Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  HELIX le Lun 26 Juil 2010, 08:43



Que l'on aime ou pas , le pistolet mitrailleur MAS modèle 1938 est la première arme nationale réglementaire de ce type à avoir été fabriquée en grande série et adoptée en France.
Il a à cet titre une place importante dans l'histoire de l'armement réglementaire français.
Son développement a été long et difficile (pas le temps aujourd'hui rentrer dans les détails) et une première série fabriquée en 1935 (boitiers marqués MAS Mle 1935) a été mis en service et testé dans la troupe avant l'adoption définitive en 1938.

L'exemplaire illustrant l'article a un canon de la MAT daté de 1950 , mais je n'ai pas la documentation nécessaire pour dater comme il se doit l'arme en fonction du numéro de série.

Question

PISTOLET MITRAILLEUR MAS MODELE 1938

PAYS : France
MARQUE : MAS
DATES DE FABRICATION : 1935 , 1940 & 1942-1950
LONGUEUR : 630 mm
CANON : 220 mm
RAYURES : 4d
POIDS : 2,83 kg
CALIBRE : 7,65 mm
MUNITION : 7,65 long (7,65 x 20)
V.I : 350 m/s
HAUSSE : 100-200 m
FONCTIONNEMENT : Automatique par culasse non calée avec recul freiné
CADENCE DE TIR : 650 cps/min
ALIMENTATION : chargeurs amovibles de 32 cartouches










HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Sauternes le Lun 26 Juil 2010, 10:25

canon de 1950?
La fabrication a donc continué après la conception de la MAT 49?

------------------------


Sauternes
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2564
Age : 26
Localisation : Aubagne 13
Date d'inscription : 06/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 11:22

ben oui - il restait pas mal de services (notamment la police nationale) équipée de PM 38 -
donc poursuite de la fabrication de pièces détachées pour remise en état des armes en service....
donc un canon de 1950 ne choque pas - arme en service canon piqué profondément ou bagué - retour en arsenal pour changement canon -

la même chose avec des 1873 montés avec des canons datés de 1914 ou 1915 alors que le revolver modèle 1892 était en service depuis pas mal de temps.....
(maintien en condition des armes en service)...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  900hailwood le Lun 26 Juil 2010, 18:23

Très sympa en effet malgré une "gueule" atypique.
Il y en a un très beau à vendre chez Cornet depuis quelque temps mais il semble que la bête ait trouvé preneur. Il n'y a donc plus le prix d'affiché...


Crédit photo "Cornet & Co"


Dernière édition par 900hailwood le Lun 26 Juil 2010, 19:07, édité 1 fois

900hailwood
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 299
Age : 51
Localisation : Aix en Provence
Date d'inscription : 07/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 18:33

Voila un PM que j'aime , normal il est Français cheers
Une gueule atypique, un choix de calibre surprenant de nos jours mais tout à fait dans les choix de l'époque.
Que vous dire moi j'aime

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Lun 26 Juil 2010, 19:48

HELIX a écrit:
L'exemplaire illustrant l'article a un canon de la MAT daté de 1950 , mais je n'ai pas la documentation nécessaire pour dater comme il se doit l'arme en fonction du numéro de série.
C'est pas sympa de me tendre la perche pour que je me livre à ma compulsion, les recherches dans les archives. Je vous fais signe quand j'ai trouvé quelque chose, mais ça risque de prendre quelques jours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  HELIX le Lun 26 Juil 2010, 20:23

Alamas a écrit:C'est pas sympa de me tendre la perche pour que je me livre à ma compulsion, les recherches dans les archives. Je vous fais signe quand j'ai trouvé quelque chose, mais ça risque de prendre quelques jours.



Je savais que mon hameçon était trop gros pour que vous le ratiez.

Question


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  EKAERGOS le Lun 26 Juil 2010, 22:48

Bonsoir
Cette arme fut celle qui servit au "Colonel Valério"(Walter AUDISIO) des partisans italiens à abattre Mussolini et Clara PETTACCI sa maitresse dans des circonstances assez obscures.
Sa réputation parmi les troupes françaises ne fut pas des meilleures principalement à cause de sa munition à qui on reprochait sa faiblesse comparée à la 9 mm para et à la 45 ACP ( on n'a guère fait ce reproche à la 7,62mm Tokarev des PM soviétiques à peine plus puissante) plus sérieusement la qualité des munitions à douilles acier ,souvent sabotées, provoquait de fréquents incidents qui la pénalisèrent.
Pourtant avec de bonnes munitions elle avait un comportement honorable au point d'avoir des résultats étonnants ...à 200m et supérieurs au ...StG44 lors d'essais d'après guerre réalisés par l'Armée française.

EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1056
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Mar 27 Juil 2010, 21:17

Helix: J'ai eu du bol, je suis tombé pile poil sur la bonne doc tout de suite. Le numéro de série de votre arme la situe en 1945, elle a donc bien été recanonnée. Je pourrais même me laisser aller à situer sa date de réception entre février et avril 1945. Je vous renvois, pour de plus amples renseignements, au numéro 66 de la Gazette des armes (article de Stéphane Ferrard) ou au livre de Jean HUON sur les PM français.
Tout le monde semble à peu près d'accord pour situer les armes aux numéros compris entre F 35000 et F69000 en 1945 (plus ou moins 5000).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  HELIX le Mar 27 Juil 2010, 21:41



Une fois encore merci pour ces renseignements.
J'avais moi même daté cette arme de 1945 grace à l'article cité dans la gazette des armes , sans affiner les mois de réceptions probables.



Question


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Mer 28 Juil 2010, 23:06

Juste pour fouiller un peu le sujet... Je n'invente rien. Je m'appuie pour l'essentiel sur l'article de Stéphane Ferrard cité plus haut, avec un peu de Jean Huon, en les complétant à l'aide d'exemples d'armes connues.
Il est difficile de dissocier le SE MAS 35 et le MAS 38. Si le SE MAS 35 première mouture, numéros de série sans préfixe, se distingue clairement du MAS 38 par son levier de démontage visible en haut de la poignée pistolet, côté gauche, ce n'est pas le cas de la deuxième série.
Cette dernière, en dehors de son marquage de boîtier de culasse, ne se distingue en rien du MAS 38. Il est d'ailleurs possible (mais non confirmé), que les numéros de série du SE MAS 35 deuxième mouture et du MAS 38 se soient enchaînés.
La commande du MAS 38 date du 19 janvier 1939. La fabrication ne commencera que le 6 juin 1940. Sans attendre, on commence à produire des SE MAS 35, numéros de série en F, qui sont livrés à partir de mai 1940. A l'armistice, 1958 PM SE MAS 35 (et probablement MAS 38) sont "sortis de la MAS" (produits? ou seulement livrés?). Quelques uns ont pu être affectés auparavant à des unités combattantes dans le rôle qui leur est dévolu à l'époque : arme de défense de certains membres d'équipages d'unités mécanisées (on cite le 347 ème CACC), une photo montre également des chasseurs alpins équipés. Une de ces armes est archi-connue, c'est la F 1786 figurant dans l'encyclopédie des armes (une MAS 38, d'où mon hypothèse d'un enchaînement des numéros de série, une SE MAS 35 montrée par Jean HUON a un numéro de série peu éloigné). Cette arme provient, si je ne m'abuse, du musée de l'école d'infanterie de warminster qui comporte un grand nombre d'armes "free french".
Vichy reprend la production en 1942 et en redémarrant la numérotation à F10000. Fin novembre 1942, la production totale atteignait plus de 14 000 exemplaires. Il est donc probable que les armes produites pour Vichy soient comprises entre F10000 et F24000. Toutes n'ont pas été capturées, puisqu'une majorité de ces armes a été dirigée vers l'AFN (Ferrard). Exemple : F 13645 de juin 1942. Cette arme (composite) bien connue a fait l'objet d'au moins trois articles dans différents magazines.
En 1943-44, la production s'est poursuive pour l'Allemagne. Exemple : F 262XX, cette arme ne comporte pas de poinçons du Waffenamt, mais elle a reçu le poinçon bien connu sur la crosse "LK5". S'agit-il vraiment d'une arme produite pour l'Allemagne ou d'une arme capturée (peut être sur chaîne?)
A noter qu'un musée polonais (celui de Varsovie?) a un MAS 38 en mauvais état datant de l'occupation.
En novembre 1944, la production reprend pour le compte de la France et des troupes qui se battent à l'Est, avec aussi la probable remise en état d'armes récupérées un peu partout. Fin 44, le nombre total d'armes produites est de 30 000 (Ferrard) et les numéros de série se situent donc probablement à F 40000.
1945 est l'année de la plus forte production (39 000 exemplaires) : F 40000 à F 79000. On peut citer l'arme de notre ami Helix, mais également la F 488XX d'avril 1945 et la F 582XX de juin 1945.
Le numéro de série le plus élevé connu en F est le F 890XX (mais on ne connaît pas sa date de réception). La série F prend fin en août 1947.
La série G est utilisée de septembre 1947 à août 1949. Numéro de série le plus élevé : G 681XX (voir le site "armes françaises"), le canon de cette arme comporte l'année 1948. A noter que l'usage de dater le canon ne semble pas antérieur à 1945.
La série H est utilisée de septembre à décembre 1949 : 3000 armes selon Huon.
La série FH daterait de 1950 et qui serait la fin de production selon Ferrard. Huon situerait la fin de production à Février 1951, cite également les matricules FG et GH et donne une production totale de 203 000 exemplaires.


Dernière édition par Alamas le Sam 31 Juil 2010, 01:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Cartouche le Jeu 29 Juil 2010, 09:22

Bonjour à tous,

Merci pour tous ces renseignements qui me permettent de mieux "situer" l'exemplaire en ma possession. Celui-ci a un numéro 202xx et sa crosse est datée de novembre 1942.
Ce que je peux vous confirmer aussi par expérience personnelle, c'est les incidents de tir générés par la munition de 1943 de la cartoucherie de Valence. La seule fois où j'ai voulu essayer mon P.M. avec cette seule munition en ma possession, en ne chargeant qu'une cartouche à la fois bien sûr, les deux premiers coups ne sont pas partis et le 3e a donné un 10 plein centre (à 25 m.). Ensuite, je me suis dis que "pourquoi pas une petite rafale de 3" et c'est là que la douille de la première cartouche a littéralement éclaté. Cela n'a heureusement provoqué qu'un superbe enrayage et j'en suis resté là...

Amicales salutations.

Cartouche

Cartouche
Membre
Membre

Nombre de messages : 56
Age : 69
Localisation : Pays de Vaud
Date d'inscription : 15/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  james le Jeu 29 Juil 2010, 10:07

Cartouche a écrit:Bonjour à tous,

Merci pour tous ces renseignements qui me permettent de mieux "situer" l'exemplaire en ma possession. Celui-ci a un numéro 202xx et sa crosse est datée de novembre 1942.
Ce que je peux vous confirmer aussi par expérience personnelle, c'est les incidents de tir générés par la munition de 1943 de la cartoucherie de Valence. La seule fois où j'ai voulu essayer mon P.M. avec cette seule munition en ma possession, en ne chargeant qu'une cartouche à la fois bien sûr, les deux premiers coups ne sont pas partis et le 3e a donné un 10 plein centre (à 25 m.). Ensuite, je me suis dis que "pourquoi pas une petite rafale de 3" et c'est là que la douille de la première cartouche a littéralement éclaté. Cela n'a heureusement provoqué qu'un superbe enrayage et j'en suis resté là...

Amicales salutations.

Cartouche

Merci pour tous ces renseignements qui me permettent de mieux "situer" l'exemplaire en ma possession!
j'ai voulu essayer mon P.M. "pourquoi pas une petite rafale de 3"

Suspect toi , ta pas peur !!! affraid

james
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 944
Age : 42
Date d'inscription : 03/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Jeu 29 Juil 2010, 11:03

Et tirer des munitions avec étuis acier bondérisé ce n'est pas le top - ou ça ne part pas (moindre mal) ou ça part et ça peut endommager le canon.

j'ai un petit stock de munitions d'origine en étui acier - que je conserve - je ne m'amuserai pas à les tirer dans mon pistolet 35 A.

(tu as eu de la chance de n'avoir pas plus de problèmes)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mise en service effective SE MAS35/MAS38

Message  EKAERGOS le Jeu 29 Juil 2010, 13:59

Bonjour
Pour nuancer le dernier post d'Alamas concernant les débuts de fabrication et surtout de la mise en service effective du SE MAS35/MAS38 située assez tardivement en Mai-Juin 40 ;il est bon de rappeler qu'une célébrissime photo (...que je n'ai pas trouvé ! Embarassed ) semble démontrer une date plus précoce.
Je veux parler de la photo du "Miroir" consacré au "coup de main" de Joseph Darnand qui le 8 Février 1940 ramène dans les lignes françaises le corps de son ami le Lt (?) Agnely tué au combat.
Dans cette photo on voit plusieurs "gradés" du corps-francs dont l'un porte visiblement un PM 35 ou 38 .S'agirait il d'un exemplaire de pré-série ?
Il est vrai que Darnand,héros de 1918, aurait été "chouchouté" question dotation de PM; certains avançant même que certaines de ses armes provenaient des stocks de la "Cagoule"! (Des jaloux ,sans doute)
La présence d'armes de présérie ne serait pas absurde l'armée française ayant "raclé les fonds de tiroir" puisqu'outre les PM saisis sur les républicains espagnols ,des PM STA1924 ont été signalés.
Si quelqu'un a plus de chance que moi pour trouver la fameuse photo ?
@+

EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1056
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Jeu 29 Juil 2010, 19:55

La centaine (?) d'armes de pré-série avait été mise en essai dans les corps de troupe. Il faudrait juste voir si le PM de Darnand a le levier de démontage côté gauche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Jeu 29 Juil 2010, 22:48

il me semblait que les premières version de ce type de PM étaient de 1925 et de plus est en 9mm avec effectivement le levier d'armement à gauche. ??

J'espère que je ne dit pas trop d'âneries

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Jeu 29 Juil 2010, 23:41

En fait, je parlais du levier de démontage du pontet. Le SE MAS 35 est né avec deux modèles différents de pontet-poignée. L'un à deux détentes, l'autre à une seule détente. Ce levier servait à permuter rapidement les deux pontets pour pouvoir tester les deux solutions. Les SE MAS 35 livrés en Mai n'avaient plus ce levier (qu'on pourrait facilement confondre avec un sélecteur ou une sûreté vus son allure et son emplacement).
J'ai beau essayer de trouver la photo citée, je ne vois rien. Celles supposées être faites le jour du coup de main... elles sont relativement floues ou de loin. Il y a la fameuse photo du miroir de la prise de la MG 34, mais le PM présent est un Erma-Vollmer. En fait, les seules photos où j'ai vu des "groupe-franc" avec une MAS 38, c'était des reconstituteurs!
Parmi les utilisateurs célèbres du MAS 38, il y a Ponchardier, mais là, c'est l'Indo.
Sinon, dans le genre "flèche de tout bois", p.148 du livre "l'automobile sous l'uniforme 1939-40" de F. Vauvilliers, on voit un cavalier escortant avec des gendarmes des allemands faits prisonniers par la 14e DI du général de Lattre lors des combats de Rethel des 16-21 mai 1940. L'arme ressemble méchamment à une schmeisser MP 28. Mille exemplaires avaient été achetés par la Police avant la guerre. Est-ce une de ces armes? A noter que la bretelle est attachée près de la bouche du canon, façon "patchett".


Dernière édition par Alamas le Ven 30 Juil 2010, 21:01, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Ven 30 Juil 2010, 20:46

Ah, là, là! j'ai dit n'importe quoi! Sur une reproduction assez grosse de la fameuse photo du "miroir" où des membres d'un groupe Franc examinent une MG 34, j'ai pu voir que l'homme de face a un canon très fin qui dépasse d'entre ses doigts et on voit la bretelle qui lui ceint la poitrine accrochée à un anneau de "grenadière" rond. C'est visiblement bien une SE-MAS 35 utilisée durant l'hiver 39-40, donc probablement une "pré-série". Sur ces armes d'essai, les pièces n'étaient pas interchangeables. En cas de bris de pièce, c'était un PM jetable!
Quant aux quantités produites, le plus haut numéro de série est dans les 500 (Huon) et en relisant mon "Ferrard", la centaine de MAS 35 dont on parle, c'est le nombre mis en essai dans les corps de troupe.
On peut difficilement reprocher aux reconstituteurs d'utiliser des MAS 38. Parce que pour retrouver une SE-MAS 35 survivante, bonjour!
Mon grand oncle a appartenu à un groupe franc pendant la drôle de guerre, mais j'avoue n'avoir jamais pensé à lui poser des questions sur son armement. Et maintenant, il est décédé, c'est un peu tard!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  EKAERGOS le Ven 30 Juil 2010, 21:44

Content que tu ais pu retrouver la photo Alamas cheers si tu pouvais la mettre en ligne car je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de photo de 1939-40 la montrant en service
De mémoire je crois que c'est "l'homme à la pipe" (Adjdt ?) qui l'a et comme on est dans la partie "Bonne volonté & Illustrations" Very Happy si quelqu'un a une photo des porte-chargeurs de cette époque ce serait bien

EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1056
Age : 57
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Sam 31 Juil 2010, 00:22

La photo, ce n'est pas sur le Net que je l'ai trouvée, mais dans un de mes bouquins (celui sur les PM français de Huon). Ce soir, je dois pas avoir la forme, impossible de trouver une photo potable avec mon moteur de recherches. Et je rappelle que non, décidément, je n'arrive pas à poster la moindre photo sur ce site (doit me manquer un plugin ou une autre saloperie cachée dans les circuits en silicium des cette maudite machine).
En revanche, je suis tombé sur un "post" absolument fabuleux. Un certain stéphane ferrard y intervient, est-ce le vrai? En tous cas, les renseignements donnés sont d'une précision décoiffante. Je ne résiste pas à vous donner le lien : http://atf40.forumculture.net/infanterie-f42/quid-des-corps-francs-t967.htm
Pour les impatients, allez en p3. Je ne sais pas qui est ce "S.F.", mais je lui ferais bien une bise fraternelle
Allez, je craque, c'est beau comme du Mozart, je vous en mets un petit bout :

"- Pour les 3250 PM Erma Vollmer stockés à Clermont Ferrand, il n'existait que 1540 chargeurs. Comme la dotation théorique était de 3 chargeurs par arme, ce n'est donc que 500 PM EV qui furent distribués, peut être plus avec 2 chargeurs seulement, voire un seul! Pour les Suomi sur les 300 existants, seuls 150 furent envoyées comme arme de secteur. Pour les PM 18.1 Bergmann, il s'agissait d'armes saisies en 1918/1919, ou venant de l'importateur Seydre affilié à la Cagoule en version MP 18.2, nombre inconnu. PM STA Mle 24, un millier d'exemplaires fabriqués. On note que furent dirigés vers le front que des armes tirant la 9 mm Parabellum dont nous disposions de stock importants, celles tirant la 9 mm Largo restèrent à Clermont Ferrand avec peut-être une distribution en juin, au grès des circonstances et des munitions existantes.
Pour les PM en 7,65 long, chiffres arrêtés au 23-06-40:
- PM SEMAS 35: 100 exemplaires non immatriculés
- PM SEMAS 35 série F: 980 exemplaires (1ère livraison le 13 mai 1940)
- PM MAS 38: 878 (premières livraisons début juin 40)
Sur un total de 19500 exemplaires commandés le 19 janvier 1940.
- PM Mle 39 Petter: 50 exemplaires, fabrications abandonnées par défection de la SACM, son concepteur et constructeur.
- PM ETVS: 100 exemplaires
Par ailleurs 3000 PM Thompson furent commandés aux EU et remis pour partie à la Gendarmerie mobile et aux équipage de TCC Laffly de 47 mm (1 par voiture). Par ailleurs commande de 1000 MP 28 Schmeisser en Belgique pour le compte du Ministère de l'Intérieur."

Bon, pour répondre aux interrogations légitimes de ce mystérieux "S.F" au sujet des chargeurs d'Erma-Vollmer, j'en connais deux d'une fabrication vraiment pas belle qui pourraient laisser à penser qu'on a essayé d'en confectionner par nous même pour compléter la dotation.
Et puis, les SE-MAS 35 de présérie ont bien un numéro, dans les divers bouquin où il y a des photos des rares survivants, on le voit bien, au même emplacement que pour le MAS 38 d'Helix, sauf que : pas de lettre préfixe et numéros tout petits (de mémoire : le 4, il y en a un autre avec un numéro à deux chiffres...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Sam 31 Juil 2010, 10:18

Alamas a écrit:
Bon, pour répondre aux interrogations légitimes de ce mystérieux "S.F" au sujet des chargeurs d'Erma-Vollmer, j'en connais deux d'une fabrication vraiment pas belle qui pourraient laisser à penser qu'on a essayé d'en confectionner par nous même pour compléter la dotation.
Si je m'étais donné la peine de lire complètement et attentivement le message de Stéphane Ferrard (ce que j'ai pu faire ce matin), j'aurais vu qu'il en parlait et précisait que les chargeurs ne marchaient pas bien, ce qui a conduit à l'abandon de leur fabrication. Vue leur "qualité", ça ne m'étonne pas. Pour indication, ces chargeurs "ersatz" sont différents l"un de l'autre en ce que l'un a des orifices ronds à l'arrière et l'autre des orifices carrés, l'assemblage de la feuille de tôle du corps du chargeur à l'arrière est différent également.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  HELIX le Lun 09 Aoû 2010, 22:22

Alamas a écrit:Sur une reproduction assez grosse de la fameuse photo du "miroir" où des membres d'un groupe Franc examinent une MG 34, j'ai pu voir que l'homme de face a un canon très fin qui dépasse d'entre ses doigts et on voit la bretelle qui lui ceint la poitrine accrochée à un anneau de "grenadière" rond. C'est visiblement bien une SE-MAS 35 utilisée durant l'hiver 39-40, donc probablement une "pré-série".



J'ai trouvé cette photo assez facilement sur le net.

Question


HELIX
Administrateur

Nombre de messages : 16960
Age : 48
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  Invité le Lun 09 Aoû 2010, 23:19

Salut.
C'est quasi sur qu'il est armé du SE-MAS35 ou MAS38 ou de l'ETVS car il porte le rare porte chargeur spécifique de ces armes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pistolet Mitrailleur MAS modèle 1938

Message  valinco le Mar 10 Aoû 2010, 07:31

EKAERGOS a écrit:
Cette arme fut celle qui servit au "Colonel Valério"(Walter AUDISIO) des partisans italiens à abattre Mussolini et Clara PETTACCI sa maitresse dans des circonstances assez obscures.

appuyer sur pause sur la 1ère et la dernière image de cette vidéo :
http://www.ina.fr/histoire-et-conflits/seconde-guerre-mondiale/video/AFE00002505/retrospective-fin-de-mussolini.fr.html

------------------------

"In bello leones, in pace columbae".

valinco
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 429
Age : 99
Date d'inscription : 04/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum