MAUSER / M.A.S. 45 de tir réduit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MAUSER / M.A.S. 45 de tir réduit

Message  TOMEÏ le Dim 11 Sep - 7:31

A la fin de la deuxième guerre mondiale les unités de l’Arme Blindée et Cavalerie étaient pratiquement toutes équipées d’engins blindés d’origine U.S.
L’instruction au tir réduit à distance réduite n’avait pas encore de bases bien établies.
C’est ainsi que l’on vit apparaître dans certains quartiers des montages assez particuliers pour instruire les jeunes recrues. Comme ici, en 1948 au quartier Labouche d’Orange où stationnait le 11ème Régiment de cuirassiers. Une carabine Mauser 45



montée sur un support de fortune sur le canon d’un Sherman M 4.



Au tout début des années 50, avec l’arrivée des E.B.R. et des A.M.X. 13, fut réalisé un tube réducteur, nommé M.A.C. M1, qui se montait directement dans la chambre du canon. Ce système s’étendra aussi au Patton M 47, à l’A.M.L. Panhard et à l’A.M.X. 30.
Ce matériel se composait d’un tube dans lequel prenait place une carabine MAUSER puis M.A.S. 45 dépourvue d’organes de visée, de crosse et son mécanisme de détente était modifié par l’adjonction d’une détente électrique à solénoïde. En fonction de l’engin et de son calibre, ce tube comportait soit des secteurs de butée, soit des bagues de sécurité, ainsi que des cales de blocage identifiées par des lettres : A, B, C, F, G ou H.

Carabine nue avec son solénoïde, sa prise d’alimentation et ses chargeurs.





Tube réducteur nu.



Carabine montée dans le tube réducteur avec son pare- fumée.



Tube réducteur monté dans la chambre du canon.



Une tourelle d’A.M.X. 13 modèle 51 CN 75 déposée sur un support spécialement adapté dans un stand de tir réduit équipé de cibles à éclipse fixes et mobiles, en 1963 au 3ème Régiment de Spahis en Allemagne.



En 1968, le ministre des Armées, Pierre MESSMER, accompagné du général commandant en chef
Les Forces Françaises en Allemagne, Jacques MASSU, entouré de nombreuses autorités, visite le stand de tir réduit du 6ème Régiment de Dragons.






TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

3 rc de luneville

Message  Invité le Ven 16 Sep - 9:27

TOMEÏ a écrit: A la fin de la deuxième guerre mondiale les unités de l’Arme Blindée et Cavalerie étaient pratiquement toutes équipées d’engins blindés d’origine U.S.
L’instruction au tir réduit à distance réduite n’avait pas encore de bases bien établies.
C’est ainsi que l’on vit apparaître dans certains quartiers des montages assez particuliers pour instruire les jeunes recrues. Comme ici, en 1948 au quartier Labouche d’Orange où stationnait le 11ème Régiment de cuirassiers. Une carabine Mauser 45



montée sur un support de fortune sur le canon d’un Sherman M 4.



Au tout début des années 50, avec l’arrivée des E.B.R. et des A.M.X. 13, fut réalisé un tube réducteur, nommé M.A.C. M1, qui se montait directement dans la chambre du canon. Ce système s’étendra aussi au Patton M 47, à l’A.M.L. Panhard et à l’A.M.X. 30.
Ce matériel se composait d’un tube dans lequel prenait place une carabine MAUSER puis M.A.S. 45 dépourvue d’organes de visée, de crosse et son mécanisme de détente était modifié par l’adjonction d’une détente électrique à solénoïde. En fonction de l’engin et de son calibre, ce tube comportait soit des secteurs de butée, soit des bagues de sécurité, ainsi que des cales de blocage identifiées par des lettres : A, B, C, F, G ou H.

Carabine nue avec son solénoïde, sa prise d’alimentation et ses chargeurs.





Tube réducteur nu.



Carabine montée dans le tube réducteur avec son pare- fumée.



Tube réducteur monté dans la chambre du canon.



Une tourelle d’A.M.X. 13 modèle 51 CN 75 déposée sur un support spécialement adapté dans un stand de tir réduit équipé de cibles à éclipse fixes et mobiles, en 1963 au 3ème Régiment de Spahis en Allemagne.



En 1968, le ministre des Armées, Pierre MESSMER, accompagné du général commandant en chef
Les Forces Françaises en Allemagne, Jacques MASSU, entouré de nombreuses autorités, visite le stand de tir réduit du 6ème Régiment de Dragons.





salut,
combien il y avait de régiment de cuirassier,a part le mien "le 3ème rc" merci a++++++++++

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

MAUSER / M.A.S. 45 de tir réduit

Message  TOMEÏ le Ven 16 Sep - 10:57

Bonjour.

lambert guy à écrit :
"combien il y avait de régiment de cuirassier,a part le mien "le 3ème rc" merci a++++++++++"


Au total il y en a eu 12.
De mémoire et durant la période de 1962 à 1974
1er Cuir à Saint Wendel (Sarre) Allemagne
2ème Cuir à Reutlingen Allemagne
4ème Cuir à Wittlich Allemagne puis à Bitche France
5ème Cuir à Kaiserslautern Allemagne
6ème Cuir à Sarrebourg Allemagne puis à Laon Couvron France
Pour le 7, 8, 9, 10, 11 et 12ème Cuir, c'est plus complexe, dissolutions, reformations, doublement en G.E. (Groupe d'Escadrons) dans les régiments R.C. 80 (Régiments de Cuirassiers à 80 chars, AMX 30 puis LECLERC).

Voila, j'espère avoir fait avancer le "schmilblick".
Cordialement.
Alain


TOMEÏ
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1580
Age : 74
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 20/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

3 rc de luneville

Message  Invité le Ven 16 Sep - 12:36


merci bien pour les explications,a+++++++ :kodamaître: :kodamaître:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: MAUSER / M.A.S. 45 de tir réduit

Message  kirvari39 le Sam 17 Sep - 12:30

12 cuir MULLHEIM...

kirvari39
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 525
Age : 58
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum