8*348

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

question 8*348

Message  letarsier59 le Lun 27 Déc 2010, 09:43

Quelqu'un aurait-il des recettes de rechargement à partager ?

Je tâtonne pas mal sans résultat vraiment probant. Embarassed

letarsier59
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 237
Age : 45
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Re: 8*348

Message  Invité le Lun 27 Déc 2010, 10:05

Je connais mal le rechargement de ce calibre,(dont un balisticien connu écrit qu 'il était possible de dupliquer prudemment les charges basses de 8x50 R Lebel), mais il me semble bien que tu avais déjà fait état de difficultés de fermeture de la culasse apparemment dues à un problème de chambrage ?

Charges tu à balles de.323", de plomb de .329",ou d 'origine en .327" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: 8*348

Message  letarsier59 le Lun 27 Déc 2010, 10:43

En effet Ventejoux, j'avais dû faire face à un problème de chambrage dans un mousqueton Berthier, mais un raccourcissement de l'étui + recalibrage + fire forming m'a permis de résoudre ce souci.

En ce qui concerne le manuel dont tu fais mention, il préconise bien les charges du 8*50 minorées de 10%, mais les charges obtenues me semblent franchement légères, connaissant d'une part la tendance du mousqueton à laisser la poudre brûler hors le canon une fois l'ogive sortie (effet boule de feu), et d'autre part les charges du 8*50 prévoyant l'utilisation d' amorces LR standard. Par ailleurs, les résultats obtenus à l'aide de cette méthode sont pour le moins chaotiques en cible ...

Il y a bien la solution soit du sertissage (d'ailleurs prévu pour les ogives d'origine), soit de passer sur un amorçage Magnum (préconisé par Nolasco).

En ce qui concerne le matériel utilisé :

- poudre TU 5000
- ogives Hornady 150 grs nez rond (.323)
- ogives S&B 196 grs FMJ (.323)

Voilà, voilà ...

letarsier59
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 237
Age : 45
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Re: 8*348

Message  Invité le Lun 27 Déc 2010, 11:10

Un sertissage fort devrait résoudre le problème des imbrûlés, mais pourquoi n 'essaies tu pas de projectiles de .327", ou des balles de plomb de .329"?

Je pense que l 'étui est trop court pour accepter des amorces magnum qui risquent de faire partir la balle avant que la poudre soit bien brûlée, ce qui,avec le sous calibrage de tes balles, pourrait expliquer la flamme de bouche...

Les amorces Federal 210 M me semblent mieux adaptées à la spécificité de la T 5000, même si Nobelsport recommande des CCI 250, et 2,80 g de T 5000 pour une balle de 170 grains.

J 'ai eu jadis des résultats assez corrects avec des balles de .327"d 'origine données par un forumeur, ainsi qu 'avec les balles de .329" de plomb pur issues du moule LEE et de la T 2000.

J 'avoue cependant que je n 'ai pas gardé ce mousqueton, qui tenait le visuel d 'une C 50 à 50 mètres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

question Re: 8*348

Message  letarsier59 le Lun 27 Déc 2010, 17:53

ventejoux a écrit:Un sertissage fort devrait résoudre le problème des imbrûlés, mais pourquoi n 'essaies tu pas de projectiles de .327", ou des balles de plomb de .329"?



Des ogives d'origine, j'ai pu en récupérer un 100, autant donc dire que je n'entends pas les gaspiller. Quant aux ogives plomb, outre le fait que je n'en ai pas de dispo (bon, je pourrais éventuellement me débrouiller pour ...) je n'ai pas de chrono, et ça, c'est franchement coton de faire sans . No

letarsier59
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 237
Age : 45
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Berthier 1892.

Message  Invité le Lun 27 Déc 2010, 18:41

C 'est bin vrai...

Quant au mousqueton Berthier de 1892, qui a traversé bien des épisodes de notre histoire quasi contemporaine, et notamment des guerres coloniales, il a terminé sa longue carrière en caressant de sa crosse ceux que le regretté Jean Yanne appelait "les crânes intelligents".

Un ancien garde mobile m 'a confié, les yeux embués de nostalgie, qu'ils surnommaient poétiquement son levier de culasse "la gomme à effacer le sourire"...

Tout un programme...

http://www.wat.tv/video/tout-monde-il-est-beau-tout-g9by_2frhb_.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum