Restaurer un fusil 1822 t bis

Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  Meche lente le Mer 27 Fév 2019, 21:30

Bonjour
Je viens d acheter un 1822 T bis rouille superficiellement et avec un beau bois.
Ci après photo
Restaurer un fusil 1822 t bis F2ad8510
Restaurer un fusil 1822 t bis 5830ca10

Je l’ai démonté et ai nettoyé avec brosse métal rotative sur touret, canon, embouchoir, grenadière , capucine.
Voici le canon ensuite, avec encore un peu rouille par endroits
Restaurer un fusil 1822 t bis 43065410
Restaurer un fusil 1822 t bis B9b3e710

Ma question,comme je n’ai jamais restauré de fusil aussi vieux: à quel degré de polissage faut il aller pour ressembler à l’arme d’epoque?
Et avec quel grain de toile émeri dois je commencer (si je commence très fin, je perds mon temps ...). Faut il huiler avant de poncer?

Merci de vos conseils!
Meche lente
Meche lente
Membre
Membre

Nombre de messages : 72
Age : 63
Localisation : Chatou 78
Date d'inscription : 30/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Re: Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  Pâtre le Mer 27 Fév 2019, 22:04

salut

Pas d'émeri! Crying or Very sad 
....& la brosse, si acier, il faut éviter! (laiton, à la rigueur)

J'aurais gratté la rouille avec un dos de lame de cuter (parce que j'ai déjà essayé, & que ça marche pas mal!). Ça raye , mais ça n'enlève pas de matière (à part la rouille).

Ensuite: paille de fer (la plus fine) & huile.

Surtout de l'huile de coude, & de la patience! (faire des pauses, s'il faut! Very Happy )
Il a mis quelques siècles pour arriver jusqu'ici. Rien ne presse. Surtout l’irrémédiable!

Pour l’aspect final: poli mat, il me semble.
(huile d'olive rance & poudre de brique rouge  Wink )

Restaurer un fusil 1822 t bis 72113

------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3281
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Re: Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  SW44mag le Mer 27 Fév 2019, 22:10

ouais:laine d'acier et tiré de long
SW44mag
SW44mag
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1076
Age : 61
Localisation : la province de la sardine,du Pastis et du Mistral réunis
Date d'inscription : 27/07/2009

http://www.club-de-tir-stab-marseille.com

Revenir en haut Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Re: Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  Verchère le Jeu 28 Fév 2019, 04:38

La brosse rotative, ça laisse d'affreuses traces rotatées impossibles à estomper sans polir exagérément.
Le grattage à la lame, selon la lame ça peut ne pas rayer du tout, mais faut procéder calmement et confortablement ; pas debout devant l'établi d'un atelier insalubre.

De toutes façons, pour ramener une telle arme un peu rouillée dans son état immaculé d'origine, faudrait enlever beaucoup de matière ; les cotes n'y seraient plus !

Les "petits vieux" qui veulent jouer au "petit jeune", ne font jamais illusion ; et en plus se rendent ridicules...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8051
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Re: Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  Solitaire du 57 le Sam 02 Mar 2019, 14:49

Le micro billage n'aurait il pas été la solution pour le dérouiller entièrement (même au fond des petits cratères ) sans le rayer ? 
Il ne resterait plus ensuite qu'a le polir ,bien sûr les petites attaques resteront mais pas d’enlèvement de matière ?? 
Peut être ensuite la possibilité de "recharger " les dits cratères à l'étain ? Même s'il restera quelques traces , peut être mieux que d'enlever trop par ponçage ??

@+ salut

------------------------

Ce qui doit se faire se fait ,ce qui ne se fait pas ne devait pas se faire .....pirat

"Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler , les politiciens ont ,eux, les moyens de vous faire taire " Coluche ...

Restaurer un fusil 1822 t bis 4551
Solitaire du 57
Solitaire du 57
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1319
Age : 52
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Restaurer un fusil 1822 t bis Empty Re: Restaurer un fusil 1822 t bis

Message  Verchère le Dim 03 Mar 2019, 05:05

Pour dérouiller sans enlever ou écraser la moindre particule d'acier sain, il n'y a que l'électrolyse ou l'acide "doux" (n'attaquant pas le fer, comme oxalique ou borique).
Mais en dissolvant toute la rouille ça souligne la profondeur des attaques et laisse un état de surface rugueux (certains croient même que ça a rongé le métal).

Le polissage, si on veut "que ça brille" comme à l'époque, souligne aussi les cratères. Si on veut qu'ils restent discrets, faut pas polir ; ou polir "mat".

Reboucher à l'étain est une opération énorme ! Il faut gratter tous les fonds de cratères sinon l'étain n'adhère pas ; en mettre plus épais que nécessaire sinon après lissage ça laisse un creux ; du coup ça bave sur les surfaces voisines où il n'y en avait pas besoin.
Ensuite faut râcler tous les excédents, et l'étain ça engorge la lime.
Et quand tout est fini, après des dizaines d'heures d'obstination, on constate que la soudure à l'étain n'a pas du tout la même couleur que l'acier** !

Si on veut faire une arme "comme neuve", il me semble que la seule solution est de faire comme à l'époque : changer les pièces esquintées !

** Acier ou fer ?
A l'époque il me semble que le 1822Tbis ne devait pas avoir un canon en acier, mais plutôt en fer.
Seulement l'époque a changé, et l'ancien fer est devenu "acier doux". L'ancien acier étant désormais "acier mi-dur" ou "acier dur" (pour les ressorts).
La différence était que le "fer" ou "acier doux" ne prend pas la trempe et se soude facilement à la forge ; enfin, facilement, c'est vite dit...
De nos jours, la différence se quantifie en taux de carbone (autrefois ils étaient fâchés avec les analyses : ils en faisaient, mais les résultats sont ... déconcertants !)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8051
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum