Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mar 18 Juin 2019, 15:51

Πόλη Ωραία! Magnifique!
Oui je crois que je vais m'éloigner de peur de ramasser un coup !
Une belle arme de fait et je cherchais des modèles plus récents! 
Je crois qu'il ressemble à deux fusils que j'ai hérité de mon arrière grand-père qui étaient armurier à Lège
Je les ai déjà légué à mon fils, je vais donc lui demander de me les rapporter pour faire des photos!

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mar 18 Juin 2019, 18:24

Super!
Une fois que tu auras les photos, il y a une rubrique identification dans laquelle tu pourras présenter tes armes, je pense que nous nous ferons tous un plaisir de les identifier.
Pense à faire des photos générales, mais aussi de détail, avec les marquages, poinçons, etc.

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Lurtz le Mar 18 Juin 2019, 20:22

Pour l'intérieur de ton canon, si il est vraiment plein de rouille, la possibilité de l’électrolyse est a explorer.

J'ai procédé de cette façon sur un 1822 tbis qui avait un canon tellement rouillé qu'il était complétement obstrué par cette dernière.

J'ai cassé la rouille avec une baguette du mieux que je pouvais en essayant d'aller le plus loin possible.

J'ai commencé l’électrolyse en me branchant sur le canon et en utilisant la partie transparente du boitier de néon de mon sous sol, une grande partie de la rouille est partie.

Pour terminer l'intérieur du canon comme il faut, j'ai fait une électrode dans une baguette de la longueur du canon, pour pas quelle face court-circuit j'ai mis des rondelles de plastique a trois endroit et je me suis branché dessus.

D'un canon que je pensais foutu tellement la rouille était importante, je me suis retrouvé avec un très beau canon assez peu piqué avec des rayures tout a fait honorables, et il tient la C50 a 75 mètres avec une simple balle ronde calepinée et 4grammes de pnf2
Lurtz
Lurtz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 390
Age : 42
Localisation : Duché de Savoie
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  EKAERGOS le Mar 18 Juin 2019, 20:55

Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113
Bonsoir
Juste histoire de "faire avancer le schmilblik" il est bon de rappeler quelques éléments historiques ,pas toujours  bien connus.
Entre 1866; ou a lieu une grande révolte contre les ottomans; et 1913  ou elle est officiellement rattachée au Royaume de Grèce la Crète a vécu une période troublée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Cr%C3%A8te

Qu'un fusil français  des années 1860 parte de St Pétersbourg à destination de la Crète n'a rien pour me choquer .
Que le nom propre grec soit celui d'un généreux donateur d'origine grecque résidant dans l'Empire des Tsars ou celui d'un revendeur local ,les deux se faisant à peu de frais  un peu de publicité,semble tout à fait possible .

Ne pas oublier non plus que les tsars ;au delà de la  simple défense de leurs frères orthodoxes; ont trés tôt marqués leur intérêt pour la Méditerranée Orientale ,et la fourniture d'armes aux farouches crétois n'était pas pour les géner... surtout si celles ci ne provenait pas de leurs arsenaux  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 335982

Après; celà peut être simplement une opération purement commerciale ou des fusils de modèles dépassés achetés à vil prix sont exportés vers un "marché" ou les acheteurs utilisent encore des fusils n'ayant besoin  que "..de la poudre et des balles" (..et de quelques amorces!)
Après tout les "farouches crètois" (bis) affrontèrent bien les parachutistes allemands* en 1941 avec de vénérables Gras 1874 ;donc ,ces "fusils à piston" 1857  ont pu servir là-bas bien au-delà de l'age de la retraite
salut
 Ceux ci horrifiés par un tel affront à la"Kulture" se vengèrent courageusement en exterminant de sang-froid la population civile désarmée de  plusieurs villages
EKAERGOS
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1796
Age : 60
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mar 18 Juin 2019, 21:26

Lurtz a écrit:Pour l'intérieur de ton canon, si il est vraiment plein de rouille, la possibilité de l’électrolyse est a explorer.

J'ai procédé de cette façon sur un 1822 tbis qui avait un canon tellement rouillé qu'il était complétement obstrué par cette dernière.

J'ai cassé la rouille avec une baguette du mieux que je pouvais en essayant d'aller le plus loin possible.

J'ai commencé l’électrolyse en me branchant sur le canon et en utilisant la partie transparente du boitier de néon de mon sous sol, une grande partie de la rouille est partie.

Pour terminer l'intérieur du canon comme il faut, j'ai fait une électrode dans une baguette de la longueur du canon, pour pas quelle face court-circuit j'ai mis des rondelles de plastique a trois endroit et je me suis branché dessus.

D'un canon que je pensais foutu tellement la rouille était importante, je me suis retrouvé avec un très beau canon assez peu piqué avec des rayures tout a fait honorables, et il tient la C50 a 75 mètres avec une simple balle ronde calepinée et 4grammes de pnf2
Bonsoir Lurtz,  salut 

Bon, le canon n'est pas vraiment "plein de rouille" (enfin, beaucoup moins qu'il y a quelques jours), mais il présente une rouille de surface assez importante qui devrait partir avec un traitement doux, parfois ce qui semble catastrophique ne l'est pas tant que cela et la rouille de surface protège le métal, sans piqûres profondes.

Merci pour ton conseil, mais franchement il faut éviter l'électrolyse sur les pièces de contrainte, dont le canon et les ressorts.
En procédant par électrolyse, il se forme des bulles de gaz dans le métal et cela le fragilise, sauf à le dégazer en le passant pendant plusieurs heures dans un four à au moins 200° ; sinon il y a un risque réel d'éclatement ou de casse.
Avec des charges modérées cela peut passer au tir, mais le risque demeure. (plusieurs articles sont disponibles sur ce sujet sur différents sites, peut-être même sur le forum (?)).

En ce qui me concerne, je procède par bains chimiques après un premier nettoyage au dégrippant et à la paille de fer, pour enlever la crasse et la rouille de surface, le tout suivi d'un passage au dégraissant.
Ensuite, bain de dégrippant ou de pétrole, puis passage à la laine d'acier et à l'écouvillon cuivre pour l'intérieur du canon ; pour les canons dont je ne dispose pas de l'écouvillon cuivre, j'en prend un de diamètre inférieur sur lequel j'enroule de la laine d'acier (triple zéro, qualité "finition ébénisterie" comme pour le reste).
Si cela ne suffit pas, je procède avec un bain d'acide oxalique (solution à saturation) pendant quelques minutes, puis passage comme supra, paille de fer et écouvillon. L'acide oxalique permet d'enlever les plus grosses traces et d'éliminer certaines taches, pour l'extérieur on peu aussi procéder avec un tampon de paille de fer trempé dans cet acide, et frotter doucement, et renouveler l'opération autant que nécessaire...
Si je ne suis toujours pas satisfait du résultat, je peaufine à l'aide d'un bain d'acide borique à saturation, là on peut laisser tremper pendant trois ou quatre jours (certains vont au-delà, mais pas moi) et ensuite on frotte comme évoqué avant.
Entre chaque phase, je neutralise l'acide à l'aide d'eau bouillante additionnée de savon liquide (base) et je sèche.
Après, je poursuis ou pas ; quand j'ai obtenu le résultat désiré, après le dernier séchage, je passe une couche d'huile de vaseline.
Ensuite, je vérifie l'arme de temps en temps, mais en général avec cette méthode de traitement, je suis tranquille pour assez longtemps ; il y a certaines pièces que j'ai traité ainsi il y a une dizaine d'années et qui n'ont pas bougées.
L'avantage de l'huile de vaseline, c'est que tu peux la mettre autant sur le métal que sur le bois, elle ne le tache pas et le nourrit.
Pour procéder, j'utilise un chiffon que j'imbibe régulièrement d'huile et que je passe sur les pièces ; pour les endroits intérieurs et difficiles d'accès (angles de ressorts, filetages, etc.) j'utilise un pinceau et je laisse pénétrer l'huile avant d'essuyer l'excédant.

Bon, c'est vrai que ma méthode est plus longue que l'électrolyse, j'y passe parfois plusieurs mois (mon record : un an pour un canon), mais le résultat est bon et fiable, sans fragilisation de la pièce.

Le pire?
C'est que je ne tire pas avec mes armes anciennes...
Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 942193

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Lurtz le Mar 18 Juin 2019, 21:47

Merci pour tes conseils concernant l’électrolyse, je le savais pour les ressorts mais pas pour le canon, peut être ai je eu de la chance, mais aucun éclatement sur mon 1822 et 1861.
Pour certaine petites pièces genre platines, embouchoirs, je les trempes dans un bain de lessive de soude+potasse dans des concentration assez fortes, chauffé a 65°c, c'est très efficace, cela dissous entièrement la rouille sans apporter d’altération au métal.
Lurtz
Lurtz
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 390
Age : 42
Localisation : Duché de Savoie
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mar 18 Juin 2019, 22:20

EKAERGOS a écrit:Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113
Bonsoir
Juste histoire de "faire avancer le schmilblik" il est bon de rappeler quelques éléments historiques ,pas toujours  bien connus.
Entre 1866; ou a lieu une grande révolte contre les ottomans; et 1913  ou elle est officiellement rattachée au Royaume de Grèce la Crète a vécu une période troublée.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Cr%C3%A8te

Qu'un fusil français  des années 1860 parte de St Pétersbourg à destination de la Crète n'a rien pour me choquer .
Que le nom propre grec soit celui d'un généreux donateur d'origine grecque résidant dans l'Empire des Tsars ou celui d'un revendeur local ,les deux se faisant à peu de frais  un peu de publicité,semble tout à fait possible .

Ne pas oublier non plus que les tsars ;au delà de la  simple défense de leurs frères orthodoxes; ont trés tôt marqués leur intérêt pour la Méditerranée Orientale ,et la fourniture d'armes aux farouches crétois n'était pas pour les géner... surtout si celles ci ne provenait pas de leurs arsenaux  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 335982

Après; celà peut être simplement une opération purement commerciale ou des fusils de modèles dépassés achetés à vil prix sont exportés vers un "marché" ou les acheteurs utilisent encore des fusils n'ayant besoin  que "..de la poudre et des balles" (..et de quelques amorces!)
Après tout les "farouches crètois" (bis) affrontèrent bien les parachutistes allemands* en 1941 avec de vénérables Gras 1874 ;donc ,ces "fusils à piston" 1857  ont pu servir là-bas bien au-delà de l'age de la retraite
salut
 Ceux ci horrifiés par un tel affront à la"Kulture" se vengèrent courageusement en exterminant de sang-froid la population civile désarmée de  plusieurs villages

Bonsoir EKAERGOS,  salut

Effectivement ton analyse est intéressante.

Pour ce qui concerne mon arme, produite en 1862, le délai est assez court puisque Dimitrios Venardakis est décédé en 1870 ; l'arme était alors dépassée par les nouveaux systèmes à culasse rectiligne, mais depuis peu de temps.
Tout allait tellement vite à l'époque, mais on gardait beaucoup en stock pour ne pas gaspiller et des fois que...

Je pense à une expédition commerciale, mais plutôt à titre privé, de la Crète vers la Russie ou dans l'autre sens.
Les deux hypothèses se tiennent.
Venardakis ayant été officier dans l'armée russe pouvait avoir un certain goût pour les armes et s'être fait expédier une arme déclassée mais ayant été réglementaire en Grèce peu de temps avant (contrat de 1861 entre la France et la Grèce) ; ou bien, en tant que mécène (officiellement reconnu comme tel), il aurait pu expédier cette arme depuis la Russie vers la Grèce à des fins culturelles.
J'avoue que la première hypothèse me semble plus logique puisque nos manufactures ont bien livré des fusils 1857 à la Grèce ; pour ce qui est de la seconde, je me demande comment l'arme serait arrivée en Russie (?). Il aurait fallu qu'elle ait été prise au combat, ce qui n'est pas impossible, mais elle ne serait pas alors arrivée chez un négociant privé.

Pourquoi je pense à une expédition commerciale à titre privé?
D'une part parce que, à ma connaissance, c'est le seul fusil recensé avec ce tampon (un lot important et officiel aurait peut-être laissé plus de traces), et d'autre part parce que le tampon en lui-même fait plus penser à une volonté de "traçabilité" qu'à un tampon de commande officielle ou réglementaire.
Après, je peux me tromper...

En tout cas, il faut remercier M. VENARDAKIS, grâce à qui nous avons une discussion passionnante, mais qui surtout, a permis sans le savoir ni le prévoir, de sauver un fusil 1857 pendant que tous les autres se voyaient chez nous, mutilés transformés à tabatière.
Sans penser que ce soit le seul, je n'ai pas l'impression qu'il en reste beaucoup...

Ceci dit, cela peut aussi conduire à une autre réflexion... que sont devenus les fusils du modèle 1857 livrés à la Grèce?
On sait que la manufacture de Tulle en a produit 1000 suite à un contrat de 1861, on peut supposer que celle de Châtellerault en a produit aussi (dont pourrait provenir celui-ci), mais les fusils à percussion n'allaient pas tarder à être supplantés par ceux à chargement pas la culasse et donc déclassés par toutes les armées des pays "modernes" dont la Grèce me semble faire partie à l'époque, d'autant qu'elle s'opposait à la Turquie et avait en cela le soutien de certains pays occidentaux dont la France.
Bref, que sont-ils devenus, nos fusils 1857 livrés à nos amis Grecs?
Bon, après, je ne suis pas pressé qu'un stock entier refasse surface, je préfère que le mien reste un modèle rare...  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 942193

En tout cas, quel parcours pour cette arme, et je ne parle même pas des circonstances de son retour en France et dont nous ne sauront sans doute jamais rien...
Cela me fait penser à mon fusil 1885 dans une certaine mesure (sauf que dans son cas, le parcours est connu), c'est tout simplement fabuleux d'imaginer ces voyages à travers le temps et l'espace, que d'aventures!
Surtout quand au final, ils rentrent "chez eux" dans un état plus que correct, pour prendre une retraite bien méritée.  Very Happy 

Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mar 18 Juin 2019, 22:38

Lurtz a écrit:Merci pour tes conseils concernant l’électrolyse, je le savais pour les ressorts mais pas pour le canon, peut être ai je eu de la chance, mais aucun éclatement sur mon 1822 et 1861.
Pour certaine petites pièces genre platines, embouchoirs, je les trempes dans un bain de lessive de soude+potasse dans des concentration assez fortes, chauffé a 65°c, c'est très efficace, cela dissous entièrement la rouille sans apporter d’altération au métal.

Bonsoir Lurtz,  salut
En général, ce qui est vrai pour les petites pièces l'est également pour les pièces plus grosses, donc il faut se méfier.
Après, il est possible qu'en utilisant des charges modérées, tu puisses rester dans une zone de sécurité pour éviter l'éclatement au tir, mais là je ne puis être affirmatif car je n'ai pas les compétences nécessaires.
J'ai oublié de mentionner qu'en général je complète les opérations de trempage et de frottage à la paille de fer, par l'utilisation de brosses métalliques à la Dremel, mais seulement par des brosses "douces" du style achetées en Chine ; Aliexpress est mon ami...
Elles ne sont pas de mauvaise qualité car elles durent longtemps, elle sont simplement douces et n'enlèvent que la saleté qui se décolle, sans rayer le métal, si on les passe sans appuyer. Et pas chères en plus...

Ceci dit, je ne connais pas ta recette, peux-tu nous donner plus de détails sur les dosages et le moyen que tu emploies pour contrôler le degré de chauffe?
Après tout, si je peux gagner un peu de temps, c'est bon à prendre car comme tu l'as deviné, ma recette est assez longue à mettre en oeuvre.
Et puis, c'est en partageant nos expériences que nous progressons...
Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Verchère le Mer 19 Juin 2019, 02:37

Depuis que je limite le courant d'électrolyse au minimum, c'est à dire un dégagement de bulles imperceptible voire invisible, j'ai constaté que sur des pièces de fouille les ressorts délibérément sacrifiés avaient supporté l'opération. Alors j'ai étendu la technique aux ressorts encore utilisables mais trop rouillés pour se contenter d'un grattage ; avec des résultats satisfaisants.
Pour un petit ressort le courant est très faible, de l'ordre de 20 à 50 mA ; du moment qu'un multimètre indique le passage d'un courant il y a action d'électrolyse, même si ça ne se voit pas. Et quand après on gratte on voit bien que ce qui résistait se décroche.
Ensuite, il y a une question de délai : après électrolyse je manipule les ressorts comme si c'étaient des pièces trempées pas encore revenues, et j'attends plusieurs semaines avant de les tester. Et pour un canon, il ne me viendrait pas à l'idée de tirer avant 1 ou 2 ans de dégazage, au chaud derrière le fourneau (j'espère juste que l'huile n'empêche pas l'hydrogène de s'échapper, parce-que chez moi faut tout huiler systématiquement)...

Il m'arrive aussi de le pas vouloir exagérer sur l'électrolyse, et de finir à l'acide oxalique (relativement dilué - décoction de rhubarbe - alors ça peut tremper 1 ou 2 jours).

Il est vraisemblable que l'effet d'atomes d'hydrogène diffus dans le métal (sûrement pas des vraies bulles) soit plus sensible avec des aciers très carburés comme les ressorts. Les canons sont moins riches en carbone (quoique pour l'époque 1850 on sait pas trop ; d'ailleurs ils ne savaient sans doute pas analyser correctement l'acier, car les chiffres d'époque paraissent souvent aberrants).**

** Il faisaient souvent l'analyse à l'oeil, en fonction de l'aspect de la cassure, en méconnaissant certains effets des opérations de recuit, trempe et revenu... Faut attendre les années 1900 pour que les alliages fer-carbone soient réellement bien connus ; avant ils étaient déjà bien maîtrisés, mais à moitié au pif !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8368
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mer 19 Juin 2019, 13:15

Décidément , c'est vexant de ne pas pouvoir poster ce que je dois sur les forum d'armes! Voilà un autre forum que je voulais contacter mais mon compte est en attente!
En fait je cherche un livre grec qui peut nous donner des infos sur ton 1857!
Le site est: forums.gunboards  et après com
Le membre: 
 billaire1
Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 User-offline

Le post: My Greek rifle collection    (pas mal mais malheureusement pas de 1857)

Il faudrait lui demander s'il n'a pas une copie du bouquin ou des photos  des pages qui parleraient du 1857 (comme il l'a fait pour les fusils grecs qu'ils possèdent.
Voici un message que j'avais préparé:

"To help a friend looking for information on the French rifle 1857 but coming from Greece, I saw on photos that you have the Greek book: ΤΑ ΟΠΛΑ ΤΩΝ ΕΛΛΗΝΩΝ - 1992 from ΣΑΖΑΝΙΔΗΣ ΧΡΗΣΤΟΣ !
Believe you would be possible to have a pdf copy or photos of the pages about this 1957 rifle
A big thank you in advance"

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mer 19 Juin 2019, 19:46

Bonsoir à tous,  salut

Merci Verchère pour tes précisions sur l'électrolyse.
Bon, en ce qui me concerne, je n'en connais pas assez pour tester cela et prendre le risque même infime, d'une casse.
Et puis, mes méthodes donnent des résultats dont je suis satisfait et, même si elles me prennent plus de temps, je vais m'en contenter.
Elles ont aussi l'avantage de ne pas mettre le métal à nu et de conserver une certaine patine que je trouve sympathique, le but du jeu étant d'éliminer ce qui peut nuire dans le temps.
L'acide oxalique donne de bons résultats assez rapidement, l'acide borique fait le reste.

J'ai entièrement démonté le 1857, il n'y a pas tant de travail que ça au final.
Quelques passages d'écouvillon et de dégrippant dans le canon ont déjà donné un résultat qui me semble prometteur, il ne semble pas y avoir de grosses atteintes profondes.

Merci André pour tes recherches, et notamment ce que tu as mentionné sur ton forum, c'est passionnant et surtout il ne faut pas hésiter à le partager ici, en tant que découvreur il t'en revient l'honneur ; c'est déjà un début d'explication sur le retour en France de ce fusil.
Le forum gunboard est passionnant et effectivement c'est une mine d'information ; j'y ai déjà pompé certaines informations, je vais voir si je peux y faire un tour.

Encore merci à vous deux.  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 3361380237

Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mer 19 Juin 2019, 20:21

Merci Bill,

Mais je ne peux pas encore poster de lien donc tu peux faire une copie en mon nom! En tout cas cela m'a passionné et je découvre que tu tiens dans les mains un 1857 qui a peut-être fait partie de la "Μπροίκα" ( la dot ) de la Baronne de Talleyrand-Périgord, Véra de Bénardaky ...chancard!
Pour la suite, il faudrait ce fameux livre grec sur les armes de 1800 à 1992...

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mer 19 Juin 2019, 20:31

Finalement je me décide voici donc ce que j'ai posté sur Info Grèce (j'ai désactivé les liens puisque je ne peux pas! ):

La piste St Petersbourg se précise...

Voici un extrait d'un journal grec ; "η καθημερινη εφημεριδα " du 15.04.2016 relatant un autre du 6.4.2016 l'auteur (Αντωνης Ν. Βενετης - Μοναστηράκι Δωρίδος) parle à la fin de "Κάτι που είναι μάλλον άγνωστο στην Ελλάδα είναι ότι ο πρέσβης της Γαλλίας στην Πετρούπολη Κ. Ταλλεϋράνδος-Περιγκόρ, προφανώς κάποιος απόγονός του, παντρεύτηκε στην τσαρική Ρωσία τη «θυγατέρα του βαθύπλουτου ομογενούς κ. Βερναρδάκη» (εφημ. ΑΛΗΘΕΙΑ, 27-11-1865). Κατά την εφημερίδα ΕΚΛΕΚΤΙΚΗ της 7-7-1870: «Ο φιλογενής κ. Δημήτριος Βερναρδάκης Κρης, εν Ρωσία πλουτίσας και πολλά της Ελλάδος δωρησάμενος, απεβίωσε κηδευθείς την 21ην Ιουνίου"


Ce que j'essaie de traduire: " Ce qui est assez inconnu en Grèce, c'est que l'ambassadeur de France  à Saint Petersbourg  M. Talleyrandos-Perregor, apparemment un de ces descendants (l'article parle de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord ), a épousé dans la Russie tsariste la" fille du milliardaire de même origine M. Vernardakis "( journal   ΑΛΗΘΕΙΑ , 27-11- 1865). Selon le journal  ΕΚΛΕΚΤΙΚΗ  du 7-7-1870: "Le patriote M. Dimitrios Vernardakis Kris, qui s’est enrichi en Russie et donateur de beaucoup pour la Grèce, est décédé (??pour mes amis grecs : tu seras enterré) le 21 juin.
 
Voici donc rassemblés en un seul article l’ensemble de l’inscription de ton fusil ! Alors il semble évident qu’il soit revenu en France via la famille Talleyrand-Périgord. Après des fouilles (car on s’y perd dans ces familles…) Cet ambassadeur est Charles de Talleyrand-Périgord il a de fait épousé Véra de Bénardaky la fille de notre homme  Δημήτριος Βερναρδάκης Κρης (1799-1870) Dimitrios Vernardakis le Crétois. Il n'a pas de page wiki en français par contre il l'a en grec celle déjà citée. Si la fin semble évidente on pourrait encore fouiller pour voir ce qu'a fait ton fusil: est-il allé à Saint Petersbourg, est-ce papa qui l'a donné à sa fille, pourquoi on l'appelle le Crétois alors que il serait originaire de Mystra en Laconie (Sud du Péloponnèse etc ... Je m'arrête là pour l'instant.

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mer 19 Juin 2019, 21:11

Αντρέας a écrit:Merci Bill,

Mais je ne peux pas encore poster de lien donc tu peux faire une copie en mon nom! En tout cas cela m'a passionné et je découvre que tu tiens dans les mains un 1857 qui a peut-être fait partie de la "Μπροίκα" ( la dot ) de la Baronne de Talleyrand-Périgord, Véra de Bénardaky ...chancard!
Pour la suite, il faudrait ce fameux livre grec sur les armes de 1800 à 1992...

C'est à toi André, qu'il revenait l'honneur de faire part de ta découverte ! 
Bon, on a déjà un milliardaire russe d'origine grecque, sa fille, un ambassadeur de France descendant de Talleyrand, ça commence à ressembler à un roman d'espionnage...  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 942193

Je l'aime de plus en plus ce fusil !

Oups, désolé, je n'y ai pas pensé avant... mais pour poster un lien c'est simple, je fais un simple copier-coller et j'insère le lien dans le texte de mon message, je ne passe pas par le bouton "insérer un lien".
En général ça marche et pour en être certain, utilise la fonction "prévisualiser" et teste le lien avant d'envoyer le message.

Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mer 19 Juin 2019, 21:16

Non il n'y a rien à faire! je suis nouveau membre donc je dois attendre 7 jours pour publier des liens ou des photos!
A propos, en attendant j'utilise chrome aussi et je ne vois aucune photo dans vos "post" ! Encore une intrigue!

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Mer 19 Juin 2019, 21:23

Αντρέας a écrit:Non il n'y a rien à faire! je suis nouveau membre donc je dois attendre 7 jours pour publier des liens ou des photos!
A propos, en attendant j'utilise chrome aussi et je ne vois aucune photo dans vos "post" ! Encore une intrigue!

Ah, ok... désolé.
Par contre pour ce qui est des photos, c'est moins normal car on y accède même sans être connecté.
C'est sans doute une question de configuration de ton navigateur ; regarde dans la liste des modérateurs et pose la question en message privé, ils sauront sans doute te venir en aide.

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Αντρέας le Mer 19 Juin 2019, 21:56

Bon je viens d'aller faire un grand tour sur les armes belges et je peux voir toutes les photos! Donc... mystère, de toutes façons, on verra bien quand tu posteras une autre photo! 
J"ai aussi récupéré mes deux fusils "à chien" (excusez-moi je suis néophyte). Il sont très loin de ressembler à ton 1857!  Par contre ils sont entièrement sculptés sur la crosse en bois et sur les parties métalliques . Il y a très peu de poinçons et indications même après les avoir démontés. Quand je pourrai (dans le sens avoir l'autorisation) j'ouvrirai un sujet pour eux.

Αντρέας
Membre
Membre

Nombre de messages : 9
Age : 61
Date d'inscription : 18/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Verchère le Jeu 20 Juin 2019, 04:07

Αντρέας a écrit:Non il n'y a rien à faire! je suis nouveau membre donc je dois attendre 7 jours pour publier des liens ou des photos!
J'oserais dévoiler une astuce immonde, permettant de court-circuiter les surveillances automatiques : dans le texte du lien copié-collé, saloper ce qui lui donne l'apparence caractéristique d'un lien.
Par exemple remplacer "http" par "Hache-tétet-pet" (ou autre fantaisie, y-a du choix). Celui qui voudra visionner ce lien le copie-collera dans la barre du navigateur, et corrigera ce qui est évident avant de valider.

Reste que les modos, en contrôle manuel, pourront intervenir.
Mais ici ils se montrent très raisonnables, et laissent passer quelques entorses du moment qu'elles sont constructives.
Et ici, question aspect constructif ça fait fort, très fort !

Je n'ose pas demander une recherche généalogique sur mon Rolling-Block Grec croisé Egyptien, car de la Grèce il n'a certainement vu que les poinçons, apposés aux USA avant d'embarquer vers la France...


L'affichage des photos, ça va ça vient...
Moi j'ai le navigateur Opéra, parce-que sur Windows XP y-a plus grand chose d'autre qui fonctionne, et souvent je n'ai pas les images, ou pas toutes, ou pas dans tous les messages, et parfois elles apparaissent quand je recharge la page...
Pas trop compris (ni trop cherché : l'age venant je deviens moins tolérant et j'aurais le coup de masse un peu trop facile) ; c'est peut-être quand le débit est faible, ou que le serveur tarde à répondre, le navigateur ferait alors l'impasse sur les images qui n'arrivent pas assez vite...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8368
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Sam 22 Juin 2019, 12:28

Bonjour à tous,  Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

J'ai eu quelques informations supplémentaires par le forum sur la Grèce, je cite :

"On dispose d'un récit détaillé de la vie de Dimitrios Vernardakis dans un ouvrage sur les bienfaiteurs de l'Université d'Athènes écrit par le secrétaire de l'Université en 1921, dans un style alerte et assez pittoresque notamment pour expliquer sa fortune. Il y a même un biographe officiel Anastassios Goudas qui relate l'histoire de Venardakis dans Βίοι Παράλληλοι/Vies parallèles.
Dans ce même ouvrage, il est mentionné le financement de 1000 armes au profit de la garde nationale grecque. L'auteur mentionne que cela "nous a sauvé pendant la mesovasileia".
Mesovasileia est la période transitoire marquée par l’antagonisme des partis politiques au bord de la guerre civile, entre le renvoi du 1er roi de Grèce, le bavarois Othon, en octobre 1862, et la nomination d'un nouveau roi, le prince Danois Guillaume Glücksbourg qui devient Georgios 1er, roi des Grecs, en novembre 1863." (fin de citation)

Les dates mentionnées concordent parfaitement avec la date de fabrication du fusil, en mars 1862. Le macaron a sans doute été apposé sur les mille armes mentionnées, pour rappeler leur origine et le geste du généreux donateur.

Sans compter que ce n'est pas un cas unique, un tel marquage, on retrouve la même chose sur certains fusils de l'armée du Pape dans les années 1866/70 avec des tampons sur les crosses de différents comités catholiques, allemands, belges, français ayant fait don d'armes pour la cause pontificale.

Je pense que ce coup-ci, la messe est dite !!!

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  3008nato le Sam 22 Juin 2019, 12:47

AMEN !! bravo Bill
3008nato
3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3842
Age : 75
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  Bill1964 le Sam 22 Juin 2019, 13:20

3008nato a écrit:AMEN !! bravo Bill

Le Pape, la messe, je pouvais pas la louper celle-ci !!!  Very Happy 

Pour le reste, je n'ai pas beaucoup de mérite sur ce coup, ce sont surtout les contributeurs du forum franco-grec qui ont fait des recherches formidables ; dans leur domaine, ils sont aussi mordus que nous, c'est pas peu dire !

Ceci dit, je me pose encore une ou deux questions :
- ce type de marquage pouvait-il être apposé directement dans nos manufactures avant livraison (après tout, il s'agissait d'une commande privée), ou seulement une fois la livraison effectuée?
- comment ce fusil a pu revenir chez nous (ou y rester) ; retour en manufacture, souvenir d'un voyage en Grèce (là j'y retourne tout de suite !), détournement en fin de chaîne de production si le tampon était apposé sur place  Question Question Question
Je crois bien que pour cette dernière interrogation, on ne saura jamais.

Tu as une idée sur la première interrogation?

Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 371
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

question Re: Fusil 1857 (sauce à la grecque???)

Message  St Etienne le Jeu 27 Juin 2019, 18:46

Ciao Bill,
Je découvre ce superbe post avec quelques guerres de retard.
Mais je le suis vraiment bien régalé. Ton fusil est splendide !
Non seulement tu déniches un vrai fusil 1857 bien complet, mais en plus, il a une histoire façon OSS-117.
Et un énorme tombereau de remerciements aux contributeurs. Fusil 1857 (sauce à la grecque???) - Page 2 3361380237
A bientôt
salut
St Etienne
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 380
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum