SVD Dragunov chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SVD Dragunov chinois

Message  ph le Mar 28 Juin 2011, 15:43

7.62 mm snayperskaya vintovka Dragunova (SVD) (fusil de sniper Dragunov)


Evgeniy Fedorovich Dragunov (1920 - 1991) est né à Izhevsk dans une famille d'armuriers. A la fin de son école primaire il s'inscrivit dans une école technique et une fois son diplôme en poche il commença à travailler en usine. En 1939 il fut enrôlé dans l'armée soviétique et suivit les cours pour jeunes officiers. Pendant la seconde guerre mondiale, Dragunov servit en tant qu'armurier responsable. A partir de sa démobilisation en 1945 et jusqu'à la fin de sa carrière, il fut impliqué dans la conception et le développement de nombreuses armes sportives et militaires.

Dragunov était le chef d'un groupe de travail qui commença dès 1958 à plancher sur le nouveau fusil de sniper destiné aux forces armées soviétiques. Le groupe de travail dû faire face à de nombreux challenges pour mettre au point cette nouvelle arme : pour pouvoir fonctionner parfaitement dans des conditions climatiques extrêmes le mécanisme du fusil devait présenter des tolérances importantes; d'un autre côté, pour posséder une grande précision, ces mêmes tolérances devaient être réduites ! Les futurs utilisateurs de l'arme la voulaient aussi légère que possible alors que les concepteurs favorisaient un poids plus élevé pour une meilleure précision. A force de compromis, Dragunov et son groupe de travail finalisèrent le prototype de l'arme en 1962.

L'arme fonctionne par emprunt des gaz : les gaz prélevés dans le canon agissent sur un piston qui pousse une tige vers l'arrière, poussant par la même occasion le transporteur et la culasse.

La culasse se verrouille en tournant sur sa droite; elle possède 3 tenons de verrouillage.

L'arme est approvisionnée par un magasin qui contient 10 cartouches et la culasse reste bloquée en arrière après le tir de la dernière cartouche; elle ne tire qu'en mode semi-automatique et possède une sécurité.

L'arme pèse 4,3 kg sans la baïonnette, avec la lunette, l'appuie-joue et le magasin vide.

L'optique utilisée est une PSO-1; la baïonnette utilisée est la même que celle de l'AKM.

L'arme fut acceptée par l'armée en 1963 sous le nom de 7.62 mm snayperskaya vintovka Dragunova (SVD) (fusil de sniper Dragunov)

Le SVD est donc un fusil de sniper destiné à la destruction de cibles individuelles fugaces, en déplacement, exposées et camouflées. L'arme est le plus efficace jusqu'à 800 mètres. Sa portée d'efficacité maximale est de 1300 mètres avec la lunette et de 1200 mètres avec les organes de visée mécaniques.

(Source : The official Soviet SVD Manual, operating instructions for the 7.62mm Dragunov Sniper Rifle)

L'exemplaire présenté ci-après est un fusil de l'armée chinoise produit par l'usine 26 en 1985. L'arme fait excellente impression tandis que l'optique et l'aménagement de sa boîte sont plutôt "rustiques". L'illumination du réticule de la lunette n'a jamais daigner fonctionner ! Par contre, une fois la lunette montée et la distance mise sur 300 mètres, il a fallu un simple click supplémentaire pour amener l'impact au centre de la cible.

La lunette et sa boîte



La lunette sur l'arme



Afin d'avoir une optique un peu plus « sérieuse », j'ai équipé de fusil d'une POSP




L'arme frappe par sa finesse et son élégance; son poids ne me laisse pas non plus indifférent : Dragunov est réellement parvenu à créer une arme légère.





L'arme peut recevoir une baïonnette





La hausse



Le réglage de l'emprunt des gaz avec une cartouche !





Marquages (arsenal 26 et date de fabrication)



le court et le long ! (Dragunov et type 84SS)



Le démontage est très facile et rapide ce qui rend le nettoyage presque agréable (pour les gros fainéants comme moi). Un levier permet d'enlever le couvercle et d'accéder à la culasse et un autre levier permet d'enlever les deux demi garde-mains.

Levier pour le démontage du couvercle





Levier pour le démontage des garde-mains





Comme on peut le voir, ce fusil, même si il a un petit air d'AK, s'en éloigne un fois ses organes à l'air.



L'arme est très agréable au tir, malgré un léger recul. Voici le résultat d'une passe de 10 coups à 300 mètres; la dispersion est imputable au tireur : l'utilisation d'une lunette n'est pas mon fort; j'ai quand même pu me rendre compte que les coups arrivaient bien à l'endroit visé.

Les cibles à 300 mètres



Premier essai (après les coups de réglage, tout dans la silhouette !







ph
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 57
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  WICHITA le Mar 28 Juin 2011, 18:39

Je rève ou le banc a changé de place? clown

Bien belle arme, qui doit donner beaucoup de plaisir au tir.
Je dois en essayer un, que possède un collègue de club; il me tarde encore plus maintenant.

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11336
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Pocomas le Mar 28 Juin 2011, 22:00

Belle arme et excellentes photos, comme d'hab.

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14396
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Invité le Mar 28 Juin 2011, 22:45

dès qu on touche a son petit banc cet enfant boude Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  man le Mar 28 Juin 2011, 22:59



je n'ai jamais eu le plaisir d'essayer un Dragunov, mais j'adore cette arme, un jour peut etre .....


man
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 293
Age : 39
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 29/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Ruby le Mer 29 Juin 2011, 12:00

Cible 300 m menteur y'en a pas , j'la vois pas .
Encore une bien belle chose sur banc non moins bleu !

------------------------

Bienviendu   
esprit

Ruby
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3315
Age : 56
Localisation : Auvergne en haut à gauche "AST La Treignatoise"
Date d'inscription : 03/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  alain67 le Mer 29 Juin 2011, 20:06


bien belle bête. Very Happy
tu lui donne quoi à manger ?
Cdt, alain

------------------------

Tout le monde savait que c’était impossible, il y en avait un qui ne le savait pas, alors il l’a fait.

alain67
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1566
Age : 55
Localisation : 67 limite 88
Date d'inscription : 25/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  ph le Mer 29 Juin 2011, 20:37

j'ai essayé avec de la Sellier Bellot !

ph
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 57
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  patpat le Ven 01 Juil 2011, 11:19

Deux suggestions pour obtenir une précision maxi:
-ne jamais prendre appui au niveau du garde main, s'appuyer plutot au niveau du boitier, juste devant le chargeur.
-éviter de s'appuyer fortement sur l'appuie-joue, et le faire toujours de la meme façon.

Le Dragunov a tendance à fléchir très facilement et le tir en est affecté.

patpat
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 256
Age : 46
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  ph le Ven 01 Juil 2011, 11:41

patpat a écrit:... ne jamais prendre appui au niveau du garde main, s'appuyer plutot au niveau du boitier, juste devant le chargeur.

c'est d'ailleurs à cet endroit qu'on fixe le bipied, si je ne m'abuse ?

ph
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 260
Age : 57
Date d'inscription : 17/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  patpat le Ven 01 Juil 2011, 17:28

Oui, en effet, c'est là qu'on l'attache. Mais j'ai pu constater que la précision est meilleur quand on utilise un appuie style bench plutot que le bipied. Il semble que cette observation soit aussi valable pour le FRF1.

patpat
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 256
Age : 46
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Dragunov25 le Dim 07 Fév 2016, 12:09

patpat a écrit:Deux suggestions pour obtenir une précision maxi:
-ne jamais prendre appui au niveau du garde main, s'appuyer plutot au niveau du boitier, juste devant le chargeur.
-éviter de s'appuyer fortement sur l'appuie-joue, et le faire toujours de la meme façon.

Le Dragunov a tendance à fléchir très facilement et le tir en est affecté.



donc si j ai bien compris sur la partie métallique situe entre le chargeur et le garde main en bois ?

c est quoi l avantage , y a du jeu sur la partie du garde main ?

je n ai pas encore essayé le mien, ta réponse m intéresse Very Happy

Dragunov25
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 53
Date d'inscription : 06/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  spitmk9 le Dim 07 Fév 2016, 19:19

patpat a écrit:Oui, en effet, c'est là qu'on l'attache. Mais j'ai pu constater que la précision est meilleur quand on utilise un appuie style bench plutot que le bipied. Il semble que cette observation soit aussi valable pour le FRF1.







Jusqu'à présent,je n'ai jamais vu des cartons au SVD dignes du FRF1, Crying or Very sad (H+L= 40cm à 600m)
Je les attends toujours... salut

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2630
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  patpat le Lun 08 Fév 2016, 21:59

J'ai eu de meilleurs résultats en prenant appuie sur cette partie là, entre l'avant du chargeur et l'arrière du garde main. En faisant ça, on s'appuie sur le boitier et pas sur le canon. Le canon étant plutot souple, ça évite une torsion qui serait préjudiciable à la précision.
Je n'ai réussi qu'une seule fois à obtenir une précision parfaite de mon Dragunov. 9 tirs dans un seul trou à 100 mètres. Depuis, je n'ai jamais réussi à le refaire.
Alors qu'avec le FRF1, c'est faisable régulièrement. Notre F1 est un bon cran au dessus.

patpat
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 256
Age : 46
Date d'inscription : 10/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Invité le Lun 08 Fév 2016, 22:46

spitmk9 a écrit:



patpat a écrit:Oui, en effet, c'est là qu'on l'attache. Mais j'ai pu constater que la précision est meilleur quand on utilise un appuie style bench plutot que le bipied. Il semble que cette observation soit aussi valable pour le FRF1.











Jusqu'à présent,je n'ai jamais vu des cartons au SVD dignes du FRF1, Crying or Very sad (H+L= 40cm à 600m)
Je les attends toujours... salut



Normal, ca n'est pas SI precis que ca un Dragunov. C'est juste fait pour tenir la Minute De Capitaliste jusqu'a 200m. Apres, c'est plus aleatoire. C'est que ce m'on dit les tireurs finlandais qui operent les Dragunov qui furent livres avec les BMP-1

V


Dernière édition par Ranskalainen le Mar 09 Fév 2016, 11:33, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  spitmk9 le Lun 08 Fév 2016, 23:31

Donc finalement,mieux vaut un bon MN 91/30 avec sa lunette,qui sera beaucoup moins cher.... salut

------------------------

"plus vous saurez regarder loin dans le passé,plus vous verrez loin dans le futur."
                                                                                 winston Churchill

spitmk9
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2630
Age : 46
Localisation : TARN istan (81)
Date d'inscription : 02/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  Invité le Mar 09 Fév 2016, 11:36

spitmk9 a écrit:Donc finalement,mieux vaut un bon MN 91/30 avec sa lunette,qui sera beaucoup moins cher.... salut

Pour un tireur sportif a la recherche du point le M91/30 va battre le SVD. Par contre en situation de guerre, la capacite du SVD a faire du double tap lui procure une avantage certain !

Les francais pensaient pareil avant de revenir aux actions manuelles avec le FRF1...a la fin des annees 60

Mais les russes n'avaient pas non plus la notion de tireur de precision dans leur structure

V

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SVD Dragunov chinois

Message  ZH29 le Mar 09 Fév 2016, 11:59

Ranskalainen a écrit:

spitmk9 a écrit:Donc finalement,mieux vaut un bon MN 91/30 avec sa lunette,qui sera beaucoup moins cher.... salut



Pour un tireur sportif a la recherche du point le M91/30 va battre le SVD. Par contre en situation de guerre, la capacite du SVD a faire du double tap lui procure une avantage certain !

Les francais pensaient pareil avant de revenir aux actions manuelles avec le FRF1...a la fin des annees 60

Mais les russes n'avaient pas non plus la notion de tireur de precision dans leur structure

V

Et pourtant dans les années 30 les russes avaient 6 millions de tireurs de précision confirmés (grâce notamment au programme TE dès le "lycée" et les nombreux stands de tir en URSS.

Un SVD est une version très très améliorée dans la ligne du SVT avec des éléments de l'AK.

Les soviétiques sont revenus au MN PU 3,5x car il était économique, précis et disponible en grand nombre. Les soviétiques espéraient énormément de leurs semi automatiques depuis l'AVS et le programme Fedorov. Le SVT a déçu en raison d'une trop grande dispersion passé 300m, il ne remplissait plus sont travail. Certains techniciens de précision que j'ai côtoyé, qui ont eu entre les mains une grande disponibilité d'armement diverse et varié, se sont tous accordé sur un point : le montage en était principalement la cause. Pour raison, ils avaient 5 exemplaires d'origine dans leur "labo", l'acier du montage, pourtant de très haute qualité et bien poli, présente des erreurs de conception.
La première rapportée étant que le montage glisse sur les rails du boitier, et se fixe à l'aide d'une goupille transversale. Ce même montage dispose d'un téton monté sur ressort afin de donner une certaine tension.
L'irrégularité d'une fabrication industrielle en temps de guerre pousse à avoir des différences notables d'un montage à un autre et le boitier du SVT, fraisé d'usine, ne permet aucun ajustages du boitier ou du montage sur le boitier. Contrairement au Mosin qui peut être finement ajusté (d'où la manie de ces pays armuriers à numéroter les montages aux armes), le SVT ne pouvait l'être. 
Il en résulte une très mauvaise exploitation de l'optique sur cette arme.
Après 4 essais à 200-300-380 et 530m, mes "amis" ont conclu que la dispersion passait de 180cm à 48cm (à 530m) en 5 coups consécutifs. Ceci après coûteuse modification du boitier afin de supprimer toute inertie du montage (pourtant réglementaire soviétique) imputable au téton (ci-dessous)



Mes amis avaient donc comme armes des SVT 38 et 40, de 1939 à 1942 équipés de PU SVT calibrées pour la flèche du SVT (et non recalibrées MN) et pour les essais celui qui s'est particulièrement distingué est un couple SVT 40 PEM avec son montage d'époque numéroté au numéro de l'arme et finement modifié par des ingénieurs en armement.

Le SVD reprend donc cet héritage en supprimant l'élément majeur, le rail fraisé des deux côté, pour favoriser un rail latéral unique. 
Facile à ajuster d'usine, permettant une lunette monobloc efficace, il diminue significativement les erreurs de son grand père germain.
Les soviétiques apprenaient très vite...
Maintenant beaucoup s'accordent pour dire que la POSP de BeLomo est moins bien finie que celles de NPZ car le contrôle qualité y serait moins poussé. Beaucoup d'utilisateurs déçus de POSP y vont de concert : avant les 1000cps, la lunette commence à déconner. Ce qui n'est bien sûr pas le cas des PSO-1 soviétiques ou des PO NPZ.
En tout cas mon NDM-86 avec PO 3-9x24 marche du feu de Dieu.

ZH29
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 186
Age : 50
Date d'inscription : 01/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum