rolling Block 45/70

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle cartouche

Message  Jean Louis le Ven 08 Avr 2016, 21:54

le rolling block en 45/70 ou en historique 50/70 , dans le 45/70 c'est un calibre redoutable a des distances ou les fusils Gras ne soupçonne même pas l'existance.
En projectiles 500 grains ou légèrement plus en rechargement à la belle noire le tir n'est que du plaisir.
Je n'aborde pas le chargement en poudre moderne, indigne d'un tel calibre qui existe depuis 1873 et qui même actuellement règne en maître dans pas mal de concours.

Pour les insensibles à la dépense le 45/90 est celui qui gomme les problèmes de volumes de poudre dans l'etui avec des plombs de plus de 550 grains et des bleus sur le corps du tireur, plus gros je ne conseille pas pour celui qui a son domicile fiscal en France, les étuis sont une ruine pour des résultats aléatoires .

La forme de crosse du RB est peut être aussi un frein au très gros calibre, il a tendance à Transmettre trop la puissance du tir à l'épaule du tireur.

Pour les 45/90 , 45/110 , 45/120 , le seul à mes yeux qui a le mérite de faire plus que ce que on lui demande c'est le mythique Sharps, si possible en Shilho ou en en Chritian, je n'aborde pas une fois de plus le Ballard inexistant sur les stand de tir ...
Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Sam 09 Avr 2016, 04:43

C'est si vrai ...
Jean-Louis , amical salut des tropiques . salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  turbine le Sam 09 Avr 2016, 07:03

ne pas confondre quand même le vrai 45/70 et le 11.7x51R , je n'ai jamais dit que c'étaient des 45/70.
la différence de longueur d'étui et de diamètre de balle mérite les deux appellations.
 
pour combler cette différence à fond de rayures , j'utilise la 405 459HB de chez LEE qui qui assure l'étanchéité à la base.
cdt

turbine
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 304
Age : 46
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Sam 09 Avr 2016, 09:32

Pour répondre à turbine : Le cartouche de 45/70 fait 55 mm de long et la balle de ce même calibre fait 11,49 / 11,51 mm, donc nous sommes loin de 11,7 et 51 mm de longueur de douilles !!

Tu a parfaitement raison de dire que ces cartouches se ressemblent , mais pas interchangeables !!!

Bonne journée

salut salut salut

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Dim 10 Avr 2016, 15:08

Sans trop dériver du sujet , mais c'est une première pour moi ; j'ai tiré avec un Sharps Pedersoli Quigley ce matin , en .45-90 .
Belle arme , bien finie , ajustement parfait .
Belle déception aussi : balle lourde plomb mais rechargé en A0 et Tubal 3000 ; le tireur comble l'espace vide par des cotons de dentiste . C'est Noël à chaque coup .
Ça a fait Pfff , un pet de nonne discrète . No 
Eternelle réponse non justifiée : " - pour ne pas encrasser le canon " ; alors qu'un Sharps , avec sa gueule béante , est si facile à nettoyer ; dommage .
A 150 m j'étais en cible mais déjà pas terrible par rapport à mes tirs PN ; à 200 m aussi mais en arrosoir .
Rien à 300 m . Terminé .
Jean-Louis ne sera pas étonné je crois . salut
Ça ne représente pas le quart du potentiel de ce calibre qui groupe mieux que beaucoup de calibres modernes militaires en PSF dès les 250 m .
Quant à Quigley , lui c'est le seau à 1000 yards , debout , dioptre démontable sorti de la poche dans laquelle il a traversé les USA , un océan , et la moitié de l'Australie .
Mais c'est la magie de Hollywood .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Dim 10 Avr 2016, 15:19

deGuers a écrit:Sans trop dériver du sujet , mais c'est une première pour moi ; j'ai tiré avec un Sharps Pedersoli Quigley ce matin , en .45-90 .
Belle arme , bien finie , ajustement parfait .
Belle déception aussi : balle lourde plomb mais rechargé en A0 et Tubal 3000 ; le tireur comble l'espace vide par des cotons de dentiste . C'est Noël à chaque coup .
Ça a fait Pfff , un pet de nonne discrète . No 
Eternelle réponse non justifiée : " - pour ne pas encrasser le canon " ; alors qu'un Sharps , avec sa gueule béante , est si facile à nettoyer ; dommage .
A 150 m j'étais en cible mais déjà pas terrible par rapport à mes tirs PN ; à 200 m aussi mais en arrosoir .
Rien à 300 m . Terminé .
Jean-Louis ne sera pas étonné je crois . salut
Ça ne représente pas le quart du potentiel de ce calibre qui groupe mieux que beaucoup de calibres modernes militaires en PSF dès les 250 m .
Quant à Quigley , lui c'est le seau à 1000 yards , debout , dioptre démontable sorti de la poche dans laquelle il a traversé les USA , un océan , et la moitié de l'Australie .
Mais c'est la magie de Hollywood .

Tirer en PSF avec ces calibres en A 0 est une abération TOTALE  ! car la A0 est beaucoup trop vive, par rapport à de le N 120 ou de la Tubal 3000 qui sont des poudres plus lentes que la A0 !!

Avec la A0 le rapport volume de poudre / volume total est limite dangereux , car trop de vide dans ces douilles si longues peut provoquer des surpressions !!!
Je le sais je l'ai vécu avec mes Vetterli !!!!

Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Dim 10 Avr 2016, 15:35

Tu as lu trop vite ; ce tireur comble le vide avec des ces cotons cylindriques avec lesquels le dentiste soulève les lèvres du patient .
Je l'ai sensibilisé au fait que si trop comprimés , ça peut faire " bourre " avec risque de baguer le canon ( déjà vu sur un Roller ) No En PSF je lui ai dit préférer le bon vieux kapok .
De toute façon oui , ces cartouches sont nées avec la PN ; de la PSF en .32-20 ou .32-40 , à la rigueur , mais certainement pas un .45-90 comme ici , pas plus un .45-70 .
C'est comme vouloir faire des embouteillages urbains avec une Bugatti Royale . Cool salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Dim 10 Avr 2016, 15:54

Pour ce qui concerne la A0 je ne vois pas ce qui t'inquiète ; c'est une poudre justement adaptée aux faibles charges ; je m'en sert au début pour pré-régler un dioptre ou une lunette .
Exemples : Winchester 1885 Hi Wall en .45-70 WCF / balle Lee 457340 FN : 0 ,90 g de A0 / 2,10 g de Tubal 2000 / 1,40 de Ba 6 ( que je regrette toujours , en attendant la nouvelle Ba 6-1/2 ).
A 100 m ça tient dans la paume de la main ; au delà il faut penser à la porte d'un grange .
 
Entre ces PSF et le cul de la balle , Dacron ( que je n'aime pas du tout ) ou kapok ; la règle , toujours la règle : " - en mettre assez mais le moins possible , comme un nuage vaporeux ; il faut carder le kapok entre les doigts , retirer les graines s'il y en a , l'étirer en séparant les fibres de façon à ce qu'il ait le plus possible de volume ; il ne faut surtout pas le tasser contre la poudre "
. Why ? Parce qu'alors il forme une bourre compacte qui va faire balle en frappant le cul de la balle , balle qui va avancer dans les rayures , s'y bloquer un bref instant propice à faire monter dangeureusement les pressions dans la chambre à poudre ; ça peut passer comme ça peut provoquer une bague dans le canon .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Dim 10 Avr 2016, 19:18

L'avantage des PSF lentes, c'est qu'elles occupent beaucoup d'espace dans la douille et ainsi n'ont pas besoin de bourres , sauf d'un peu de PQ qui plaque la poudre !!

Le volume occupé par 1, 60 gramme de N 120 ou Tubal 3000 n'a rien à voir avec celui occupé par la A0 !!

C'est ce que je pratique avec succés avec le Vetterli.

salut salut

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  Verchère le Lun 11 Avr 2016, 06:55

Paul Matthews donne divers exemples de charges en 45-70 (pour balle calepinée certes, mais à ce niveau ça ne change pas grand chose).
C'est généralement de la IMR 3031, quoiqu'à faible charge (53 gr) celle-ci semble un peu lente pour des balles de 400 gr, laissant quelques imbrûlés. A balle plus lourde ou à charge plus forte, la IMR 3031 convient parfaitement. En termes de vivacité, le tableau suisse la place entre N120 et N130, entre Tu2000 et Tu3000.
Au dessus de 425 gr, la IMR 4064 convient (vers N 135, entre Tu3000 et 5000).
Ceci à pleine densité de chargement, sans bourrage mais pour des Winchester 1886 ou même des Ruger.

Dans un Rolling-Block Navy-Armes, toujours en 45-70, il cite une charge plus faible et plus vive (27 gr SR 4759 + bourrage dacron, balle de 480 gr). Selon Swiss-Reload la SR 4759 serait proche de la N105 et se placerait entre A0 et Tu2000.
Cette SR 4759 est aussi utilisée à proportion de 10% à 13% dans les charges "dual-load" (PSF + PN) qui paraît-il suppriment quasiment l'encrassement (le calcul fin de ces charges ne me semble toutefois pas très clair, et je ne m'y risquerais pas dans mon RB en 12.7 suédois ; par contre dans un Gras ça doit être faisable).

P. Matthews insiste sur le fait que, le plus souvent, la meilleure précision est à densité de chargement 100% (mais c'est relatif aux balles calepinées), et que pour l'atteindre sans surpressions il faut parfois utiliser une poudre à priori un peu trop lente, ou placer un bourrage.

Relativement au bourrage, sont cités le Dacron et le "Cream of Wheat" (c'est quoi, ça ?) avec une préférence pour le second.
Mais pas en "nuage vaporeux", et pas non plus avec un vide entre bourre et balle (auquel il attribue les baguages) : bourre serrée sur la poudre et remplissant bien tout le volume libre, éventuellement même comprimée par le siégeage (technique qu'il faut peut-être rapprocher de la bourre en laine cardée des 455-577 réglo).

Pour ma part, j'ai quelques doute quant à l'explication de la bourre qui fait projectile et vient frapper la balle. N'y aurait-il pas là derrière une sordide histoire d'ondes de choc, d'interférences, etc. ? Autrement dit, pas l'effet de la bourre qui frappe la balle, mais des gaz brutalement libérés quand la bourre cède...
Ce qui reviendrait certes au même, mais laisserait deux options :
- nuage vaporeux incapable de contenir les gaz si brièvement que ce soit,
- bourre plus compacte mais qui ne peut pas se débloquer car elle est dores et déjà appuyée sur la balle.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  turbine le Lun 11 Avr 2016, 07:50

je pense quand à moi , qu'il n'y a pas de danger à mettre du dacron ou autre entre la balle et la poudre si on respecte le fait qu'il ne faut pas que le cul de la balle dépasse la base du  collet.
Car ceci provoque l'effet suivant : au départ du coup la bourre vient se mettre entre le cul de la balle et l'étui , phénomène accentué par le cône de raccordement, comme un coin, ce qui a pour effet d'augmenter considérablement la force nécessaire au départ de la balle .
je ne pense pas qu'un bourrage dacron ou autre retiennent en quoi ce soit les gaz de combustion.
sa fonction sert à maintenir la poudre en contact avec l'amorce dans les douille de grand volume faiblement remplies
celle -ci n'a pas d'influence notable sur la pression
cdt

turbine
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 304
Age : 46
Localisation : pas de calais
Date d'inscription : 22/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Lun 11 Avr 2016, 08:27

turbine a écrit:je pense quand à moi , qu'il n'y a pas de danger à mettre du dacron ou autre entre la balle et la poudre si on respecte le fait qu'il ne faut pas que le cul de la balle dépasse la base du  collet.
Car ceci provoque l'effet suivant : au départ du coup la bourre vient se mettre entre le cul de la balle et l'étui , phénomène accentué par le cône de raccordement, comme un coin, ce qui a pour effet d'augmenter considérablement la force nécessaire au départ de la balle .
je ne pense pas qu'un bourrage dacron ou autre retiennent en quoi ce soit les gaz de combustion.
sa fonction sert à maintenir la poudre en contact avec l'amorce dans les douille de grand volume faiblement remplies
celle -ci n'a pas d'influence notable sur la pression
cdt


C'est bien le rôle dévolu , uniquement maintenir la charge de poudre et l'empêcher de migrer vers la balle .
Cream of wheat : banale semoule ; mais là on parle à la fois PSF ( Dacron -kapok ) et PN ( semoule de comblement du vide ) .
Dacron : lu sur des forum us , comme Castboolits ; il y a Dacron et Dacron , le vrai et  ... la copie chinoise .
Des tireurs étasuniens en ont fait l'amère expérience . Le Dacron est issu du pétrole et à ce titre il peut laisser des dépôts collants dans les rayures , et ça c'est pas bon du tout pour la balle suivante .
Le kapok est végétal , ne brûle pas ( il n'en a pas le temps ) , et fait le job ainsi que l'avait démontré R .Malfatti au siècle dernier .
Canon bagué : toujours forum us ; au moins deux tireurs reconnaissent  avoir tassé le Dacron contre la poudre ; il ne le feront plus , leurs canons non plus .
Balle dépassant le bas du collet : je l'ai pratiqué pour du .303 B et balle lourde ( moule JIM de Castbullet engineering/ australie  ) , mais uniquement avec le Gas Check en partie haute prise dans le collet ; pas le choix , balle aux contact des rayures .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Lun 11 Avr 2016, 09:34

Ce que dit Verchère  est tout à fait conforme à ce que je fais pour le rechargement de mes Beaux Vetterli, doubles détentes, et ainsi le volume de la douille est plein à 95 % sous la balle de 310 grains.

Oui je sais ce n'est pas du 45/70 ! mais la précision en cible de ces fusils prévu d'origine pour PN , avec chargement en PSF est là !!

salut salut

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  Verchère le Mar 12 Avr 2016, 04:32

deGuers a écrit:Cream of wheat : banale semoule ; mais là on parle à la fois PSF ( Dacron -kapok ) et PN ( semoule de comblement du vide ).
Ça me semblait évident, mais regarde "The paper jacket", en haut de la page 113 : Ruger n°1 375 H&H, 47 gr IMR3031 + "cream of wheat" compressée, balle 310 gr calepinée. Ce ne peut pas être une coquille de typo ! Mais ça me surprend aussi...

deGuers a écrit:Le kapok est végétal , ne brûle pas ( il n'en a pas le temps ) , et fait le job ainsi que l'avait démontré R .Malfatti au siècle dernier.
Mouais, au moins avec la PN il projette des braises. Peu visible au stand, mais quand les sauvages ont franchi l'enceinte et qu'on tire en retrait des fenêtres, les tapis persans en prennent un vieux coup ! Donc attention aussi en pays sec...
Les fibres animales "ne gardent pas la braise", au contraire des fibres végétales. Après 1870 les gargousses d'artillerie étaient généralement en "toile amiantine" (sans amiante d'ailleurs, c'était de la bourre de soie) ; avant 1870 on disait plutôt "sachet", et c'était principalement en laine. Les sachets de papier (origine végétale) n'étaient utilisés que dans les mortiers, où l'on pouvait passer manuellement un chiffon humide après chaque coup (pour les canons, l'écouvillon humide n'était pas jugé suffisant).
Les bourres de laine cardée ou de feutre ne me semblent donc pas hors de propos (en plus on peut se confectionner aisément des plaques de feutre de l'épaisseur souhaitée).
Sur la table SFM de 1916, la cartouche de Gras chargée PSF (2.70 à 3.10 g selon type de poudre) semble avoir une densité de chargement de 100 %, avec une bourre de feutre de 5 à 6 mm d'épaisseur. Ces tables étant assez détaillées, si le feutre était imprégné de quoique ce soit ce serait sans doute indiqué.

deGuers a écrit:Canon bagué : toujours forum us ; au moins deux tireurs reconnaissent  avoir tassé le Dacron contre la poudre ; il ne le feront plus , leurs canons non plus.
L'histoire ne mentionne pas la couleur de leurs chaussettes : si elles étaient rouges, c'est peut-être ça, la cause du problème !
Trêve de plaisanterie, le problème vient-il du fait que le dacron était tassé sur la poudre ? Ou du fait qu'il n'était pas tassé sous la balle ? Si j'ai bien compris Matthews, il faut que ce soit tassé des deux côtés, c'est à dire pris en sandwich entre poudre et balle, ce qui impose de définir relativement précisément le volume de bourrage nécessaire.

Ce problème de bourrage me semble traité bien peu méthodiquement... Si vous me glanez des informations permettant de définir ce qu'on cherche, je pourrais éventuellement effectuer des essais. S'agissant de balistique interne initiale, pas besoin d'y risquer un vrai canon : il suffirait d'un tube de 15 cm juste chambré, même pas forcément rayé, monté sur un banc à éprouver les canons. Tube bien facile à refaire chaque fois qu'il éclate... Mais je crains que le phénomène ne soit occasionnel, irrégulier et imprévisible, ce qui en expérimentation est une vraie plaie...


Nettoyage après PN : pour revenir quelques messages plus haut, dans les systèmes comme le Rolling-Block il est extrêmement facile, peut-être même plus rapide que le nettoyage PSF usuel.
Il faut prendre le temps de se confectionner un entonnoir avec tube coinçant dans le premier tiers de la chambre, pour éviter d'inonder le mécanisme et l'extracteur. La bouche plongée dans un seau d'eau tiède savonneuse, l'écouvillon nylon (ou crin de cheval pour les radins qui les font eux-mêmes) passé par l'arrière est manoeuvré en "pompant", mais sans le tirer plus haut que la partie évasée de l'entonnoir (qui collecte les éclaboussures de sortie). Eventuellement on passe à un second seau préparé d'avance, avec de l'eau chaude non savonneuse, puis on finit en versant par l'entonnoir de l'eau bouillante afin que le canon sèche immédiatement (faire attention à ce que l'entonnoir résiste à l'eau bouillante).
Je termine souvent par 1 litre d'eau bouillante ; c'est trop mais ça fait un compte rond. Pour le nettoyage lui-même 1 litre pourrait suffire; mais la difficulté est de trouver un récipient donnant assez de hauteur de liquide avec 1 litre, tout en restant stable pendant qu'on agite l'écouvillon...

Pour les mécanismes ne permettant pas le nettoyage par l'arrière, on doit pouvoir faire en plus grand ce que j'ai fait pour le revolver Mle 73 : souder à l'étain l'écouvillon sur un câble d'acier gainé de plastique, ce qui lui permet de "prendre le virage" du boîtier de culasse. L'entonnoir demande aussi un peu plus de travail, car il doit être excentré. Le fait de réaliser soi-même l'écouvillon permet d'utiliser du fil de cuivre pré-étamé, ce qui facilite la soudure ; le crin de cheval résiste d'ailleurs assez longtemps à la température de soudure.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

45/70

Message  papet13 le Mar 12 Avr 2016, 07:57

pour moi, nettoyage de mon RB après tir avec PN (suisse n°2) c'est:  fusil tête en bas, mécanisme (chien armé, culasse ouverte) enveloppé serré avec chiffon gras puis passage par la chambre d' une crépine bricolée sur un tube de 8 mm branché sur le nettoyeur vapeur de Madame. Récupération du liquide sale dans un seau, plusieurs passages bien lents, çà sèche tout seul presque immédiatement (attention à ne pas se brûler les petites mimines), puis finition classique ecouvillon bronze etc
Pour aller plus vite, je termine maintenant un série PN avec 3 ou 5 cartouches chargées avec 0,8 de A0 :çà "torche" correctement le canon et diminue d'autant le temps du nettoyage

papet13
Membre
Membre

Nombre de messages : 86
Age : 74
Date d'inscription : 17/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Mar 12 Avr 2016, 09:25

Merci beaucoup de ces indications diverses sur le rechargement et nettoyage des canons de RB en 45/70

salut

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Mar 12 Avr 2016, 16:06

Sur ma Hi Wall j'en suis à des dizaines d'essais avec variantes :  poudres  noires françaises et étrangères, balles diverses en poids ( une douzaine de moules dont un réglable )  ,  formes , enfoncements variés / aux rayures , grease cookie ou pas , plusieurs types d'amorces puis de marques , de graisses PN , etc .
Mais toujours : balle coulée BHN relevé , pesée , alotie , cul poli ,  indexée pour se positionner sur l'étui fire-formé , lui même indexé par rapport à sa chambre . Un protocole de tir rigoureux avec une seule variante à chaque fois ; ça en fait des pages Shocked .
Nettoyage entre chaque coup ( 20 s ? )
C'est passionnant , c'est usant , parfois ch.... , mais quel plaisir quand ça groupe à 200 m , promesses du Mid Range à venir ( le Long Range débute à 600 m , par convention ) .
Il m'arrive d'en être dégoûté un temps ; je passe alors au TAR et le TSV est bouffeur de budget .
Elle  n'a pas tiré depuis 6 mois , mais elle est là , tapie dans l'ombre , au pied du lit .
Et j'y reviens toujours .
Si je dois la tromper un jour , ce sera avec sa soeur , la .45-90 .
Le must c'est pour moi la balle calepinée papier , parfois ingrate mais aussi généreuse aux longues distances .
Une bonne table de Bench , mieux , un Anti Cant Device pour gérer le recul , un sac arrière talqué , un guidon avec niveau , un dioptre cher et donc fiable ( Goodwin parfait  ) .
Et quand sonne le gong métallique suspendu à 400 m , je me sens enfin digne de porter le fusil et le parasol de Paul Matthews .
Pour Quigley c'est peine perdue , lui il tire debout c'est dire .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Mar 12 Avr 2016, 16:09

Au fait ! Pour quelle raison les coureurs- massacreurs de bisons us ne tiraient jamais couché avec leur Sharps ou Rolling Block ? scratch

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  CLOSDELIF le Mar 12 Avr 2016, 16:47

Pour ne pas lever la poussière ?
Autrement, j'utilise la A0, sans rien devant , et avec succès, dans toutes mes armes anciennes....
Je ne vois pas comment cela pourrait faire un baguage Suspect 
Y compris Comblain, Gras, W1885 et suivantes , RB...etc....

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16448
Age : 64
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  deGuers le Mar 12 Avr 2016, 18:21

Alors au préalable  tu lèves l'arme canon haut pour que la poudre soit au contact de l'amorce . Car sans cette précaution  c'est flyers garantis au menu . Le b-a ba avec ce genre de tir ; relis Malffatti , Cibles des années 1970 environ .
Quoique , pour frapper la porte de la grange du papé à 50 m en .32 Winchester Special ... Cool
Des photos de tes groupements à 200 m ? Merci .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1039
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  Verchère le Mer 13 Avr 2016, 06:51

DM92 a écrit:Ce que dit Verchère  est tout à fait conforme à ce que je fais pour le rechargement de mes Beaux Vetterli, doubles détentes, et ainsi le volume de la douille est plein à 95 % sous la balle de 310 grains.

Au vu des infos dont je dispose, peut-être gagnerais-tu en remplissant les 5% restants avec une matière inerte : dacron ou semoule comme préconisé par P. Matthews, feutre comme la cartouche de Gras PSF, cire comme la cartouche de Lebel Mle 1886.

Mais attention, si l'effet est bénéfique c'est vraisemblablement par amélioration de l'inflammation ; la pression pourrait donc monter un peu, or je ne serais pas surpris que tes cartouches soient déjà un peu hautes en pression (le Vetterli, pour le canon je ne sais pas, mais les tenons de verrouillage ne sont pas énormes). Il faudrait alors réduire un peu la charge, et augmenter le bourrage, ce qui demande une petite ré-étude de la munition...

De plus, si dacron, semoule ou feutre paraissent compressibles sous la pression, la cire m'a semblé incompressible (aux pressions PN) ; elle va donc augmenter la densité de chargement >> réduire encore la poudre.
Par contre la cire m'a semblé très bénéfique pour l'étanchéité au cul de la balle, durant le vol libre mais même ensuite (aux essais en piscine je retrouve parfois la rondelle intacte ou juste brisée en 2 ou 3 morceaux, avec la trace très nette des rayures et les diamètres attendus).
Aux essais de balles "à compression" (sous-calibrées) en 12.7 suédois (PN), le calepin seul ne suffisait pas à assurer l'étanchéité et la balle présentait des traces de fusion (calepin "cramé"). La cire seule ne suffisait pas non plus ; il fallait calepin + rondelle de cire.
Quant à savoir si la cire doit être séparée par des rondelles, c'est assez variable :
P. Matthews assure qu'il n'y en a pas besoin entre rondelle et poudre, la cire pure ne contaminant pas la poudre. Mais sur la cartouche de Lebel Mle 1886, il y a un carton lustré entre cire et poudre (par contre, pas de carton entre cire et balle ; se peut-il qu'à ces pressions la cire soit volatilisée ?).
Il faut éviter que la cire ne reste collée à la balle (alors dans le doute, rondelle de carton glacé ou de papier éventuellement paraffiné).

C'est bien compliqué, d'essayer tout ça de façon rigoureuse...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Étanchéité et étuis

Message  Jean Louis le Mer 13 Avr 2016, 09:15

Le profil ou forme de l'etui est un paramètre à prendre en compte, la détention de gaz n'a pas de préférence, la répartition va être comme dans une boule de billard égale dans toutes les directions.
Le maximum de pression normalement est à l'inflamation.
Sauf que nos étuis sont avec le vice dans la peau de laiton.


L'ideal ( je suis heureux et malheureux pour vous car ) c'est la forme de l'etui droit, la base du 45/70 Government en est l'exemple parfait avec les déclinaisons comme le 45/90 légion dans nos splendides stands de tirs.
Celui se prête à une étanchéité proche de la perfection, qu'elle soit papier ou rondelle de cire.
J'utilise un empilement en fonction de mon volume utilisable dans l'etui de cartons type repose verre à eau dont une à sejourne un séjour fort long dans de l'huile de vaseline pure. 
Un étui type bouteille serra plus contraignant car bien souvent la base du plomb va être juste à la jonction ou l'etui prend sa forme de bouteille, mettre un spaces dans un tel volume n'est pas facile, pour la graisse il faut couler la graisse dans L'etui .


Je parle dans le rechargement cartouches a poudre Noire .


Jean louis

Jean Louis
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 752
Age : 64
Localisation : La plus belle ville du Gard
Date d'inscription : 25/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  Verchère le Jeu 14 Avr 2016, 05:02

Quand ils sont de forme bouteille, les calibres à poudre noire "sérieux" de la haute époque ont généralement un collet très long, suffisant pour contenir l'arrière de la balle et les diverses rondelles et bourres.
Même en 8 mm Lebel on pourrait imputer la relativement grande longueur du collet à la présence d'une rondelle de cire (par contre, pour le 30-06... je le vois mal avec une balle à compression et une bourre...).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3454
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

45/70 rolling block

Message  Phildefer le Lun 09 Mai 2016, 08:36

j'arrive un peu tard dans la discussion, mais je tire depuis des années en 45/70 rolling block pedersoli.
aprés divers essais en psf, j'ai choisi la Ao qui marche trés bien et qui peut donner une vitesse acceptable ;
ogives H&n en 458 / 350 grains, et selon mes essais ce qui marche le mieux c'est 0,95 grammes de Ao soit 14,5 grains ou 14,6 grains.
les bons jpurs a 100 comme a 200 m le tir est excellent;

la poudre noire aussi marche trés bien salut

Phildefer
Membre
Membre

Nombre de messages : 60
Age : 56
Date d'inscription : 04/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: rolling Block 45/70

Message  DM92 le Lun 09 Mai 2016, 09:20

Bonjour les amis,

La poudre A0 est TRES utilisée pour les armes anciennes à cartouches métalliques, mais c'est une poudre assez vive et au point de vue volumétrique, n'est ce pas un peu problématique, vis à vis du rapport vide / plein des douilles ???

Car il est connu qu'une cartouche dont le volume de vide dépasse le seuil des 50 %, peut provoquer des surpressions dangereuses !!

Mais il y a des "spécialistes" qui vont expliquer cet effet contradictoire du rechargement !!

Bonne journée

salut salut salut

DM92
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 488
Age : 60
Date d'inscription : 03/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum