Jager, suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jager, suite.

Message  Invité le Mer 10 Aoû 2011, 09:46

Après de longues soirées, j’ai achevé le nettoyage de la bête.
En effet, plus un nettoyage qu’une restauration.
Un démontage complet. Un simple et léger dérouillage à la laine d’acier 0000 et neutralisation de la rouille sur les parties métalliques, huilage (vaseline) et remontage.
Un nettoyage des bois à l’essence de térébenthine et au coton à démaquiller ( quelle crasse !) ce qui a eu pour effet de faire revenir un peu les veines de ces très beaux bois. J’ai « relevé » quelques gros « pocs » inesthétiques à la pattemouille mais j’ai laissé tous les petits pour que l’arme garde son vécu. J’ai nourri le bois (il avait très soif). Un petit coup très léger de laine d’acier 0000 et finition à l’encaustique d’ébéniste.
A défaut d’avoir autre chose sous la main, j’ai refait une baguette en hêtre tourné avec deux bouts de laiton aux extrémités pour rester dans l’esprit, un peu patiné le tout et basta. (J’ai trouvé sur le net un fabriquant de baguette, SERRMI, mais je ne l’ai pas encore contacté)
J’ai stoppé le point ou la corne s’effilochait avec un point de résine.
Un petit coup de Mirror sur les garnitures et voilà le travail :

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

[img][/img]

Notez la présence d'un trou, vraisemblablement pour la pose d'un dioptre?

Si quelqu'un a dans ses grimoires de quoi me permettre d'identifier l'armurier d'après le cartouche sur le canon, je suis preneur!



Ces carabines Jager ne sont certes pas des armes réglementaires à proprement parlé. Néanmoins c’étaient des armes de chasse qui équipaient des chasseurs et des forestiers du Tyrol, de la Hesse et autres provinces, lesquels étaient régulièrement mobilisés ou employés à titre de mercenaires par les puissances qui appréciaient la précision de leurs armes et l’habilité de leurs propriétaires formés en bataillon de Jager, rois de l’escarmouche et du sniping de l’époque. Ces armes avaient en effet une précision qui les rendaient efficaces jusqu’à 3 fois la distance des armes standards.
En 1809, Napoléon fut blessé au pied à la bataille de Ratisbonne vraisemblablement par un Jager tyrolien, lui-même convenant : « ce ne peut être qu’un tyrolien pour m’atteindre à cette distance »

En 1780, on trouve la trace de « mercenaires », Jager de la Hesse, enrôlés dans les rangs des anglais comme « sniper » lors du siège de Charleston (révolution américaine)

http://www.carolana.com/SC/Revolution/revolution_siege_of_charleston.html

Ce type d’arme très aboutie pour l’époque a inspiré nombre d’armes réglementaires et, beaucoup de germains ayant émigré aux Etats Unis à l’époque, les a inspirés pour la création d’armes purement américaine comme le Kentucky Rifle.
Nos amis américains étant très liés à leur histoire, notamment armurière, on trouve encore outre atlantique des armuriers fabriquant de belles répliques de Jager.

Je rajouterai que l’arme dont j’ai effectué le nettoyage est parfaitement apte au tir, ce qui me démange un peu……

Un exemple de tir avec une arme d’époque :

http://www.youtube.com/watch?v=VabA4u-8f3w







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  Invité le Mer 10 Aoû 2011, 09:55

En complément, le site d'un armurier américain:

http://thoscurran.wordpress.com/

et un tableau du siège de Ratisbonne où l'on voit notre empereur se faire curer le sabot après avoir reçu son coup de Jager!



[img][/img]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rep..

Message  joselito le Mer 10 Aoû 2011, 10:49

que dire d'autre que '' félicitations'' , ç est du travail d'orfèvre !!! :bravo: :bravo:

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9453
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  JLH4590 le Mer 10 Aoû 2011, 11:51

beau travail
as tu une idée de l'année de fabrication ?

------------------------

vivent les arquebusiers normands
Du fait de leur seule existence les armes détenues par la population sont une garantie pour notre Liberté

Charles de GAULLE

37

JLH4590
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1530
Age : 68
Localisation : ouest
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  Invité le Mer 10 Aoû 2011, 11:59

JLH4590 a écrit:beau travail
as tu une idée de l'année de fabrication ?

Malheureusement non.

Aucun marquage hormis le cartouche ( si quelqu'un peut m'en dire plus :kodamaître: :kodamaître: :kodamaître: :kodamaître: )

Compte tenu des ( rares) renseignements et iconographies glanées sur le net, je serais tenté de dire première moitié du 18ème Question

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  Invité le Ven 12 Aoû 2011, 10:58

quelqu'un parmi vous aurait-il une idée de la valeur vénale de cette escopette.
Le propriétaire me l'a demandé mais j'en suis bien incapable Sad même si je me doute que çà doit coûter plus cher qu'une réplique.
S'il souhaite connaître le prix, ce n'est pas pour une vente mais éventuellement pour faire assurer l'outil.
Pour souscrire le risque, il aura besoin d'une véritable expertise ( payante Cool ) , aussi avant de faire la démarche , il souhaite juste se faire une idée.

Merci de vos avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  volontaire 1870 le Ven 12 Aoû 2011, 12:09

L'arme semble en effet dans un état plus que correct. Félicitations pour le travail de nettoyage qui a rendu son lustre à cette très belle arme. Je suis volontaire pour une adoption ou un essai. Very Happy.
Le trou est trop en arrière pour permettre un montage de dioptre, il viendrait cogner l’arcade du tireur au tir.
Au sujet de sa valeur, c'est un peu difficile sans tenir l'arme en main. Ce sont des armes relativement rares par chez nous quoique plus courantes dans leurs contrées d'origine.
C'est l'état qui fait le prix, l'extérieur à belle allure, l'intérieur à aussi son importance (au moins pour les tireurs). Mon estimation personnelle (qui n'engage que moi) serait dans une fourchette 1700 à 2200€. On fait rarement fortune avec les armes anciennes, les amateurs ne sont pas aussi nombreux que ça.

volontaire 1870
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1705
Age : 52
Localisation : auvergne (63)
Date d'inscription : 31/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  bosco le Ven 12 Aoû 2011, 12:13

bravo tu a fais un bon decrassage de l arme en lui gardant son vecu ,

------------------------


http://www.armes-ufa.com/

bosco
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2417
Age : 45
Localisation : derrière la porte
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  Invité le Ven 12 Aoû 2011, 14:08

bosco a écrit:bravo tu a fais un bon decrassage de l arme en lui gardant son vecu ,

J'ai effectivement essayé d'être le moins "agressif" possible dans mon intervention. Juste redonner un peu de lustre sans dénaturer et préserver pour le quotidien.

Pour ce qui est du canon ( intérieur) il est en parfait état. 7 rayures , 1.3cm à plat de rayures, 1.6 cm à fond de rayures. L'arme est parfaitement apte au tir. Aucune faiblesse dans le bois,etc.
j'ai oublié de vous faire des photos du mécanisme interne; il est en parfait état également.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  Invité le Ven 12 Aoû 2011, 14:50

je passe et qu est ce que je vois ? un joli et superbe nettoyage de notre crozet sur une arme exceptionnelle !!

bravo a toi crozet pour lui avoir redonner une lueur !! :bravo: good job guy's

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jager (suite)

Message  Vivat Hussar le Ven 12 Aoû 2011, 22:43

:rendeer:
Bravo pour la restauration de cette jaeger, elle le méritait. Il ne reste plus qu 'a l 'essayer .Il doit falloir une balle ronde de 12,6 ou 12,8 avec un calepin sec ou mouillé dont le diamètre fait 2 à 2,5 fois le diamètre de la balle, au dessus d 'une charge avoisinant les 5 grammes de suisse N° 2 ( à déterminer au tir ).
On découvre une autre jaeger avec you tube, cette carabine faite par JG Dachtine à Aix la Chapelle autour de 1780, outre son pontet en bois pour éviter au chasseur en forét noire le contact de l 'acier qui serait trop froid, présente deux particularités que je ne connaissais pas. Une sécurité de chien ayant la forme de l'arrière de la platine et qui vient bloquer la noix quand le chien est vertical, et une cavité servant de réserve de calepins ,de balles ou de silex, comme les patchbox que l 'on voit sur les Kentuckys ou les Hawkens. Mais sur cette arme cette cavité est en dessous de la crosse, préfigurant les réserves à cartouches que l'on retrouve sur les drillings ou les express actuels.
Une fois de plus on n' a rien inventé, d'autres l'ont fait avant nous.


Vivat Hussar
Membre
Membre

Nombre de messages : 39
Age : 68
Date d'inscription : 22/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  calou02 le Sam 13 Aoû 2011, 07:03

superbe travail ! le travail sur le bois m' a beaucoup intéressé et l'arme est tout simplement superbe !
cheers bravo à toi

calou02
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 882
Age : 57
Localisation : Chateau-Thierry 02
Date d'inscription : 06/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jager, suite.

Message  HELIX le Sam 13 Aoû 2011, 09:40



Félicitations , cette arme est vraiment superbe. Cool :bravo:


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16971
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum