soudure hausse

Aller en bas

soudure hausse Empty soudure hausse

Message  salerosso le Jeu 25 Avr - 15:47

bonjour a tous comment etaient soudé ou brasés les hausses les tenons de bayo???
a l'étain ou a l'argent?
comment procéder j'ai essayé mais rien ne tiens l'étain perle et c'est tout ......
a priori faire tenir de l'étain sur de l'acier c'est pas terrible.....
j'ai bien sur du décapant....
si vous avez des tuyaux (sans jeux de mot) je prends
salut

------------------------

Armescollection.org

soudure hausse Sqcqsc11

soudure hausse 2993
salerosso
salerosso
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 624
Age : 46
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty RE

Message  leuns57 le Jeu 25 Avr - 17:21

SALUT moi je prends toujours du castolin 1 comme decapant et je soude avec de l'etain 4% d'argent 
jamais eu aucun souci 
a bientot

leuns57
Membre
Membre

Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  gégé95 le Jeu 25 Avr - 20:38

Et oui Salerosso, l'étain en fil ne prends pas bien sur le fer ni sur l'acier.  La plus simple solution, c'est de prendre de l'étain en pâte avec en finition si l'on veut renforcer de l'étain en fil qui sera 'aspiré par l'étain pâte sur le bord de la pièce soudée.
     On trouve ce produit au rayon plomberie des magasins de bricolage.

gégé95
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1158
Age : 70
Localisation : Devant ma presse
Date d'inscription : 21/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  Verchère le Ven 26 Avr - 3:54

C'était à l'étain ou (rarement) au laiton (guidon du revolver 73 par exemple).
Pas d'argent, c'était pas encore la mode, parce qu'à l'époque ils savaient travailler...

Sur l'acier il faut préalablement étamer et essuyer les deux surfaces, avant d'assembler. A la chauffe, la soudure est alors aspirée par capillarité. Et tant que l'étamage n'est pas parfait on n'essaie même pas d'assembler : on recommence l'étamage !
S'il y avait déjà une soudure ancienne, il faut en enlever un maximum et bien ré-étamer : la vieille soudure ne soude pas !

Pour étamer, les surfaces doivent être absolument propres, grattées et dérouillées, et un décapant est nécessaire. En fait pas mal de décapants conviennent, même le suif de mouton pur ; si on ne veut pas se compliquer la vie, de la soudure électronique à âme décapante fait parfaitement l'affaire ; il faut frotter la soudure fondue avec un chiffon, pour amorcer partout l'alliage superficiel.
Pour charger au moment de la soudure elle-même, les surfaces étant déjà étamées il ne faut pas ou presque pas de décapant, et on peut prendre du fil pour plombier (pour tuyaux cuivre) plus gros et sans décapant.
Et dans les cas les plus rétifs, la pâte à étamer (mélange de décapant et de poudre d'étain) fait des miracles. Le produit pour étamer les circuits imprimés, non, ça va bien que sur le cuivre.

Il y a 2 choses à savoir : trop de décapant nuit, abominablement.
La zone de soudure ne doit pas "voir" la flamme. Il faut chauffer au fer à souder (voire une grosse panne cuivre chauffée au gaz), ou approcher la flamme par l'autre côté et s'assurer que le panache ne vienne pas lécher la zone de soudure.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8051
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  salerosso le Ven 26 Avr - 12:48

bonjour
merci pour vos explications
effectivement en mouillant les deux cotés dans un premier temps et en les rejoignant dans un second temps en chauffant ca marche carément mieux..... l'étain rentre pas comme par magie......
j'ai réussi a faire sur des bou de ferraile des "soudures " qui tiennent meme au choc....
je vais acheter du bon fil etain argent car j'ai du plomb de base pour circuit imprimé tendre.
finalement il faut aussi bien chauffer le canon pour l'étamage....
merci a vous

------------------------

Armescollection.org

soudure hausse Sqcqsc11

soudure hausse 2993
salerosso
salerosso
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 624
Age : 46
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  Verchère le Sam 27 Avr - 5:00

salerosso a écrit:... je vais acheter du bon fil etain argent car j'ai du plomb de base pour circuit imprimé tendre.
finalement il faut aussi bien chauffer le canon pour l'étamage....
La bonne soudure, c'est plomb, étain (classiquement Pb60 / Sn40) et rien d'autre !
Cuivre, argent et autres fariboles, c'est des inventions récentes pour que ça arrive tout de même à souder tant bien que mal en supprimant le plomb, qui n'a pas l'heur de plaire à quelques crétins qui veulent péter plus haut que leur cul.
Le Pb66 / Sn33 c'est la version économique pour les zingueurs, qui font des soudures très épaisses.

Et parmi les soudures à l'étain, celle qui me semble aller le mieux c'est la soudure pour électronique contenant du plomb, avec âme décapante. L'inconvénient n'est que le prix, plus élevé que les autres.
En soudure à l'étain la résistance ne repose pas sur la ténacité du métal d'apport, mais sur la surface de contact (et souvent sur une emboîture, c'est alors absolument inarrachable).

Bien sûr il faut chauffer les deux pièces, et donc généralement insister sur la pièce la plus lourde ; quand il y a emboiture, on dit qu'il faut chauffer un peu plus la pièce extérieure, afin que la soudure soit comprimée par le retrait au refroidissement (mais c'est sans doute surtout important pour la plomberie cuivre, que plus grand monde ne soude à l'étain - le cuivre-phosphore est tout de même bien plus sûr).

Il faudrait aussi amener les deux pièces à la bonne température avant d'approcher le fil, afin que la soudure se répande instantanément partout, par capillarité. Car si on présente le fil sur une chauffe incomplète, on risque de faire un simple cordon de soudure en bordure, sans pénétration sur toute la surface de contact ; et là, effectivement, ça sera pas solide. Ça arrive fréquemment aux débutants, et c'est sans doute de là que vient la mauvaise réputation de la soudure à l'étain.

Faut pas oublier que dans un vieux juxtaposé, les deux tubes n'étaient reliés que par soudure à l'étain.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8051
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  salerosso le Sam 27 Avr - 14:11

. Ça arrive fréquemment aux débutants, et c'est sans doute de là que vient la mauvaise réputation de la soudure à l'étain.

je te confirme clown clown

mais avec vos conseil je vais m'améliorer....
merci


j'aurais bien une autre question ...peut on faire rentrer de l'étain dans une fente ou fissure?

pas sur un organe de tir je vous rassure.....

------------------------

Armescollection.org

soudure hausse Sqcqsc11

soudure hausse 2993
salerosso
salerosso
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 624
Age : 46
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

soudure hausse Empty Re: soudure hausse

Message  Verchère le Dim 28 Avr - 3:47

salerosso a écrit: ...peut on faire rentrer de l'étain dans une fente ou fissure? ...
Si la fissure est très propre (donc fraîche), oui ça peut marcher. Mais faudra bien choisir le décapant, parce-que s'il crame et charbonne au fond c'est râpé.

Si c'est pas propre, c'est comme une entaille dans la viande : ça ne cicatrisera au mieux qu'en surface, conservant au fond un amas de cochonneries. Qui pourrait dégénérer en abcès voire en gangrène...
Il faut donc nettoyer, gratter, et comme pour la barbaque tailler dans le vif pour débrider un minimum la blessure !

C'est le problème de l'étain, qui exige une propreté chirurgicale.
Les brasures (laiton et argent) sont un peu moins intraitables sur ce point ; mais à peine moins...
La soudure autogène s'en fiche complètement, les crasses montent en surface du bain de fusion et sauf viscosité importante elles sont soufflées par la flamme.
La soudure électrique est sans doute la pire, car elle ne regarde même pas ce qu'il y a au fond et se contente de fermer le haut de la fente, tendant allègrement un voile pudique sur les pires horreurs.

"A l'ancienne", on considérait qu'une fissure n'était pas apparue sans raison, et qu'elle risquait de se propager. Alors on "l'arrêtait" en forant un petit trou au bout de la fissure, avant de faire quelque réparation que ce soit. Ce forage nettoyant du même coup le fond, et facilitant le grattage des pentes avec une lame.
C'était tout un art, il n'est qu'à voir les bâtis et tables de machine, en fonte, réparés à la brasure ; et qui ont encore ensuite rempli des dizaines d'années de bons et loyaux services.

Pour en dire plus ... faudrait en dire plus !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8051
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum