Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  zito de la tourette le Lun 12 Sep 2011, 09:45

bonjour à tous,

chine du Week-End, voilà un superbe massacre... ou on pourrait dire un "Cadavre Exquis"...

il s'agit d'une Carabine d'officier... ou d'un Fusil de je ne sais quoi...? à vous de me dire... en fait il faut parler au passer !
car là c'est une transformation totale de ce que ça a été de prestigieux dans son temps.

c'est en effet un fusil relativement fin et élégant et il est signé BOUTET à Parais... rien que ça

ilo a été entièrement reconditionné à percussion hélas. je dis entièrement car rien n'a été épargné !

bois raccourci, verni, et quadrillé... toutes partie métallique resurfacées et jaspées SAUF le canon qui lui a été entièrement reculassé.
culasse courte qui donc n'a théoriquement pas modifié la longueur du canon qui est de 92.5 cl de la bouche à la culasse.

le diamètre à la bouche est de 17 mm... la signature Boutet laisse entendre que le diamètre de la bouche est le calibre de tout le tube...
donc calibre 17 mm tongue

la platine est celle d'origine, modifiée bien sûr. on y retrouve la signature "BOUTET PARIS"

le canon lui est signée "BOUTET A PARIS"
de jolis décors avec des restes de dorure l'embellissement...

pas le moindre poinçon sous le canon ni dans la platine. je vous laisse par contre admirer la mise en bois de celle ci, qui est
incroyable... on dirait que c'est fait à la machine numérique Shocked la perfection au 10zième près !

bref... qu'est ce qu'à pu être ce fusil dans son jeune age à votre avis...?

fusil d'officier d'infanterie...?

la signature Boutet Paris me laisse entendre que nous avons là une arme antérieure à sa prise de direction de Versaille et avant même son
mariage le promulguant Arquebusier Ordinaire du Roi. je vois plus cette réalisation vers la fin de l'Ancien Régime... 1780-1790...

place aux photos, de piètre qualité, désolé... pas évident de faire des vues propres du canon et des marquages avec un flash alors qu'à l'oeil nu il
faut déjà jouer de la lumière pour les lire Embarassed et pensez à cliquer sur les petits liens pour les agrandir tongue

merci d'avance pour votre aide
david















































------------------------

armurerie saint guillaume

zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4723
Age : 42
Localisation : Tarascon (13) Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.zitocland.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  Invité le Lun 12 Sep 2011, 18:28

Il a encore de beaux restes. Bonne affaire. Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  volontaire 1870 le Lun 12 Sep 2011, 19:36

La crosse de style "Saint-Etienne" me semble postérieure, je pense au réemploi du canon et de la platine au début du XIX°.
Il ne faut pas le dénigrer, c'est une belle trouvaille en tous cas.

volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1705
Age : 52
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  zito de la tourette le Lun 12 Sep 2011, 20:27

salut,

la crosse est raccourcie au devant et sculptée à l'arrière... mais c'est bien la crosse d'origine !

david

------------------------

armurerie saint guillaume

zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4723
Age : 42
Localisation : Tarascon (13) Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.zitocland.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  Invité le Lun 12 Sep 2011, 20:48

Carabine d' officier , a mon humble avis ......je ne pense pas.
Je dirais plutot arme de chasse au vu du travail de la crosse (qui possede un noyer magnifique)
Probablement un exercice de style du sus nommé Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  zito de la tourette le Lun 12 Sep 2011, 21:07

salut,

t'as mal vu et mal lu toi aussi tongue

l'affaire est classée à priori sur MC... je vous fais une synthèse demain.

mais la crosse a été entièrement retravaillée à l'époque de la transformation à percussion.
il est très clair que sa configuration actuelle est à destination chasse et qu'elle est dans le style des fusils du milieu XIX°.
le devant long a été raccourci et la crosse entièrement retravaillée pour être mise "à la mode".

bref, ne pas regarder le fusil tel qu'il est aujourd'hui... je sais bien que c'est un fusil de chasse à percussion. je cherchais à savoir
ce que c'était à la base tongue

amicalement
david

------------------------

armurerie saint guillaume

zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4723
Age : 42
Localisation : Tarascon (13) Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.zitocland.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  Invité le Lun 12 Sep 2011, 21:30

A causer comme le Sphinx :farao: tes devinettes me donnent mal au ciboulot
J'attend donc avec une certaine impatience ton rapport d'expertise

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  zito de la tourette le Mar 13 Sep 2011, 07:32

salut,

bein rien de bien précis à en tirer en fait...

d'origine la crosse est donc droite à joue... et le devant bois allait jusqu'à la bouche du canon...
il n'était à priori pas quadrillé... tenon baïonnette à douille... calibre 17 mm comme pas mal de pistolet d'officier à cette époque...

c'était donc une arme à vocation clairement militaire.

ensuite fusil ou carabine, pas évident... comme je disais sur MC, un peu comme le sabre et l'épée, il est parfois difficile de matérialiser avec précision la frontière qui les sépare.

la taille de la platine, entre celle d'un pistolet et celle d'un fusil... la finesse de l'ensemble et sa longueur totale me laisseraient dire "Carabine".

pour le reste, un fusil d'officier, quelque soit le corps... sa
fabrication ne faisait que s'inspirer des modèles de la troupe (ou de la
maison du Roi)... pour le reste, ce n'était qu'une
histoire de gout,
d'argent et de compétence de l'arquebusier. il en résulte donc une
multitude plus mille de variantes pas vraiment comparables.

a moins qu'un membre nous sorte de son chapeau la photo d'un fusil similaire, encore à silex, de ce cher Boutet... il sera impossible d'attribuer cette arme à un corps quelconque
de cavalerie, d'artillerie ou je ne sais quoi.

c'était une arme de fabrication privée, à destination militaire, et construite à la demande.

le système est celui de 1777... et tout le monde est d'accord avec moi, il s'agit d'une fabrication antérieure à la consécration de Boutet comme Arquebusier Ordinaire du Roi et les
autres titres et fonction qu'il a pu avoir. il s'agit là d'une de ses réalisations lorsqu'il travaillais sur Paris, seul, dans son atelier... et d'une de ses commande comme il en a sans doute
honoré des quantité.

et pour finir, il ne faut pas oublier cet armurier qui, plus d'un demi siècle plus tard à remis ce fusil à la mode et l'a modernisé en le transformant à percussion. le travail réalisé, arrivé
jusqu'à nous dans le superbe état que vous constatez sur les photos, on y découvre un superbe travail de modification.

la crosse a été très sobrement mais très joliment retravaillée pour la mettre dans le style des armes de chasse de ce milieu du XIX°... le fût raccourci... les pièces modifiées et déplacées
on été jaspé pour uniformiser l'ensemble... et conscient qu'il travaillait sur une grande signature, il a re-culassé le canon plutôt que d'y visser disgracieusement une masselotte, et a laisser
ce canon dans son état d'origine. la logique de son travail aurait voulu qu'il le bronze après l'avoir re-surfacé. ça semble donc bien une réelle démarche de le laisser ainsi.

ça devait être une arme très élégante sous l'ancien régime, cet armurier en a fait un fusil de chasse tout aussi élégant. nous sommes tous un peu allergique aux transformations de cette
époque, mais il faut bien reconnaitre ici que cet arquebusier a respecté l'intégrité du travail de son prédécesseur.

david


PS


TOTA a écrit:A causer comme le Sphinx :farao:
ça veut dire quoi...? moi non plus j'ai pas compris tongue

------------------------

armurerie saint guillaume

zito de la tourette
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4723
Age : 42
Localisation : Tarascon (13) Beaucaire (30)
Date d'inscription : 08/06/2010

http://www.zitocland.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  Invité le Mar 13 Sep 2011, 10:15

Merci pour l'aspirine David, ca soulageras peut etre ma sciatique
Oui je sais , je lis souvent les posts en diagonales
Le sphinx posait des devinettes à ses victimes avant de les croquer....

L'hypothese donnée est tres interessante , il se peut aussi que cette arme fut remontée par l'un de ses eleves .
Un custom d'époque clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce fut (sans ^) un BOUTET. Mais encore...?

Message  Invité le Jeu 15 Sep 2011, 08:49

Salut David,
je viens de trouver un autre fusil a percussion (proposé lors d'une vente aux encheres) réalisé par N Boutet .
Le travail de la crosse montre des similitudes avec ta trouvaille .
@+
http://www.auction.fr/FR/vente_objets_art/v17576_cazo_svv/l3113748_fusil_de_sous_bois_juxtapose_percussion_par_nicolas_noel_boutet.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum