US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Jeu 01 Déc 2011, 18:45

Mais pourquoi je manque de temps?
POURQUOI ?
Sad Sad Sad Sad
Je veux faire pareil avec la 52D !

Chouette chalenge
et
:bravo: &

Tu n'as pas un scan de ces cibles dont tu nous parle plus haut?

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Ven 02 Déc 2011, 08:23

Bonjour Wichita,

non désolé je ne dispose pas d'un scan de ces cibles Sad

En attendant j'utilise la C50 en remplacement car:

* le "10" mesure 5 cm soit un tout petit moins que 2 inchs
* la mouche dans le "10" mesure 2,5cm soit pratiquement 1 inch

Le challenge est de placer tous ses tirs:
dans la mouche à 50m
dans le "10" à 100m Very Happy

Nos distances de tir étant un peu plus éloignées que celles en yards (50m= 55 yards ; 100m=110yards) cela donne un peu plus de piquant pour atteindre les 400/400points.

A+



Dernière édition par ducat78 le Ven 02 Déc 2011, 15:38, édité 1 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Ven 02 Déc 2011, 14:11

YES !

Je ferai donc avec la C50, en plus ça m'arrange Very Happy

Ce qui m'ennuie c'est que sur ma 52 D je n'ai pas le bon dioptre...

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Ven 02 Déc 2011, 15:40

Ah bon ?

Quel type de dioptre as tu sur ta 52D ?

A+

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Ven 02 Déc 2011, 16:41

On dirai bien le redfield 75 que tu as sur ta remington!

Le problème c'est que l'on voit bien que l'adaptation est pas tip top! et que surtout il est bien trop bas par rapport au guidon sous tunel !

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 04 Déc 2011, 15:26

S'il s'agit d'un Redfield 75, cela ne doit pas être top avec ta 52D.

En effet les Redfield 75 étaient prévus pour des armes avec des boitiers de culasse d'un diamètre plus petit du style Rem513 ou Winchester 75.

Avec la 52 il te faudrait idéalement un dioptre Redfield de la série International ou bien Olympic.
Lyman avait également à son catalogue un modèle de dioptre type 524 pour la 52 ( le même que celui monté sur la 52 que j'ai présenté sur un autre post).

Ces modèles de dioptre se trouvent encore assez facilement.

A+


Dernière édition par ducat78 le Lun 05 Déc 2011, 00:35, édité 1 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Dim 04 Déc 2011, 16:59

Voui j'en avais trouvé notament sur ebay, mais les prix affraid
Mais bon faut ce qu'il faut !
Je n'avais pas donné suite, car outre le fait qu'il me manque bretelle et attaches bretelles, je comptais tater dans mon coin du 22 hunter pour m'amuser...
J'ai depuis + de 1 an une BSA en x36 fixe qui m'a couté au moins 80€ (peut être 100 me souviens plus drunken ) qui ne se sont même pas rencontré... Quand je dis que je manque de temps...

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  armetec le Dim 04 Déc 2011, 17:28

Pour les 52 BCD les Readfield Palma propose des ensembles très intéressants avec des réglages en 1/4 de MOA avec des montages latéraux côté gauche et des guidons matchs de différentes tailles, néanmoins en 1947 année de la sortie de la C et de la D en 1956 la fime Wittek-Vaver produisait depuis 1930 des dioptres en 1/8 MOA et produit ce modèle.


Le montage du dioptre réside dans la présence d’un adaptateur qui se fixe sur le queue d’arronde présente sur le boîtier de culasse. Ici type B et C



Le type D reprend la forme et la taille de la queue d’arronde que la retrouve sur une D Ce qui peut éviter un montage trop bas par rapport au guidon sous tunnel

Il propose également une très large gamme d’iris qui se fixe sur l’insert du guidon tunnel

J' ai été accompagné dans ma recherche pour le montage d'un ensemble coherent par des utilisateurs de 52 dans le cadre du bench reast sur des forums US. cheers

armetec
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 724
Age : 49
Date d'inscription : 31/12/2008

http://www.armetec.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 04 Déc 2011, 23:36

Bonsoir,

pour revenir à la Remington 37, un tir à 200m a été organisé ce week end lors d'une sortie entre amis tireurs.

Le club de Sancoins nous a superbement reçu et nous avons pu ainsi bénéficier de leurs magnifiques installations.

Ici une vue d'un poste de tir 200m:



Avant d'engager le tir, il a fallu déterminer la correction nécessaire pour permettre aux petites 22lr, en l'occurence des RWS rifle match S, d'atteindre le centre de la C200 placée à 200m.
L'expérience accumulée lors des précédentes sessions de tir à 100m avec des carabines réglementaires est un plus dans cet exercice.

Après ces préparatifs, le temps est venu de se confronter à cette c200 qui semble si petite à 200m:



Dans la case des "moins" il faut noter:

* une pluie non stop avec des coups de vent. J'ai dû apporter une correction latérale de 1 MOA durant les tirs d'entrainement.
* un problème de fixation de la bretelle en cours de la série précision

Au final voici le résultat de la série précision de 10 tirs sur la cible détrempée par la pluie:



Avec trois "8", trois "9", et quatre "10", un 91/100pts à 200m à la 22LR qui en surprend plus d'un, toutefois ce résultat nous laisse sur notre faim.

En fait les trois "8" décalés sur la gauche gâchent un peu le résultat final. Ils sont certainement la conséquence du problème avec la fixation de la bretelle. Sans l'aide de la bretelle les tirs sont moins stables.

En bilan, il apparaît donc qu'il est possible avec des carabines 22LR de délivrer des tirs précis jusqu'à 200m uniquement à la bretelle et au dioptre. Un ami tireur le confirmera le même jour avec un Lee Enfield N°8 avec un 92/100 pts.

Quant à la Remington 37, elle a démontré une nouvelle fois son potentiel, elle est tout à fait capable de tenir le "10" de la C200 à 200m.

A+




ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 15 Jan 2012, 16:15

Bonjour,

comme nous l'avons vu, Remington avait repris à Winchester le leadership des armes de tir de précision 22LR avec son modèle 37.
Toutefois ne souhaitant pas s'endormir sur leurs lauriers, les ingénieurs se sont remis autour de leurs tables à dessin pour concevoir un modèle encore plus élaboré et garder ainsi un coup d'avance.
Ce futur modèle devait pouvoir supplanter n'importe quelle arme de tir depuis le calibre 22Lr jusqu'aux munitions gros calibre à percussion centrale. Pour ces derniers calibres la cible était clairement identifiée: La Winchester 70.

La Rem 40X est cette arme ultime imaginée par Rémington et assemblée à la main dans son custom shop, les premiers exemplaires ont été commercialisés en 1955.



Très rapidement après le lancement commercial, il y a eu un premier "Military Procurement" pour un petit lot de 30 armes. Ces armes répondaient à la désignation militaire dite " Rifle, Caliber .22 M12" (match compétition), elles étaient identiques aux armes commerciales avec un heavy Barrel (H1).
Afin d'alimenter les DCM et ROTC programs, des contrats ont été passés chaque année jusqu'en 1960 avec en majorité des canons dits standards (S1).

Le corps des Marines a également passé plusieurs commandes de 40X à la Sté Rémington, à noter que les marquages sur les boitiers de culasse ont variés au fil des contrats depuis "USMC PROPERTY", en passant par "US PROPERTY", puis "US". enfin certains petits contrats ont été honorés en puisant des modèles commerciaux dans le circuit de distribution civil, dans ce cas les marquages ont été réalisés au stylo électrique.

Habituellement les marquages des administration étaient portés sur le côté gauche du tonnerre au dessus du "22 long rifle"



On estime qu'environ 20 000 Rem 40X en 22LR ont été acquises par les différents contrats des administrations US. A noter qu'il n'y a pas eu de rupture de chronologie de la numérotation des 40X quelque soient les destinations et contrats.

Comme il a été précisé, la 40X est destinée aussi bien pour la 22Lr que pour les calibres à percussion centrale. La principale différence dans ces deux alternatives se situent au niveau des tenons de verrouillage et de leur emplacement:

Ici une culasse de 40X 22LR avec ses tenons au milieu de la culasse elle même en 2 parties (idem SP1922), alors que pour les PC les tenons sont classiquement en tête de culasse.



Une vue de la culasse verrouillée au niveau du pont arrière du boitier de culasse



Les organes de visée sont classiquement des dioptres de chez Redfield "Olympic" ou bien "International" comme sur cet exemplaire:




Au bout du canon nous retrouvons le non moins classique Redfield "Globe" monté sur une embase à queue d'aronde:



Une vue de la bouche du canon plutôt massif en comparaison du calibre 22LR:



En complément du canon lourd, la 40X est également équipé d'un système type Tuner pour accorder le régime vibratoire. Ce système est constitué de deux vis placées de part et d'autre en bout de fût pouvant exercer plus ou moins de pression sur le canon.
Ce système de tuner a été redécouvert dernierement par les 22Huntéristes, mais comme nous pouvons le constater ce système était utilisé à partir des années 50 et même repris par les concepteurs du FRF1 avec le cache flamme-tuner.



Le fût est également équipé d'un rail norme US et d'un cale main réglable pour permettre un ajustement à la morphologie de chaque tireur, compte tenu du poids de l'ensemble cela n'est pas un luxe.

L'action est fixée à la crosse via un tenon anti-recul + 3 vis de fixation. La détente comporte de multiple vis réglage mais seule celle agissant sur le poids de départ est accessible sans démontage de l'action. A noter le poussoir de démontage de la culasse juste devant la queue de détente.



Les 40X en cal 22 étant monocoup, un système d'auget a été prévu pour faciliter le chambrage des cartouches:



Comme il se doit ces Rem40X sont livrées d'origine avec les trous taraudés sur le tonnerre et le canon permettant le montage d'une lunette type "Unertl", une possibilité que je ne manquerai pas d'exploiter pour des tirs de précision type hunter ou bien des tirs au delà des 200m. :bounce:

En attendant, les premiers essais se dérouleront classiquement à 50m en condition TAR.

A suivre donc...

A+


Dernière édition par ducat78 le Lun 16 Jan 2012, 07:09, édité 2 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 15 Jan 2012, 17:38

En complément voici un exemple de marquage "administratif" US:


Ici une Rem40X 1er modèle avec le premier type de marquage utilisé par l'USMC 




Et là le marquage simplifié "US" sur une Rem40XB (cf la lettre suffixe B du n° de série).



A+


Dernière édition par ducat78 le Sam 21 Mar 2015, 13:18, édité 1 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 08 Avr 2012, 13:52

Bonjour,

j'avais mis de côté ce sujet par manque de temps, et de plus je viens de me rendre compte que j'avais oublié de poster la photo d'un exemple de carton réalisé à 50m en tir couché en condition TAR:



Le réglage du dioptre mériterait un click à droite pour recentrer légèrement le groupement, toutefois sans susprise l'arme permet de tenir la mouche de la C50 avec un H+L= 17mm + 13mm.

Ce qui correspond également à des groupements en moyenne de 1,5 MOA à la distance de 50m, en théorie donc, le "10" de la C50 à 100m est à la portée de cette Rem40X en cal .22

A suivre donc...

A+




ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Mar 18 Sep 2012, 23:08

Je profite de ce sujet consacré aux armes target 22lr de la Sté Remington pour aborder la génèse du tir Small Bore aux USA.

L'intérêt pour le tir small bore aux USA et plus particulièrement pour les armes chambrées pour la cartouches 22lr remonte à la fin du XIXième siècle avec entre autre l'adoption en 1889 de la conversion en cal 22lr pour 12 000 Rolling Block model 1870 par l'US Navy.
Des transformations définitives  d'armes réglementaires pour le tir de la 22lr vont être aussi adoptées telles que le "Krag model 1898 Gallery practice rifle" ou bien le "Springfield 1903 gallery practice rifle hoffer-Thompson", mais ces armes présentent quelques défauts comme un manque de fiabilité et surtout une précision décevante qui les limitait au tir à courte portée (50 à 75 fts) en indoor (d'où l'appelation Gallery Practice).

Face au besoin urgent d'une arme small bore suffisament précise pour permettre l'entrainement des troupes, l'Ordnance Départment n'eut d'autre solution que de se tourner vers la Winchester 1885, certes en cal .22 (short) mais avec un système à bloc tombant non représentatif du maniement de l'arme réglementaire US de l'époque (SP1903).
L'Ordnance Départment confia au Colonel Charles. B. WINDER le soin de définir les modifications nécessaires pour adapter la Winchester 1885 aux besoins pour l'entrainement de premier niveau des futures recrues de l'US Army.

Dans l'immédiat après guerre de la WWI, l'Ordnance départment émis à nouveau son désir de disposer d'une arme small Bore en cal.22lr proche du SP1903 en terme de poids, d'encombrement et de fonctionnement. De même la future arme devait répondre aux plus hauts standards de précision de l'époque. La Winchester Winder Musket était alors considérée comme un expédient de temps de guerre.
La destination de la future arme était bien entendue l'entrainement de premier niveau des troupes, mais aussi la mise à disposition d'une arme pour permettre l'organisation des nouvelles compétions small Bore définies par la NRA et pour les National Matchs.

En 1920 il n'existait qu'une seule arme au monde capable de répondre à ces critères, la Winchester 52 dont la production avait été lancée en 1919.

Le Colonel Townsend WHELEM, grande figure du tir US et responsable de l'Arsenal de Franckford à cette époque, était très impressionné par les qualités de la Winch 52, il exercera un lobying auprès de l'Ordnance départment pour son adoption. Finalement il fût convenu que Winchester fournirait 500 exemplaires de sa 52 pour évaluation entre fin 1920 et 1921.
A l'issue de cette période de tests, l'Ordnance départment décida de ne pas adopter la Winchester 52 mais de confier à l'arsenal de Springfield le soin de concevoir et produire une arme cal 22lr dérivée du Springfield 1903, qui deviendra le Springfield 1922 avec ses dérivés MI et M2.

Suite à l'adoption du SP1922 par les forces armées US et la disponibilité de la Winch52 pour les civils, associées à la volonté de la NRA de développer les concours de tirs small bore, l'usage des armes 22lr ne va pas cesser de croitre aux USA. En effet ces armes présentaient de nombreux avantages comme la possibilité de pratiquer le tir de précision par le plus grand nombre pour un coût modique avec des contraintes plus réduites pour les pas de tir.

Cette particularité permettait la pratique du tir et l'organisation de concours tout au long de l'année.
Ainsi durant les longs mois d'hiver les distances de tir officielles étaient de 50fts et 75fts (15m et 25m), elles étaient donc facilement compatibles avec des infrastructures de toute nature existant au sein des villes et des villages.
Pour le reste de l'année les tirs et concours étaient organisés en outdoor sur les distances classiques de 50 et 100 yards, mais aussi 50m par les compétiteurs souhaitant participer aux concours internationaux lorsque cette distance est devenue le standard international.

Afin d'exploiter tout le potentiel de ces armes 22lr des concours de tir à des distance de 150,175 et 200 yards ont été également organisés. Il s'agissait en fait d'une version small bore des concours nationaux disputés à 800, 900, 1000 yards avec le Springfield 1903.

Pour illustrer le niveau de précision offert par ces armes 22lr dés les années 20, voici une photo immortalisant la série de 125 bull's-eye consécutifs réalisée par P.H McGARITY en 1924 à 200 yards.
La cible utilisée était une C5 Target dont le bull's-eye comptant pour 5 points mesurait 7,2 inch de diamètre (visuel de 182,9 mm), avec un V-Bull de 4 inch de diamètre (mouche de 101,6mm). Comme nous pouvons le constater sur les tableaux de score, le nombre de V-bull réalisés par P.H McGARITY est impressionnant.




Cet engouement durant les années 20 et 30 engendrera la création de nombreux petits clubs de tir et donc un plus grand nombre de tireurs affiliés à la NRA, qui avait bien compris tout l'intéret de la promotion des armes 22lr !

Bien entendu, les différents fabricants d'armes US tels que Winchester, Remington, Steevens, Savage, Marlin, Mossberg se sont engouffrés dans ce nouveau marché en proposant de nombreux modèles de rifles cal.22.
Le choix était varié, il y en avait pour tous les budgets, aussi la création de différentes catégories était nécessaire pour maintenir une certaine équité  

A suivre donc...


Dernière édition par ducat78 le Dim 18 Jan 2015, 14:27, édité 3 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ithaca le Mer 19 Sep 2012, 14:46

Ce n'est pas le modele 200 yards mais celui homologué pour le 50 yards.



ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1094
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Jeu 20 Sep 2012, 11:31

ducat78 a écrit:Je profite de ce sujet consacré aux armes target 22lr de la Sté Remington pour aborder la génèse du tir Small Bore aux USA.
Tu peux faire un post spécifique là-dessus, cette forme de tir le mérite bien !
Face au besoin urgent d'une arme small bore suffisament précise pour permettre l'entrainement des troupes, l'Ordnance Départment n'eut d'autre solution que de se tourner vers la Winchester 1885, certes en cal .22 (short) mais avec un système à bloc tombant non représentatif du maniement de l'arme réglementaire US de l'époque (SP1903).
L'Ordnance Départment confia au Colonel Charles. B. WINDER le soin de définir les modifications nécessaires pour adapter la Winchester 1885 aux besoins pour l'entrainement de premier niveau des futures recrues de l'US Army.
Mon coeur bat la chamade, quand on évoque ces modèles (voir posts sur ce même forum)

En 1920 il n'existait qu'une seule arme au monde capable de répondre à ces critères, la Winchester 52 dont la production avait été lancée en 1919.
cheers cheers cheers cheers :bravo:
Tu sais ce que ces écrits provoque en moi ? tongue

Pour illustrer le niveau de précision offert par ces armes 22lr dés les années 20, voici une photo immortalisant la série de 125 bull's-eye consécutifs réalisée par P.H McGARITY en 1924 à 200 yards.
La cible utilisée était une C5 Target dont le bull's-eye comptant pour 5 points mesurait 7,2 inch de diamètre (visuel de 183 mm), avec un V-Ring de 4 inch de diamètre (mouche de 100mm). Comme nous pouvons le constater sur les tableaux de score, le nombre de V-bull réalisés par P.H McGARITY est impressionnant.
Où trouver cette C5 ?

A suivre donc...
Et avec impatience

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  WICHITA le Jeu 20 Sep 2012, 11:35

J'ai quelques part des repros d'articles reprenant divers exploits de ce genre; mais je dois dire que ma doc pèche un peu (mon anglais y est aussi pour quelque chose, un de mes hontes Embarassed ) mais je compte bien améliorer tout ça dans le futur... Proche...

WICHITA
Modérateur

Nombre de messages : 11322
Age : 52
Localisation : Plein sud !
Date d'inscription : 29/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Ven 21 Sep 2012, 07:36

Bonjour Ithaca,

Merci pour les photos des cibles NRA, toutefois la cible présentée n'est pas pour le 50 yards, mais celle prévue pour le 50 ft (15m).

A+

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ithaca le Ven 21 Sep 2012, 10:38

ducat78 a écrit:Bonjour Ithaca,

Merci pour les photos des cibles NRA, toutefois la cible présentée n'est pas pour le 50 yards, mais celle prévue pour le 50 ft (15m).

A+

Oups Merci d'avoir rectifié

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1094
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 23 Sep 2012, 12:15

Bonjour,

pour faire suite aux interventions d'Ithaca et de Wichita, je vais donc poursuivre ce petit historique du tir small bore aux USA par une présentation des cibles officielles utilisées pour les différentes distances de tir:


Indoor Gallery Practice 50ft and 75ft :

Chacune de ces distances disposent d'un zonage spécifique que l'ont retrouve sur les "standard N.R.A. Indoor Target" regroupant habituellement 5 ou 10 targets, mais il existe également des cardboards avec une seule target.

Zonage de la target pour le 50ft (15,24 m)

10= 0.150 inch (3,8mm)
9 = 0.483 inch (12,3mm)
8 = 0.817 inch (20,75mm)
7 = 1.150 inch (29,2mm)
6 = 1.483 inch (37,7mm) il s'agit également du diamètre du bull-eye (visuel)
5 = 1.817 inch (46,15mm)

La photo ci-dessous une cible récente pour le 50ft avec 10 targets + 1 centrale pour test (sight):




Ci-dessous une cible pour le 50ft avec 5 targets:



Zonage de la target pour le 75ft ( 22,86m)

10= 0.335 inch (8,5mm)
9 = 0.835 inch (21,2mm)
8 = 1.335 inch (33,9mm)
7 = 1.835 inch (46,6mm)
6 = 2.335 inch (59,3mm) il s'agit également du diamètre du bull-eye (visuel)
5 = 2.835 inch (72mm)



Outdoor 50yards - 100yards - 150, 175, 200yards - 200 yards :

4 types différents de cibles sont utilisés pour chacune de ces 4 compétitions. A noter également que pour les targets de tir à 50yards - 100yards - 200yards l'écart angulaire entre chaque "ring" est de 1 MOA. Cette particularité facilite les corrections à apporter, en rendant possible la lecture des écarts dans la même unité de mesure que celle utilisée pour régler les organes de visée le MOA.

Zonage de la target pour le 50 yards:

Xring= 0.39 inch (mouche=9.9mm)
10= 0.890 inch (22,6mm)
9 = 1.890 inch (48mm)
8 = 2.890 inch (73,4mm)
7 = 3.890 inch (98,8mm) il s'agit également du diamètre du bull-eye (visuel)
6 = 4.890 inch (124,2mm)
5 = 5.890 inch (149,6mm)

Ci-dessous un exemple de cardboard avec 5 targets pour le tir à 50 yards:



Zonage de la target pour le 100 yards:

Xring= 1 inch (25,4mm)
10 = 2 inch (50.8mm)
9 = 4 inch (101.6mm)
8 = 6 inch (152.4mm) il s'agit également du diamètre du bull-eye (visuel)
7 = 8 inch (203.2mm)
6 = 10 inch (254mm)
5 = 12 inch (304,8mm)



A noter que cette target a un zonage très proche de notre C50, toutefois des différences interviennent au niveau:
* du diamètre du visuel plus petit d'une zone sur la target 100 yards ( 152,4mm ald 200mm pour la C50)
* du zonage n'allant pas plus loin que le "5" pour la target 100 yards alors que notre C50 s'étend jusqu'au "1"


Zonage de la target pour le 200 yards:

Xring=2 inch ( 50,8mm)
10 = 4 inch (101.6mm)
9 = 8 inch (203,2mm)
8 = 12 inch (304,8mm) il s'agit également du diamètre du bull-eye (visuel)
7 = 16 inch (406,4mm)
6 = 20 inch (508mm)


Zonage de la target pour le tir combiné 150 -175 - 200 yards:

Le tir long range au "service rifle" (arme réglementaire) était très développé tant aux USA qu'en Grande Bretagne et les pays dépendants de la coronne.
Aux USA les compétitions se déroulaient à 800, 900, et 1000 yards sur une target dite "C".
Afin de rendre plus accessible ce type de compétition et permettre également aux compétiteurs de s'entrainer plus régulièrement pour un moindre coût, une déclinaison small bore a été définie.
Les dimensions de la target "C" ont été simplement divisées par 5 et il en a été de même pour les distances de tir à l'arrondi près (150x5=750 ; 175x5=875 ; 200x5=1000).

Vring = 4 inch (101.6mm)
5 = 7.2 inch (182.9mm) il s'agit également de la zone du bull-eye (visuel)
4 = 10.6 inch (269.2mm)


Comme nous pouvons le constater le zonage était réduit, tout tir en dehors de la zone du "4" est compté pour un "miss" soit zéro point.

Sinon pour répondre à Wichita, désolé mais je ne dispose pas d'exemplaire ou de scan de cette "C5" et je n'ai pas encore eu l'occasion de mettre la main dessus.


A suivre...

A+


Dernière édition par ducat78 le Dim 04 Nov 2012, 13:24, édité 1 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Sam 13 Oct 2012, 11:40

Bonjour,

en complément des cibles pour les distances de tir en Yards, les distances de tir métriques se sont peu à peu introduites au sein des clubs US.
Le système métrique ayant été retenu pour la définition des distances de tir des concours internationaux, les tireurs small bore US se devaient de pratiquer ces disciplines régulièrement pour ne pas être désavantagés lors des compétitions internationales.

50 mètres:

Les matchs à 50m sont devenu très populaire aux USA dans les années juste après la WWII, la cible officielle à cette époque était différente de notre "50 Match 1989" actuelle.

Zonage de la cible 50 mètres officielle en post WWII

XRing = 1cm
10 = 2cm
9 = 4cm
8 = 6cm
7 = 8cm
6 = 10cm
5 = 12cm
4 = 14cm correspond au bull's-eye (visuel)
3 = 16cm
2 = 18cm


Pour comparaison le zonage de notre cible actuelle "50match 1989":

Xring = 0,5cm
10 = 1cm
9 = 2,6cm
8 = 4,2cm
7 = 5,8cm
6 = 7,4cm
5 = 9,0cm
4 = 10,6cm le bull's-eye (visuel) mesure 11,2cm et déborde de la zone "4"
3 = 12,2cm
2 = 13,8cm
1 = 15,4cm


100 mètres:

Consécutivement à l'introduction du tir à 50m, le tir à 100m s'est également peu à peu imposé comme une catégorie officielle aux USA surtout à partir du début des années '50. La cible utilisée étant notre classique C50 toujours d'actualité.

Rappel du Zonage de la C50 prévue pour le 100m:

10 = 5cm
9 =10cm
8 = 15cm
7 = 20cm correspond au bull's-eye (visuel)
6 = 25cm
5 = 30cm
4 = 35cm
3 = 40cm
2 = 45cm
1 = 50cm


Comme les pas de tir aux USA avaient été conçus à l'origine pour le 100 yards, bon nombre d'entre eux n'avaient pas la possibilité d'étendre la distance de tir à 100m (soit 109,4 yards).
Aussi une cible "100m réduite" aux exactes proportions pour les 100 yards a été créée. A noter que les zonages 1, 2 et 3 n'étaient pas représentés, et que le carton officiel de la NRA comportait 3 cibles.

A suivre....

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 04 Nov 2012, 13:43

Bonjour,

après cette présentation des différentes cibles utilisées aux US pour la pratique du tir small bore, je me suis procuré aux USA des cibles officielles NRA pour le 50 yards en papier (for practice).

J'ai donc pu ainsi me confronter à cette cible placée non pas à 50 yards mais à 50m ce qui donne un peu plus de piquant.

L'arme utilisée pour ce premier test a été la Remington Model 37, avec son guidon à lame sous tunnel et son dioptre Redfield International MK8.

Pour les munitions RWS Rifle Match S: What else !

Après une dizaine de cartouches pour ajuster finement le réglage du dioptre j'ai engager une première série de 10 tir en prone position à la bretelle, et voici le résultat:



Un 99/100pts avec un "10" cordon à 6 heures.

Le temps de replacer une nouvelle cible sur le portique et me voilà reparti pour une deuxième série:



Un 100/100pts avec 6 Vbull :bravo:

Pas de doute, la Remington 37 assure et mérite à juste titre sa réputation de grande précision !

A suivre....

A +

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Sam 10 Nov 2012, 09:58

Bonjour,


lorsque le tir small bore a commencé à prendre son essort au tout début des années 20, le choix des armes manfacturées réunissant les qualités nécessaires pour permettre des tirs de 50ft à 200 yards, était encore relativement limité sur le marché US.
Voici un petit tour d'horizon des armes small bore présentes dans les armureries US en 1927.

Winchester proposait dés 1919 son model 52 qui sera suivi très rapidement par le modèle 52A.

Les points forts attribués à cette arme par les observateurs les plus avisés de l'époque étaient:

* le désign du levier de culasse et la cinématique de celle-ci permettant le montage d'une lunette sans altération.
* excellente qualité de canon, et surtout la plus constante dans le temps quelque soit les années de production.
* un mécanisme de culasse le plus évolué de son temps
* une alimentation par chargeur, fiable de surcroit.
* possibilité de nettoyer le canon depuis l'arrière de la boite de culasse



Les points faibles attribués:

*un design de crosse ne favorisant pas une prise de visée stable et répétable y compris avec les organes de visée métals (iron sight).
* absence de référence sur les graduations de la hausse de la 52 premier modèle.

Le prix de vente en 1926 du "new model (52A)" était de 36$, tandis que les anciens modèles étaient proposés à 31$.

Pour compenser le principal défaut de la Winch52 de nombreux tireurs ont utilisé le ROWLEY shotgun comb pad, il s'agissait d'un appui joue disponible en 3 hauteurs différentes.
Si cet accessoire permettait de retrouver une prise de visée stable et répétable avec les organes de visée métal, pour les scope sights c'était encore trop juste.
Aussi certains tireurs n'ont pas hésité à faire confectionner des crosses avec des profils et des hauteurs d'appui joue plus adaptés au tir de précision.


Springfield caliber .22 model 1922 et 1922 M1:

Ces armes étaient fabriquées et assemblées à l'arsenal de Springfield, et à ce titre elles bénéficiaient d'une finition à la main et un niveau de qualité haut de gamme.
Ainsi par exemple sur les SP1922, la réalisation des rayures prenait en moyenne 45 min avec 70 passes pour chaque rayure, alors que dans l'industrie privée ce temps d'usinage pouvait descendre à 5 min.
De même la chambre était plutôt serrée avec des tolérances très réduites en particulier au niveau de la feuillure.
Toutes les armes arrivant au stade final d'assemblage étaient testées au banc et devaient être capable de délivrer un groupement de 10 tirs consécutifs tenant dans un cercle d'un inch (25,4mm) à 50 yards avec les munitions de l'époque.
Le soin apporté à l'usinage et à l'assemblage des SP1922 et M1 avaient bien entendu un impact sur leurs prix de vente, en l'occurence 44$ en 1927 pour un SP1922M1, à comparer aux 36$ d'une Winch52 new model.

Quelques exemplaires du premier modèle du SP1922 ne donnaient pas satisfaction au niveau de la précision mais aussi au niveau de l'alimentation via son chargeur de 5 coups, le modèle SP1922M1 est une évolution intégrant un certain nombre d'améliorations en particulier au niveau de l'alimentation et de la percussion.
En effet dans le domaine de la 22lr, la qualité et la régularité de la percussion sont pratiquement aussi importantes que la qualité du canon pour l'obtention d'une grande précision.

Il existe deux types de crosse pouvant être montée sur les deux modèles SP1922 et SP1922M1.
Le premier modèle de crosse est prévu pour les armes commandées par le gouvernement et mis à par le fût elles sont très proches du design des crosses des springfield 1903 d'infanterie.
Le second modèle de crosse bénéficie d'un design plus orienté vers le tir de précision avec des améliorations au niveau: de la hauteur du dos de l'appui joue, de la poignée pistolet, et de la largeur du fût. Cette crosse est habituellement connue comme "NRA model".



Les deux modèles de SP1922 et M1 bénéficient d'organes de visée de haut de gamme avec un dioptre Lyman 48 et éventuellement un tunnel porte guidon Lyman N°17 pouvant se substituer au guidon traditionnel grâce à son montage à queue d'aronde.

Le Springfield 1922M1 était donc un concurent redoutable pour la Winch52.


La SAVAGE model 1919, NRA rifle:

la production de cette arme a été lancée par Savage en 1919 comme pour la 52 de Winchester, elles étaient ainsi les deux premières armes 22lr de grande série équipée d'une culasse à 4 temps.
Cette Savage 1919 était plutôt légère (3,18 kg), bien équilibrée, offrant ainsi une bonne prise en main ce qui en faisaient une arme de choix pour les femmes et les jeunes tireurs.



Les premiers exemplaires présentaient de sérieux défauts, aussi la Sté SAVAGE a complètement redesigné certains éléments comme le boitier de culasse et la culasse afin d'améliorer la facilité de chargement, la percussion, et l'extraction-éjection.
Malgré ces modifications, la SAVAGE model 1919 n'est pas exempte de défauts, en particulier un profil de canon et un mécanisme lights qui sont la contrepartie de sa principale qualité: la légerté.
L'autre point d'amélioration concerne les organes de visée d'origine de qualité médiocre, aussi les acheteurs potentiels préféraient le model 1919 "option" fournis par Savage avec un dioptre Lyman 103, et un front sight Lyman N°17.
En 1926, la "Savage 1919 standard" était proposé à 16,75$, tandis qu'il fallait débourser 25,00$ pour la "SAVAGE 1919 option".

Cette SAVAGE était donc un cran en dessous des Winch52 et Springfield 1922, mais son prix d'achat contenu et à sa légerté l'ont placé comme l'arme des débutants et des jeunes tireurs dans le concert des armes small bore aux USA à la fin des années 20.


Durant les années 20, les armes 22LR monocoup à bloc tombant étaient encore largement utilisées aux USA en complément des Winch52, SP1922 et Savage 1919.
La majorité de celles-ci étaient issues du marché de seconde main, elles étaient donc nettement moins onéreuses que les nouvelles armes disponibles uniquement au prix du neuf.

STEVENS 414:

Arme à chien extérieur, à la finition "rugueuse" mais fiable, était livrée avec des organes de visée basiques peu adaptés à l'exercice du tir de précision. Aussi les armes de ce type rencontrées sur les pas de tir étaient généralement équipées d'un dioptre Lyman 103 et un front sight N°17. Malgré cela le design de la crosse droite ne permettait pas d'obtenir une prise de répétable.



Le prix d'achat d'une Stevens 414 nue neuve était de 16,25$ et passait à 25,00$ avec les organes de visée" option" Lyman. Comparée à la Winch 52 premier modèle faisant office de référence et vendue neuve 31,00$ la différence de prix était minime.


WINCHESTER 85

Cette arme conçue par JM.Browning est l'arme à un coup la plus connue aux USA à cette époque. Elle a été chambrée pour à peu près toutes les cartouches existantes.
Ce mécanisme robuste capable d'encaisser les pressions développées par les cartouches les plus puissantes, n'est pas le plus adapté pour le tir de petites cartouches cal .22 à percussion annulaire.
Le chargement n'est pas le plus aisé surtout pour les compétitions dites "rapid Fire" avec toujours le risque de fermer la culasse sur une cartouche incomplètement chambrée, ce qui aura pour effet la dégradation de la cartouche et donc la nécessité d'extraire celle-ci, d'où une perte de temps d'autant plus si elle reste coincée.
Le lourd et lent chien extérieur n'était pas non plus la solution technique la plus adaptée pour la mise à feu d'une petite cartouche comme la 22LR, avec pour effets néfastes un temps de réaction trop long et une perte de stabilité de la visée au moment du choc du chien sur sur le bloc de verrouillage.



Une version améliorée de cette arme a été adoptée par les force armées US, la winder musket, mais elle était chambrée en 22 short, une munition précise jusqu'au 50 yards mais qui ne permettait pas d'espérer des résultats décents à 100 et 200 yards. Certains tireurs ayant acheté une de ces armes de surplus ont tenté un rechambrage en 22LR mais les résultats n'ont pas été à la hauteur de leurs espérances.
Sinon la configuration de la Winch 85 permettait de disposer d'un ligne de visée parmi les plus basses y compris avec le montage d'une lunette. De même cette configuration offrait une excellente accessibilité pour nettoyer le canon depuis la chambre.
Bien entendu comme toutes les winchester, les modèle 85 bénéficiaient d'un haut niveau de finition et des qualités reconnues des canons de la marque.
Les winch 85 étant très disponibles sur le marché de deuxième main, il était possible dans le milieu des années 20 de se procurer une Winch 85 chambrée en 22LR avec des organes de visée classiques pour la somme de 10$. Il suffisait donc au tireur de lui adjoindre un dioptre pour disposer d'une bonne arme pour débuter mais sans perdre de vue qu'il ne s'agissaient pas de la meilleure combinaison disponible sur le marché pour poursuivre.


Birmingham Small Arms N°8 et N°12:

Les BSA N°8 et N°12 étaient considérées par le milieu des tireurs small bore US comme la meilleur armes 22 lr à un coup au monde. Les BSA ont été les seules armes à bloc tombant de petit calibre à pouvoir rivaliser avec les Winch52 et les Springfield 1922.
Si l'ergonomie offerte par les BSA ne convenait pas aux tireurs US, ces derniers appréciaient surtout les qualité de l'action de ces armes avec son principe de chien interne léger et rapide, qui plus avec un armement combiné lors du mouvement d'ouverture de la culasse.

La Sté Remington importera une douzaine de ces actions BSA (issue des miniaturisations des actions Martini réalisées par Francotte) pour y monter un canon de la marque et surtout des crosses et des fût plus en rapport avec les souhaits des tireurs US. Malheureusement cette initiative n'ira pas plus loin.

Contrairement à la Winch 85, les BSA offraient une plus grande facilité de chargement grâce au sillon de guidage intégré sur le sommet de la culasse.
De même l'amplitude nécessaire au levier de sous garde pour ouvrir et fermer la culasse était plus réduite sur les BSA comparée à la Winch85 par exemple.
Ces particularités permettaient aux BSA de surclasser les armes à un coup US dans les "rapid fire" et de rester proche des Winch52 et SP 1922.

Au niveau des organes de visée,avec les dioptres et front sight BSA ou Parker Hale, les BSA n'avaient rien à envier aux armes US.

En fait les principaux défauts des BSA étaient l'impossibilité de nettoyer le canon par la chambre et le prix de vente aux USA qui tournait autour des 65.00$ du fait des taxes d'importation et douanières de 10$ plus 45% de la valeur marchande.

Autres types d'armes:

En complément des carabine de tir d'origine Germanique ou Suisse communément désignées Tell aux USA, que certains tireurs (généralement des émigrés ou descendants d'émigrés d'origine Germanique) ont tenté de détourner du tir de gallery (25, 50 ft) vers le tir mid et long range (50 à 200 yards), une petite quantité de Vickers Martini a été importée.



Ces armes présentaient les même avantages que la BSA tout en offrant la possibilité de nettoyer le canon depuis la chambre grâce à un système de démontage rapide du bloc culasse+détente et un passage de baguette aménagé au niveau du pied du dioptre et de la face arrière du boitier de culasse.
Finalement la diffusion de cette Vickers Martini à travers le monde est restée plutôt confidentielle, elle s'est surtout concentrée sur le marché British parvenant même à concurencer voire dépasser les BSA dans les compétitions nationales et internationales.

Voilà ce petit tour d'horizon des armes small bore disponibles aux USA en 1926 est terminé, suivra un nouveau tour d'horizon mais cette fois en 1947 soit 20 ans plus tard et juste en post world war II. Cela permettra de mesurer les évolutions armurières, commerciales, et sportives induites par le développement massif continu du tir small bore.

A suivre donc....

A+






Dernière édition par ducat78 le Sam 10 Nov 2012, 13:13, édité 2 fois

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  Pocomas le Sam 10 Nov 2012, 12:04

Merci pour ce superbe sujet, Ducat. Cela donne vraiment envie de s'y mettre. :bravo:

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14392
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 11 Nov 2012, 09:34

Merci Pocomas,

si ces présentations peuvent succiter un intéret pour le tir small bore et faire redécouvrir des pratiques de tir 22lr "ancestrales", j'en suis ravi salut

A+

ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: US Small Bore (22lr) History : Remington: 513 T, Mod 37, 40x VS Winchester 75, 52

Message  ducat78 le Dim 11 Nov 2012, 12:12

Bonjour,

l'an "zero" du tir small bore aux USA est communément situé en 1909, il s'agit en fait de l'année où s'est déroulé la première DEWAR CUP.

Certes en 1907 la ville de New york avait organisé dans le cadre de son Sportman's Show le premier concours short range small bore en cal .22 mais qui s'adressait uniquement aux écoliers de la ville de NY avec également un concours "intercollegiate" réunissant les équipes des universités de Yales, Harvard, Cornell, Columbia, et Georges Washington.
A cette occasion la NRA reconnu et officialisa pour la première fois l'existence du small bore.
En 1908 en plus du concours organisé par la ville de New York, un concours small bore à 50 ft réunissant 400 écoliers fût également organisé par la ville de Washington. Les villes de Baltimore et Boston en firent de même.
Comme nous pouvons le constater ces concours étaient peu nombreux, orientés vers le milieu scolaire et les étudiants, sur du short range (50 et 75 ft).

Un événement sportif va crystaliser un immense enthousiasme aux USA pour la pratique du tir small bore: The DEWAR CUP



En 1909 the National Rifle Association of América et the Society of Miniature Rifle Clubs of Great Britain décidérent d'organiser une compétition small bore entre leur deux nations mais aussi de niveau international. Il s'agissait ni plus ni moins de la coupe América du tir small bore.

La première édition se déroula donc en avril 1909, l'Australie s'était jointe aux deux pays fondateurs. Chaque équipe réunissait 50 tireurs qui réalisaient chacun 30 tirs en indoor sur une target placée à 25 yards. Les positions de tir étaient libres: prone ou stand position (couché ou debout).
Bien entendu les moyens de transport existants ne permettaient pas un déplacement intercontinental aisé d'une équipe de 50 tireurs (coût et temps). Aussi chaque pays réalisait son concours sur son terrain avec la présence d'arbitres vérifiant et validant le respect des règles, c'était encore le temps des gentlemen.

Pour cette première de 1909, les British remportèrent la DEWAR CUP avec 14.583 points, les USA finirent deuxième avec 14.179 points et l'Australie troisième avec 14.160 points. Même si les Américains n'espéraient pas gagner compte tenu de la plus grande expérience des British, ils furent dépités par l'écart de 404 points.
Ils attribuèrent cet écart conséquent sur le fait que les cibles utilisées étaient au standard British avec un bull's-eye (visuel) plus petit que celui des targets US. Enfin les British avaient imposé une interdiction quant à l'usage de télescope pour le spottage entre chaque tir.

Aussi en 1910 les British ont concédé une évolution du règlement sur ces deux points, non seulement l'usage du télescope est devenu libre, mais la taille des bull's-eye a été revue à la hausse. L'autre évolution du règlement concernait le nombre de tirs par compétiteur, passant de 30 à 50.
Pour cette deuxième édition, la DEWAR CUP rejoindra pour la première fois les USA, l'équipe US réalisant un total 24.539 points, alors que les British finirent deuxièmes avec un total de 24.439 points, et les Australiens une nouvelle fois à la troisième place avec 23.833 points.

La DEWAR CUP n'a pas été remise en jeu en 1911, il n'y eut donc pas de concours cette année là.

En 1912, les tireurs British, peut être déconfis par leur lourde défaite de 1910, imposèrent à nouveau la non utilisation des téléscopes de spottage. Par contre il n'y a pas eu de modification au niveau des targets. Le règlement autorisa les tirs indoor mais également en outdoor.
Pour cette troisième édition the DEWAR CUP traversa une nouvelle fois l'atlantique pour un retour en GB, l'équipe British finissant sur la plus haute marche du podium avec 24.548 points, les USA terminant deuxième avec 24.238 points, et enfin le Canada pour sa première participation compléta le podium avec 23.671 points. L'Australie n'a pas participé à cette édition ainsi qu'aux suivantes.

En 1913 quatre nations se sont inscrites à la DEWAR CUP: les USA, la Grande Bretagne, le Canada, et l' Inde.
Les USA parvinrent à prendre leur revanche en remportant le prestigieux trophée avec 24.543 points, la GB se contenta d'une très proche deuxième place avec 24.510 pts soit un écart de seulement 33 points sur un total de 2500 tirs. Le Canada conserva sa troisème place avec 23.092 points en devançant l'Inde qui réalisa un total de 21.099 points.

En 1914 seuls les USA et la Grande Bretagne participeront à la DEWAR CUP. Pour la première fois le trophée ne changea pas de mains, les USA réussissant à conserver leur position de leadership avec 24.595 points devant l'équipe British qui comptabilisait 24.571 points soit le plus petit écart (24 points) entre les deux pays.

Bien entendu, il n'y eu pas de concours durant les années 1915 à 1918 pour cause de guerre mondiale, aussi la DEWAR CUP ne fût pas remise en jeu et resta aux USA durant toutes ces années.

1919 est l'année la plus marquante pour le tir small bore aux USA, elle marque le début de la grande vague d'intéret pour cette pratique du tir qui traversa le pays parmi toutes les couches de la population y compris les femmes.
Cette année là, la DEWAR CUP pris sa forme définitive.
Ainsi les distances de tir retenues ont délaissé le short range pour le mid et long range (à l'echelle du small bore). Ainsi le concours se déroule sur deux distances de tir 50 yards et 100 yards en prone position.
Pour chaque distance le tireur réalise deux série de 10 tirs chacune soit 2X10 à 50 yards + 2x10 à 100 yards, soit un total de 400 points maxi par tireur.
Les cibles utilisées sont un équivalent de notre C50 pour le 100 yards, et la cible NRA pour le 50 yards (équivalente à une C50 réduite de 1/2 voir les détails et les cotations des zonages plus haut dans ce fil de discussion)
Les équipes ne sont plus constituées de 50 tireurs mais plus que 20 ce qui représente un total maxi de 8.000 points/équipe.

Ces nouvelles règles correspondaient plus aux attentes de la grande masse des tireurs US qui trouvaient ainsi la possibilité de pratiquer un tir à moindre coût et surtout dont les enseignements étaient représentatifs et duplicables pour le tir à l'arme d'épaule full bore (gros calibre) y compris en long range.
Ainsi la NRA officialisera cette forme de match à tous les niveaux de ses concours, c'est à dire depuis les championnats des clubs, des villes, des contés, des états jusqu'à l'intégration aux National Matches dés 1919 à Caldwell (N.J.). La désignation de ces matchs est "DEWAR Course".

Avec cette nouvelle forme, les USA ont conservé une nouvelle fois la DEWAR CUP avec un total de 7.617 points tandis que l'équipe de Grande Bretagne réalisait un score de 7523 points.

Le règlement n'évoluera pas les années suivantes, et les USA marquèrent leur domination sur l'équipe de la Grande Bretagne en remportant toutes les éditions de la DEWAR CUP depuis 1919 jusqu'en 1925.

Ainsi il fallu attendre 1926 pour voir l'équipe des tireurs British parvenir à briser la mainmise des USA sur la DEWAR CUP. Les tireurs British ont réalisé cette année là le plus haut score (formule 1919) avec 7793/8000 points tandis que les USA ne réussissaient pas à faire mieux que 7733/8000 points ( leur meilleur score étant établi en 1925 avec 7791/8000 points).
Toutefois durant cet édition 1926, le record individuel de la DEWAR CUP établi en 1925 par E.F. SHEARER avec 398/400 points ne sera pas égalé ou dépassé. il faudra attendre encore quelques années pour que ce record soit dépassé et que le score parfait 400/400 points soit atteint.
Un patch de distinction pour les tireurs ayant réalisé au moins une fois cette performance en condition match sera même créé:



Ainsi après avoir été conservé 12 années aux USA, le Trophée de la DEWAR CUP rejoindra les Salons du SMRC en Grande Bretagne en 1926.

Fin de cette présentation de la DEWAR CUP.

A+


ducat78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1913
Age : 49
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 12/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum