Carabine Starr

+6
CLOSDELIF
Tiama
HELIX
lolo577
volontaire 1870
lolo13
10 participants

Aller en bas

Carabine Starr Empty Carabine Starr

Message  lolo13 Lun 22 Mar - 16:28

Bonjour a tous, aujourd'hui la carabine Starr.

CARABINES STARR


Carabine Starr Photo1mh

La carabine Starr a connu son heure de gloire au début de la guerre de sécession alors qu'elle était même considérée comme supérieure a la Sharps avant de tomber aux oubliettes en 1865, principalement a cause de défauts de fabrication.

Développement :

Ebenezer T. Starr le deuxième fils de Nathan Starr obtint son premier brevet pour un revolver a double action le 15 Janvier 1856 sous le numéro 14.118 suivi le 4 Décembre 1860 par le brevet n° 30.843 pour des améliorations de ce premier brevet. Tout en poursuivant le développement de ses revolvers, Starr obtint le 14 Septembre 1858 le brevet N° 21.523 pour une carabine a percussion a chargement par la culasse. Le brevet couvrait a la fois le système d'articulation du bloc de culasse tombant et le système de joint annulaire assurant l'étanchéité de la fermeture de ce dernier. Cependant, neuf mois avant l'obtention du brevet, la carabine Starr avait été testée a la fois par l'armée et par la marine Américaine, certains comme le major William H. Bell la considérant comme supérieure a la carabine Sharps alors en fabrication. Afin d'assurer la fabrication de ses différents armes légères, Ebenezer Starr forma a l'aide d'un certain nombre d'associés la Starr Arms Company en 1857, les fabrications étant assurées par l'usine de Binghamton. En plus des différentes commandes de revolver en calibre 36 et 44, la compagnie reçut du gouvernement en Novembre et Décembre 1861 deux contrats portant sur la fourniture de 10.000 carabines au prix unitaire de 29$ ainsi que de 50.000 mousquets a percussion. L'usine de Binghamton étant alors saturée par la fabrication de revolvers, une nouvelle usine fut édifiée a Yonkers New York afin d'assurer la fabrication des armes longues.

Carabine Starr Photo2tu
Dessin joint au brevet lors de sa dépose.

Description :

Afin d'utiliser la carabine en calibre 54, le levier de sous-garde doit être débloqué puis actionné vers le bas et l'avant, cette action permet au bloc de culasse articulé de descendre exposant ainsi la chambre pour l'insertion de la cartouche papier. Le levier est alors ramené vers l'arrière pour refermer l'arme, laquelle sera mise a feu par l'intermédiaire d'une amorce extérieure conventionnelle. Le canon est cylindrique d'une longueur de 21 pouces et maintenu au garde main en noyer par une unique grenadière en laiton. Le boîtier de culasse en acier est quand a lui monté sur une crosse en noyer américain équipée d'une plaque de couche en laiton. La cartouche papier de calibre 54 est pourvus d'une balle en plomb de calibre 555 d'un poids de 444 grains propulsée par 62 grains de poudre noire.

Carabine Starr Photo3x

Caractéristiques :

Boîtier Culasse Acier
Calibre 54 ou 52
Munition 54 Papier puis 56-50 Spencer
Longueur du canon 21" (510mm)
Longueur totale 955 mm
Poids 3,4 Kg

Carabine Starr Photo4bv
Carabine Starr Photo5qg

Production et évolution :

Devant le retard pris pour la fabrication des carabines et mousquets commandées en 1861, retards dus principalement a la construction de l'usine de Yonkers, la commission Holt & Owens prit la décision en Mai 1862 d'annuler la commande de mousquets et imposa a Starr la livraison de 1000 carabines pour Juillet 1863. Ces dernières furent effectivement livrées et suite a l'augmentation des commandes, un total de 20.601 carabines a percussion furent livrées jusqu'au 20 Août 1864. Anticipant les désirs de l'armée et a l'instar de son concurrent Gallager, Starr présenta aux tests de Janvier1865 une version a cartouche métallique a percussion annulaire. Les principales modifications concernaient la forme du chien devenue pratiquement verticale a l'abattu et la présence d'un extracteur. A la suite de ce test, Starr reçut le 21 Février 1865 une de commande de 3000 exemplaires adaptés a la cartouche 56-50 Spencer, lesquelles furent livrées entre Mars et Avril de la même année. Une nouvelle commande fut alors passée le 11 Avril 1865 pour la fourniture de 2000 exemplaires supplémentaires. La livraison de cette ultime commande en Mai 1865 marqua la fin des contrats gouvernementaux, la dépendance de la Starr Arms Company envers les commandes militaires et la fin de la guerre de sécession entainèrent la faillite de la société en 1867.

Carabine Starr Photo6w

L'ensemble de ces carabines se caractérise par les marquages suivants : sur le boîtier en arrière de la chambre :

STARRS PATENT
SEPT 14TH 1858

Carabine Starr Photo7tw

a l'arrière de la platine :

STARR ARMS CO
YONKERS N.Y.

Carabine Starr Photo8gw

et sur le dessus du canon :

STARR ARMS CO YONKERS.N.Y.

Carabine Starr Photo9v

On retrouve également des marques de réception comme LAB pour Lester A. Beardslee ou STB pour Samuel T. Bugbee ou encore ou BP situées du coté gauche du canon

Carabine Starr Photo10zk
Carabine Starr Photo11mi
Carabine Starr Photo12r

Les carabines a cartouche métallique reprennent les mêmes marquages auxquels il est adjoint le numéro de série de l'arme sur le coté droit du boîtier de culasse (supposé de 30.000 a 35.000).

Carabine Starr Photo13su

Utilisation opérationnelle :

Au cours de la guerre de sécession, la carabine Starr fut utilisée par un grand nombre d'unités de cavalerie, mais alors que les essais de 1858 la considérait comme une très bonne arme, le rapport de 1863-64 sur les armes utilisées par le gouvernement la condamna, le principal défaut résidant dans la faiblesse du ressort de chien laquelle entraînait de nombreux défauts de percussion de l'amorce. Le modèle a cartouche métallique du fait de sa livraison tardive ne fut que peu utilisé notamment par le 2nd US Cavalry jusqu'a la fin de l'année 1865. La fin des hostilités et la réduction du nombre de régiments de cavalerie entraîna le stockage de la totalité des carabines Starr existantes, les unités opérationnelles étant équipées en totalité de carabines a répétition Spencer. L'ensemble des armes stockées furent revendues a des marchands civils entre 1865 et 1876 soit plus de 15.600 armes dont prés de 3200 a cartouche métallique. Cependant 250 exemplaires cal 56-50 furent vendus au canada en 1866. Les derniers stocks furent liquidés au prix de la ferraille en 1901 soit près de 4500 exemplaires.


Bibliographie pour les carabines Starr :
"Carbines of the US Cavalry" John D. McAuley, Mowbray Publishers 1996
"Carbines of the civil war" John D. McAuley, Pioneer Press 1981
"US Civil war carbines" James B. Whisker, Tom Rowe Books 2001
"Civil war guns" William B. Edwards, Thomas publications 1962
"Round ball to rimfire Vol 2" Dean S. Thomas, Thomas publications 2002
"The Pitman notes on US Martial Small Arms and Ammunitions 1776-1933" Armory Publications 1987
"The military arms of Canada" Upper Canada historical society1963
"Standard Catalof of Firearms" Ned Schwing, Gun digest books 2006

Version complète téléchargeable ici :
http://a.dle.free.fr/articles%20Laurent/Starr.zip

Bonne lecture

lolo13 Carabine Starr 72113
lolo13
lolo13
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 269
Age : 59
Date d'inscription : 05/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  volontaire 1870 Lun 22 Mar - 17:24

Celle là je ne la connaissait pas.
Chapeau lolo13 cheers
volontaire 1870
volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1988
Age : 57
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Invité Lun 22 Mar - 17:43

Je préfère,et de loin, Lolo 13 à Lolo Coste.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  lolo577 Lun 22 Mar - 17:46

Ben moi non plus !

De l'extérieur, cette arme fait effectivement penser à un Sharps... Et en fait pas du tout !

Le système de verrouillage est plutôt bien foutu avec ce coin ascendant qui vient plaquer le volet obturateur pivotant contre la tranche arrière du canon !

Comme pour toutes les armes de ce type, c'est l'étanchéité qui est le point faible.

Très intéressant en tout cas (comme d'habitude en fait) !

------------------------

C'est pas la ferraille qui commande !!!
(traduction un peu primaire de la domination de l'Homme sur la matière)
lolo577
lolo577
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1124
Age : 52
Localisation : Pas très loin de St Amable (63)
Date d'inscription : 06/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  volontaire 1870 Lun 22 Mar - 18:33

ventejoux a écrit:Je préfère,et de loin, Lolo 13 à Lolo Coste.


lol1
volontaire 1870
volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1988
Age : 57
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  HELIX Lun 22 Mar - 18:38

Carabine Starr 72113

Une nouvelle fois un article très bien fait et parfaitement illustré.

:bravo:

Carabine Starr 242827 Carabine Starr 335982
HELIX
HELIX
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 23236
Age : 54
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Starr et Rolling-block

Message  Tiama Mar 10 Mar - 21:50

Une toute petite question : peut-on considérer que la carabine Starr est un peu l'ancètre du Rolling-block ?

En effet, le bloc culasse pivotant semble le point commun entre les 2 armes : mais dans le 1e cas, c'est une pièce mobile (commandée par le levier en sous-garde) qui "verrouille" la culasse au moment du tir, alors que dans le 2e cas, c'est la forme même du chien qui auusre le même rôle ?

Tiama
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 67
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  CLOSDELIF Mer 11 Mar - 6:38

La question est toujours d'actualité , mais le déterrage est d'importance: 2010-2015.... salut 
Wink

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21376
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Rue Pavillon Marseille

Message  EKAERGOS Mer 11 Mar - 14:09

Bonjour 
Pour les marseillais un magasin d'articles militaires tellement connu que j'en ai oublié le nom  situé rue Pavillon ((13001) en a eu une en vitrine pendant au moins 25 ans dans les années 70 à 90.
Le magasin semble ne plus exister (pas trouvé dans l'annuaire).
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5026
Age : 63
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Richelieu Mer 11 Mar - 14:39

Les photos de Lolo13 ne semblants plus visibles,je vous poste quelques vues de la mienne,pour illustrer cet excellent article
Carabine Starr Img_0410
Carabine Starr Img_0412
Carabine Starr Img_0413
Carabine Starr Img_0414.

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ
Richelieu
Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2945
Age : 85
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Verchère Mer 11 Mar - 15:47

Bravo à lolo13 d'avoir pensé à fournir son sujet en fichier "complet" consultable hors ligne ; comme ça il survit à la disparition des images sur Imageshack. Ce qui n'est pas toujours le cas ; je pense en particulier à un intéressant sujet sur les Trapdoor...

Pour répondre à la question, effectivement il y a un bloc roulant verrouillé par une pièce annexe, comme sur le Remington Rolling-Block.

Mais les brevets Geiger 1863 et Rider 1864 exploités pour le Rolling-Block ne doivent couvrir que le verrouillage par un chien de forme adéquate, car ils n'ont pas empêché Whitney de commercialiser une arme basée sur un brevet Laidley-Emery de 1865.
Dans le Whitney "Style 1", le bloc roulant est verrouillé par une pièce indépendante, certes articulée sur le même axe que le chien, mais distincte de celui-ci. Ajoutons qu'une 4e pièce semble faire office de levier de manoeuvre agissant sur tout ceci et permettant l'ouverture-armement en un seul temps, alors que le R-B demande au moins 2 temps (voire 3 temps sur quelques modèles militaires US "sécurisés"). Mais n'ayant pas encore eu l'occasion de manipuler ce système, je ne peux que supposer...

La carabine Conroy présente elle-aussi un bloc roulant verrouillé par une pièce annexe, placée différement du Whitney, et actionnée par levier de sous-garde comme la Starr.

Il y a donc en fait un grand nombre de systèmes basés sur le bloc roulant (ici 4, mais je ne doute pas qu'on en trouverait plus) ; qui ont un autre point commun, l'exigeance d'une très grande précision de fabrication. Avec pour différence la complexité et le nombre de pièces, le plus tortueux étant assurément la Conroy.
C'est ici que se fait la différence, par la simplicité du système Remington, permettant d'atteindre plus aisément la qualité de fabrication nécessaire (avec l'aide des nouvelles machines outils, apparues durant la Guerre de Sécession).
Si on cherchait l'ancêtre, certes ce serait Starr... pour l'instant ! Car je ne serais pas surpris que l'un de nos collègues ne déniche un bloc roulant plus ancien !

PS : j'en avais oublié un, de bloc roulant. Mais plus récent : ce gros fusil de chasse à répétition dont, après fermeture par rotation, le bloc bascule pour se verrouiller en béquille. Je ne sais pas comment c'est fait dedans, mais vu que dessus c'est marqué Winchester, l'intérieur ne doit pas être simple...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14921
Age : 64
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  CLOSDELIF Mer 11 Mar - 16:01

Verchère a écrit:Bravo à lolo13 d'avoir pensé à fournir son sujet en fichier "complet" consultable hors ligne ; comme ça il survit à la disparition des images sur Imageshack. Ce qui n'est pas toujours le cas ; je pense en particulier à un intéressant sujet sur les Trapdoor...

Pour répondre à la question, effectivement il y a un bloc roulant verrouillé par une pièce annexe, comme sur le Remington Rolling-Block.

Mais les brevets Geiger 1863 et Rider 1864 exploités pour le Rolling-Block ne doivent couvrir que le verrouillage par un chien de forme adéquate, car ils n'ont pas empêché Whitney de commercialiser une arme basée sur un brevet Laidley-Emery de 1865.
Dans le Whitney "Style 1", le bloc roulant est verrouillé par une pièce indépendante, certes articulée sur le même axe que le chien, mais distincte de celui-ci. Ajoutons qu'une 4e pièce semble faire office de levier de manoeuvre agissant sur tout ceci et permettant l'ouverture-armement en un seul temps, alors que le R-B demande au moins 2 temps (voire 3 temps sur quelques modèles militaires US "sécurisés"). Mais n'ayant pas encore eu l'occasion de manipuler ce système, je ne peux que supposer...

La carabine Conroy présente elle-aussi un bloc roulant verrouillé par une pièce annexe, placée différement du Whitney, et actionnée par levier de sous-garde comme la Starr.

Il y a donc en fait un grand nombre de systèmes basés sur le bloc roulant (ici 4, mais je ne doute pas qu'on en trouverait plus) ; qui ont un autre point commun, l'exigeance d'une très grande précision de fabrication. Avec pour différence la complexité et le nombre de pièces, le plus tortueux étant assurément la Conroy.
C'est ici que se fait la différence, par la simplicité du système Remington, permettant d'atteindre plus aisément la qualité de fabrication nécessaire (avec l'aide des nouvelles machines outils, apparues durant la Guerre de Sécession).
Si on cherchait l'ancêtre, certes ce serait Starr... pour l'instant ! Car je ne serais pas surpris que l'un de nos collègues ne déniche un bloc roulant plus ancien !

PS : j'en avais oublié un, de bloc roulant. Mais plus récent : ce gros fusil de chasse à répétition dont, après fermeture par rotation, le bloc bascule pour se verrouiller en béquille. Je ne sais pas comment c'est fait dedans, mais vu que dessus c'est marqué Winchester, l'intérieur ne doit pas être simple...

J'en "parle" dans mon article paru ce mois ci dans "Cibles"....C'est un brevet Browning et le verrouillage est simplissime et indestructible : En fin de rotation, le bloc remonte dans le boîtier et se bloque de lui même contre une partie adaptée de celui ci. C'est , finalement, la perfection du système à bloc rotatif ou "roulant"....Aucune pièce intermédiaire, juste le bloc et le boîtier....Et , pour le même prix, la répétition.... Wink

------------------------

Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam.

http://winchester-lsg.forumotion.com/
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
CLOSDELIF
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 21376
Age : 70
Localisation : NL 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  freebird Mer 11 Mar - 16:09

un autre bloc roulant, manœuvré par levier de sous garde et bloqué en partie par l'épaulement arrière de la carcasse et en partie par la biellette de manœuvre: la Stevens 94, carcasse 44.

Il existe des modifications sur base de Rolling Block qui permette la manœuvre chien-culasse en un seul mouvement, soit avec une espèce de levier façon fusil à verrou placé sur la culasse, soit avec un levier de sous-garde. Ce sont, dans les deux cas, des modifications civiles faites par des armuriers du temps.
freebird
freebird
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1591
Age : 53
Localisation : Lot 46
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Tiama Mer 11 Mar - 19:20

Merci pour vos réponses.

Il est intéressant de voir que certains auteurs classent la Starr dans les "armes à tiroir", dont le Sharps reste la référence. A mon avis, les systèmes Ballard ou Comblain sont plus dans l'esprit du Sharps que la Starr.

Tiama
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 67
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Verchère Jeu 12 Mar - 14:29

Les classifications artificielles ont leurs limites...
On a eu dans un premier temps des mécanismes simples, le même élément faisant fonction de cuvette de tir et de verrou (Snider, Sharp, etc.) ; il est alors aisé de cataloguer l'axe du mouvement.
Mais dès qu'on sépare les fonctions, un simple mot ne suffit plus : le Remington a une cuvette de tir roulante, bloquée par un verrou roulant (le chien). La même cuvette de tir roulante est bloquée sur le Whitney 1 et la Conroy par un verrou basculant, et sur la Starr par un verrou coulissant...
D'ailleurs, entre "roulant" et "basculant"...

Plutôt que des mots, il serait bien de décrire ceci par des schémas clairs (autant dire pas ceux des brevets), avec une charte graphique cohérente (échelle, épaisseur des traits, couleurs, etc.).
J'y songe souvent, mais ceci n'aurait pas d'intérêt sans une analyse mécanique simpliste (répartition des efforts entre les divers éléments). Et là je suis hors du coup, ayant décidément trop "pané" les cours de méca que j'étais censé suivre...

En plus, tant qu'on se limite à ces deux fonctions de base ça reste simple. Mais si on y ajoute les 3 autres fonctions indispensables (percussion, éjection et manoeuvre) ça devient très enchevêtré et permet toutes sorte de combinaisons (quoique la plupart du temps ça n'en permet aucune, et oblige à flanquer au panier un beau dispositif irréalisable en pratique).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 14921
Age : 64
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Carabine Starr Empty Re: Carabine Starr

Message  Tiama Jeu 12 Mar - 16:45

Je suis d'accord avec la difficulté de faire des classifications, bien que cela satisfasse notre esprit plus ou moins cartésien. De même, les dessins publiés dans les brevets sont rarement très explicite (mais c'est peut-être "étudié pour" ?).

Merci encore

Tiama
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 67
Localisation : Dauphiné
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum