Tout sur l'USM1 A1

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Capitaine ivan le Jeu 21 Oct 2010, 18:21

En fait, tu peux poser la même question pour tout ce qui se collectionne.
Pourquoi un timbre neuf et vierge de tout tampon de la Poste (ou un tampon appliqué lors de sa mise en service) et donc n'ayant jamais servi à transmettre un courrier, pourquoi donc aurait-il plus de valeur qu'un brave timbre, tout sali et couvert de tampons, ayant accompli son devoir de transmettre un courrier ?

Pourquoi une monnaie fleur de coin qui n'a jamais servi à aucune transaction aurait-elle plus de valeur qu'un vieux Liard de Louis XIV trouvé dans le jardin en jardinant et qui aura servi durant plus d'un siècle de monnaie d'échange ?

Pourquoi une USM1 ayant baroudé en France et ailleurs, ayant subit des réparations de fortune pour rester en état d'accomplir sa mission, pourquoi donc aurait-elle moins de valeur que celle flambant neuf qui aura raté pour d'obscure raison sa livraison sur un champs de bataille ?

Ma réponse est qu'il en va ainsi de toute collection, certains préférant des objets ayant du vécu et d'autres préférant avoir l'objet dans sa beauté originelle. Les deux options sont tout aussi respectables l'une que l'autre et dans le domaine des armes permettent de sauvegarder des objets témoins des combats et d'autres témoins du savoir faire de ceux qui les ont construites.

La quête du collectionneur de l'objet idéal est tellement belle tu ne trouves pas ?
Non moins belle est la quête de l'objet témoin de grand moments de l'histoire même s'il porte les traces de son vécu.
Par contre, ce qui me choque ce sont les marchands du temple, qui vont en toute connaissance de cause modifier une pièce commune pour la transformer en pièce rare pour tromper des passionnés, de là la nécessité d'établir des standards de la collection, on ne peut pas appeler ça de l'intégrisme non ?

Après, je suis d'accord avec toi, la valeur d'un objet c'est celle qu'on lui donne. Et pour revenir dans le sujet de départ, mon USM1 A1 dont tout le mécanisme est Underwood et pas Inland restera comme ça car je sais que cette arme a fait l'indo en l'état et peut être même la WW2 c'est ce qui à mes yeux lui donne toute sa valeur.

C'est un débat intéressant sur le fonds sur lequel on doit tous pouvoir tomber d'accord.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Jeu 21 Oct 2010, 19:29

Pas de doute,les américains faisaient(font) de sacrées armes!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Jeu 21 Oct 2010, 19:54

schtroumpf a écrit:après avoir parcouru le forum, je me pose une question.
une inland "d'origine" sortie d'une caisse et n'ayant jamais servi au combat a t'elle plus de raison d'exister qu'une arme réparée sur le champ de bataille par un armurier US qui se contrefichait de ce qu'allait penser un intégriste du tout d'origine? Dès que je peux, je ferais des photos d'armes récupérées par mon grand père en juillet 44 et qui selon les spécialistes n'ont jamais pu éxister.

Mon plus grand regret étant la "petite carabine américaine" qui avait un levier sur le côté.Même que ton oncle a troué le plafond du garage quand elle a tiré en rafale.Anachronisme d'une arme qui n'a servi qu'au vietnam.
Et les bretelles de Garand en toile? il les a achetées chez europsurplus?
A+

Bonsoir,
ma carabine ne sort pas d'une caisse(c'est les cartouches qui y étaient) et a servie,je sais que j'ai de la chance de l'avoir trouvée "intouchée" depuis 1943!!
Maintenant,j'ai un G98 de "grenier",sorti en dehors du circuit traditionnel et qui n'a pas sa culasse au N°,et alors! pour moi il me convient parfaitement!!
Laurent

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

USM1 d'origine

Message  Invité le Ven 22 Oct 2010, 08:52

salut à tous
Dans mon msg je ne visais absolument pas l'INLAND qui faisait l'objet des photos
Une USM1 qui tient du GRAAL que tout le monde aimerait trouver.
Je répondais à celui qui avait écrit qu'une "USM1-A1 c'est une INLAND et puis c'est tout"
Dans l'armée de l'Air où je sévis depuis quelques temps les TRANSAL étaient équipés d'une carabine de survie américaine à crosse repliable dont le tonnerre du boitier était parfois marqué Underwood, Rock ola et autre marques de machine à "découdre"
Certaines INLAND n'avaient jamais vu la lumière. Où sont elles maintenant?
TOUTES sont collectionnables et toutes aussi respectables même les A1 non "INLAND et puis c'est tout".
Alors quand c'est une INLAND...veinard!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Capitaine ivan le Ven 22 Oct 2010, 09:28

Tu as tout à fait raison dans ton argumentation. J'ai précisé dans le fil de ce sujet que le fabricant de crosses pliantes pour le compte d'Inland en avait fabriqué 300.000, donc beaucoup plus que le nombre d'Inland montées d'origine avec cette crosse. Il y a donc eu des remontages dans le corps de troupe de ces crosses sur d'autres boitiers comme les Underwood, Rock Ola et autres. Donc dans l'absolu effectivement seul Inland a monté d'origine cette crosse sur ses modèles, par contre dans la réalité des faits on peut trouver un peu de tout.

En fait c'est là que ça commence à devenir intéressant car Vivelacolo nous l'a bien dit, il a des mécaniques Inland qui sont montées sur des crosses classiques et qu'il peut très bien monter sur une crosse pliante actuellement équipée d'une mécanique Underwood et il aura ainsi "une bonne de chez bonne" ce qui sera totalement faux.

Et un autre aura une Underwood dont le possesseur en 1944 aura préféré avoir une crosse pliante qu'il aura changée lui même ou fait changer par l'armurier régimentaire.
Celle là sera "une vrai bonne de chez bonne" et pourtant non reconnue comme telle par les standards officiels. je ne parle même pas du reconditionnement massif fait par les belges pour le compte des US en 1946/46.

Cela rend la quête de l'histoire de l'arme qu'on possède encore plus intéressante et puis le mystère a aussi du charme. Et les échanges n'en sont que plus intéressants.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Ven 22 Oct 2010, 10:36

schtroumpf a écrit:après avoir parcouru le forum, je me pose une question.
une inland "d'origine" sortie d'une caisse et n'ayant jamais servi au combat a t'elle plus de raison d'exister qu'une arme réparée sur le champ de bataille par un armurier US qui se contrefichait de ce qu'allait penser un intégriste du tout d'origine? Dès que je peux, je ferais des photos d'armes récupérées par mon grand père en juillet 44 et qui selon les spécialistes n'ont jamais pu éxister.

Ce que tu dis est vrai mais je dirais que le reste aussi, tout n'est pas aussi simple. Et comme je l'ai dis plus haut si il y a bien une arme qui a était conditionnée, reconditionné et magouillé c'est bien la baby. Donc a défaut, il faut se baser (pour celui qui le souhaite bien sur) sur la doc. Et crois moi en tant que collectionneur la doc c'est primordial, et bien plus que les histoires du papy du coin qui t'assure que telle arme il l'a récupéré en 44, alors qu'il s'agit d'une Mat 49!
Et des histoires ainsi si tu savais combien il y en a Twisted Evil
Et ne parlons même pas des margoulins qui pour vendre invente des histoires plus fumantes les une que les autres.

schtroumpf a écrit:Mon plus grand regret étant la "petite carabine américaine" qui avait un levier sur le côté.Même que ton oncle a troué le plafond du garage quand elle a tiré en rafale.Anachronisme d'une arme qui n'a servi qu'au vietnam.
Et les bretelles de Garand en toile? il les a achetées chez europsurplus?
A+

Si tu parles de la M2 il y a bien deux séries qui ont faite la fin de la seconde guerre. Celles avec le boitier M1 barré et remplacé par M2. Et les moins courantes celles avec le boitier marqué M2 et tout les marquages qui vont bien (inland, année 44 etc).
Pour ce qui est des bretelles toiles de garand c'est pareil, il y en a bien eu en 44 et 45 puisque si je ne dis pas de bêtises elle fut introduite fin 43.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

USM1-A1 d'origine?

Message  Invité le Ven 22 Oct 2010, 11:34

Pourtant dans certaines docs qui semblent être des bibles, on assure que les usm2 n'ont jamais été utilisées en France,que les culasses cylindriques usm1 sont "après guerre" et que les bretelles toiles sont d'époque corée...
L'USM1 dont j'ai hérité elle ne correspond pas à la bible mais je sais d'où elle vient et le reste m'importe peu puisque je la garde.
Chez moi, en Normandie tous les ans, en été, on trouve plein de "pièces de fouille" en nylon, des tenues d'époque Papy l'a ramassée et elle appartenait à BOB, même que c'est marqué dessus (BOB=Band of Brother) merci "Papy Castiau" et plein de vacanciers qui achètent la fabrication SPR(Save private Ryan)...
Je ne parle pas des casques para du GIGN allemand...on peut aller loin comme ça.
Que le calibre .30 les fasse tous c...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  feder504 le Sam 29 Jan 2011, 01:57

Bonsoir,

Il y a tellement de remontages de M1A1 qu'il est difficile de s'y retrouver.
La fausse M1A1 est la plaie des puristes depuis plus de 40 ans, et les bulletins du "Carbine Club" pullulent de "fake alerts" depuis sa création (1976). De nos jours, on estime qu'une A1 sur 1000 est bonne !

Neanmoins, l'évolution de l'arme est connue, et si l'on est documenté, il n'est pas trop difficile de s'y retrouver.

Je vais rajouter quelques remarques au post de Captain Ivan, pour compléter les renseignements qu'il a déjà fournis le 26 septembre dernier.
J'ai lu le post en prenant quelques notes, et je les livre dans l'ordre :

1) Les crosses :
Les crosses "en surnombre" ont servi aux réparations et à la conversion, après la guerre, de M1 en M1A1, au gré des besoins. Ce sont toutes des crosses du 2ème type, "low wood". Une grande partie d'entre elles ont été produites peu de temps après la fin du conflit (pour les Américains, la guerre s'est terminée le 15 août 1945, et pas le 8 mai...). En plus du noyer, on a utilisé du cerisier (cherry) et du bouleau (birch). L'arsenal de Rock Island a monté pas mal de ces crosses, les parties bois étant fournies en général par Overton (d'où le marquage "OI" (Overton/Inland).
A l'arrière des bois de la première série, figure un cercle de 1/2" de diamètre, avec un "P". Ce marquage disparaîtra vers la fin 43.

1) Les n° de série (Inland, seul producteur) :
Il n'y a pas de numérotation particulière, les A1 étaient assemblées en piochant dans les "ferrailles" présentes à ce moment-là sur les racks (il n'y a pas de "chaîne" de fabrication, ce sont des postes).

Remarque : la production "à l'américaine" est très différente du système français. Des industriels doivent fournir un outil performant pour gagner la guerre, ils sont payés pour ça et seul le résultat compte.
La pièce la plus complexe à faire est la boîte de culasse, et elle seule est numérotée, le reste, c'est de la pièce et c'est produit en surnombre, souvent par des sous-traitants, dans le cadre d'un vaste programme.
La date sur le canon est celle de la fabrication de celui-ci, et non de l'arme. Le décalage peut parfois être de plusieurs mois. Dans nos listings, par exemple, pour les canons datés 1-43, nous avons le plus bas n° à 129121 (boitier de nov.42) et le plus haut à 497376 (boitier de juin 43) !

3) Culasse cylindrique :
Elles ont commencé à être montées en mars 44, sur toutes les carabines, sans priorité pour la A1.
Durant la période de transition, les culasses "plates" ont été montées en même temps, jusqu'à épuisement du stock.
Remarque : si la raison du changement de design d'une pièce n'est pas la sécurité, le nouveau type est monté en mixage avec l'ancien jusqu'à la fin du stock de ce dernier. Rien ne se perd, chez l'Oncle Sam...

4) La hausse :
La hausse "équerre" a continué à être montée jusqu'à la fin de la guerre en Europe, car il y avait du stock, conjointement avec la hausse réglable, qui a fait son apparition en avril/mai 44 (dans le "block" des 5 000 000), d'abord sous sa forme usinée, puis, peu après, sous sa forme emboutie. En mai 45, 1/3 seulement des USM1 et A1 étaient équipées de la hausse réglable.

5) Le verrou de chargeur : pas de verrou 3 ergots sur les M1A1 d'origine.

6) Le tenon de baïonnette : commence à être présent sur les M1 vers le n° 6 000 000, pas avant, et n'a pas, à ma connaissance, été utilisé en Europe, contrairement à la baïonnette M4, qui commençait alors à remplacer le poignard M3. Aucune M1A1 n'est sortie d'usine avec un tenon de baïonnette.

7) La sûreté rotative : entrée en service début 45, non utilisée sur les M1A1.

8 ) High wood, low wood :
Toutes les M1A1 de la première série ont des bois high wood, avec poignées pistolet "droites", plus massives que les tardives, et marquées au bas "OI", avec petit logo de l'Ordnance.
Les premières A1 de la 2ème série ont été montées avec le reliquat de crosses high wood, puis avec la nouvelle fabrication low wood, vers juillet 44 (alors que les M1 normales ont commencé à recevoir des low wood dès la fin 43).
Il en a été de même pour les poignées : ont peut trouver des bois high wood avec le premier type, décrit plus haut, et avec le nouveau type, plus tardif et dit "concave", car il est plus galbé que l'autre sur la face avant.

Remarque : une des photos présentées montre un logo de l'Ordnance placé sur le côté droit d'une poignée pistolet : ce logo ne se trouve que sur les crosses montées en remplacement après la guerre (les poignées pistolet marquées "RI 3" en bas viennent de l'arsenal de Rock Island).

9) Les garde-mains :
Toute la première série de M1A1 est équipée de garde-mains à 2 rivets. Dans ce type, il y a 2 variantes principales :
- type 1 : rainure profonde (deep sighting groove), jusqu'en juillet 43 environ (marquage OI).
- type 2 : rainure peu profonde (shallow sighting groove), de juillet 43 à la fin (marquage OI ou HI). Ce type 2 sera monté sur les premières M1A1 de la seconde série, jusqu'en juin44 environ.
Cette dernière série recevra ensuite les garde-mains à 4 rivets, marqués OI ou HI.

10) Les rivets de la plaque de cuir :
Ils sont en laiton sur les crosses de la première série et sur celles du début de la 2ème, puis sont fabriqués en acier, parkérisé, en gardant les mêmes dimensions. Les têtes de rivets ont un diamètre de .360", et les bords, côté droit, sont "roulés" autour du trou borgne. Tout ce qui n'a pas cette forme est un reconditionnement ou un bricolage.
Les têtes sont plates et doivent être au même niveau que le cuir (flush)
On peut trouver des têtes de rivets marquées "7/4" : ce sont des rivets de plaquettes de freins parfois utilisés en remplacement après la guerre.

Voilà, c'est à peu près tout ce que j'ai trouvé à dire en complément...
Si un détail vous préoccupe, n'hésitez pas à demander, j'ai la doc "qui va bien" Wink

A+



feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Pocomas le Sam 29 Jan 2011, 12:11

Un très grand pour ce message . :kodamaître:

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14398
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  feder504 le Sam 29 Jan 2011, 16:57

Bonjour,

Une petite photo de Marc Flament, extraite du livre-album "Aucune bête au monde", du regretté Bigeard :



Belle vue d'une M1A1 à la sauce française : plaque de cuir changée, rivets de métal blanc plus larges du côté du sertissage, tenon de baïonnette.
Par contre, la poignée pistolet est du premier type, reconnaissable à son allure plus massive et "carrée", et à sa partie avant "droite".

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Capitaine ivan le Dim 30 Jan 2011, 12:13

Quel plaisir de t'accueillir sur le forum Feder. Tes connaissances sur l'USM1 vont ravir les membres de ce forum et les passionnés d'USM1 dont je suis.
De beaux échanges en perspective.
A+

Capitaine ivan
Administrateur

Nombre de messages : 3771
Age : 61
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 28/12/2008

http://www.tircollection.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Mer 23 Fév 2011, 11:46

quelle reportage magnifique de belle pièces !!!! un de mes joujou préféré Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

recherche usm1 version militaire

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 17:35

bonjour à tous ,

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx (édité par la modération)

à bientot

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  DENAMUR le Dim 10 Juil 2011, 19:00

La bonne doc, clef de voute d'une identification sérieuse, pour ma part j'utilise le livre de J.C. Harrison " The M1 Carbine III ".

DENAMUR
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1688
Age : 62
Date d'inscription : 25/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Pocomas le Dim 10 Juil 2011, 19:15

A thierry84120, sur notre forum il est d'usage de se présenter avant de poster des messages.
Et de participer un temps soit peu avant de faire une demande.

http://www.tircollection.com/f3-la-case-presentation

Je me vois obligé de modifier provisoirement ce message en attendant.

Bien cordialement

Pocomas
Administrateur

Nombre de messages : 14398
Age : 61
Date d'inscription : 28/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

rep;

Message  joselito le Dim 10 Juil 2011, 19:23

mais ou et donc or ni car puis néamoins cependant toutefois...oh zut ...''conjonction de coordination''...non, je voulais parler de courtoisie ..bref affraid scratch toujours est il ç est super de developper un tel sujet...
Capitaine et j'ajoute tout discretement...qui n'aimerait pas avoir en sa possession ce petit bijoux riding

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 21:06

mais ou est donc mon ricard
he ho joselito on est pas sur annif ici !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  joselito le Dim 10 Juil 2011, 21:16

manitou a écrit:mais ou est donc mon ricard
he ho joselito on est pas sur annif ici !!!

tu as raison Manitou mais ce manque de courtoisie m'ai fait réagir en humour...mais je pense que cette réplique aurait bien eu sa place sur annif..alors à trés bientôt pour l'annif..

joselito
Modérateur

Nombre de messages : 9480
Age : 57
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Invité le Dim 10 Juil 2011, 21:26


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Grizzly le Lun 11 Juil 2011, 18:38

Petite info complémentaire:
La fabrication fut confiée à Inland qui sous-traita la fabrication des fûts raccourcis à la firme S.E Overton Co de South Haven Michigan et celle des crosses à Royal typewriter CO de hartford Connecticut.
Les armes de la première série environ 71000 exemplaires produits de novembre 42 à octobre 43.
Présentent les caractéristiques suivantes : bois high wood, grenadière étroite, culasse plate, rivets bronze et hausse en L
Le marquage P disparaîtra fin 43
La seconde série environ 69000 exemplaires produits de mai à décembre 44 sont plus diversifiées et incluent les modifications successives apportées à l’arme de base. Tout en utilisant également le surplus des éléments de crosse produit pour la première série encore en stock. Elles sont généralement dotées d’une hausse réglable, d’une culasse cylindrique et d’une grenadière large, on peut les trouver montés sur des crosses du 1° type ou sur les bois low wood garde main à quatre rivets en acier poignée-pistolet plus galbée.
Extrait du hors série la gazette des armes n° 14

Grizzly
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 435
Age : 55
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  waldy45 le Mar 08 Nov 2011, 19:21

Bsr

Pour revenir sur un post vraiment tres interessant, rempli d infos et de details, je cite Feder:

9) Les garde-mains :
Toute la première série de M1A1 est équipée de garde-mains à 2 rivets. Dans ce type, il y a 2 variantes principales :
- type 1 : rainure profonde (deep sighting groove), jusqu'en juillet 43 environ (marquage OI).

Voila un truc sur lequel je n ai jamais vu personne s attarder: les garde mains bi rivets a rainure profonde...: rare la rainure profonde :!:

Alors la question:
Sait on, je parle d une vraie de vraie non reconditionnee, jusqu a quel numero de serie maxi (j ai bien note qu il ne peut etre qu a 6 chiffres max) on trouve ces garde mains a rainure profonde ?

Ca ne pourrait pas etre un indice d identification Question

waldy45
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 860
Age : 55
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  feder504 le Mar 08 Nov 2011, 23:15

Ah ! la profondeur de la rainure ..... ça laisse toujours rêveur ... Very Happy

On a jugé qu'elle fragilisait les garde-mains et on l'a diminuée...
Les premiers "shallow" sont apparus en juillet 1943.
On ne peut pas estimer le n° de série comme on le ferait pour une autre arme, vu le mode particulier de production de la M1.
Il faut savoir (je pense l'avoir dit, peut-être dans un autre post) que les pièces de stock sont utilisées jusqu'à extinction de celui-ci, sauf dans le cas où le changement de type a été motivé pour des raisons de sécurité ou de mauvais fonctionnement. Au fil des améliorations, la période de l'utilisation de la fin du stock des anciennes pièces "chevauche" celle de l'introduction des nouvelles, parfois sur plusieurs mois.
On peut donc avoir un garde-main "deep" sur une M1 d'août/septembre 43 et un "shallow" sur une de juillet ...

A+

feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4051
Age : 68
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  waldy45 le Mer 09 Nov 2011, 07:21

OK Feder pour tes infos tjrs argumentees et documentees, merci :!:
Apres avoir recupere une epave de M1A1 dans mon village voila de nombreuses annees, je cherchais a en savoir un peu +...l enquete restera au point mort: la ferraille est trop abimee, tout marquage illisible, le canon a ete coupe, il reste le bois en etat correct (garde main a rainure profonde Very Happy ) et la ferraille de crosse pliable en etat moyen, j ai juste retrouve sa date de parachutage grace aux derniers survivants, c est tout Sad


waldy45
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 860
Age : 55
Date d'inscription : 11/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  ithaca le Mer 09 Nov 2011, 08:17

Arretez moi de suite si je dis des sonneries....mais quand vous dites "rainures" profondes, vous parlez de l'evidement de la partie sup du GM pour le passage du champ de vision de ligne de mire??? Correct??? Suspect

ithaca
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1096
Age : 49
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur l'USM1 A1

Message  Leboulanger le Mer 09 Nov 2011, 09:02

Oh ... il y a plus "profond" que cette rainure mon bon Ithaca ... Sad

Leboulanger
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4055
Age : 47
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 22/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum