Mitrailleuses Maxim finlandaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

post-it Mitrailleuses Maxim finlandaises

Message  HELIX le Sam 17 Déc 2011, 22:20

Lors de sa création fin 1918 l'armée finlandaise disposait de 600 mitrailleuses Maxim en calibre 7,62 x 54R , consistant en une grande majorité de m1910 , mais aussi en quelques douzaines de m1905 , ainsi que quelques m1899 , toutes issues de l'ancienne armée russe.
Au début des années 20 le service du matériel de l'armée renomme les m1910 en M/09 (ce qui semble correspondre à la date de mise sur le marché du modèle commercial) et l'affut Sokolov lui aussi en M/09 , l'ensemble mitrailleuse et affut prenant la dénomination M/09-09.
En 1924 la Finlande achète 405 M/09 à la Pologne , 100 à l'Italie en 1926 , puis durant la m^meme période quelques exemplaires à divers pays.

En 1921 l'adoption d'un nouvel affut change de nouveau la dénomination de l'ensemble ainsi constitué en M/09-21.
En 1926 sur 1920 mitrailleuses Maxim en Finlande , 900 sont des M/09-21.

Peu de temps après la fin de la guerre civile de 1918 les finlandais constatent que certaines pièces de leurs mitrailleuses sont en mauvais état (culasses et canons en particulier) et chargent la société Lindelöf de la fabrication de ces pièces.
Par la suite il est fait le constat du manque d'interchangeabilité des pièces d'une arme à l'autre et en 1927 un programme de standardisation est mis en oeuvre , d'abord à l'arsenal de Tikkakoski , puis en 1932 au dépot d'arme (ou atelier militaire) N°1 (AV1).

A noter également qu'en 1922 les finlandais adoptent une nouvelle hausse en système métrique en remplacement des anciennes hausses russes étalonnées en arshin.

Durant la seconde guerre mondiale les troupes finlandaises ont capturé un très grand nombre de mitrailleuses Maxim soviétiques.
En Juin 1940 ils disposaient de 1998 armes de ce type pour arriver à un nombre proche de 4000 au 1er Juin 1944.
De ce fait la M/09-09 restera largement majoritaire par rapport aux autres modèles (la M/09-21 entre autre , car le montage sur le trépied M/21 nécessitait l'utilisation d'un réservoir d'eau de plus faible diamètre).

Pour revenir à la production finlandaise , en 1922 l'armée a commandé 200 armes neuves à Tikkakoski , mais ces M/09-21 ne seront produites qu'entre 1924 et 1928.Elles seront les seulles de ce type réalisées neuves en Finlande , les autres M/09-21 produites l'étant à partir de pièces provenant d'armes de diverses origines.
En tout un peu plus de 1000 M/09-21 auraient été assemblées de 1921 à 1933 , le trépied M/21 ayant au début été fabriqué par Crichton-Vulcan à Turku , puis par l'AV1 à Helsinki.
En Juin 1940 , la Finlande disposait de 1065 M/09-21 , 964 au 1er Juin 1944 et 261 en 1951 pour remonter à environ 400 en 1980 suite aux remontages effectués sur les armes endommagées.

En Avril 1931 Aimo Lahti reçoit la mission d'améliorer la mitrailleuse Maxim.
La première innovation consiste en l'adoption de bandes d'alimentation à maillons métalliques , le constat ayant été fait que le climat finlandais se prétait mal à l'utilisation de bandes en coton qu'il est difficile de garder au sec.De plus une fois humides ces dernières bandes avaient tendance à geler par grand froid.
L'année suivante la nouvelle M/32 était au point.
Elle avait une cadence de tir de 850 cps/min au lieu de 600 cps/min pour la M/09.
En plus de l'adoption des bandes métalliques cela était du à la réalisation d'un mécanisme accélérateur associé à un nouveau frein de bouche servant de système de régulation.
La m/32 se distinguait également des autres Maxim par l'adoption d'un large bouchon au dessus du manchon refroidisseur permettant de remplir facilement ce dernier avec de la neige. (la mise en place de ce bouchon ne sera effective qu'à partir de 1937).
Il est intéressant de noter que les soviétiques adopteront ce dernier détail pour leur m1910 à partir de 1943 ainsi que les bandes métalliques à partir de 1944.
La mise en fabrication de la nouvelle M/32 sera légérement retardée par l'adoption l'année suivante d'un nouveau trépied , l'ensemble devenant la M/32-33.

Entre 1933 et 1935 l'AV1 modifiera quelques centaines de M/09 en M/32 équipées de trépied M/21 donnant ainsi la M/32-21.

La fabrication à part entière de la M/32-33 ne débutera qu'en 1936 à l'arsenal de Tikkakoski et à l'AV1 et se poursuivera jusqu'en 1942 pour une production totale d'un peu plus de 900 exemplaires.
La M/32-33 est considérée comme la meilleure mitrailleuse moyenne utilisée par les finlandais durant la seconde guerre mondiale.
Le 1er Janvier 1944 les M/32-21 et M/32-33 étaient au nombre de 1176 (ce qui est le maximum relevé) , mais les combats de l'été 1944 furent très couteux en matériel.
En 1951 il ne restait plus que 563 M/32-33 dans l'inventaire , mais elles resteront en service jusqu'à la fin des années 1990.

7,62 Maxim M/32-33

PAYS : Finlande
MARQUE : Maxim
DATES DE FABRICATION : 1936-1944
PRODUCTION : 1200 exemplaires (environ)
LONGUEUR : 1180 mm
CANON : 721 mm
RAYURES : 4d
POIDS : 25 kg (Trépied M/33 : 31,10 Kg)
CALIBRE : 7,62 mm
MUNITION : 7,62x54R
V.I : 744 m/s
HAUSSE : 2000 m
FONCTIONNEMENT : automatique par recul du canon
CADENCE DE TIR : 600 ou 800 cps/min selon le positionnement du sélecteur de tir situé sur le frein de bouche
ALIMENTATION : bandes métalliques de 200 cartouches





















avatar
HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 18385
Age : 49
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum