Le retour de Chen Zhen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Dim 31 Oct 2010, 06:56

Depuis quelques temps, le cinéma asiatique met de gros moyens au service de films de karaté "historiques", c'est à dire ayant pour toile de fond les prémices du conflit sino-japonais pre-WWI (Body guards et assassins, etc). Si le post prend, j'irais plus loin. Disons que ce n'est pas un hasard, tant le traumatisme reste vif face à un certain révisionisme.
Bref, pourquoi le post, c'est que ces films permettent aussi de voir des brochettes de C96, entre autres, et même dans celui-ci (lien vers trailer), une croquignolette scène WWI, où un coolie se révèle être un redoutable karatéka qui pour sauver ses propres congénères piégés en 1917 sur un champ de bataille français, va anéantir de ses mains un batterie de mitrailleuses teutonne et la dizaine de servants. Baîonnette de K98 V/S manchettes. Funny !

http://www.kungfuwushu.org/kf/index.php/ws/Actualite/News/News-internationales/The-Return-of-Chen-Zhen
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

"La Chine se soulève à l'approche des Nippons..."

Message  EKAERGOS le Dim 31 Oct 2010, 09:16

lionrobe a écrit: Si le post prend, j'irais plus loin.0UI ! OUI !

Disons que ce n'est pas un hasard, tant le traumatisme reste vif face à un certain révisionisme.

Révisionnisme ? On n'en est même pas là , car a coté d'excuses officielles prononcées lors de visites non moins officielles ;les manuels scolaires japonais ne font quasiment aucune place au conflit Sino-japonais et ne disent mots sur ses épisodes les plus sanglants comme "Le Sac de Nankin" ("The Rape of Nankin" en 1937 (250 000 victimes ...).

Pour en revenir au Cinéma ,il est vrai que c'est une époque et un lieu qui sont plutôt délaissés par les cinéastes actuels malgré toutes ses potentialités " cinégèniques" ;contrairement à l'avant guerre ou j'ai le souvenir éblouissant de films N&B flamboyants avec Marlène Dietrich et même Erich Von Stroheim dans le role d'un "Seigneur de la Guerre".
Sans même parler du magnifique "Lotus Bleu" de Hergé qui donne la vision chinoise (Merci Tchang !) des évènements.

J'espère que ton post nous fera découvrir des films intéressants chinois ,ou en coproduction, car quand on voit ce qui peut être fait dans ce domaine avec les "moyens" fournis par les chinois (cf: "Le dernier Empereur") on peut espérer voir ressusciter le fascinant "Shanghaï des années 30"
Pour rester dans le TAR rappelons qu'un des chefs de la Police de Shanghaï était un certain W.E Fairbairn qui imposa le Colt 1911 (..et le PM Thompson Very Happy ) ainsi qu'une méthode de tir plus ...pratique
A quand un duel dans les bas-fonds de Shanghaï entre espions japonais et patriotes chinois à grand coup de C96, Colt,Luger....ou Astra ! Ou mieux ; soyons fou ; entre un Mauser 712 "Schnellfeuer" (ou un MM31 "Super Azul" Very Happy ) et un "Star M" Very Happy
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1329
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Dim 31 Oct 2010, 14:41

EKAERGOS a écrit:
lionrobe a écrit: Si le post prend, j'irais plus loin.0UI ! OUI !

Disons que ce n'est pas un hasard, tant le traumatisme reste vif face à un certain révisionisme.

Révisionnisme ? On n'en est même pas là , car a coté d'excuses officielles prononcées lors de visites non moins officielles ;les manuels scolaires japonais ne font quasiment aucune place au conflit Sino-japonais et ne disent mots sur ses épisodes les plus sanglants comme "Le Sac de Nankin" ("The Rape of Nankin" en 1937 (250 000 victimes ...).

Pour en revenir au Cinéma ,il est vrai que c'est une époque et un lieu qui sont plutôt délaissés par les cinéastes actuels malgré toutes ses potentialités " cinégèniques" ;contrairement à l'avant guerre ou j'ai le souvenir éblouissant de films N&B flamboyants avec Marlène Dietrich et même Erich Von Stroheim dans le role d'un "Seigneur de la Guerre".
Sans même parler du magnifique "Lotus Bleu" de Hergé qui donne la vision chinoise (Merci Tchang !) des évènements.

J'espère que ton post nous fera découvrir des films intéressants chinois ,ou en coproduction, car quand on voit ce qui peut être fait dans ce domaine avec les "moyens" fournis par les chinois (cf: "Le dernier Empereur") on peut espérer voir ressusciter le fascinant "Shanghaï des années 30"
Pour rester dans le TAR rappelons qu'un des chefs de la Police de Shanghaï était un certain W.E Fairbairn qui imposa le Colt 1911 (..et le PM Thompson Very Happy ) ainsi qu'une méthode de tir plus ...pratique
A quand un duel dans les bas-fonds de Shanghaï entre espions japonais et patriotes chinois à grand coup de C96, Colt,Luger....ou Astra ! Ou mieux ; soyons fou ; entre un Mauser 712 "Schnellfeuer" (ou un MM31 "Super Azul" Very Happy ) et un "Star M" Very Happy

On en est presque là dans ces derniers films, un peu l'ambiance d"il était une fois la révolution" côté insurrection planifiée. Il y a effectivement 2 angles d'attaque, le réalisme de la sauvagerie nipponne, et la récupération commerciale (mais bien faite, si on regarde ces films comme les petit-fils des films d'exploitation des années 70). Pas de confusion, ce ne sont pas de vrais pamphlets, juste des films qui surfent sur une corde sensible. Dans ces films, le japonais est le méchant, mais n'oublions pas le nombre de films où le méchant est le français, dans certains films anglo-saxons. (Vera Cruz, Major Dundee..). Nous sommes d'ailleurs renvoyés à notre passé colonial dans cet autre film de karaté :

http://www.nautiljon.com/asian_movies/the+rebel.html
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  Pocomas le Dim 31 Oct 2010, 15:34

Ce colt 1911 civil était destiné à la police de la concession française de Shangaï. Le marquage a été oblitéré par des croix mais reste déchiffrable. La commande ayant été annulée, ces pistolets atterriront en Angleterre lors de la 2ème GM

avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 15045
Age : 62
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  EKAERGOS le Dim 31 Oct 2010, 19:32

Que c'est BEAAUUUUU !
A quand le rarissime "Luger" portugais de la Police de Macao ?
(Je viens juste de l'inventer mais après tout il a peut être existé Very Happy )
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1329
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Dim 31 Oct 2010, 20:00

EKAERGOS a écrit:Que c'est BEAAUUUUU !
A quand le rarissime "Luger" portugais de la Police de Macao ?
(Je viens juste de l'inventer mais après tout il a peut être existé Very Happy )

il y a une invraisemblable collection d'armes aussi dans "le bon, la brute, le cinglé" assez moyen par ailleurs :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18827243&cfilm=134066.html
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  EKAERGOS le Dim 31 Oct 2010, 20:33

Il faudrait dire à "la Brute " de penser à fermer la culasse de son Gew 98 (ou Mauser chinois "Généralissimo") il ne s'agit pas d'un Dreyse ou d'un Berdan II Very Happy et pour son 455 Webley Mk VI à le fermer avec plus de douceur Very Happy

Sinon pour la paire de Walther P38* du "cinglé" c'est peut être un peu tôt pour la Mandchourie des années 30
Il est vrai que Sergio Léone ;lui ;n'avait pas hésité à nous mettre une MG 42 (ou MG1/3) bien fatiguée en pleine révolution mexicaine de 1910 ,ainsi qu'il me semble une Brno ZB53 Vz 37 ou une FAO espagnole je ne me souviens pas bien.

*Sur l'affiche le talon du chargeur de l'un semble un peu épais (bricolage ?)
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1329
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Dim 31 Oct 2010, 20:42

EKAERGOS a écrit:


Il est vrai que Sergio Léone ;lui ;n'avait pas hésité à nous mettre une MG 42 (ou MG1/3) bien fatiguée en pleine révolution mexicaine de 1910 )

Même sans rien y connaitre à l'époque, j'avais tiqué ! Licence d'auteur comme ils disent

Quelqu'un a relevé un 73 dans une scène de "maisons closes" qui se passe en 1871, bon c'est moins "pire".

Il n'y a pas un forum ou un site spécialisé dans les anachronismes au cinéma ?
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  Pocomas le Dim 31 Oct 2010, 21:46

Un P38 dans le pourtant très bon film "Capitaine Conan" se situant en 1918... Crying or Very sad
avatar
Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 15045
Age : 62
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Dim 31 Oct 2010, 21:58

Pocomas a écrit:Un P38 dans le pourtant très bon film "Capitaine Conan" se situant en 1918... Crying or Very sad

Presqu'aussi puissant que le roman....
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Lun 01 Nov 2010, 09:59

Toujours dans le même registre du bon chinois triomphant du méchant japonais at the end :

Ip man :

http://www.hkcinemagic.com/fr/movie.asp?id=10532

Soulignons la qualité des décors, ce sont des budgets très éloignés des films de karaté "cheap" des années 70.

Plusieurs grands films néanmoins sur le conflit sino-japonais, citons " le sorgho rouge" :

http://www.icilachine.com/cinema/films/1710-le-sorgho-rouge-de-zhang-yimou.html
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  Invité le Lun 01 Nov 2010, 10:47

Cette ouverture intellectuelle et culturelle me parait très pertinente et intéressante . Merci Lionrobe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Lun 01 Nov 2010, 20:41

Version historique, le gros blockbuster à venir :

http://blog.hkmania.com/?p=4306

Côté Jet-Li V/S affreux japonais, le remake de "la fureur de vaincre" avec Bruce Lee (déjà la représentation du héros Chen Zhen), le film " Fist of legend", dont l'action se passe en 1937

http://www.youtube.com/watch?v=DrVDoYe7sR8

Toujours Jet-Li, dans le rôle d'un autre maître d'arts martiaux empoisonné par les japonais :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ma%C3%AEtre_d'armes_(film,_2006)
http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18631424&cfilm=109208.html




avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour de Chen Zhen

Message  lionrobe le Mar 15 Nov 2011, 11:37

lionrobe a écrit:Bref, pourquoi le post, c'est que ces films permettent aussi de voir des brochettes de C96, entre autres, et même dans celui-ci (lien vers trailer), une croquignolette scène WWI, où un coolie se révèle être un redoutable karatéka qui pour sauver ses propres congénères piégés en 1917 sur un champ de bataille français, va anéantir de ses mains un batterie de mitrailleuses teutonne et la dizaine de servants. Baîonnette de K98 V/S manchettes. Funny !

http://www.kungfuwushu.org/kf/index.php/ws/Actualite/News/News-internationales/The-Return-of-Chen-Zhen

J'avais pris cet événement pour de la pure fiction. Hors, à l'occasion de la lecture de divers articles sur l'ouverture du musée de meaux inauguré le 11 novembre, j'ai pu lire ceci dans Le Point:

"« Jaunisse. On a également peu parlé des travailleurs chinois réquisitionnés à partir du comptoir de Shanghai pour travailler dans les usines d'armement. Le Chinois ne peut être
soldat, mais il peut manier les explosifs. Comble du cynisme : les ictères, ou jaunisses, conséquence d'un maniement prolongé de la mellite, sont nettement moins visibles sur la peau asiatique. «

Pan d'histoire vraiment peu connu, comme celui-ci également :

"Soumis à la pression française et en échange de munitions, le tsar Nicolas II expédie, en 1916, 40 000 hommes qui s'embarquent à Vladivostok. La moitié combat en Grèce, la moitié en France, à l'est du Chemin des Dames. L'année suivante, la révolution éclate dans leur pays. Des soviets se forment et les soldats demandent à rentrer en Russie. L'état major, qui craint une contagion des idées révolutionnaires, les isole au camp de La Courtine, dans la Creuse. Mais là-bas le fossé se creuse entre bolcheviques et loyalistes. Des heurts éclatent. Les loyalistes russes sont évacués, puis chargés - la France ne veut surtout pas s'en mêler - de mater les mutins, qui ont établi, au sein du camp, la première république soviétique autogérée. On est en septembre 1917. L'assaut, qui restera longtemps secret, est donné le 18. Il y a plus de 150 tués. Près de 1 300 rebelles sont envoyés dans les colonies. pénitentiaires d'Algérie, 10 000 soldats sont enrôlés comme travailleurs militaires, avant d'être rapatriés à Odessa, en 1919. C'est une page méconnue de l'histoire de France"
avatar
lionrobe
Modérateur

Nombre de messages : 5662
Age : 65
Date d'inscription : 09/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum