LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  fcrozet le Mar 15 Jan 2019, 18:38

toujours notre excellent Littlegun qui rend un si bel hommage aux belges et aux autres...

http://www.littlegun.be/arme%20belge/artisans%20identifies%20ma/a%20mangeot%20fr.htm

------------------------

Quod erat demonstrandum
fcrozet
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3965
Age : 61
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  Richelieu le Mar 15 Jan 2019, 18:51

teruel a écrit:Pour moi la crosse , lessive Saint Marc , le mécanisme à tremper dans du pétrole ou assimilé , tout petit coup de brosse , huile 3 en 1 et basta.
Teruel
+1,et en plus,canon Damas,a  chouchouter !!

------------------------

En voulant respecter la lettre de la Loi
Tu trahis le coeur de la Loi
Jesus Christ
Richelieu
Richelieu
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2578
Age : 82
Localisation : Cote d'Emeraude (22)
Date d'inscription : 28/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  fcrozet le Mar 15 Jan 2019, 18:57

Pour les bois je recommande très très vivement ce produit :

https://www.amazon.fr/ESTALIN-Polish-Nettoyant-250-ml/dp/B00820HIAA/ref=pd_cp_107_4/262-0326228-4068235?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B00820HIAA&pd_rd_r=b7c2dbbf-18ec-11e9-942b-ef3e817b14a2&pd_rd_w=CjBuB&pd_rd_wg=baJAJ&pf_rd_p=767bee29-b3dc-4737-bd35-530d818921d9&pf_rd_r=FJWMTXJBA0G0VNCK15B6&psc=1&refRID=FJWMTXJBA0G0VNCK15B6

Nettoie,décrasse,ravive  "juste" ce qu'il faut!

et peut-être une peu de celui là pour atténuer et reteinter les rayures:

https://www.amazon.fr/ESTALIN-Estalin-Bois-Fonces-125ml/dp/B00820HQIE/ref=pd_bxgy_121_3/262-0326228-4068235?_encoding=UTF8&pd_rd_i=B00820HQIE&pd_rd_r=c53d0684-18ec-11e9-b411-653be4f1f91d&pd_rd_w=yitDv&pd_rd_wg=3xJ2x&pf_rd_p=0fca4f02-2421-4308-92a8-78657ba3b2e5&pf_rd_r=9NGEZ7PK9WBFXFPZ41VM&psc=1&refRID=9NGEZ7PK9WBFXFPZ41VM

a passer avec les cotons à démaquiller de Madame.
ces produits sont géniaux ( suisses  LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 750239)

l'idéal pour la platine serait de la mettre dans un récipient de pétrole dans un bac à ultrasons pour virer tout ce mer....Redoutable et rapide et avec un peu de chance les vibrations débloquent les vis.
petite brosse de laiton fin,etc.

pour le reste de la laine d'acier 00 et 000 et de la patience en ayant à l'esprit que le mieux est l'ennemi du bien....

Beau canon...

ET TU OUBLIES LE MICROBILLAGE.

------------------------

Quod erat demonstrandum
fcrozet
fcrozet
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3965
Age : 61
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  GM15 le Mer 16 Jan 2019, 10:52

C'est bien une épreuve du banc de Liège (celle utilisée entre 1846 et 1893), en Belgique, donc très probablement une fabrication d'un atelier belge.
 
Remarque : Mangeot, fabricant que j'avais mentionné sur une photo, était juste là pour préciser l'origine de l'arme de ma photo. Ici ce n'est probablement pas un "Mangeot", mais une fabrication d'un autre atelier ou artisan. Cet atelier sera difficile à identifier, en l'absence d'initiale ou de logo, sauf s'il s'en révèle au nettoyage.
 
Petite enquête sur le Net :
Le marquage "Lepage à Paris" apparaît d'abord sur des armes à silex de luxe, accompagné de "Arquebusier du Roi" ou le plus souvent "de l'Empereur". Il peut alors être associé à Jean Lepage.
On retrouve ensuite ce "Lepage à Paris" sur de nombreux types d'armes à percussion, des années 1830 à 1860. Cela va des pistolets de poche aux fusils de chasse de luxe, en passant par les armes de tir... Sur ces armes, de bonne qualité, les marquages d'épreuve sont le plus souvent de Liège ou de St Etienne, et des poinçons variés. C'est donc probablement une "marque" de distribution, pour utiliser la notoriété du nom, plutôt que de fabrication.
 
Je n'ai pas trouvé, toujours sur le Net, de preuve (ni même de supposition) d'association entre cette marque et un atelier ou un négociant. 
Le plus probable serait les établissements Lepage Frères (1823-1860), qui avaient une fabrique à Liège et un magasin à Paris, qui vendait des armes de toutes qualités, d'après cet article :
http://chrisferon.free.fr/articles-divers/paris-ancienne-capitale-armurerie.php
 
Ou alors de Henry Jean André Prosper Lepage (actif de 1822 à 1842), fils de Jean. Normalement, celui-ci signait aussi ses armes "Arquebusier du Roi", mais a pu avoir une activité de négoce pour compléter ses fabrications propres.
Je me permets de mettre un lien d'un autre forum où un spécialiste a identifié un fusil de cet Henry Lepage :    http://www.passionmilitaria.com/t96198-fusil-a-chien-lepage-arq-du-roi
 
Sinon, ce pistolet semble de bonne qualité, avec une finition assez simple mais correcte. Le canon semble effectivement damassé.
Le nombre 1562 est probablement un No de série du fabricant d'origine.
Il ne faut pas trop espérer trouver un nom "commercial" pour ce modèle : c'est une arme civile utilisant des techniques éprouvées. A l'époque seuls des modèles réglementaires ou des armes novatrices avaient droit à, ou ont trouvé auprès des collectionneurs, une appellation spécifique.
 
Pour le remettre en état, de présentation si ce n'est de tir, je rejoins Teruel et fcrozet :
- Nettoyage du bois à la lessive, avec brossage de la graisse, du vernis... Mais je vais essayer le produit de fcrozet !
- Trempage long (quelques jours...) des parties fer dans du pétrole ou du fuel. Accompagné de brossages à la brosse laiton, ou acier très fin (sur les parties internes) sans forcer. Finition en imprégnant bien d'huile. Un bac à ultrasons accélère le processus, mais il doit être assez grand et puissant pour être efficace.
 
Il vaut mieux éviter de parler ici de sablage ou même de microbillage : les "vrais" collectionneurs tiquent quand on leur parle d'enlever une partie, même infime, de métal sain.
Un dérouillage à l'acide, même très peu agressif (acide oxalique), pourrait être utilisé (Aie, mes doigts !) mais il enlève le bronzage.
L'électrolyse est efficace, mais rend les ressorts très cassants.
GM15
GM15
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 218
Age : 69
Localisation : Cantal
Date d'inscription : 11/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  Verchère le Jeu 17 Jan 2019, 00:52

GM15 a écrit:...L'électrolyse est efficace, mais rend les ressorts très cassants.
Je n'ai pas encore quantifié (en mA / cm²), mais plusieurs fois vérifié qu'une électrolyse "délicate" n'esquinte pas les ressorts. C'est à dire un courant si faible qu'il ne dégage presque pas de bulles, qui sont seulement décelables en éclairant de biais avec une lampe de poche.
Ça demande bien sûr un dispositif réglable (un rhéostat ou gros potentiomètre suffit), mais par contre ça se contente très largement d'une alimentation minime, comme un chargeur d'ancien téléphone portable (genre 4.5 V / 350 mA).

Ça s'expliquerait par le fait que plus il y a d'hydrogène en excès, plus il y a d'hydrogène qui diffuse dans l'acier ; et les bulles c'est de l'excès, c'est de l'hydrogène qui ne s'est pas re-transformé en eau en réduisant la rouille.
Une lecture récente m'a confirmé que la fragilisation de l'acier par diffusion d'hydrogène durant les opérations métallurgiques, était déjà connue dans les années 1910. Le remède était de laisser les pièces au chaud pendant un certain temps.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8062
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  TARAS1 le Jeu 17 Jan 2019, 10:33

Concernant la rouille et plus particulièrement les croutes parfois formées, on peut les araser en passant une lame de couteau bien affutée, et ensuite finaliser avec une laine d'acier fine.
Cette méthode appliquée avec délicatesse permet de sauvegarder le bleu lorsqu'il est encore présent.
Particulièrement intéressant pour les surfaces planes, pans de canons, lames, etc...
TARAS1
TARAS1
Membre
Membre

Nombre de messages : 94
Age : 68
Localisation : Ardèche Méridionale
Date d'inscription : 10/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

LEPAGE à poudre 1840 - 1860  - Page 2 Empty Re: LEPAGE à poudre 1840 - 1860

Message  Verchère le Ven 18 Jan 2019, 01:20

Pour le grattage de précision, on voit mieux ce qu'on fait si la rouille est parfaitement dégraissée.

Par contre la laine d'acier je l'imprègne d'huile ; d'huile de cuisine, ça se nettoie plus facilement (au savon) pour suivre l'avancement du travail (après quoi, 5 minutes posé sur le fourneau, et c'est sec).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8062
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum