bronzage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bronzage

Message  FIELD le Ven 28 Oct 2011 - 9:33

bonjour
avez vous fait des essais de bronzage
sur les produits BRUNIFAST vendus sur le site je restaure .com
idem aux produits DRS Question Question
par avance merci
cdlt

FIELD
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 59
Date d'inscription : 30/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Invité le Ven 28 Oct 2011 - 9:46

bonne question !! je ne bronze jamais a froid ( du genre trois liqueur etc... ) car je fais des catas Very Happy mais j aimerai avoir des avis sur les produits existant et lequel est le mieux a titre d info !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Richelieu le Ven 28 Oct 2011 - 10:15

J'utilise les produits Brunifast,ça donne de bons résultats,mais mes armes ne sortent pas souvent de leurs vitrines.
Cdt

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ

Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2330
Age : 80
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Lestat le Ven 28 Oct 2011 - 12:41

J'ai également testé le brunifast. J'étais dubitatif au début, mais finalement j'en suis très content, si c'est bien fait cela donne une beau rendu noir et uni. Naturellement, il faut bien polir uniformément, et surtout bien dégraisser la pièce avant d'en appliquer (en plusieurs couches) pour avoir un rendu acceptable.

Mes armes ne sortent pas non plus de leur vitrines/râteliers, donc je ne sais pas répondre si le bronzage obtenu résiste à une utilisation régulière.

------------------------

les armes ont 2 ennemis : la rouille, et les gens trop bien intentionnés

Mes recherches :
fusil belge 1889-36
Carabine Gras de gendarme à pied
1777 an IX de dragon

Lestat
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 983
Age : 29
Date d'inscription : 08/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  lu1900 le Sam 29 Oct 2011 - 2:20

Bien le brunifast , mais couche légère et donc fragile , par contre on peut y revenir tt les ans et raviver ...
A la couche , je suis sur plus de 20 donc pas comparable .
Les trois liqueurs , tu as 10 couches mini
Dans ces deux cas , tu ébouillantes les pièces 20mn entre chaques ...puis cardage , etc ...

------------------------

Cordialement...Patrice.... lu1900@gmail.com
Building A Luger Collection...One Luger At A Time ...Recherche tout sur le luger et sur les Reichs.Gendarmerie d'Alsace -Lorraine !
http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20diverses/
http://www.fichier-pdf.fr/2016/03/18/p-kasten-and-snail-drum/

lu1900
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5626
Age : 58
Localisation : Quadrant alfa
Date d'inscription : 06/01/2009

http://s174.photobucket.com/albums/w83/lu1900/Restaurations%20di

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Invité le Dim 30 Oct 2011 - 12:16

Remi

Il me reste du brunifast , passe a la maison je t'en donnerais un peu.
Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bronzage.

Message  Invité le Dim 30 Oct 2011 - 12:30

C'est un produit que j'ai découvert sur Internet. Devant rebronzer mon Herstal, je vais essayer et vous mettrai des phos avant après. Bonne journée à tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  LP le Dim 30 Oct 2011 - 13:42

Un ami chimiste m'a refait à l'identique les 3 liqueurs dont la composition est donnée dans l'instruction réglementaire de 1905. Comme on y trouve aussi le mode d'emploi, reste plus que l'arme à restaurer. Comme je pense faire un nouvel achat l'année prochaine, je vous tiendrai au courant du résultat. L'idée me plaît bien de redonner à une arme française du début du 20ème son bronzage original.

LP
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1377
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Winchester 1866 le Mer 21 Nov 2012 - 22:28

Je ressors ce post pour vous faire part de mes expériences en matière de bronzage.

Actuellement je ne pratique plus les bronzages rapides sauf pour de petites retouches. Je ne pratique pas encore les bronzages aux bains chauds mais ça viendra, je trouve que les résultats sont acceptables pour des armes ‘modernes’…

Je reste fidele, pour le plaisir de faire, aux bronzages de tradition armurière du 19ème siècle. Il est vrai que je fais peu de bronzage.
J’ai fais des recherches sur le sujet il y a quelques année pour retrouver des vielles recettes ‘faciles à réaliser et avec un minimum de risque pour la santé. J’évite les recettes au mercure, au cyanure, au beurre d’antimoine qui, si elles sont souvent les plus belles sont trop dangereuses à réaliser et difficile à produire pour moi. Avec un minimum de recherche il est facile de se les procurer. Elles sont encore utilisées par certains professionnels aussi je ne peux les mettre en ligne sur le net. J’espère que vous comprendrez. Un livre fait référence pour moi c’est « Firearm blueing and Browning par R.H. ANGIER » là vous trouverez de nombreuses recettes.

[img][/img]

Méthodologie du test :
Pour faire les tests, les échantillons n'ont eu qu'un polissage certes brillant, mais sommaire, l'objectif étant de comparer les couleurs.
L’acier utilisé était du fer marchand (acier doux)

Les liqueurs 1 – 2 – 3 doivent rester confidentielles, c’est ce que l’on m’a demandé.

Liqueur N°1 l’objectif était d’obtenir un beau noir

Le premier échantillon à été traité avec la liqueur de tradition armurière N°1. Il n’a pas reçu de couche de finition. Ce sera la référence.
Le produit était à 0,5 g/L d'acide chlorhydrique. Après 12 couches de liqueur à bronzer (sans la couche de finition on obtient une couleur noire un peu pâle.

Le second échantillon 2 à été traité avec la liqueur de tradition armurière N°1 et a reçu une couche de finition au bois de campêche.
Le produit est toujours à 0,5 g/L d'acide chlorhydrique, Après 12 couches de liqueur à bronzer L’échantillon recevra une couche de finition à base de bois de campêche.
L’aspect est noir renforcé à reflet "bleu". C’est un bon résultat.

Le troisième échantillon à été traité avec la liqueur de tradition armurière N°1 et a reçu une couche de finition au bois de niaouli.
Le produit est toujours à 0,5 g/L d'acide chlorhydrique, toujours 12 couches de liqueur à bronzer. Cette fois-ci la couche de finition sera à base de bois de niaouli.
Aspect devient gris. Le niaouli éclaircit la couleur de l'échantillon initial.

Pour cette liqueur N°1 si l’on recherche un noir il faut faire la finition au bois de campêche. Il ne me semble pas nécessaire d’augmenter la quantité d’acide chlorhydrique pour cet acier.

[img][/img]

Liqueur N°2 l’objectif est d’obtenir un bronzage Brun anglais type Brown Bess.

Le quatrième échantillon a été traité avec une liqueur de tradition Armurière de la fin du 18ème où le beurre d'antimoine a été remplacé par du perchlorure de fer.
Le traitement est long, il faudra 20 couches et c’est un minimum pour obtenir un résultat moyen.

Liqueur N°3 Tout comme la liqueur N°1 le but est d’obtenir un beau noir.

Le cinquième échantillon a été traité avec une nouvelle liqueur de tradition du 19 ème siècle.
J’ai conservé 5 g/L d'acide chlorhydrique. 10 couches de liqueur à bronzer ont été faite, 4 étaient suffisantes, les 6 autres n’ont rien apporté de plus.
La couche de finition sera à base de bois de campêche.
L’aspect final est "noir renforcé à reflet "bleu". Le résultat est meilleur que le N° 2 mais la pièce est devenu satinée et a perdu un peu sont brillant. Un polissage au feutre serait nécessaire ou mieux pour être traditionnel, un brunissage avec un outil en buis. Ça n’a pas été fait.

Nouvelles recettes suivant le livre de E. Beutel.

Liqueur N°4 l’objectif est d’obtenir un bronzage Brun anglais type Brown Bess.

Le sixième échantillon a été traité avec une nouvelle liqueur fin 18ème trouvée dans le livre de E Beutel. Il n’y a pas eu d’ébullition entre les couches. Couleur "Brun-rouge foncé". Ce produit est difficile d’utilisation, il faut faire des couches régulières et ne pas faire tomber de goutte sur la pièce. Suite à une fausse manœuvre l’échantillon sera taché dans les premières couches, normalement pièce à refaire mais… Après les 25 couches indispensables cela disparait.
Résultat meilleur que la liqueur N° 2 mais toujours trop pâle.

Liqueur N°5 Tout comme la liqueur N°1 le but est d’obtenir un beau noir.

Le septième échantillon a été traité avec une nouvelle liqueur fin 18ème trouvée dans le livre de E Beutel avec ébullition entre les couches et finition brunissoir.
Très bon résultat après 4 couches. J’ai fais 10 couches, ce n’était pas nécessaire la pièce ne s’oxyde plus le produit n’a presque plus d’action. La pièce à conservée son brillant, la couche a un beau noir. Mais elle semble moins résistante par rapport aux N° 2 et 5

De nombreux produits restent encore à tester, dont certain très simple comme la recette au sel de table… Un jour peut-être …

Dan

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  dédé le Jeu 22 Nov 2012 - 0:08

Winchester 1866 a écrit:

Liqueur N°2 l’objectif est d’obtenir un bronzage Brun anglais type Brown Bess.

il me semble qu' en France ont utilisait le termes "bronzage tabac "


De nombreux produits restent encore à tester, dont certain très simple comme la recette au sel de table… Un jour peut-être …
Sans oublier les vapeurs de vinaigre



On fait frémir du vinaigre blanc dans une casserole. La quantité est fonction du bocal. Il ne faut pas que la lame touche le liquide. On place le couteau comme sur la photo, en perçant un trou avec la lame dans le carton.... Les vapeurs de vinaigre chaud vont agir rapidement et plus uniformément que si la lame était plongée directement dedans. Je ne saurais vous dire pourquoi, mais c'est paraît-il ainsi, sûrement l'oxygène contenu dans le bocal.....

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

bronsage

Message  Max Lamenace le Jeu 22 Nov 2012 - 12:04

Bonjour à tous,

DRS à Toulouse (Mr SINGER) commercialisait la marque Brunifast (il a fermé il y a environ 5 ans), elle a donc été reprise par "Je Restaure.com ", je ne savais pas ...merci donc à tous !!!

L'idéal pour rebronzer c'est de retrouver la formule "du noir de guerre" utilisé par l'armée française et d'acheter les produits en pharmacie...mais attention il s'agit là d'un bronzage à chaud .

Bonne journée à tous.

Max Lamenace
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 175
Age : 61
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  fortekor le Jeu 22 Nov 2012 - 12:24

Bonjour, je viens de remonter un 1903 à partir de pièces éparses. J'avais un boitier RIA blanc après nettoyage à l'émeri et je l'ai bronzé avec du brunifast gel acheté il y a quelques années à la bourse de Poitier. Le gel n'était donc plus de première fraîcheur , grummeleux et plus solide que du gel. Je l'ai appliqué au pinceau sur le boitier en insistant bien. 10mn d'attente et le produit devient blanc. Rinçage à l'eau savonneuse. On recommence l'opération une deuxième fois et après le second rinçage sêchage au sêche cheveux et une bonne pellicule d'huile qu'on essuie au bout de deux heures. Donc opération ultra simple et Je suis trés content du résultat, même si je sais que j'aurai peut-être à recommencer dans quelques mois.

fortekor
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 282
Age : 69
Localisation : centre
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Winchester 1866 le Jeu 22 Nov 2012 - 14:16

Salut Dédé
Le vinaigre est semble-t-il une bonne idée pour du bronzage rapide. Que vaut-il dans le temps ?

Le vinaigre a de nombreuses applications et il n'est pas si inoffensif qu'on pourrait le penser.
Moi je l’utilise surtout pour retirer le bronzage et en préparation pour nettoyer le cuivre en conservant la patine, pour dérouiller des pièces d’acier, pour faire une pâte à polir, et bien d’autres choses encore.

Il faut savoir que le vinaigre digère (détruit) l’acier, voici une petite expérience :
Dans un verre rempli de vinaigre blanc, vous mettez un morceau de laine d’acier 000.

[img][/img]

Vous laissez tremper plusieurs semaines et la laine d’acier sera complètement absorbée et aura disparue. Voici une photo après qelques jours.

[img][/img]

Dan

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Dominique le Jeu 22 Nov 2012 - 15:16

Le principe actif du vinaigre c'est l'acide acétique. Le plus spectaculaire que j'ai pu voir c'est de tremper une lame de cutter
dans du fixateur Kodak pour machine à développer = noir de chine quasi instantané Shocked
ça tachait même les doigts mais ne semblait pas très solide; j'en était resté là; peut être aurait il fallu "fixer" dans de l'huile chaude ou quelque chose comme ça...
Ce qui est sûr aussi c'est que tous les "aciers" ne prennent pas le bronzage de la même manière.

Dominique
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 64
Date d'inscription : 01/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Winchester 1866 le Jeu 22 Nov 2012 - 16:05

Salut Max Lamenace
Procédure d'utilisation du bronzage des armes de guerre Françaises issue du manuel de maître armurier édition de 1932. sur l'édition N°1 de 1921 la procédure est identique.

12 couches en trois jours
2 couches liqueur N°1
5 couches liqueur N°2
5 couches liqueur N°3

3 bains
le premier après la 4è couche qui est la deuxième de la liqueur N°2
le deuxième après la 8è couche qui est la première de la liqueur N°3
la troisième après la 15è couche qui est la cinquième de la liqueur N°3
pour finir, huiler avec de l'huile d'olive épurée.

Les armes automatiques (mitrailleuses, ...) était Parkerisés.
Dan


Le bronzage aux trois liqueurs peut se retrouver, mais les produits à mettre en oeuvre sont dangereux ...
Je crois qu'on en trouvait chez Cartry ...
Dan

------------------------

Si c'est possible,c'est déjà fait. Si c'est impossible ça se fera
Mon Forum : Armes du Paléolithique au XIXème Siècle --->   http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/ salut

Winchester 1866
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1213
Age : 68
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Allobroges le Jeu 22 Nov 2012 - 17:01

OK dès que j'ai le droit de poster une image je vous met la formule pour fabriquer les trois liqueurs comme a l'époque, ainsi que le mode d'application réglementaire salut

Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1202
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  Allobroges le Jeu 22 Nov 2012 - 17:04

ça marche déjà















Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1202
Age : 54
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  LP le Jeu 22 Nov 2012 - 17:50

Ce sont effectivement les liqueurs réglementaires que j'ai tenté d'utiliser pour la restauration du 1874 (voir le sujet http://www.tircollection.com/t9745-mon-bateau-de-gibbs-a-moi-un-74-en-piteux-etat-tutoriel-concernant-la-restauration-d-un-1874), j'avais obtenu un très beau noir sur le pontet et un résultat décevant sur la plaque démontable). J'avoue de ne pas avoir eu le temps de m'y remettre pour faire d'autres essais.

LP
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1377
Age : 59
Date d'inscription : 28/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  ithaca le Jeu 22 Nov 2012 - 18:07

Cartry dispose de la formule 3 liqueurs et aussi noir de guerre.

3 liqueurs proches de la formule utilisée dans les arsenaux mais attention, resultat en fonction de l'acier(teneur en carbone)
Noir de guerrre = Noir de chez noir sur de l'acier qui prend bien sans creme solaire

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1096
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: bronzage

Message  dédé le Jeu 22 Nov 2012 - 18:47

Winchester 1866 a écrit:Salut Dédé
Le vinaigre est semble-t-il une bonne idée pour du bronzage rapide. Que vaut-il dans le temps ?

Le vinaigre a de nombreuses applications et il n'est pas si inoffensif qu'on pourrait le penser.
Moi je l’utilise surtout pour retirer le bronzage et en préparation pour nettoyer le cuivre en conservant la patine, pour dérouiller des pièces d’acier, pour faire une pâte à polir, et bien d’autres choses encore.

Il faut savoir que le vinaigre digère (détruit) l’acier, voici une petite expérience :

oui sa ne faudra jamais un bronzage a chaud de qualité

--De la paille de fer ?... j'en est même vue bruler en cour de chimie Shocked


Concernant le "Vinaigre" ce n'est quand même pas du cyanure, du mercure salut

------------------------

nous sommes poussières et nous retourneront poussières

dédé
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3518
Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Bronzage

Message  Max Lamenace le Ven 23 Nov 2012 - 18:41

Bonsoir,

merci à Dan salut et à Allobroges salut pour leur réponse, il existe finalement Cartry ....hélas je suis allergique à son joli sourire Twisted Evil "([ porte de prison ])" ....!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je fabriquerai donc mes solutions...avec le sourire . Very Happy

Bonne soirée à tous


Max Lamenace
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 175
Age : 61
Localisation : Au sud
Date d'inscription : 23/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum