Recharger du 303 British

+28
Lariflette
JIEME41
stefun
Pâtre
Nicomidway
HELIX
manath34
oxi81
Verchère
MikeDundee
bx19gt
ducat78
beluga30
L'ombre blanche
viper65
Gilles78 †
alligator427
yaya1er
cro24
Gewehr57
LaFoudre
JYP09
Jean Louis
feder504
calou02
Pocomas
nicolas
deGuers
32 participants

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Aller en bas

Recharger du 303 British - Page 10 Empty Re: Recharger du 303 British

Message  bbl56 Mer 22 Aoû 2018, 14:56

stefun a écrit:Le premier tableau correspond au chargement pour l'ogive sierra match king 174 grain
Du Gheerbrant tout craché... Embarassed

------------------------

Recharger du 303 British - Page 10 168

bbl56
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1246
Age : 64
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 15/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Recharger du 303 British - Page 10 Empty Re: Recharger du 303 British

Message  Verchère Jeu 23 Aoû 2018, 18:27

JIEME41 a écrit:Parce que cela pose un problème de prendre de la TUBAL 5000 avec de la Sierra M en 303B dans un LEE N°4? ...
Ce qui pose souvent problème, c'est la différence de vivacité entre la Tu5000 et la Tu5000...
Quand on change de bidon ! C'est plus ou moins le cas avec toutes les poudres, avec toutes les marques (quoique les RS paraissent bien régulières), mais ça paraît plus flagrant chez Vectan, et surtout en Tu5000. Alors bien sûr, avec des charges optimisées par escaliers de 0.1 gn il faut prévoir un contrôle au changement de bidon quelle que soit la poudre. Mais pour les tireurs moins exigeants, seule la Tu5000 l'imposera, en général.
Certains essaient donc d'acheter un gros volume à la fois, en groupant les commandes de copains, afin d'obtenir des bidons du même lot. Mais les vendeurs ne sont pas très regardants, et panachent éventuellement plusieurs lots dans la même livraison...
Le phénomène n'a rien de nouveau, la confection des poudres est comme celle des semi-conducteurs (ou la référence secondaire donnant la classe de gain est apposée après test de fabrication). Les cartoucheries (armes légères et artillerie) ajustaient les charges de poudre en fonction de chaque lot de poudre, pour obtenir la balistique requise ; mais c'était des lots de gros volume, et au niveau du particulier c'est bien fastidieux.

La Tu5000 se montre aussi peu souple : à charge trop basse elle s'enflamme mal, à charge élevée elle remplit vite la douille, et dès qu'on la tasse elle paraît s'enflammer moins bien (pression et vitesses baissent au lieu de monter). Observations toutefois d'une portée limitée aux cas testés, car le profil interne de la douille peut changer beaucoup de choses quant au régime d'inflammation.

En pratique, si la Tu3000 paraît généralement satisfaire les tenants d'une poudre "un peu vive", les tenants d'une poudre "un peu lente" migrent souvent vers les équivalents Vitha et RS de la Tu5000...


Les fameux 10 % de marge de sécurité :
On considère souvent que c'est destiné à compenser les différences éventuellement causées par l'usage de composants différents de ceux utilisés pour l'établissement de la table, ou les différences de l'arme (cône de forcement, en particulier).
Mais certains prennent ça comme "10 % de moins que la charge maxi", d'autres comme "10 % de moins que la charge mini"...
Or, rien n'assure que les différences de composants ou arme vont provoquer une pression plus élevée ; elle peut aussi être moins élevée qu'aux tests de la table. En ce cas, à 10 % de la charge mini on pourrait avoir une pression nettement plus basse, et ce n'est pas toujours prudent !

Avec une poudre "vive" (A0) ou "un peu vive" (Tu3000) on peut généralement se permettre de descendre bien en dessous du minimum des tables.
Mais avec une poudre "un peu lente" (Tu5000, N150) il peut alors se produire des phénomènes indésirables (mauvaise inflammation, surpression) ; indésirables et peu prévisibles (peut-être dépendant du profil interne de la douille, des conditions de forcement de la balle, etc.).

Alors, "charge maxi de la table moins 10 %",
ou "charge du 1er tiers de la table"... En fait ça revient à peu près au même...

En sachant toutefois que la table en question, et la LHT indiquée, ne sont relatives qu'au projectile exact utilisé. Un autre projectile, même de calibre et poids identique, pourra se comporter différemment au niveau de la prise de rayures. Et pourra même pénétrer plus ou moins profond dans la douille, si son ogive est plus ou moins affinée.
Alors cette manie courante de se fier aveuglément à la LHT d'une table tout en utilisant systématiquement des projectiles moins chers... Ça rime pas à grand chose.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 13497
Age : 63
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Recharger du 303 British - Page 10 Empty Re: Recharger du 303 British

Message  stefun Jeu 23 Aoû 2018, 18:40

Moi je ne me suis jamais posé la question du moins pour le moment...
Je confectionne mes cartouches avec une lht inférieur de 2mm au max de la table, et ma charge commence légèrement au dessus du mini pour finir juste en dessous du max. 
3 cartouches pour chaque charge
Je note la charge qui a le meilleur groupement ( arme sur 2 points d'appuis)
Je passe cet charge au chrono, ainsi que la charge max pour vérifier les vitesses
Et ensuite je peaufine autour de la charge la plus prometteuse.

J'ai procédé comme cela pour le mosin nageant, et même si ça fait pas du trou dans trou, a 100m y'a plus rien qui sort du 9...

stefun
Membre
Membre

Nombre de messages : 59
Age : 40
Date d'inscription : 24/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum