Mon modifié

4 participants

Aller en bas

Mon modifié Empty Mon modifié

Message  Andrea980 Lun 17 Mar 2014, 20:46

Bonsoir,

je suis nouveau sur le forum, je va charger quelque image de mon silex modifié à percussion (canon lisse).

La platine (M R IMP ALE D MUTZIG?) avec chien piémontais  

Mon modifié Img_0611

Sur le canon, parmi plusieurs poinçons (S / 31 / 5) est aussi marqué C. 1848 (ans de modification?).

Dans cette image un des marquage plus interessant (pour moi): C.R.2.0.2.6.5.  

Mon modifié Img_0612



Bonne soirée
Andrea

Andrea980
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 41
Localisation : Italie
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  St Etienne Jeu 20 Mar 2014, 16:10

C'est une question pour 3008Nato, ça.

Chien de type piémontais en effet.

Platine avec une typo pas classique du tout. Normalement, c'est écrit en lettres cursives, pas en capitales.

Masselotte pas française.

Peut-être un fusil piémontais sur lequel on a posé (pourquoi ...?) une platine de Mutzig. Ça ne posait pas de problème puisque ces fusils étaient des clones de 1777/An 9.

Rien sur la queue de culasse ?

On est un peu sur notre faim, question photos ...

A bientôt
St Etienne
St Etienne
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 515
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  3008nato Jeu 20 Mar 2014, 21:58

Ciao ANDREA ...

je suis membre de l'académia di san Marciano ...depuis tanté anni ....

mais il me semble que je n'ai jamais vu de platine marquée de La MA.  IMP de MURZIG ...

je possède plusieurs fusils de MUTZIG  mais de la manufacture royale  et ces fusils sont restés en SAVOIE dans les corps constitués ...tu sais bien que "doppo" les "60 " il maréchallo dei carabiniéri ...est devenu officier de police en Savoie , donc en FRANCE ...

- et donc , il serait très intéressant que tu nous envoie une photo du marquage de   MUTZIG  en "macro"

depuis des décennies , je travaille sur toutes les armes du PIEMONT / SARDAIGNE et ta platine est curieuse !

pour les marquages de la période Impériale du Piémont  , je te montre les trois marquages les plus courants ...de l'arsenal de TURIN

-sur la platine du bas , le marquage en lettres baton , comme les platines de VERSAILLE à l'époque ...et comme les platines ROYALES de TURIN après 1814... j'ai identifié ce marquage uniquement sur les platines des fusils de   DRAGONS
dans la période ...1808 à 1810...

toutes ces platines sont poinçonnées par le controleur   ROATIS .

-la platine du haut représente un marquage  "droit"   "vertical"   pas courant  mais que je n'ai vu qu'une fois !!

-la platine du milieu représente 95 % des marquages  de la manufacture de TURIN , et surtout dans sa période de pleine fabrication 1811 à 1814...jusqu'à la fin du 111eme régiment d'infanterie de ligne qui à participé à toutes les campagnes des guerres de l'empire , et qui est rentré à TURIN ...(le sergent major)


Mon modifié Platin11


Mon modifié Img_5248


Mon modifié Img_5249

-
3008nato
3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4658
Age : 77
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  Andrea980 Ven 30 Mai 2014, 18:22

Bonsoir  St.Etienne et 3008nato, 

excusez moi pour mon absence, je vien de me rétablir (j'ai eu un petit incident).

Je va publier ci dessous deux images du marquage MUTZIG en macro


Mon modifié Img_0612

Mon modifié Img_0610

rien sur la que de culasse mais il y a quelque marquage B et C sur le canon et une indication "C. 1848"

Merci et mes salutations cordiales
Andrea

Andrea980
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 41
Localisation : Italie
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  Invité Ven 30 Mai 2014, 23:58

Salut Andréa,
Comme te l'a dit 3008NATO, les lettres bâton pour Mutzig sous le 1er Empire, ça paraît un peu bizarre. 
Bon, chaque ouvrier à l'époque avait sa façon de faire et probablement ne parvenait que difficilement, surtout s'il devait produire beaucoup comme sous le 1er Empire, à faire deux marquages identiques. D'où une grande variété. Si tu cliques ici :
https://www.tircollection.com/t7084-maubeuge-ou-mutzig?highlight=Mutzig
Tu peux voir que le Mutzig 1816 de Labrocante37 et le mien de 1808 (je suis marqué invité) ont des écritures différentes. Par contre, toutes deux cursives et pas bâton. Est-ce que les lettres bâton, pour un Mutzig 1er Empire, c'est impossible? Bien malin qui pourrait le dire. à Versailles ou à Turin, par exemple, on observe les deux à la même époque.

Ce qui m'embête le plus, c'est que je ne vois pas le poinçon du contrôleur de la platine (parfois un peu dissimulé par le chien). Le marquage à l'air ancien. Alors, peut-être une platine relimée lors de sa transformation à percussion et remarquée "à l'identique" pour l'inscription mais pas pour la typographie par un ouvrier consciencieux? Une restauration ancienne?

Bon, comme je ne réponds pas vraiment, je vous file quelques vieilles notes prises et sur lesquelles je suis tombé par hasard dans mon bazar en faisant des recherches pour ma réponse.
C'est rien de bien terrible, juste des noms d'inspecteurs (on dirait aujourd'hui directeurs) de diverses manufactures sous, grosso-modo, l'Empire. Ça vient de l'almanach national, impérial ou royal sur Google books ou Gallica et c'est pas toujours facile à déchiffrer (lettres baveuses). 

an 11 (1803) :
Maubeuge : Saint-Martin Tuffet
Saint-Étienne : Colomb
Charleville : Vermotte
Liège : Fomo ou Forno

An 12 (1804) :
Saint-Étienne : Préau
Charleville : Sauvé
Maubeuge : Schoulleur
Liège : Gagneur
Versailles : Bureau
Tulle : Aymard
Turin : Chantros
Mutzig : Becquet
Culembourg : Martin

An 13 (1805) :
Maubeuge : Galband Dufort
St.-Étienne : Colomb
Versailles : Vavasseur
Roanne : Gaudemard
Charleville : Jacquesson
Liège : Boucher
Tulle : Sirodot
Turin : ?
Mutzig : Bouchotte

1806 :
Saint-Étienne : Colomb
Liège : Boucher
Charleville : Jacquesson
Turin : Fiereck
Mutzig : Bouchotte
Tulle : Sirodot
Maubeuge : Drouot
Versailles : Chapelle

1807 :
Saint-Étienne : Colomb
Liège : Boucher
Roanne : Gaudemard
Charleville : Jacquesson
Mutzig : Bouchotte
Tulle : Laurant
Maubeuge : Drouot
Versailles : Chapelle
Turin : Cotti

1809 :
Saint-Étienne : Colomb
Maubeuge : Jacquesson
Liège : Lucio
Mutzig : Bouchotte
Turin : Cotti
Tulle : Becquet
Versailles : Chapelle
Charleville : Verpeau

1810 :
saint-Étienne : Colomb
Charleville : Verpeau
Versailles : Jacquesson
Liège : Lucio
Mutzig : Bouchotte
Tulle : Becquet
Turin : Cotti
Maubeuge : Chapelle

1811 :
saint-Étienne : Colomb
Charleville : Verpeau
Versailles : Jacquesson
Liège : Lucio
Mutzig : Bouchotte
Tulle : Becquet
Turin : Chantron
Maubeuge : Beaudreville

1812 : 
St-Étienne : Préau
Charleville : Sauvé
Maubeuge : Schouller
Liège : Luccio
Mutzig : Becquet
Tulle : Aymard
Turin : Chantron
Culembourg : Martin

1813 :
Saint-Étienne : Préau
Charleville : Sauvé
Maubeuge : Schouller
Liège : Gagneur
Versailles : Bureau
Tulle : Aymard
Turin : Chantron
Mutzig : Becquet
Culembourg : Martin

1814 :
Charleville : Pache
St.-Étienne : Préau
Mutzig : Bureau
Tulle : Gagneur
Versailles : Chateaubrun
Maubeuge : Alphand

1820 :  
saint-Étienne : Viallet
Maubeuge : Bergier
Tulle : Lucio
Mutzig : Lambert
Charleville : Lochet de Vaudidon
Châtellerault : Nottret

Je me suis un peu laissé emporter et j'ai un peu surchargé (détourné?) ma réponse.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  Andrea980 Dim 22 Juin 2014, 20:02

Alamas a écrit:Salut Andréa,
[...]
Ce qui m'embête le plus, c'est que je ne vois pas le poinçon du contrôleur de la platine (parfois un peu dissimulé par le chien). Le marquage à l'air ancien. Alors, peut-être une platine relimée lors de sa transformation à percussion et remarquée "à l'identique" pour l'inscription mais pas pour la typographie par un ouvrier consciencieux? Une restauration ancienne?




 Salut Alamas,

merci pour ton message; j'ai mieuw vérifié la platine et je puis te confirmer que je ne voix pas de poinçon sur la platine (ni bien visible ni seulement en trace); le marquage à l'air ancient et je pense que se fusil a vu beaucoup de changements et modification:

- la platine est d'un fusil (de mutzig) a silex transformé à percussion
- le chien c'est "à la piemonteis" mais le calibre ce n'est pas d'un fusil du Piedmont

J'ai trouvé sul le canon quelque autre poinçon:

Mon modifié Img_0613

Mon modifié Img_0615

Mon modifié Img_0616

Mon modifié Img_0617

Mon modifié Img_0618

Ce numéro (1103) sur le canon c'est le meme gravé dans l'interieur de la platine

Mon modifié Img_0619

Quelque idée pour les poinçons?

Merci 
Andrea

Andrea980
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 41
Localisation : Italie
Date d'inscription : 17/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Mon modifié Empty Re: Mon modifié

Message  marlain Ven 11 Juil 2014, 15:17

bon jour
ne jamais perdre de vu qu'à l'époque on ne jetais rien et ....on adaptait ,le chien est bien sur piemontais , mais comme ils ont gardé pendant longtemps les memes "normes"que les manufactures françaises , l'interchangeabilité était facile
j'ai un "an 9"plutot 1822T avec un beau maccaron de crosse EF et une platine "fabbricato  Torino" et .....modifié pour la chasse

tout ça pour dire qu'il ne faut pas etre sectaire sur les modeles et se contenter d'analyser ce qui nous est parvenu
marlain
marlain
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 843
Age : 75
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum