Un rare P 08 Erfurt KL. 1933

Aller en bas

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Empty Un rare P 08 Erfurt KL. 1933

Message  HELIX le Sam 21 Mai 2016, 06:22

Un ami vient de recevoir, des Etats Unis et d’Allemagne, quelques magnifiques Luger; après les avoir examiné et constaté leur beauté et leur rareté, je les ai pris en photos et cet ami est bien d’accord pour que je les présente sur le forum, en espérant que vous les trouverez attrayant.
Bien sur, nous tenons à disposition des administrateurs ou modérateurs tous les documents, autorisations, A. I. M. G., accords préalables...qui ont été nécessaires pour les acquisitions.

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933

Au début des années trente, un petit nombre, on estime a quelques centaines, de Luger, furent assemblés par une firme allemande, la “Werkstatt Klett”, qui appartenait ou était en relation étroite avec la société “Simson & Co”, à Suhl, le fournisseur des P 08, de 1925 à 1934, de l’armée de la république de Weimar.
Ces P 08 portent sur la chambre l’inscription K L. 1933; il y a longtemps que les bons auteurs anglo-saxons se sont interrogés sur la signification de ces lettres K L.: ils ont pensé d’abord, aux initiales KI pour “Kadetten institut”, mais ensuite, on a bien remarqué que ces lettres étaient bien K L. et non pas KI! Ensuite, pour certains, K L. étaient l’abréviation de “Konzentration Lager” mais désormais, à l’issue de nombreuses recherches, les “Lugérophilles s’accordent à penser que ce sont bien les initiales de la firme “Klett”, comme indiqué plus haut!
La suggestion KL., camps de concentration, était tentante, car n’oublions pas que Adolph Hitler a été nommé chancelier de l’Allemagne en janvier 1933 et que le premier camp de concentration fut ouvert, en mars de la même année...

Cependant, il est probable que ces P 08, avec ce marquage KL. 1933, aient été fournis à des groupes paramilitaires du régime nazi, tout juste au pouvoir...et peut être bien au personnel des premiers camps de concentration! Car, n’oublions pas que l’armée a eu rapidement la priorité pour obtenir la nouvelle production de chez Mauser, et que ces groupes paramilitaires, ayant peu de moyens, obtenaient, ainsi, à moindre cout, de l’armement.

Ces P 08 furent assemblés à l’aide de pièces détachées de différentes provenances, principalement à partir du stock de l’arsenal d’Erfurt, récupéré après son démantèlement après la fin de la grande guerre, de pièces venant de la DWM et complétées, enfin, de celles fournies par la firme Simson.

On rencontre trois versions de cette rare variation: avec des genouillères Erfurt, la plus commune, DWM et rarement Simson. Ces armes sont bronzées, les petite pièces sont jaunies, les plaquettes de poignées sont en noyer, les chargeurs nickelés sont toujours porteurs sur leur fond en bois, outre du numéro de l’arme, de lettres gothiques couronnées des contrôleurs de l’arsenal d’Erfurt car ces chargeurs étaient en attente d’être numérotés à l’arsenal et à des P 08 et sans doute en stock, en 1918, à la fin de la guerre. Constitués de pièces disparates, la finition n’égale pas la production des premiers P 08 impériaux.

Le P 08 que je vous présente, a une genouillère Erfurt et l’ensemble de ces pièces le constituant proviennent de cet arsenal; cependant, j’ai eu le plaisir de voir dans des grandes collections, des variantes DWM et Simson et là, les pièces provenant de ces trois fabricant étaient bien mixées!
Comme vous le verrez sur les photos, la glissière de ce P 08, n’a, à l’époque impériale, reçu qu’une partie des poinçons de contrôle (petites couronnes, de part et d’autre); l’aigle présent sur le côté droit et sur le canon est le poinçon d’épreuve, sous la république de Weimar.
Ce P 08 est présenté dans un étui en cuir, au numéro de l’arme, surplus de l’époque impériale et daté de 1918; cependant, il a reçu la modification instaurée vers 1926, qui consistait à prévoir à l’intérieur de l’étui, un logement supplémentaire pour une baguette de nettoyage. En conséquence, pour l’armée, tous les étuis de nouvelle fabrication, à partir de 1926 ou reconditionnés, auront ce logement supplémentaire, et ce, jusqu’en 1934 car ensuite un nécessaire de nettoyage commun à toutes les armes portatives, le R. G. 34, sera mis en service.
Les deux chargeurs sont nickelés, à fonds bois, comme mentionné plus haut, et portent le numéro de l’arme, suivant le style des P 08 de l’armée.

Place aux photos:
Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt10
Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt11

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt12

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt13

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt14

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt15

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt16

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt17

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Erfurt19

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Holste20

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Holste21

Un rare P 08 Erfurt KL. 1933 Holste22

Et bien sur, comme toujours, j’attends vos commentaires, vos remarques et vos critiques...

Joël
HELIX
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 20362
Age : 51
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum