ROLLING BLOCK Remington 1915

Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  julio62 Mer 01 Mar 2017, 19:04

Avec l’ami Verchere et surtout encore grâce à luiROLLING BLOCK Remington 1915 72113ROLLING BLOCK Remington 1915 3207067574 et ses dons de bricoleur, il arrive à tout refaire ,ROLLING BLOCK Remington 1915 Icon_biggrin
nous essayons de restaurer un Rolling Block N° 5 de 1915 dont le ressort de hausse entre autre est cassé et perdu
donc impossible de prendre ses cotes
la seule solution à ce jour est de le refaire et nous faisons appel aux heureux possesseurs d'un  petit frère du RB pour nous donner les dimensions du fameux ressort esprit
ci joint un schéma qui ne demande qu'a être corrigé par toutes les bonnes âmes qui auront le courage de le mesurer ROLLING BLOCK Remington 1915 72113 ROLLING BLOCK Remington 1915 72113

bientôt je met les photos du malade
en attendant je remercie blp54 pour son aideROLLING BLOCK Remington 1915 72113ROLLING BLOCK Remington 1915 72113
ROLLING BLOCK Remington 1915 Hausse11
julio62
julio62
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 755
Age : 58
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  BOUZOU Mer 01 Mar 2017, 20:48

il ressemble a celui de l'us 17

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 693
Age : 96
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Verchère Jeu 02 Mar 2017, 04:22

Quelques avis confirmatifs ou contradictoires seraient effectivement bienvenus. Cotes, forme, éventuelle flèche de cintrage au repos...
Et s'il y a d'autres amateurs, "de la gauche vers la droite numérotez-vous"...

Parce-que ce ressort servira d'exercice pour peaufiner un mini-laminoir récupéré l'été dernier ; et peut-être aussi une très ancienne rectifieuse de même origine.
Alors il y aura assurément pas mal de ratages, mais tout de même une bonne poignée de ressorts réussis ; enfin j'espère...
Ressorts dont je n'aurai que faire ! Car il me suffit d'un seul
(qui deviendrait la 4e pièce de mon RB en 8 mm Lebel, pour lequel je n'ai encore que les 2 vis de sous-garde et un boîtier totalement vide - d'ici une centaine d'années, je devrais arriver à le compléter).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Verchère Dim 15 Nov 2020, 03:09

julio62 a écrit:... Rolling Block N° 5 de 1915 dont le ressort de hausse entre autre est cassé et perdu donc impossible de prendre ses cotes ...
Le problème est-il réglé ?
Sinon, j'ai en reconditionnement un RB de ce modèle, qui possède encore son ressort...

J'en profite pour poser une question à propos de la hausse :
Sous le curseur, le guidage n'est assuré que par 2 minuscules griffes de chaque côté, séparées par un évidement semi-circulaire. Aucun ressort ou patin de freinage, en fait le curseur ne comporte qu'un unique élément. il manque une pièce, ou c'est seulement une hausse "apacher" ?

Et une autre à propos du garde-main :
Celui-ci est en partie arrière curieusement plus large que le fût, dont il dépasse de 3 bons millimètres de chaque côté. J'ai d'abord cru que le fût avait été séparément outrageusement poncé, mais sur le bouquin de Layman une photo gros plan montre la même chose...
Ce décalage est-il fréquent ? Systématique ?

Par ailleurs (ça va faire sourire quelqu'un), je dois lui refaire un percuteur (pointe cassée net) !
Pas difficile, je suis au point sur le percuteur de RB n°1, mais celui-là demande peut-être à corriger quelques cotes (il y aura sans doute au moins le méplat à modifier, pour donner de la place au levier rétracteur de percuteur). Si quelqu'un a besoin de cette pièce, c'es le moment de se manifester...
Aucun vestige de ressort de percuteur, et la goupille n'avait pas trop l'air d'avoir été démontée ; il n'y en avait pas ? (c'est vrai qu'avec le levier de rétractation, ça devenait peut-être superflu).

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  julio62 Dim 15 Nov 2020, 09:10

Verchère a écrit:
julio62 a écrit:... Rolling Block N° 5 de 1915 dont le ressort de hausse entre autre est cassé et perdu donc impossible de prendre ses cotes ...
Le problème est-il réglé ?

oui merci

J'en profite pour poser une question à propos de la hausse :
Sous le curseur, le guidage n'est assuré que par 2 minuscules griffes de chaque côté, séparées par un évidement semi-circulaire. Aucun ressort ou patin de freinage, en fait le curseur ne comporte qu'un unique élément. il manque une pièce, ou c'est seulement une hausse "apacher" ?

il doit te manquer un pièce,au premier coup d’œil il me semble que au fond du curseur il se positionne  une petite lame ressort.


Et une autre à propos du garde-main :
Celui-ci est en partie arrière curieusement plus large que le fût, dont il dépasse de 3 bons millimètres de chaque côté. J'ai d'abord cru que le fût avait été séparément outrageusement poncé, mais sur le bouquin de Layman une photo gros plan montre la même chose...
Ce décalage est-il fréquent ? Systématique ?

toujours vu (en ce qui me concerne)

julio62
julio62
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 755
Age : 58
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Caudron Dim 15 Nov 2020, 10:40

Par ailleurs (ça va faire sourire quelqu'un), je dois lui refaire un percuteur (pointe cassée net) !
Pas difficile, je suis au point sur le percuteur de RB n°1, mais celui-là demande peut-être à corriger quelques cotes (il y aura sans doute au moins le méplat à modifier, pour donner de la place au levier rétracteur de percuteur). Si quelqu'un a besoin de cette pièce, c'es le moment de se manifester...
Aucun vestige de ressort de percuteur, et la goupille n'avait pas trop l'air d'avoir été démontée ; il n'y en avait pas ? (c'est vrai qu'avec le levier de rétractation, ça devenait peut-être superflu).

Tu vas probablement faire une syncope mais, j'ai refait le mien avec la queue d'un foret HSS de 6mm. J'avoue avoir tâtonné mais ça fonctionne très bien. Et je n'ai pas trouvé trace d'un ressort de rappel, raison pour laquelle ces percuteurs devaient casser régulièrement.

Caudron
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 668
Age : 56
Date d'inscription : 02/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Verchère Lun 16 Nov 2020, 08:19

Merci pour la réponse à propos de la hausse ; effectivement, dans le curseur il y a un logement transversal qui pourrait permettre d'intercaler une lame fine. Mais ça va sans doute rester comme ça, vu le piteux état général (d'ailleurs, la hausse tient presque bien comme ça).


Pour le percuteur, une queue de forêt HSS c'est quand même un peu dur à travailler ! Même non trempée (généralement les forêts ne sont trempés que sur la spirale) ; j'aurais plutôt cherché un boulon haute résistance Ø 6...

Ma fabrication de percuteurs RB n°1 faisait suite à une étude comparative de plusieurs percuteurs de RB n°1, en vue de déterminer s'il était possible de fabriquer une pièce interchangeable. Là dessus, un collègue a eu besoin de 2 percuteurs, mais "par correspondance" (c'est à dire que je ne disposais pas des fusils pour les essayer). Et vu les différences observées entre les 3 RB dont je disposais, la pièce interchangeable était tout juste possible.
Plusieurs essais successifs pouvant s'avérer nécessaires, je me suis organisé pour en faire un certain nombre, prévoyant quelques-uns pour confirmer les cotes (pas faciles à bien mesurer sur le bloc), peaufiner les outils, et un petit échantillonnage pour un premier envoi. Ceci sur une machine (même pas centenaire) nouvellement mise en service. Cette prise en main m'a fait tâtonner un peu sur les réglages ; du coup, sur les 5 ou 6 qui me restent, assez peu sont dans la fourchette d'interchangeabilité (que les tests - concluants - du collègue ont permis de préciser).

Donc il fallait de toutes façons que j'en refasse quelques uns, au moins pour confirmer le fonctionnement de la machine, qui a un peu de mal à tenir la précision requise (les canaux de percuteur sont assez variables, et pour une pièce interchangeable la tolérance de certaines cotes est de quelques centièmes). L'usinage est assez rapide, j'ai pas chronométré mais le tournage ne doit pas prendre plus de 5 minutes ; le taillage du méplat et du dos à la lime est sans doute plus long mais j'ai réalisé des gabarits en acier trempé, "genre Trim-Die", qui permettent de limer sans se poser de questions. Reste le trempe, dont la durée à la pièce dépend surtout du nombre de pièces...

Ça va se compliquer avec le percuteur de RB n°5, qui à première vue serait analogue au n°1 ... sauf que la pointe du n°5 est beaucoup plus fine et n'est pas épaulée par un étage intermédiaire. Je pense que c'est pour ça que la pointe a cassé : trop fine sur une longueur trop grande, raccordée en rétrécissement brutal (certes avec un petit rayon) et peut-être trempée trop sec...
Il faut que je jauge le canal de percuteur, afin de voir s'il y aurait la place pour un ressort ou un épaulement de renfort.

Je ne sais toutefois pas si un ressort est utile : sur les RB n°1 il manque souvent, sans inconvénient.
Sur ce n°5 le levier de rétraction de percuteur n'agit qu'à la fin de l'ouverture, sous la pression du ressort de freinage du bloc ; il me semble donc plutôt destiné à avertir que le percuteur est coincé sorti (pas moyen d'ouvrir entièrement le bloc) ou à le rentrer en force (au risque de casser quelque chose). Mais pour confirmer tout ça, je devrai sans doute réaliser un montage "en l'air", car une fois monté dans le bloc on ne voit plus rien...

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Caudron Lun 16 Nov 2020, 08:46

Pour le percuteur, une queue de forêt HSS c'est quand même un peu dur à travailler ! Même non trempée (généralement les forêts ne sont trempés que sur la spirale) ; j'aurais plutôt cherché un boulon haute résistance Ø 6...

La queue est rarement trempée effectivement, et je n'avais pas autre chose sous la main Wink  Mais ça m'a permis de tremper ce percuteur à l'huile une fois ajusté. Comme tour, je n'ai qu'une visseuse et quelques limes, ce qui limite grandement mes possibilités Embarassed
Mais avec de la patience et beaucoup de passion, j'arrive à faire pas mal de choses.  ROLLING BLOCK Remington 1915 3361380237 ROLLING BLOCK Remington 1915 254249

Caudron
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 668
Age : 56
Date d'inscription : 02/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING BLOCK Remington 1915 Empty Re: ROLLING BLOCK Remington 1915

Message  Verchère Mar 17 Nov 2020, 05:05

Mais pourquoi ce sujet n'apparaît-il pas dans ma liste ".... depuis votre dernière visite" ?
Ça fait 2 soirs de suite !


As-tu vérifié que ton percuteur avait réellement pris la trempe (p.ex. comparaison d'un petit coup de lime entre ce percuteur et le reste de la queue de forêt) ?
Parce-que "HSS" c'est théoriquement "acier rapide" (High Speed Steel), et la température de trempe est bien plus élevée que pour les aciers au carbone (dans les 1200 à 1300°, soit bien blanc).
D'un autre côté, le HSS trempé serait à mon avis trop fragile pour un percuteur, et à l'état non trempé ça doit être déjà bien assez dur...

J'ai effectué quelques mesures, mais uniquement sur un bloc n°5 et un percuteur cassé (à ras de son rayon de raccordement).
La pointe devait avoir un diamètre d'environ 2.0 pour une longueur de 7 mm (ceci en tablant sur une saillie maxi de 2 mm), sortant du corps Ø 5.76 avec un simple petit raccordement en rayon (environ 1.5).
Comparé au percuteur de RB n°1 (3 pièces, pointe Ø 2.7 à 2.8 et longueur 4.85 à 5.23), c'était assurément bien plus fragile !

Je vais jauger plus précisément le canal de percuteur, car les deux diamètres (6.0+ et 2.+ mm) y sont raccordés par un fort chanfrein, ce qui peut permettre de laisser un certain cône de raccordement sur le percuteur ; et ainsi de raccourcir la longueur en diamètre 2.0 mm.

------------------------

Petite collection de documents anciens et récents : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12235
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum