Munition italienne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Munition italienne - Page 2 Empty Re: Munition italienne

Message  Jeppesen le Ven 22 Déc 2017, 12:24

Pour neutraliser l'amorce, une petite goutte d'huile introduite par le "trou" effectué dans le corps de la cartouche, éventuellement ?

en la laissant "droite", l'huile finira bien par arriver en contact avec l'amorce... Very Happy

------------------------

Tallyhoo ! Tallyhoo !

Munition italienne - Page 2 17711

Jeppesen
Jeppesen
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2368
Age : 71
Localisation : Haut de Seine (92)
Date d'inscription : 27/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Munition italienne - Page 2 Empty Re: Munition italienne

Message  Verchère le Ven 22 Déc 2017, 20:29

Me semble que si on dispose de la licence ou du permis de chasse, il n'est pas indispensable de neutraliser ce genre de cartouches...
Mais si son origine est douteuse (longtemps traîné dehors), c'est une précaution évitant qu'un successeur ne la tire et coince la balle dans le canon...

Pour l'aspect collection, il faudrait surtout éviter d'ôter la balle, ce qui déforme le collet et le sertissage. Le trou est en fait moins gênant.
Pas grand risque au perçage, si ce n'est que le forêt dévie, fasse une affreuse trace en arc de cercle, et se brise (pas trop moyen de pointer sans déformer la douille). Mieux vaudra prendre un rigide "forêt à centrer", et coincer la balle entre 2 cales de bois sur l'étau d'une perceuse à colonne.
Si elle est chargée en spaghettis ... moi je ferais 3 trous à 120° assez gros et j'essaierais d'enflammer la poudre (avec quelques précautions, mais y-a bien des chances que ça ne chasse même pas la balle).

Pour une cartouche à poudre noire je me méfierais beaucoup plus ! Je ne percerais que sous un jet de lubrifiant froid, avec une protection pare-flammes de mon côté (et rien de fragile à proximité) !

L'amorce se neutralise d'elle-même par une infiltration d'huile (laquelle n'aurait pas forcément d'effet sur la poudre, tout au moins dans le sens recherché). Prévoir une huile légère, genre vaseline, car les évents d'amorce Berdan ne sont pas gros.
C'est mieux de la neutraliser chimiquement, que de la percuter sommairement avec un clou (ce qui peut faire sauter la balle).
Posée verticalement sur la plaque du fourneau, pas bon non plus : au bout d'un temps imprévisible la douille brûlante saute en l'air à grand bruit, et on perd l'amorce (c'est toutefois une bonne blague pour le réveillon de nouvel-an dans un chalet de montagne ; surtout pour celui qui réceptionne la douille dans le col roulé de son chandail).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11185
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Munition italienne - Page 2 Empty Re: Munition italienne

Message  balanin le Ven 22 Déc 2017, 21:20

Bonsoir verchère. 

Cette cartouche, et sa petite famille (une vingtaine) a été trouvée dans le grenier d'une maison habitée (donc ni humide, ni froide). Elles ont été abandonnées à la hâte par leurs utilisateurs quand les Goumiers qui leur courraient derrière les ont priés gentiment de déguerpir.

Ils en ont, pour certains, oubliés leurs chaussures (dixit ma grand-mère) mais malheureusement pas la mitrailleuse Breda qui allait avec.

Cela évitera à quelques uns d'essayer de les tirer et je ne connais pas de carabine de chasse de ce calibre. Very Happy

J'ai bien compris qu'il faudra la trouer bien que ça ne m'enchante guère.

Par contre donnes-moi ton avis sur la dangerosité de la balle traçante affraid

Sinon c'est direct à la mer  pirat
balanin
balanin
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 622
Age : 64
Localisation : Pas difficile à deviner
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Munition italienne - Page 2 Empty Re: Munition italienne

Message  Verchère le Sam 23 Déc 2017, 00:49

Traçante, pas dangereux : quasi-impossible à enflammer avec les moyens du bord.

Mais faut être sûr du type :
Incendiaire, ça dépend de la composition (c'est pas toujours au phosphore),
De Réglage (traçante de jour), ça risque d'être au phosphore.
Le problème du phosphore, c'est qu'à la longue la soudure fuit, que le phosphore suinte, et s'enflamme très discrètement. Souvent si discrètement qu'il n'y a qu'une mince fumée blanche, sans échauffement notable ... jusqu'au jour où ça commence à suinter plus fort.

Par précaution on peut stocker les cartouches au phosphore dans un pot d'huile ou de pétrole, qui empêche le contact de l'air. Mais elles deviennent vite HS, alors on n'est pas plus avancé !

La neutralisation de telles cartouches est-elle si impérative ?
Le perçage permet d'en conserver quelques unes intactes pour prise de mesures.
Mais si un jour ou l'autre on avait l'usage de quelques douilles de ce type, on se mordrait les doigts d'avoir percé tout le lot...
Moi je dis ça... Je dis la même chose pour une vieille charrue "le jour où t'auras plus rien à becqueter, tu devras te taper tout le champ à la bèche, et tu te mordras les doigts d'avoir ferraillé la vieille brabant".

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 11185
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Munition italienne - Page 2 Empty Re: Munition italienne

Message  balanin le Mar 26 Déc 2017, 18:59

Bon, après lecture de vos avis, je ne perce rien et je garde toute la famille:

Munition italienne - Page 2 Famill10


salut
balanin
balanin
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 622
Age : 64
Localisation : Pas difficile à deviner
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum