Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Empty Une autre grenadière de mousqueton 16

Message  Verchère Lun 29 Juil 2019, 04:49

J'avais un peu plus haut,
en https://www.tircollection.com/t23144-fabrication-d-embouchoir-grenadiere-etc#528405
et https://www.tircollection.com/t23144-fabrication-d-embouchoir-grenadiere-etc#528541
montré le détail d'une grenadière de mousqueton Mle 1916, avec 2 assemblages brasés bien visibles.
En précisant n'être pas certain que ce soit le seul procédé de fabrication. Toutefois les 3 dont je dispose, montées ou en pièces détachées, paraissent de ce type brasé (en fait il n'y en a qu'une où les brasures sautent aux yeux, mais les deux autres paraissent exactement identiques).

J'ai effectivement trouvé un autre type, sur les tables de construction du mousqueton 16 approuvées en 1925. Ci-dessous un extrait simplifié ; les vues complètes avec cotes sont ici : http://p.lacour.malvaux.free.fr/Histoire_docs/Lebel-Berthier/Mq-1916_Plans-A2-1925.pdf en page 8.
Le texte afférent apporterait peut-être des précisions ; s'il sort du placard je vous le dirai...

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Grenad10

C'est donc une ébauche forgée, mince bande terminée à chaque bout par une courte surépaisseur à angle droit. Une fois la bande mise en forme, les deux surépaisseurs devenues jointives sont réunies par un rivet tubulaire. Sa largeur est identique au type brasé (largeur fusil) avec la même entaille pour l'adapter au mousqueton.
Ce qui préfigure peut-être la grenadière du 86-93 R 35 (j'avance ça de mémoire, j'en ai glané une photo gros plan sur le forum mais ne sais plus où je l'ai fourrée).
La dépense d'outillage est assurément bien supérieure à l'assemblage brasé décrit plus haut, mais une fois celui-ci réalisé la production doit être bien plus économique et rapide.

Tout de même une interrogation :
Quelle est la diffusion réelle de ce type de grenadière, sur les mousquetons (voire fusils) Mle 1916 ?


J'en ai trouvé une ! Sur un mousqueton fortement reconditionné ; et dans la foulée, d'autres en ont trouvé aussi. Donc ce n'est pas rare, bien que paraissant assez tardif.

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Image13

On voit nettement la ligne de jonction, sans le moindre filet jaune qui révélerait une brasure : l'assemblage (contact parfait et très serré) serait donc uniquement assuré par le rivet tubulaire (qui est parfaitement arasé).

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Image12


On peut éventuellement y voir un prémice de la grenadière du 86-93 R35, qui paraît de structure analogue quoique simplifiée : ce serait une simple bande de tôle, sans les surépaisseurs terminales. La jonction superposée étant de ce fait beaucoup plus mince, les têtes du rivet ne pouvaient s'y noyer dans des fraisures : elles sont donc légèrement bombées :

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Image17
Photo "Alamas"
Qui indique avoir retrouvé trace d'une commande de 20 000 grenadières le 29/10/1936 à la Société Paumellerie Électrique à la Rivière de Mansac -Corrèze et sur un document de vraisemblablement octobre 1937, " les grenadière de la Paumellerie Électrique sont marquées de la lettre P".


Dernière édition par Verchère le Dim 17 Nov 2019, 04:00, édité 4 fois (Raison : J'en ai trouvé une !)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 12217
Age : 62
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Empty Re: Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc.

Message  FUEGO Sam 16 Nov 2019, 19:07

As-tu remarqué dans cette table de 1925, au sujet des marques et inscription du boîtier, qu'il est inscrit "Châtellerault Mle 1916" ?Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 Marque10

...et qu'en pratique, aucun mousqueton n'était marqué de la sorte !

Parmi les dernières armes à boîtier Châtellerault que j'ai enregistré, il y a plutôt ça:
Fabrication d'embouchoir, grenadière, etc. - Page 2 1892_a21
C'est en mai 1918 et il est vrai qu'après il y a la litanie des boîtiers Continsouza, St Etienne et Tulle jusqu'à la fin de fabrication des armes neuves.

FUEGO
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1191
Age : 56
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum