce devait être des enfants, les enfants s’ébahissent d’un rien. Les moutards de Dijon sont d’ailleurs fort connus.
Voilà, c’était mon intervention utile du jour. Sur ce…
de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 199729

Alamas
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 476
Age : 54
Date d'inscription : 30/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  Verchère Ven 19 Aoû 2022, 15:05

seschomaru a écrit:... En tout cas, ca devait être de la science fiction par rapport aux Chassepot qu'on se trainait encore. ...
Le 44 Henry-Flat était peut-être quand même un peu juste pour arrêter de loin une charge de cuirassiers, ou pour asticoter des tirailleurs planqués derrière des arbres, ce que le Chassepot pouvait faire.
Le choix d'un calibre militaire nettement plus puissant n'est pas spécifiquement français, presque tous l'ont privilégié par rapport à la répétition, qui au début ne pouvait pas encaisser cette puissance. Mais la carabine Winchester restait une référence en matière de maniabilité pour une arme de cavalerie (par contre le musket Winchester pour l'infanterie, non).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14989
Age : 64
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Ven 19 Aoû 2022, 17:32

WICHITA a écrit:merci Christian d'avoir remis ce post au "goût du jour"
post qui me tiens particulièrement à coeur
dans ta doc, point de HENRY ?
Toi qui est en contact avec J. HUON peux tu lui poser la question STP sur mon questionnement dans les posts précédant ?
TU as un MP
bonne journée à vous

je vais regarder sur les documents d'époque, mais il me semble qu'ils indiquent carabines et fusils Winchester. Je ferais une copie du document à mon retour. 
Ce qui posait problème c'était les cartouches. Lors de la bataille de Nuits le 18 décembre 1870, il y avait deux sortes de fusil Remington (américain du modèle égyptien et espagnol) dans les troupes de Cremer. Il semble qu'une confusion dans de cartouches a provoqué une panique dans certains éléments français et gâché une victoire qui s'annonçait brillante contre les Babois. Fusils Remington égyptien et espagnole.
Relevé d'archives

Le seconde légion avait été formée sur le même modèle que la première, par arrêté du Préfet du Rhône en date du 10 octobre 1870. Elle était armée de fusil Remington du modèle espagnol. Son uniforme était gris fer. Son commandant, le colonel Ferrer, était un ancien capitaine de chasseurs à pied. Il sera remplacé à la tête de cette unité par un ancien officier de la garde, le capitaine Chabert.
Deux corps francs accompagneront la 2e légion dès le mois de novembre : une trentaine de francs tireurs de la mort d’Alger, réunis par le lieutenant Lhéritier, une cinquantaine de tirailleurs des Cévennes, sous les ordres du capitaine Thibaud, et 300 Chasseurs du Rhône, armés de fusils Spencer. Le 3e bataillon de mobile de la Gironde, qui a pour chef le commandant Joseph de Carayon Latour est inclus dans cette petite armée. Son armement est moderne, il se compose de fusils du modèle Remington américain (égyptien) qu’il a perçus avant son départ de Lyon. Il était armé de vieux fusils à piston modèle 1822 à son départ de Bordeaux le 25 septembre.



Fusil Remington (égyptien).Avec sabre-baïonnette, calibre 44 (11 millimètres).La cartouche, toute en cuivre d’un seul morceau, se compose de deux parties cylindriques de diamètres différents raccordées par une portion tronconique.
Fusil Remington (espagnol).Avec baïonnette, calibre 44 (11 millimètres).La cartouche diffère de la précédente en ce qu’elle est plus longue et que l’étui est d’un plus petit diamètre.

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Ven 19 Aoû 2022, 17:41

J'ai trouvé ceci concernant l'arrivée des Winchester en France. Ce sont des documents d'époque que j'ai retranscrit pas du piquage de bouquin. Ces tableaux sont, du moins je le pense, disponibles en annexe de notre livre réalisé avec mon ami Jack Puaud sur les armes à feu de la DN.

C'est plus lisible sans doute, le tableau de la partie Winchester n'était pas visible me semble-il !


EXPEDITIONS DU PORT DE BREST.
DateN°ordreDésignation des corps  et des divisionsRévolversRemington EgyptienFusils SpencerFusils Remington SpringfieldFusils WinchesterCarabines WinchesterFusils BerdanFusils Remington Espagnol.Carabines Sharps bateau Lapeire
24 11 1870568Tours et Bordeaux 70190      
18 12 1870870Tours et Bordeaux   208029003000   
20 12 1870984Tours et Bordeaux      5760  


Dernière édition par christianmery le Ven 19 Aoû 2022, 19:03, édité 6 fois

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  deGuers Ven 19 Aoû 2022, 18:12

Passer du fusil 1822 au Remington , un bon technologique !

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3280
Age : 68
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Ven 19 Aoû 2022, 19:17

Fusil Winchester distribuées au francs-tireurs du Finistère

EXPEDITIONS DU PORT DE BREST.
DateN°ordreDésignation des corps  et des divisionsRévolversRemington EgyptienFusils SpencerFusils Remington SpringfieldFusils WinchesterCarabines WinchesterFusils BerdanFusils Remington Espagnol.Carabines Sharps bateau Lapeire
 
29 12 1870966Francs tireurs du Finistère    100    

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  seschomaru Ven 19 Aoû 2022, 19:45

Corrigez moi si je me trompe mais vers 1870 les francs tireurs ne sont guère plus qu'une milice populaire non? S'il s'agit bien là de 100 Musket 1866, ca fait une drôle d'unité à armer avec le nec plus ultra de l'époque Shocked
seschomaru
seschomaru
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 203
Age : 31
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 23/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Ven 19 Aoû 2022, 20:01

Détrompez-vous, si il y avait beaucoup de folklore et de paraître, sans parler d'intérêts financier, certaines unités était d'excellentes aux combats et dans la discipline. Il existe un excellent ouvrage de Robert Mollis sur les francs-tireurs garibaldiens qui ont entre autre oeuvrés dans ma région. On côtoyait le meilleur comme le pire. Les tombes de certains cimetières bourguignons comportent encore de nombreux noms italien tombés durant cette période. J'en parlais dans mes articles sur les francs-tireurs. J'ai toujours souhaité écrire un livre sur ces groupes, mais n'est pas écrivain qui veut de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 248959 de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 248959 !!!

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  Dirty Larry Ven 19 Aoû 2022, 20:24

Verchère a écrit:
seschomaru a écrit:... En tout cas, ca devait être de la science fiction par rapport aux Chassepot qu'on se trainait encore. ...
Le 44 Henry-Flat était peut-être quand même un peu juste pour arrêter de loin une charge de cuirassiers, ou pour asticoter des tirailleurs planqués derrière des arbres, ce que le Chassepot pouvait faire.
Le choix d'un calibre militaire nettement plus puissant n'est pas spécifiquement français, presque tous l'ont privilégié par rapport à la répétition, qui au début ne pouvait pas encaisser cette puissance. Mais la carabine Winchester restait une référence en matière de maniabilité pour une arme de cavalerie (par contre le musket Winchester pour l'infanterie, non).

 La Commission permanente de tir aux armes portatives de Vincennes a expérimenté une carabine Henry en juillet 1866 (la description semble confirmer que c'est bien une Henry, pas une Winchester). 

(Registre N°4, feuillet 5 des minutes de la Commission permanente de tir aux armes portatives de Vincennes conservées à Châtellerault : je n'ai hélas pas la cote archive)

Contrairement à ce que l'on pourrait logiquement penser quand on connait la suite de l'histoire, ils ne semblent pas avoir été très impressionnés : non pas qu'il aient été bêtes ou aveugles, mais la Henry ne correspondait tout simplement pas à ce que l'on attendait alors d'une arme de guerre. 

S'ils reconnaissent à cette arme "ingénieuse"  un "très vif intérêt de curiosité" ils la considèrent comme totalement impropre au service de guerre de par la faiblesse de sa munition, et mettent en avant que, durée du rechargement comprise (de 30 à 45 secondes pour 15 cartouches lors des essais), le volume de feu produit n'excède pas suffisamment celui d'armes à un coup pour justifier la complexité du mécanisme, et la faiblesse de la munition.

Ils estiment d'ailleurs qu'une Henry convertie pour une munition de puissance suffisante aurait une capacité limitée à 7 ou 8 coups, avec une manœuvre qui n'aurait pas la même fluidité ni la même rapidité, et considèrent que le verrouillage ne supporterait pas des munitions "de guerre" dans sa forme d'alors. 

Dans une approche qui est celle du feu collectif d'une troupe d'infanterie (où la disponibilité rapide de 15 coups compte moins que le volume de feu sur un temps donné, rechargement compris), et où l'on recherche alors surtout une portée utile maximale (via une trajectoire rasante), leur analyse est tout à fait compréhensible. Comparée à un Chassepot dont les feux de masse peuvent encore être redoutables à 600, 800, voire 1000m, la Henry et sa .44 Henry Flat font un peu "gadget". 
 
Une note au crayon ajoutée en marge de la conclusion du rapport indique que la Commission considère qu'une telle arme "ne peut convenir qu'à des troupes qui ne font guère usage de leurs armes à feu, comme le Génie".... ils préfiguraient, d'assez loin certes, le concept de l'USM1 (une arme compacte tirant à une grande cadence une munition de puissance réduite par rapport à la cartouche l'infanterie, et destinée à l'autodéfense de soldats dont l'arme à feu n'est pas l'outil principal). 

La poudre sans fumée, ce sera autre chose : on parlera lors de "Talisman", car elle apporte des avantages faramineux (portée efficace doublée, discrétion) dans un secteur considéré comme le plus important (la performance balistique) sans aucune "contrepartie" quand aux performances globales ou au maniement de l'arme (au contraire). 

Aux yeux des militaires de la génération précédente (1866), la Henry payait cher, trop cher en termes de complexité et de manque de puissance, un avantage qui était difficilement perceptible dans le contexte des doctrines de combat de l'époque. La "démonstration" de Plevna ne viendra que dix ans plus tard (1877).

Pour rester, enfin, en 1866, enfin, la Henry et la "Henry Winchester" (comme est nommée la Winch' dans un autre rapport) emploient une cartouche métallique "coûteuse", avec un "poids mort" (l'étui métallique), et qui n'est pas, je cite encore " d'une fabrication facile, partout et par tous" - comme l'est la munition du Chassepot qui nécessite comme outillage pour en assembler les composants deux mains et un mandrin de bois...

Dirty Larry
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 753
Age : 43
Date d'inscription : 01/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  Verchère Sam 20 Aoû 2022, 07:47

Dans les années 1890, les essais de tir de vitesse ne portaient effectivement pas sur le simple contenu du magasin mais sur des séries de 20 à 30 coups, imposant donc de recharger ; départ avec l'arme remplie au maximum (10 coups pour Lebel, 4 coups pour Berthier 3 coups).
Et malgré ses 10 coups initiaux le Lebel ne gagnait pas, car il semble qu'une fois ceux-ci épuisés la cadence la plus rentable était obtenue en chargeant coup par coup.

Ce qu'on peut faire très aisément avec un mécanisme Kropatschek, mais beaucoup moins facilement avec un système Winchester ou Vetterli, qui alors auraient assurément perdu contre le pauvre Berthier 3 coups !
Alors que le Lebel n'était guère inférieur au Berthier (voire à égalité).
Ce qui n'est pas du tout en accord avec les fameux "essais du Mont Valérien" où le Lebel aurait été écrabouillé par un prototype Berthier 4 coups pourtant perclus d'incidents de tir... Essais dont on ne connaît que le résultat et pas les conditions exactes de déroulement ; et que peut-être on ne connaît que via un unique auteur que tout le monde aurait re-pompé... Alors méfiance !

Pour en revenir à la période 1866 - 70 ce n'est pas la cadence de tir instantanée qui importait, mais le nombre de coups qu'on pouvait envoyer sur un régiment de cavalerie lourde entre la limite de portée utile et le contact (il fallait bien faire ça au fusil, vu que la mitrailleuse était restée embourbée deux kilomètres en arrière).

Plus récemment, durant un temps la question fut tranchée en donnant un Chassepot FSA à la moitié des hommes et une Winchester MAT 49 à l'autre moitié, mais ça n'a pas duré ... et on ne sait toujours pas sur quel pied danser !

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14989
Age : 64
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  Verchère Sam 20 Aoû 2022, 08:07

christianmery a écrit:... On côtoyait le meilleur comme le pire. Les tombes de certains cimetières bourguignons comportent encore de nombreux noms italien tombés durant cette période. ...
Pas obligé de "tomber" pour être bon !
Le 22 janvier 1871 les "Chasseurs des Vosges" font sauter le viaduc de Fontenoy (voie ferrée Strasbourg - Paris) au cours d'un raid de 7 jours en pays occupé (160 km dans la neige épaisse).
Sans pertes (sauf peut-être au niveau du détachement ennemi qui gardait le pont).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14989
Age : 64
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  CLOSDELIF Sam 20 Aoû 2022, 09:57

Verchère a écrit:Dans les années 1890, les essais de tir de vitesse ne portaient effectivement pas sur le simple contenu du magasin mais sur des séries de 20 à 30 coups, imposant donc de recharger ; départ avec l'arme remplie au maximum (10 coups pour Lebel, 4 coups pour Berthier 3 coups).
Et malgré ses 10 coups initiaux le Lebel ne gagnait pas, car il semble qu'une fois ceux-ci épuisés la cadence la plus rentable était obtenue en chargeant coup par coup.

Ce qu'on peut faire très aisément avec un mécanisme Kropatschek, mais beaucoup moins facilement avec un système Winchester ou Vetterli, qui alors auraient assurément perdu contre le pauvre Berthier 3 coups !
Alors que le Lebel n'était guère inférieur au Berthier (voire à égalité).
Ce qui n'est pas du tout en accord avec les fameux "essais du Mont Valérien" où le Lebel aurait été écrabouillé par un prototype Berthier 4 coups pourtant perclus d'incidents de tir... Essais dont on ne connaît que le résultat et pas les conditions exactes de déroulement ; et que peut-être on ne connaît que via un unique auteur que tout le monde aurait re-pompé... Alors méfiance !

Pour en revenir à la période 1866 - 70 ce n'est pas la cadence de tir instantanée qui importait, mais le nombre de coups qu'on pouvait envoyer sur un régiment de cavalerie lourde entre la limite de portée utile et le contact (il fallait bien faire ça au fusil, vu que la mitrailleuse était restée embourbée deux kilomètres en arrière).

Plus récemment, durant un temps la question fut tranchée en donnant un Chassepot FSA à la moitié des hommes et une Winchester MAT 49 à l'autre moitié, mais ça n'a pas duré ... et on ne sait toujours pas sur quel pied danser !
J'utilise fréquemment les deux (ou trois) systèmes sans passer par le magasin...je ne vois pas plus de difficultés dans un cas que dans l'autre ni d'ailleurs de perte de temps appréciable dans le cas d'une Winch.
Par ailleurs j'ai constaté que le Vetterli était le plus agréable et rapide à réalimenter par le magasin.

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21392
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  seschomaru Sam 20 Aoû 2022, 12:00

Je ne vois effectivement pas comment il est possible de recharger plus vite un Kropatschek qu'un Vetterli. J'utilise fréquemment Lebel et Vetterli 1871 et y a pas photo. La portière associée au ressort relativement doux du magasin Vetterli permet de recharger plutôt rapidement, d'autant plus si on prends une poignée de ces petites cartouches plutôt que une à une depuis un ceinturon.

Je sais pas comment il se sont débrouillé lors de ces tests. Mais à moins de vouloir absolument un feu soutenu régulier, et là ok il faut une pause prolongée pour recharger complètement un Vetterli ou une 1866, il faut vraiment le faire exprès pour obtenir une cadence moindre par rapport à un Kropatschek. Si le feu soutenu et régulier était effectivement recherché alors je suis d'accord que recharger au coup par coup un Kropatschek et plus rapide qu'un Vetterli ou 1866 car sur ces derniers l'élévateur bloque l'accès à la chambre. 
On peut éviter qu'il remonte avec un action douce sur la culasse, mais difficile à faire lorsqu'on tente de maximiser la cadence de tir.
seschomaru
seschomaru
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 203
Age : 31
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 23/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Sam 20 Aoû 2022, 15:17

NOTE SUR LES ARMES ETRANGERES EN SERVICE EN France
En 1870-1871.
 

ARMES SE CHARGEANT PAR LA  BOUCHE

Fusil Enfield long.
Fusil Enfield court.
Ces 2 armes sont du calibre 
dit 58, c’est-à-dire 14
 millimètres.
Cartouche en papier commune aux deux armes et faite d’après les mêmes principes que la cartouche pour les fusils à percussion français ; la poudre en avant de la pointe de la balle ; généralement faite avec du papier blanc et garnie de cire à hauteur de la balle ; longueur totale : 75 millimètres. Peut servir au fusil Springfield américain. 
Fusil Sprinfield (américain).Toutes les armes de ce modèle existant en France sont du calibre 58 et ont des baïonnettes ordinaires.Cartouche en papier généralement de couleur brune ; poudre en arrière de la balle. Le tube en papier est fermé par une ligature en avant de la balle. Longueur 0m,055. peut servir au fusil Enfield.

FUSILS SE CHARGEANT PAR LA CULASSE

Fusil Snider long. Fusil Snider court.Calibre 58 avec baïonnette.
Calibre 58 avec sabre-baïonnette.
Deux espèces de cartouches différentes, l’une dite Snider-Boxer, recouverte de papier avec une rondelle en fer, l’autre entièrement en cuivre.
Fusil Remington (égyptien).Avec sabre-baïonnette, calibre 44 (11 millimètres).La cartouche, toute en cuivre d’un seul morceau, se compose de deux parties cylindriques de diamètres différents raccordées par une portion tronconique.
Fusil Remington (espagnol).Avec baïonnette, calibre 44 (11 millimètres).La cartouche diffère de la précédente en ce qu’elle est plus longue et que l’étui est d’un plus petit diamètre.
Fusil remington Springfield transformé.Avec baïonnette, calibre 58.La cartouche, toute en cuivre, ressemble à la cartouche métallique du Snider, mais en diffère en ce que le bourrelet postérieur est arrondi, tandis qu’il est à angle vif dans la cartouche Snider.
Fusil Berdan cal. 58.Avec baïonnette.Même cartouche que le Remington ancien Springfield.
Fusil Berdan cal. 44.Avec baïonnette.Emploie la cartouche Remington espagnol.
Fusil Peabody cal. 44.Avec baïonnette.Emploie la cartouche Remington espagnol.
Fusil Peabody cal. 58.Avec baïonnette.A une cartouche spéciale analogue à la cartouche Spencer, mais à percussion centrale.
Fusil Spencer.Calibre 50 (12mm,5) avec baïonnette, arme à répétition portant un réservoir de 7 coups dans la crosse.Cartouche à percussion périphérique ; l’étui de la cartouche est en cuivre rouge d’une seule pièce.
Fusil Sharp.Calibre 50 (12mm,5) avec baïonnette.Cartouche spéciale. L’étui est en cuivre jaune d’un diamètre uniforme.
Fusil Winchester.Calibre 44, avec baïonnette, fusil à répétition portant un réservoir de 18 coups dans un tube parallèle au canon.Cartouche métallique spéciale.
MOUSQUETONS SANS BAIONNETTE SE CHARGEANT PAR LA CULASSE.
Carabine Winchester.Calibre 44, à répétition avec réservoir de 15 coups.Même cartouche que pour le fusil Winchester.
Carabine. Spencer.Calibre 50, à répétition avec réservoir de 7 coups.Même cartouche que pour le fusil Spencer.
Carabine. Remington.Calibre 50.Cartouche Spencer.
ARMES SE CHARGEANT PAR LA CULASSE ET EMPLOYANT DES CARTOUCHES NON METALLIQUES.
Fusil Sharp à capsule.Calibre 50, avec baïonnette.Cartouche spéciale. La poudre est placée en arrière de la balle dans un tube en toile. On introduit la cartouche sans la déchirer.
Carabine. Sharp à capsule.Calibre 50.Même cartouche que la précédente.

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Sam 20 Aoû 2022, 15:23

Il y a bien eu 6000 Winchester carabines fusils arrivés 11 décembre 1870 par le Bateau Ville de Paris dans le port de Brest. 

Arrivages par ports de mer d'armes et munitions importées d'Amérique.
Etat des armes.
Dates d'arrivée aux ports.Bateaux.SharpsBerdanWinchesterJocelynWarnerGallaghersSpringfieldRevolversSabres-Baïonnettes
           
Port de Brest.         
11 12 1870Ville de Paris 57606000   1212010000 

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71 - Page 2 Empty Re: de l'utilisation du fusil HENRY en France pendant le conflit de 1870-71

Message  christianmery Sam 20 Aoû 2022, 15:44

Verchère a écrit:
christianmery a écrit:... On côtoyait le meilleur comme le pire. Les tombes de certains cimetières bourguignons comportent encore de nombreux noms italien tombés durant cette période. ...
Pas obligé de "tomber" pour être bon !
Le 22 janvier 1871 les "Chasseurs des Vosges" font sauter le viaduc de Fontenoy (voie ferrée Strasbourg - Paris) au cours d'un raid de 7 jours en pays occupé (160 km dans la neige épaisse).
Sans pertes (sauf peut-être au niveau du détachement ennemi qui gardait le pont).
Je parlais de batailles comme celle de Nuits ou Dijon avec des francs-tireurs, Verchère pas d'action commando. Les différents affrontements qui ce ponctue par la prise du drapeau du 5 bataillon de Poméranien par un chasseur du Mont Blanc à Talant a coûté cher aux francs-tireurs et notamment aux garibaldiens. L'action de ce groupe de francs-tireurs sur Fontenoy était extraordinairement téméraire. Il y aurait beaucoup à dire sur cette guerre, ce forum n'y est pas totalement dédié, mais j'y ajoute ceci qui me tient à coeur.

Durant la guerre de 1870, seulement deux drapeaux ont été conquis à l’ennemi à l’occasion de combats. Le premier à Rezonville le 16 août 1870, par le sous lieutenant Chabal du 57ième de ligne, le second à proximité de Dijon  le 23 janvier 1871. C’est l'aventure atypique de ce dernier dont nous allons raconter, car ce drapeau a été capturé par des francs-tireurs. C’est un fait d’arme quasiment unique dans notre histoire militaire.

christianmery
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 261
Age : 65
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 23/03/2021

http://www.editionsdubrevail.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum