Mes deux petits derniers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Mar 04 Oct 2011, 20:21

Bon, je subodore qu'il va y avoir du debat... Je n'ai pas encore de photos, mais je vais tacher d'en faire d'ici demain.

Le premier, rien de bien special: Un MAS 36-51 de la serie F (romaine, marquage vertical) qui a ete reconditionne (le boitier-culasse et la culasse mobile sont au meme No, le reste est un panachage de la serie F (romaine), Y compris la crosse, avec un restant de macaron qui semble dater d'Avril 1954 et le fini phosphate est trop peu use). Baionnette moletee a 45, trou de demontage present (mais d'une utilite douteuse sur un 36-51).

Le second, la c'est plus interessant: MAS 36 serie M (cursive) pour le boitier-culasse, la culasse mobile et le pontet de sous garde (a verifier pour ce dernier element). Meme numero partout sauf que le fut et la crosse sont de la serie M en romaine, et le fond du magasin est du premier type, machine, probablement de la serie H ou K (cursive) surcharge L romaine et matricule au numero de l'arme. Le pontet de sous-garde est embouti, le fini est phosphate recouvert de peinture noire cuite et la culasse mobile est marquee MAP sur le plat du cylindre. Baionnette moletee a 45, sans trou de demontage et avec les deux dernier chiffres du matricule sur le bouchon. Le fini de l'arme presente une bone usure, surtout la culasse moblie. Par contre la monture semble en bien meilleur etat, a part quelques enfoncements mineurs. A mon avis, l'arme n'est pas repassee en arsenal, mais a du etre reparee a un echelon quelconque. Le canon a bien tire, mais ne presente pas de piqures ou d'erosion visible. Je n'ai pu pousser le demontage, mes tournevis "bidouilles" etant en campagne. Le macaron de crosse n'est plus lisible. L'arme a une bretelle en cuir grenele noire en surface "qui en a vu d'autres".

Qu'en pensent nos experts? J'imagine que ca ira mieux avec les photos, mais a mon avis, le matriculage en romaine est trop regulier pour etre le fait d'un "pekin" qui a assemble des pieces heteroclites. Tomei, Kelt? quelles etaient les procedures suivies en armurie de corps? Alamas, Python? des documents d'archives ou des instructions specifiques? De mon cote, c'est la deche. Pas grand-chose dans mes numeros de la GA, ni dans le HS sur les fusils francais, et rien de bien net dans "Le fusil a repetition MAS modele 1936 et ses derives" de R. Dumas. Vivelacolo, tu dois bien avoir quelque-chose de ressemblant dans ton arsenal?

Dans l'attente de vous reponses scratch

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Mar 04 Oct 2011, 22:40

J'ai un M 88590 au macaron de Juillet 1946, finition peinture, bois Noyer, la lettre de présérie sur la crosse est en cursive comme sur le boitier et le fût.






Une crosse avec un marquage en lettre Romaine, cela peut etre un remplacement effectué en ERGM, mais le macaron de réception ne devra pas s'y trouver car il n'était apposé que sur l'arme neuve.

Le pontet en tôle embouti et soudé, date bien de cette période d'immédiate après guerre, avant que les pontets moulés ne soient généralisés.


kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Mar 04 Oct 2011, 23:09

Merci Kelt,

J'ai un autre 36-51 achete voila environ 20 ans qui etait dans une embalage "momie" sous plastique. De l'EMR de Toul avec une date dans les annes 70 si ma memoire ne me joue pas de tours. Lui aussi, comme le nouveau, est un panachage de pieces et l'on peut deviner l'ancien macaron ainsi que le matricule sur la crosse, mis a part que la phosphatation etait aboslument neuve. Il semble donc que certains bois aient ete reutilises, mais par qui et a quel niveau? Par contre, je ne me souviens plus si c'est sur lui ou sur mon 36 serie FG que le matricule sous le levier de culasse mobile a ete refrappe apres meulage grossier du matricule precedent, avant rephosphatation. Un truc de plus a regarder ce week-end. Pas facile a suivre tout ca. C'etait plus simple du temps des Chassepots et des Gras...

En tous cas, merci, ca va me permettre de "coincer" le mien dans une fourchette (de tir, bien entendu lol1 ) de dates.

Je prends des photos des que je rentre du boulot.


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  TOMEÏ le Mar 04 Oct 2011, 23:12

Mezigot a écrit :
"Baionnette moletee a 45, sans trou de demontage et avec les deux dernier chiffres du matricule sur le bouchon"


Est ce que le support (ou fourreau) de la baïonnette est percé ? Si non, c'est une arme qui a échappé à la modification et, de ce fait, moins courante. Par contre si le support est percé, ce n'est pas sa baïonnette, l'un n'allant pas sans l'autre.

TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Mar 04 Oct 2011, 23:17

Mezigot,
Pour la fourchette de dates, les armes de la série M connues et munies d'un macaron laissent à penser que les "M" ont été réceptionnées entre novembre 1945 et Novembre 1946.


Tomeï,
Un Mas 36 de la série M a été fabriqué avant l'implémentation du perçage "anti-idiots", (voir le document daté du 14-3-1947 publié par Python dans son exposé sur les baïonnettes de Mas 36) il serait logique que le tube fourreau ne soit pas plus perçé que la baïonnette si elle est "au numéro".

kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Mar 04 Oct 2011, 23:39

TOMEÏ a écrit:Mezigot a écrit :
"Baionnette moletee a 45, sans trou de demontage et avec les deux dernier chiffres du matricule sur le bouchon"


Est ce que le support (ou fourreau) de la baïonnette est percé ? Si non, c'est une arme qui a échappé à la modification et, de ce fait, moins courante. Par contre si le support est percé, ce n'est pas sa baïonnette, l'un n'allant pas sans l'autre.

Il me semble que le support est perce, mais je vais m'en assurer sous peu. Les deux dernier chiffres sur la baio correspondent a ceux du matricule du fusil. Ca me rappele un MAS 44 que j'ai vu voila bien des annees, dans les F5XXX (je en me souviens plus exactement) qui possedait une baio sans le trou de demontage bien que le support soit perce. Ce 44 a du etre refectionne car il n'y avait pas de macaron de crosse dans ma memoire. Ah oui, il avait aussi un canon marque G. Je ne l'avait pas pris en ayant deja un, mais la je regrette...

Merci Tomei de cette precision. Il faut que je retrouve le 36 de mon pere...

Kelt,

Bon, j'y vois plus clair pour la fabrication d'origine de l'arme serie M cursive. Ca nous donne un an, et c'est anterieur a la modif anti-idiot. par contre la monture me semble plus recent que l'arme, et est matricule M en romaine. Si jamais le passage a la matriculation en romaine est posterieur a la modification anti-idiot, et si le fut d'origine est passe au rebut avec son support, le remplacement a de bonnes chances d'avoir un support perce sans qu'ils se soit casses la tete a modifier la baio.

Merci a vous deux, j'apprecie grandement :kodamaître:

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  TOMEÏ le Mar 04 Oct 2011, 23:49

Kelt,

J'ai bien compris qu'il s'agit d'une arme réceptionnée entre 45 et 46. Mais depuis la date de la mise en vigueur de la modification, toutes les "armes anciennes" devaient repasser en arsenal (ERM, ERGM ou autres) pour être modifiées. Certaines y ont échappé.
Il en a été de même, au niveau modif, entre autres exemples, pour la détente des PM MAT 49 (étoile), pour les percuteurs des 49 et 49/56 (cercle) et de la suppression du LG sur le 49. Là aussi, certains 49 y ont échappé, notamment dans la Gendarmerie.

Alain

TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  vivelacolo le Mar 04 Oct 2011, 23:52

Un autre de la serie M
C'est un des MAS 36 venant de Numrich faisant partie de l'importation venant de Syrie, donc venu avec les MAS 49 Syrien qui n'existent pas, tout au moins dans les archives de la bureaucratie.
Le boitier et la crosse semblent etres d'origine, La culasse n'est pas au numero, le pontet et le couvercle du magasin ont etes changes, le fut n'est pas numerote mais comme il est d'une essence differente je pense qu'il s'agit d'un remplacement.


Le boitier comme il se doit a la peinture noire , un peu usagee...
Le numero de l'arme sur la crosse

M43xxx en cursive.
La date de reception, ce n'est pas evident mais avec un petit effort

On peut discerner un MARS 1946.
Comme le fut a ete change je ne pense pas que la bayonette ainsi que son tube fourreau soient d'origine. comme le trou sur le fourreau est positionne a l'arriere sous le canon il m'a fallu un moment pour voir le trou.

Comme dit kelt, l'existence officielle des trous sur la bayonette et sur le fourreau n'apparaissant qu'apres 1951, si l'arme est d'origine et n'a pas etee sujette a des de modifications il n'y a aucune raison que la bayonette et le fourreau aient etes modifies.
Best regards
Robert Olivier

vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Mar 04 Oct 2011, 23:56

Encore une belle trouvaille, Robert Wink

Les lettres de présérie en cursive ont été utilisées jusqu'a la lettre Q (1948).
Les poinçons en cursives n'étaient peut-ètre pas disponibles en ERM puisque seule la MAS effectuait le marquage des armes neuves.

Le perçage du tube support (merçi Alain d'avoir rappelé le terme officiel) est commun à toutes les armes utilisant les baîonnettes intégrées "type Mas 36" quelle que soit leur année de fabrication. Ce perçage servait initiallement au montage/démontage du tube à l'aide d'une tige faisant levier. On voit ce perçage sur de nombreux documents antérieurs à la modification conservés au CAA.

Le tube support spécifique aux Mas 36-51 qui permet de conserver la baîonnette en position stockage lors du tir de grenades (contrairement aux LG48 et 49 Syriens) possède lui aussi ce perçage qui ne peut avoir fonction de déverrouillage sur cette arme.

Mon G 76328 d'Aout 39 qui est resté dans son jus d'avant guerre sans aucune modification a bien ce perçage du tube effectué avant peinture alors que sa baîonnette au N°, elle aussi peinte, n'a pas été modifiée.

Concernant l'implémentation des modification/améliorations disons cosmétiques plus que de sécurité impliquant un envoi au troisième échelon, cela était-il systématiquement appliqué comme pour le remplacement de la sureté des Mat 49 oubien seulement lors d'un envoi de l'arme en ERM pour remise à neuf?


kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Mer 05 Oct 2011, 17:31

Tomei, Kelt, ca se precise... Merci!

Robert, je savais que je pouvais compter sur toi pour m'en sortir un de derriere les fagots :bravo: Il ressemble furieusement au mien. Au fait, il y a-t-il un marquage d'importateur sur le tien? Le mien non. D'ailleurs, voici les photos promises:

Vue generale:



Crosse, cote matricule et cote macron efface, ainsi que le fut.



Boitier-culasse du dessus, du cote gauche, pontet de sous-garde et fond du magazin. A noter le marquage MAP sur la culasse mobile visible par l'echancrure de pouce du boitier-culasse.



Je n'ai pas mis de gros plan sur la baionnette pour ne pas surcharger etant donne qu'elle semble "normale" pour la periode, mais je peux les rajouter si il y a demande...

Voyons ce qu'en pensent nos experts.


Dernière édition par Mezigot le Mer 05 Oct 2011, 19:11, édité 1 fois (Raison : faute de frappe.)

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  vivelacolo le Mer 05 Oct 2011, 20:24

Deux de plus sont remontes a la surface. Je ne suis pas encore alle voir les caisses ou sont ceux qui sont encore dans le "mummy wrap".


M 12xxx dans son jus et M3xxx qui a completement ete remis a neuf et qui n'a de numeros que sur le boitier et sur le levier de culasse (Century arms import)
Pour les marques d'importation, l'information que j'ai donne dans mon poste precedent est fausse! J'ai pense a tort que l'importation avait etee faite par Century Arms,en fait, l'importation a etee faite par GPC W Hurley NY. Qui n'est autre que Numrich. Ces armes faisaient partie d'un lot de MAS 36 et LG 48 qui pendant des decades s'est morfondu au fin fond de l'entrepot sans trouver preneur. Ces fusils se vendaient $35.99. L'origine de l'importation? Comme parfois des caracteres arabes apparaissent sur ces armes, soit le Levant, soit l'Afrique du Nord avec une grande possibilite que ce soit le Maroc, comme je n'ai a ma disposition aucun document pour etayer cette these, pour eviter les foudres des puristes de la bureaucratie, je n'irais donc pas plus loin dans mes suppositions.

Pendant que je prenais mes photos des marques d'importation, un aspect que je n'avais jamais remarque m'a ete soudainement revele, les canons sont marques G et ils sont comme il se doit "counter bored" . Je n'ai pas le temps ce matin de demonter un fut pour voir la date sur le canon. Etait ce en 1946 une pratique commune que de monter des canons marques G?

Best regards
Robert Olivier

vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Mer 05 Oct 2011, 20:42

Productif et matinal, Robert Very Happy

La plus belle collection d'armes francaises !

1946, année des M c'est précoce pour des canons dédiés au tir de grenades Mle 1948!, Robert ce sera intéressant de connaitre la date de fabrication des canons, sans doute entre 1948 et 1953, mais n'ayant aucun document officiel à produire à l'appui de cette thèse, je n'en fais qu'une hypo-thèse. alien

kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Mer 05 Oct 2011, 21:10

Robert, Kelt,

Le mien aussi a un G (a peine visible sur le canon). J'ai bien essaye de le photographier mais rien de bon ne sort. Mon canon, en dehors de l'arrondi habituel ne presente pas de contre-alesage.



C'est de plus en plus interessant tout ca...
scratch

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  vivelacolo le Mer 05 Oct 2011, 23:48

J'ai eu un moment pour demonter la bete.
Le canon est de 1945

Et voici le contre alesage

Interessant.... Je ne pensais pas que les canon marques G etaient systematiquement installes en 1945.
L'autre possibilite, l'alesage a pu etre fait par les utilisateurs de l'arme, sur le terrain,
(KITde modernisation) et la lettre G apposee a ce moment la. Ces armes viennent soit du Levant, soit de l'Afrique du NOrd, j'ai des LG48 venanst de ces regions qui montrent des evidences de transformations tres agricoles faites par des armuriers diplomes de Neanderthal, c'est meme peut etre un compliment...
Best regards
Robert Olivier



vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 767
Age : 70
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Jeu 06 Oct 2011, 00:38

Robert,

De plus en plus interessant! Faudra bien que je demonte le mien pour voir la date du canon. Pour cette histoire de G, je presume que c'est une question de cotes externes du canon ainsi que de sa cylindricite pour permettre le tir de la grenade Mle 1948 sans forcement ou jeu excessif. Je ne serai pas surpris outre mesure qu'une circulaire avec les jeux d'outils de verification adequats (Tomei, as-tu quelque-chose dans ta caverne d'Ali-Baba?) ait ete distribues aux armuriers de corps avec pour consigne de marquer tous les fusil repondant a ces cotes mini-maxi d'un G sur le canon. Comme de juste, je ne dispose ni des outils de verifications, gabarits et autres, ni de la moindre notice ou circulaire officielle, meme citee indirectement pour etayer cette hypothese mais bon, a moins que le service d'etudes ayant deja en tete des plans pour une grenade lancee a partir du canon du MAS36 ait decider de normaliser les canons a un manchon empenne quelconque le temps de decider ce qu'ils allaient coller au dessus du manchon et de le faire approuver en haut lieu, cela reste un hypothese plausible a defaut d'une certitude. Si quelqu'un possede de quoi infirmer ou confirmer, ca serait genial! :bravo: En attendant, photo du canon du FG 92XXX reconditionne (C 70 dans un rectangle sur le cote gauche du boitier-culasse).



Lui aussi il faudra que je le demonte, d'autant plus que le fut a un jeu assez terrible donc il faudra je je regarde le calage du crochet d'arrimage au boitier-culasse. Si on regarde la photo attentivement, on voit un restant du G d'origine frappe tete-beche surcharge par un nouveau G normal.

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  TOMEÏ le Jeu 06 Oct 2011, 14:19

Mezigot a écrit :

"(Tomei, as-tu quelque-chose dans ta caverne d'Ali-Baba?)"


Hélas, ma caverne ali babaesque n'est pas si baba que cela.
Désolé, rien sur ce cas précis et je ne suis pas assez pointu sur ce sujet pour répondre. Je préfère ne rien dire plutôt que donner de fausses informations.

Amitiés.
Alain

TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Invité le Jeu 06 Oct 2011, 14:51

Pour ajouter ma pierre au passage des lettres cursives aux lettres romaines : mon MAS 49 (neutra, je sais, beurk! on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a, il était pas cher) a les deux mais en inversé : lettre romaine sur le boîtier de culasse et lettres cursives sur les parties bois. Matricule F 155XX, poinçon de réception partiellement lisible ...EMBRE 1951.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Jeu 06 Oct 2011, 15:01

TOMEÏ a écrit:Mezigot a écrit :

"(Tomei, as-tu quelque-chose dans ta caverne d'Ali-Baba?)"


Hélas, ma caverne ali babaesque n'est pas si baba que cela.
Désolé, rien sur ce cas précis et je ne suis pas assez pointu sur ce sujet pour répondre. Je préfère ne rien dire plutôt que donner de fausses informations.

Amitiés.
Alain

Merci Alain, j'apprecie enormement tout ce que tu as deja fait, non seulement pour moi, mais en general par tes post sur le coupes didactiques, let outils et les manuels. J'en profite aussi pour remercier Kelt et Robert, cela m'a mis sur une piste...

Je me suis souvenu d'avoir le livre de S. Ferrard intitule "Mai 1940 armement des fantassins francais". A la page 75, il est fait mention de la grenade a fusil modele 1939, laquelle se fixe en bout de canon sans manchon. La portee est ajustable par le biais d'un dispositif d'arret dans le tube de queue d'empennage qui permet de regler l'enfoncement. Il semble que la partie "grenade" soit identique a la grenade du lance-grenade modele 1937 de 50 mm. P. 76, on voit clairement un MAS 36 premier type avec une grenade Mle 39 en place, bien que la photo soit de l'immediat apres-guerre. Il faut reconnaitre que la grenade modele 48 y ressemble furieusement, la difference majeure etant dans le mode de reglage de l'enfocement sur le canon: Mle 39 via le tube d'empennage, Mle 48 via une bague coulissante sur le canon de l'arme, ditto MAS 36 LG 48 et MAS 49. On peut donc en conclure que le canon du 36 serie M (cursive) de Robert fait en 45 n'est pas une production precoce pour la grenade Mle 48, mais plutot pour la grenade Mle 39. Maintenant, si on pouvait chopper un texte officiel study Alamas? Il serait interessant de regarder des MAS 36 de 1940 ou posterieurs ayant conserve leur canon d'origine pour voir si il y a trace d'um marquage G dessus, et a quel moment le marquage apparait si il n'y en a aucun en 1940. En attendant...

Derniere minute: Alamas, nos message ont encore failli se croiser. Interessant de voir l'inversion romaine/cursive. serait-ce que ce 49 a eu un boitier-culasse deteriore et remplace tout en gardant les autres pieces d'origine?

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  feder504 le Jeu 06 Oct 2011, 16:32

La grenade Nahan/Brandt se tirait à l'aide d'un manchon de 22 mm démontable, donc, pas besoin de "G" sur le canon, comme pour le tromblon VB, qui s'utilisait aussi avec le MAS 36. Le "G" n'est prévu que pour la grenade 1948.

Par contre, Les fusils destinés au lancer des grenades 48 n'étaient pas fabriqués neufs, mais sélectionnés dans ceux présentant des critères de dispersion proches du "hors tolérances". Un 36 qui avait perdu trop de sa précision pouvait se voir reconverti en lance-grenades par apposition du "G", quelle que soit sa date de fabrication.
Dans la doc mili, il est dit que le canon "devait être rectifié et marqué G" . Je ne sais pas si cette rectification concerne à la fois l'intérieur et l'extérieur... scratch
Je pense néanmoins qu'il aurait été normal de s'assurer que le diamètre extérieur permette le placement sans forcement/flottement d'un empennage de 15 mm.

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4041
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  TOMEÏ le Jeu 06 Oct 2011, 17:08

Mezigot a écrit :

"serait-ce que ce 49 a eu un boitier-culasse deteriore et remplace tout en gardant les autres pieces d'origine?"


Non, la carcasse, en l'occurrence, ici, la boite de culasse, étant la partie principale de l'arme puisse qu'elle porte le matricule est la seule pièce qui ne peut être remplacée. Quelle que soit l'arme, celle-ci est réformée (position 78). Exceptionnellement, certaines autres pièces, si elles sont en parfait état, peuvent être récupérées pour réparation/échange sur d'autres armes.


TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Jeu 06 Oct 2011, 17:09

La nécéssité de reprendre l'extérieur des canons destinés au tir de la grenade AP Mle 1948 peut ètre expliquée par le plan de fabrication des canons du 1er type conforme à l'utilisation possible du tromblon VB, si le diamètre est bien de 15,0 +0/-0,1mm sur 70mm, ensuite il passe à 15,3mm!





kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Jeu 06 Oct 2011, 17:37

feder504 a écrit:La grenade Nahan/Brandt se tirait à l'aide d'un manchon de 22 mm démontable, donc, pas besoin de "G" sur le canon, comme pour le tromblon VB, qui s'utilisait aussi avec le MAS 36. Le "G" n'est prévu que pour la grenade 1948.

Entierement d'accord pour la Nahan/Brandt et la V-B, mais en dehors de ces deux grenades, il y a bel et bien une modele 39 qui s'emmenche directement sur le canon.

feder504 a écrit:Par contre, Les fusils destinés au lancer des grenades 48 n'étaient pas fabriqués neufs, mais sélectionnés dans ceux présentant des critères de dispersion proches du "hors tolérances". Un 36 qui avait perdu trop de sa précision pouvait se voir reconverti en lance-grenades par apposition du "G", quelle que soit sa date de fabrication.
Dans la doc mili, il est dit que le canon "devait être rectifié et marqué G" . Je ne sais pas si cette rectification concerne à la fois l'intérieur et l'extérieur... scratch
Je pense néanmoins qu'il aurait été normal de s'assurer que le diamètre extérieur permette le placement sans forcement/flottement d'un empennage de 15 mm.

Merci Feder504. La on y voit plus clair. A mon humble avis, la rectification du canon devait etre externe seulement, l'interieur ne pouvant pas trop avoir d'incidence sur le tir d'une grenade par le biais d'une cartouche propulsive. Il y a quelques points qui poussent a la reflection. la grenade modele 48 a ete mise en service plus ou moins en meme temps que le MAS 36 LG48 et peu de temps avant le MAS 49. Les deux possedent un dispositif de visee et de reglage de la portee par enfoncement variable de la grenade sur le canon controle par une bague coulissante, ce qui est logique pour faire un grenadage rapide et precis a distance pre-determine. La 39 avec son reglage au niveau de l'empennage oblige le reglage individuel de chaque projectile ce qui est beaucoup plus lent, et aussi plus couteux a fabriquer. La 48 serait donc une 39 simplifiee, et de fait, la fusee est une modele 1939 modifie 48 d'apres ce que j'ai pu voir dans la nomenclature.

Kelt: Merci pour le plan, ca explique bien des choses. Il ne me reste plus qu'a regarder de pres les canons a 70 mm de la bouche pour voir si je peux reperer des traces de la rectification externe, car il doit y en avoir si c'est fait a la main sur une arme complete.

Tomei: Merci pour la precision sur le non-remplacement de la carcasse. Si j'ai bien compris, l'arme est donc rebutee et ce qui est encore aux cotes et en excellent etat "recycle" comme pieces de rechange, je presume en l'absence de pieces neuves?

Ouf! Je ne m'attendais pas a tant sur un MAS 36! Encore merci a tous!


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Invité le Jeu 06 Oct 2011, 18:10

[quote="Mezigot] Interessant de voir l'inversion romaine/cursive. serait-ce que ce 49 a eu un boitier-culasse deteriore et remplace tout en gardant les autres pieces d'origine?[/quote]

Oui, j'ai toujours trouvé cette bizarrerie intéressante, raison pour laquelle je l'ai choisie à la place d'autres MAS 49 de toute fin de fabrication vraiment "fleur de coin". J'ai supposé (à tort ou à raison?) que cette arme semblant appartenir peu ou prou à la période où on avait changé de type de lettrage, qu'ils étaient déjà passé au lettrage romain pour les parties métalliques mais avaient encore employé les lettrages en cursive pour le bois pendant encor quelques temps. A moins qu'il s'agisse d'une erreur, quelqu'un ayant remis la main sur les poinçons anciens.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  kelt le Jeu 06 Oct 2011, 18:27

J'ai mesuré au micromètre un canon de Mas 36 daté de 1939 non marqué G et sans lamage de bouche, le tube est bien cylindrique sur 70mm à 14,95mm puis "conique" jusqu'a atteindre 15,3mm au pied de l'épaulement, conforme au plan.

kelt

kelt
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 741
Age : 70
Localisation : Sud Est & Bretagne
Date d'inscription : 12/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Mes deux petits derniers

Message  Mezigot le Jeu 06 Oct 2011, 19:46

Alamas a écrit:[quote="Mezigot] Interessant de voir l'inversion romaine/cursive. serait-ce que ce 49 a eu un boitier-culasse deteriore et remplace tout en gardant les autres pieces d'origine?

Oui, j'ai toujours trouvé cette bizarrerie intéressante, raison pour laquelle je l'ai choisie à la place d'autres MAS 49 de toute fin de fabrication vraiment "fleur de coin". J'ai supposé (à tort ou à raison?) que cette arme semblant appartenir peu ou prou à la période où on avait changé de type de lettrage, qu'ils étaient déjà passé au lettrage romain pour les parties métalliques mais avaient encore employé les lettrages en cursive pour le bois pendant encor quelques temps. A moins qu'il s'agisse d'une erreur, quelqu'un ayant remis la main sur les poinçons anciens.[/quote]

D'un autre cote, il est assez logique de s'attendre a une duree de vie superieure pour les poincons a bois que ceux a metal. Connaissant la radinitude proverbiale de la IVeme Republique, je ne serait pas surpris qu'il fallut user les anciens lots d'outils avant de passer aux nouveaux. Twisted Evil

kelt a écrit:J'ai mesuré au micromètre un canon de Mas 36 daté de 1939 non marqué G et sans lamage de bouche, le tube est bien cylindrique sur 70mm à 14,95mm puis "conique" jusqu'a atteindre 15,3mm au pied de l'épaulement, conforme au plan.

kelt

Genial!. Il va falloir que je regarde mon 44 ainsi que le 36 de mon pere puis que je prenne des mesures pour comparer a mes 36. J'ai du pain sur la planche...


Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum