le recuit par induction

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 08:55

Un procédé sans flamme bien pratique pour faire du recuit dans une pièce avec de la poudre et des amorces


------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 09:36

Pas mal !
Mais à mon avis très beau très cher.

Par contre, je crois que c'est dans le catalogue d'ESP (je ne suis pas fan mais il faut admettre qu'ils ont de bons articles et des prix très intéressants) que j'ai vu ça, il existe une espèce de plateau avec des tétons sur lesquels on place les douilles tête en bas, et on met le tout sur une plaque chauffante de cuisinière.
Je n'ai pas testé et je me demande si c'est suffisamment puissant pour offrir un recuit de qualité (ça dépend peut être de la plaque), mais toujours est il qu'au niveau de la constance et du coté pratique, c'est quand même 'achement mieux que le chalumeau....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 11:18

zero a écrit:Par contre, je crois que c'est dans le catalogue d'ESP que j'ai vu ça, il existe une espèce de plateau avec des tétons sur lesquels on place les douilles tête en bas, et on met le tout sur une plaque chauffante de cuisinière.

ce système dont tu parles a une facheuse tendance a recuire le culot en meme temps remarque c'est pratique tu as qu'a secouer la douille pour faire tomber l'amorce

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 12:10

Remarque, je me pose encore un peu la question de l'utilité des recuits...
Je comprends que ça puisse etre utile consécutivement à un fort écrouissage de la matiere, mais globalement, je n'en ai jamais vraiment eu l'utilité. Et ce même apres des modifications de collets très importantes (exemple passage d'une 348 à une 11mm).
je pense qu'honnêtement, si les étuis sont de qualité à l'origine, le recuit est finalement assez superflu.
En plus comme tu dis, si c'est mal fait, le recuit peut nuire à la précision voire même flinguer les étuis.

Ta machine est sympa, mais je pense qu'avec le prix qu'elle doit couter, avant de l'amortir, tu peux te racheter un sacré paquet d'étuis que tu n'auras tiré que 10 fois au lieu de 12 avec un recuit.
Mais peut etre que je me trompe.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 12:12

le recuit, ça amollit bien le métal non ferreux nan ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 12:19

Ca lui redonne de la plasticité (en gros de la malléabilité), ce qui est différent de l'élasticité qui est la capacité à revenir à sa forme initiale et qui n'est donc absolument pas synonyme de plasticité ou de souplesse. Par exemple, la fonte est élastique, c'est d'ailleurs pour ça que nombre de bâtis de presse sont en fonte, car malgré les fortes pressions exercées, ça revient toujours en place, ça ne se tord pas. Par contre il y a toujours une limite au delà de laquelle ça casse.

La plasticité en gros, c'est la capacité à accepter des déformations, sans revenir à sa forme initiale, et sans ruptures. Mais à force d'être déformé (tir, recalibrages, retir, re-recalibrage, etc...) le laiton s'écrouit, c'est à dire qu'il est de moins en moins malléable et il devient de plus en plus cassant.
Tu peux faire la même chose avec un bout de feraille (non trempé bien sûr !), ou un bout de fil de fer. Au début, tu peux le tortiller dans tous les sens, et puis au bout d'un moment il va rompre.
Si je ne m'abuse, le recuit permet aux fibres de se remettre en bon ordre pour réaccepter des déformations.

J'espere ne pas avoir dit de bêtises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 12:36

zero a écrit:Remarque, je me pose encore un peu la question de l'utilité des recuits...
Je comprends que ça puisse etre utile consécutivement à un fort écrouissage de la matiere, mais globalement, je n'en ai jamais vraiment eu l'utilité. Et ce même apres des modifications de collets très importantes (exemple passage d'une 348 à une 11mm).
je pense qu'honnêtement, si les étuis sont de qualité à l'origine, le recuit est finalement assez superflu.
En plus comme tu dis, si c'est mal fait, le recuit peut nuire à la précision voire même flinguer les étuis.

Un recuit ne nuis jamais à la précision au contraire par contre s'il est mal fait, il bousille l'étui qui part a la poubelle.

Un étui qui tiens 40 à 50 rechargement sans perdre de précision c'est important. Et tu as raison ce genre d'équipement est surement dans les 4 a 500$ ce qui est cher pour qui tire 50cartouches/mois maintenant pour les tireurs qui en consomme minimum 10 à 15 fois plus, faire durer un étui est une économie a ne pas mésestimer.




------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 16:37

c'est bien ça Zéro, du coup, c'est indispensable AMHA avant un fireforming.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 17:13

AMHA? Carrément? Tu fais partie de la "AMERICAN MINIATURE HORSE ASSOCIATION"???? Shocked



clown

Pour le fireforming, et bien pas aussi sûr, voire le post que j'ai remonté sur le passage de 348W en 11mm gras (pour moi c'etait 11mm werndl mais l'exercice est le même).
Je n'ai pas eu de probleme particulier, seulement 2 ou 3 étuis sur une bonne cinquantaine qui ont rompu lors du recalibrage, mais en partie de ma faute. Avec des étuis de qualité (et encore, c'est juste du winchester, il y a mieux, enfin en 348 y a pas beaucoup de choix !) et sans y aller comme un barbare on peut faire des trucs de fou sans recuire. Je les ai deja rechargé plusieurs fois depuis (toujours PN par contre) et pas le moindre probleme de collet.




Donc que ce soit un plus, je ne dis pas le contraire, si le coeur vous en dit faites le, bien sûr !
Mais indispensable, je n'en suis pas si sur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 19:02

zero a écrit:
Pour le fireforming, et bien pas aussi sûr, voire le post que j'ai remonté sur le passage de 348W en 11mm gras (pour moi c'etait 11mm werndl mais l'exercice est le même).
Je n'ai pas eu de probleme particulier, seulement 2 ou 3 étuis sur une bonne cinquantaine qui ont rompu lors du recalibrage, mais en partie de ma faute. Avec des étuis de qualité (et encore, c'est juste du winchester, il y a mieux, enfin en 348 y a pas beaucoup de choix !) et sans y aller comme un barbare on peut faire des trucs de fou sans recuire. Je les ai deja rechargé plusieurs fois depuis (toujours PN par contre) et pas le moindre probleme de collet.



Mais indispensable, je n'en suis pas si sur.

Le recuit est important pour les douilles subissant un effort important sur l'épaulement avec des poudres vives.
Maintenant avec de la poudre noire et un douille comme le 11mm Gras ou du 45-70 tu as entièrement raison, ils n'ont presque pas d'épaulement pour l'un et pas du tout pour l'autre. Maintenant ces calibres sont tellement minoritaire dans la longue liste des calibres existants que je trouve tes réponses un peu abrupte pour généraliser.

Je recharge 17 calibres et je suis moins catégoriques que toi Very Happy

Petite précision on ne recuit jamais avant une modification de l'étui pour changement de calibre et son premier tir de fireforming.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  BOUZOU le Mer 28 Sep 2011, 19:10

est ce que vous ne pensez pas que toutes les phases d'emboutissage liées au process de fabrication ont deja bien entamé le potentiel d'elasticite du laiton? je ne suis pas sur que le fait de lui chauffer encore les oreilles ,pire de le tremper dans l'eau apres augmente le coté deja tres cooperatif de son caractére...

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 631
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Mezigot le Mer 28 Sep 2011, 19:20

Ca, je confirme l'importance du recuit dans certains cas: Dans les premier lots d'etuis de 8 "Lebel" produits par PPU, le recuit d'usine etait insuffisant et sur les 5 premiers coups, j'ai ete gratifie de trois ruptures d'etuis longitudinales soit au collet, soit a l'epaulement (je precise que la feuillure etait bien dans les normes sur l'arme employee). J'ai tout recuit d'office au premier 1/3 et plus de problemes cheers . En PN, les etuis qui sont soumis a d'importantes deformations (comme la .577 Snider ou la .577/450 M-H) beneficient aussi d'un recuit regulier sous peine de rendre l'ame au premier ou deuxieme coups, sutout si ils sont tournes... old

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 19:31

BOUZOU a écrit:est ce que vous ne pensez pas que toutes les phases d'emboutissage liées au process de fabrication ont deja bien entamé le potentiel d'elasticite du laiton? je ne suis pas sur que le fait de lui chauffer encore les oreilles ,pire de le tremper dans l'eau apres augmente le coté deja tres cooperatif de son caractére...

fait le test et tu auras la surprise de ta vie.

une douille qui ne chambre plus car la feuillure a bougée avec l'avancement de l'épaulement après un recuit avec eau redevient utilisable.
l'étui qui couinne quand tu retires l'expandeur même lubrifié redevient silencieux.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  BOUZOU le Mer 28 Sep 2011, 19:36

ah, qu'il est triste le son de l'etui qui couine le soir au fond des bois!
(je sors, a demain)

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 631
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 20:16

AMHA : à mon humble avis...

mais comme Philippe fait partie de mes prénoms, j'apprécie ta définition de AMHA !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 20:51

[quote="viper65"]
zero a écrit:

Le recuit est important pour les douilles subissant un effort important sur l'épaulement avec des poudres vives.
Maintenant avec de la poudre noire et un douille comme le 11mm Gras ou du 45-70 tu as entièrement raison, ils n'ont presque pas d'épaulement pour l'un et pas du tout pour l'autre. Maintenant ces calibres sont tellement minoritaire dans la longue liste des calibres existants que je trouve tes réponses un peu abrupte pour généraliser.

Je recharge 17 calibres et je suis moins catégoriques que toi Very Happy

Petite précision on ne recuit jamais avant une modification de l'étui pour changement de calibre et son premier tir de fireforming.

Non, je ne suis pas catégorique, je donne juste mon avis qui est : utile certainement, mais pas indispensable.
Et je te rassure, je ne recharge pas que du 11mm werndl ! (pas de 45/70 d'ailleurs).
Pour le moment, je recharge, si je n'en oublie pas :
-8x60S
-30/284 (et les variantes en 311...)
-6.5/284
-30/06CC
-6.5x57
-8/348
-303sp
-50AE
-7.62x54R
-7x64
et en PN :
-11mm mauser
-11mm gras
-11mm werndl
-10.4x38
-.43 egyptian

Je ne suis pas encore à 17 calibres, mais par contre je n'ai jamais recuit un collet (j'ai testé une fois en fait, et ça m'a assez vite soulé je dois dire :albino: ) et je n'ai encore jamais eu de problemes de collets fatigués. Effectivement ce n'est pas forcément représentatif, et certainement que mes étuis dureront moins longtemps que si je recuisait les collets, mais je donne mon témoignage, qui n'est que le mien.
Ca ne veut pas dire qu'il faut faire comme moi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 21:42

Faudrait poser la question a Jeanne D Arc scratch
A mon avis No
Defaut de cuirasse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Mezigot le Mer 28 Sep 2011, 22:36

manitou a écrit:Faudrait poser la question a Jeanne D Arc scratch
A mon avis No
Defaut de cuirasse...

lol1 C'est pas elle qui avait dit aux anglois "vous ne m'avez pas crue, vous m'aurez cuite"?

Mezigot
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1801
Age : 45
Date d'inscription : 02/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Mer 28 Sep 2011, 22:53

Boof, les voies on sait ou elles sont,
les moutons aussi,
avec une boite d allumette aujourd hui tu fais un saint
http://www.teteamodeler.com/vip2/nouveaux/expression/fiche138.asp
Desolé...C est pas mon jour se soir .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Mer 28 Sep 2011, 23:32

zero a écrit:j'ai testé une fois en fait, et ça m'a assez vite soulé je dois dire :albino:

Mais soit rassuré ca me saoule aussi car c'est la seule chose que je dois faire au garage et pas dans ma salle de rechargement. Et l'hiver le chalumeau ça réchauffe.

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Jeu 29 Sep 2011, 13:26

personne n'a essayé avec un dromaludaire ? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  viper65 le Jeu 29 Sep 2011, 15:31

gavroche a écrit:personne n'a essayé avec un dromaludaire ? Suspect

Chalumeau dromadaire mais je bosse moi monsieur :)

------------------------

Un pour tous, Tous pour Unpact

viper65
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1553
Age : 54
Date d'inscription : 09/05/2011

http://www.kasotc.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  TARatata le Jeu 29 Sep 2011, 19:07

BOUZOU a écrit:est ce que vous ne pensez pas que toutes les phases d'emboutissage liées au process de fabrication ont deja bien entamé le potentiel d'elasticite du laiton? je ne suis pas sur que le fait de lui chauffer encore les oreilles ,pire de le tremper dans l'eau apres augmente le coté deja tres cooperatif de son caractére...
Tremper le laiton dans l'eau après l'avoir chauffé, lui enlève les contraintes d'écrouissage et lui redonne son élasticité, contrairement à l'acier qui subit une "trempe" et modifie ses caractéristiques mécaniques.

TARatata
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 118
Age : 58
Date d'inscription : 29/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  BOUZOU le Jeu 29 Sep 2011, 21:08

glané sur le net

http://www.euralliage.com/tableauetatmetfr.html

------------------------

La vraie liberté, ce n'est pas faire ce que l'on veut, mais devenir ce que l'on est.

BOUZOU
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 631
Age : 66
Localisation : nantes
Date d'inscription : 17/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: le recuit par induction

Message  Invité le Ven 30 Sep 2011, 06:58

BOUZOU a écrit:glané sur le net

http://www.euralliage.com/tableauetatmetfr.html

bonne pioche pour fabriquer un ressort en laiton. cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum