corrosion et humidité/oxygène

Aller en bas

corrosion et humidité/oxygène

Message  Onopi le Mar 23 Oct 2018, 20:35


Bonsoir quelques informations sur la corrosion


La corrosion se forme par oxydation en surface du métal:
Une attaque locale produit des piqûres ou des sillons. Une attaque interne crée des destructions autour des grains du métal, transformant complètement ce dernier et entraînant sa destruction (corrosion intercristalline):










L'eau contient des ions H+ dont la concentration définit le Ph, et de l'oxygène soit un couple qui va produire la corrosion : Fe++ +2(OH-) -> Fe(OH)2 (hydroxyde ferreux) et Fe(OH)2 + O2 -> Fe(OH)3 (hydroxyde ferrique, alias rouille)
L’hydroxyde ferrique, peu soluble dans l’eau, se dépose à la surface du métal, mais ce dépôt est poreux et laisse passer les ions, la corrosion pouvant ainsi se poursuivre en profondeur; à noter que la formation de piqûres est typique de la corrosion à l’oxygène.
En d'autre terme l'eau contenu dans l'air crée du dioxygène, qui lui même se combinant avec le fer crée l'oxyde de fer. (rouille)



Le facteur d' augmentation de la corrosion sont :
L'humidité.
L'Oxygène : pas d’oxygène, pas de corrosion,
La température: la vitesse de formation de la rouille augmente de 5% entre 20 et 60°C; de plus la teneur en oxygène aux températures moyennes l’augmente fortement. D’où le fait que l’acier immergé soit très attaqué par l’oxygène aux températures moyennes (10-30°C)



Les protecteurs sont
Chlorure de magnésium: 3g/l ; il a une action inhibitrice
Carbonate de calcium: 0.1g/l ; joue un grand rôle car il précipite à la surface du métal en formant des dépôts protecteurs
bon entretien
avatar
Onopi
Membre
Membre

Nombre de messages : 29
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 07/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  itinérant le Mer 24 Oct 2018, 08:36

Bonjour.

Sans tenir compte de petits mélanges dans le texte, je ne vois pas bien où tu veux en venir, ni d'où vient ce texte, ni à quoi il était destiné au départ?

I.

itinérant
Membre
Membre

Nombre de messages : 24
Age : 51
Date d'inscription : 03/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Onopi le Mer 24 Oct 2018, 09:00

Bonjour, par pure info, il faut supprimer l'eau, puisque on ne peut supprimer l'oxygène, et pour conserver mes revolvers, je déshumidifie avec du chlorure et du charbon. cdt pp
avatar
Onopi
Membre
Membre

Nombre de messages : 29
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 07/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  jp223 le Mer 24 Oct 2018, 11:09

Onopi a écrit:Bonjour, par pure info, il faut supprimer l'eau, puisque on ne peut supprimer l'oxygène, et pour conserver mes revolvers, je déshumidifie avec du chlorure et du charbon. cdt pp
Comment les utilises-tu en pratique, et est-ce que ça n’abime pas ?

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!
avatar
jp223
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Onopi le Mer 24 Oct 2018, 11:16

bonjour, j'ai mis un déshumidificateur genre casto, dans la pièce, les révolvers de collect sont dans une mallette alu mousse fermée, les armes de tir dans un coffre, je met de petits sachets que je confectionne en papier essui tout, et du charbon dans un pot plastique fromage blanc dont j'ai percé le couvercle. cdt pp
avatar
Onopi
Membre
Membre

Nombre de messages : 29
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 07/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Pâtre le Mer 24 Oct 2018, 12:22

salut

Onopi a écrit:...
La température: la vitesse de formation de la rouille augmente de 5% entre 20 et 60°C; de plus la teneur en oxygène aux températures moyennes l’augmente fortement. D’où le fait que l’acier immergé soit très attaqué par l’oxygène aux températures moyennes (10-30°C)
....

Moi, je retiens ça! Wink


Du coup, c'est pas une chambre forte, qu'il faut, c'est une chambre froide! Very Happy

(je plaisante qu'à moitié!)



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2784
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Onopi le Mer 24 Oct 2018, 12:31

oui, et c'est pourquoi, je dois m'activer dans mon bureau en rénovant des armes.
avatar
Onopi
Membre
Membre

Nombre de messages : 29
Age : 58
Localisation : LYON
Date d'inscription : 07/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  itinérant le Mer 24 Oct 2018, 14:11

Onopi a écrit:
Bonsoir quelques informations sur la corrosion


La corrosion se forme par oxydation en surface du métal:
Une attaque locale produit des piqûres ou des sillons. Une attaque interne crée des destructions autour des grains du métal, transformant complètement ce dernier et entraînant sa destruction (corrosion intercristalline):


D'ici à ce que l'on ait une corrosion intercristalline sur une arme dans un coffre...







L'eau contient des ions H+ dont la concentration définit le Ph, et de l'oxygène soit un couple qui va produire la corrosion : Fe++ +2(OH-) -> Fe(OH)2 (hydroxyde ferreux) et Fe(OH)2 + O2 -> Fe(OH)3 (hydroxyde ferrique, alias rouille) Où est H+ dans ton équation?
L’hydroxyde ferrique, peu soluble dans l’eau, se dépose à la surface du métal (il ne se dépose pas, il y est déjà), mais ce dépôt est poreux et laisse passer les ions, la corrosion pouvant ainsi se poursuivre en profondeur; à noter que la formation de piqûres est typique de la corrosion à l’oxygène (mais pas que).
En d'autre terme l'eau contenu dans l'air crée du dioxygène, qui lui même se combinant avec le fer crée l'oxyde (ou hydroxyde?) de fer. (rouille) Ce n'est pas l'eau contenue dans l'air qui crée le dioxygène...



Le facteur d' augmentation de la corrosion sont :
L'humidité. En soit, ce n'est pas une donnée : de quel degré d'humidité relative parle-t-on?
L'Oxygène : pas d’oxygène, pas de corrosion, et les chlorures, sulfures?
La température: la vitesse de formation de la rouille augmente de 5% entre 20 et 60°C; de plus la teneur en oxygène aux températures moyennes l’augmente fortement. D’où le fait que l’acier immergé soit très attaqué par l’oxygène aux températures moyennes (10-30°C) Perso, je n'immerge par une arme pour la stocker...

Qu'en est-il des phénomènes de condensation lorsque l'on passe une arme du chaud au frais?


Les protecteurs sont
Chlorure de magnésium: 3g/l ; il a une action inhibitrice Comment? Mets un chlorure sur une arme et tu verras le résultat très vite
Carbonate de calcium: 0.1g/l ; joue un grand rôle car il précipite à la surface du métal en formant des dépôts protecteurs Carbonate de calcium précipité, à Lascaux, oui, mais sur une arme????
bon entretien
Tu parles de charbon, quel rôle joue-t-il?

I.

itinérant
Membre
Membre

Nombre de messages : 24
Age : 51
Date d'inscription : 03/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  MikeDundee le Mer 24 Oct 2018, 16:35

Onopi a écrit:bonjour, j'ai mis un déshumidificateur genre casto, dans la pièce, les révolvers de collect sont dans une mallette alu mousse fermée, les armes de tir dans un coffre, je met de petits sachets que je confectionne en papier essui tout, et du charbon dans un pot plastique fromage blanc dont j'ai percé le couvercle. cdt pp

Les revolvers stockés dans une malette avec mousse ?
On m'a toujours dit de ne jamais laisser les armes enfermées dans une housse ou malette "moussée" scratch
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2672
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Stephane5 le Mer 24 Oct 2018, 23:00

MikeDundee a écrit:Les revolvers stockés dans une malette avec mousse ?
On m'a toujours dit de ne jamais laisser les armes enfermées dans une housse ou malette "moussée" scratch

Pareil. La mousse retiendrait l'humidité. C'est bien dommage, car ça m'arrangerait de conserver les armes dans les housses et mallettes plutôt que les unes d'un côté, les autres de l'autre !

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)

Erma E-M1-22
avatar
Stephane5
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 149
Age : 42
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Verchère le Jeu 25 Oct 2018, 05:19

MikeDundee a écrit:Les revolvers stockés dans une malette avec mousse ?
On m'a toujours dit de ne jamais laisser les armes enfermées dans une housse ou malette "moussée"
Si le container est étanche, et qu'on y place un absorbeur d'humidité, on peut bien y mettre ce qu'on veut ... sauf des chlorures, fussent-ils de calcium (deshumidificateurs "de cave"), à moins d'être 100 % certain qu'aucune dégoulinure ne peut se produire.
Si le container n'est pas étanche on aura des ennuis avec pas mal de matériaux, même le bois brut, même les chiffons ou le papier gras ; tout ce qui est susceptible d'absorber l'huile dont l'arme est enduite, sans pour autant empêcher la vapeur d'eau d'y venir...
Ça c'est pour le stockage en ambiance humide ; en ambiance normale il est bien plus simple et plus sûr de stocker à l'air libre.

<< Qu'en est-il des phénomènes de condensation lorsque l'on passe une arme du chaud au frais? >> Dans ce sens là aucun problème, ça condense pas. La condensation, c'est quand on met au chaud un truc froid (qui vient du dehors).
Le problème "chaud vers froid" est plus vicieux : tu sors sous la neige avec ton fusil chaud, les flocons fondent dessus et au bout d'un moment le fusil s'étant refroidi l'eau produite par la fusion commence à geler. Si elle s'est un peu infiltrée dans la culasse, ça risque d'être dur à ouvrir. Mais par chez nous ça arrive rarement avec les armes ; plus souvent avec les skis, que les parigots rentrent la nuit dans l'appartement de sports d'hiver (quand ils les posent dans la neige, ils s'y soudent - et nous on se marre !).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7067
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  itinérant le Jeu 25 Oct 2018, 07:51

Au temps pour moi, j'ai fait confondaison dans ma phrase.

Je voulais mettre en avant la condensation lorsque l'arme passe de la chambre froide à une température normale...

I.

itinérant
Membre
Membre

Nombre de messages : 24
Age : 51
Date d'inscription : 03/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  deGuers le Jeu 25 Oct 2018, 08:16

Pour nous sous les tropiques c'est encore plus craignos , surtout pendant et après un cyclone . Humidité à 100 % et bien sûr chaleur .
Pour les cuirs c'est une horreur .
Le bac du déshumidificateur est plein en moins d'une heure .
Déjà pas de coffre pour les armes longues ( j'enlève les culasses ) et encore moins de housses ou  mallettes à mousse qui bouffe les bronzages quand l'huile coule de l'arme ; c'est chaussette de laine pour les armes de poing et rien pour les armes longues que j'ai particulièrement à l'oeil .

J'ai pu constater que le Ed's Red fait bien le job de protection et n'utilise que lui pour le stockage , renouvelé régulièrement .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1842
Age : 65
Localisation : sous les tropiques ...
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Verchère le Ven 26 Oct 2018, 06:31

itinérant a écrit:Je voulais mettre en avant la condensation lorsque l'arme passe de la chambre froide à une température normale...
Ça se produit souvent chez moi, l'hiver :
- tir par temps de gel, le temps de ramasser les cibles et de bâcher la table de bench-rest l'arme est glaciale,
- travaux dans l'atelier où il fait souvent entre - 5 et -10°.
Puis retour dans la maison où l'hiver il fait toujours frais (rarement plus de 17°, souvent 15°) mais très humide (75 % mini, souvent bien plus) : la ferraille froide se couvre de condensation en 3 ou 4 secondes !

Alors je laisse ça dehors, je vais chercher un grand sac plastique (des petits sacs sont en permanence à l'atelier, au cas où je rentrerais un comparateur, un alésoir, etc), j'emballe et alors ça peut rentrer. Déballage uniquement quand au toucher la température semble à peu près équilibrée. Pas besoin que le sac en plastique soit absolument étanche, durant le réchauffage l'air ambiant n'a aucune envie de rentrer.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7067
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Blue Arrow le Sam 17 Nov 2018, 15:21


Déshumidificateur sorti du coffre ce jour...
Pas d'eau il y a 3 mois.
Il a plu beaucoup dans mon coin ces derniers temps... à l'extérieur !

Qu'utilisez-vous comme déshumidificateur ?

Qui utilise un appareil électrique ?
https://www.brownells.fr/epages/France.sf/fr_FR/?SearchWithinString=Dehumidifier&ObjectID=28111&ViewAction=ViewFaceted&CurrencyID=EUR

Vos avis...

------------------------


S'il fallait tolérer aux autres tout ce qu'on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable.
(Georges Courteline)

https://www.projet-voltaire.fr/
avatar
Blue Arrow
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 541
Age : 55
Localisation : PACA
Date d'inscription : 01/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  chteug le Sam 17 Nov 2018, 15:49

J'en ai un . Même modèle mais qui vient de chine ( 2 fois moins cher).
Ca fait le taf. Par contre quand je rentre du stand l hiver , je laisse bien l'arme se mettre à température pour ne pas qu'elle condense dans le coffre.

Eric
avatar
chteug
Membre
Membre

Nombre de messages : 85
Age : 44
Localisation : 57
Date d'inscription : 29/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Caym le Sam 17 Nov 2018, 16:23

Et ben... A part mettre du ballistol partout... Et pourtant je vais pas vous dire que la Bretagne à un climat aride!

------------------------

avatar
Caym
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 476
Age : 33
Date d'inscription : 14/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  walker33 le Sam 17 Nov 2018, 16:45

Je suis hostile au deshumidificateur directement dans le coffre. J'ai essayé et ça draine toute l'humidité de la pièce dans le coffre. Maintenant, je le mets hors du coffre et dedans je mets des sachets de silicate récupérés dans des boîtes à chaussures et dans les sacs à main de ma femme. Efficacité garantie.

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 734
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Stephane5 le Sam 17 Nov 2018, 17:11

C'est effectivement ce que j'ai entendu dire pour les voitures anciennes: si elles sont étanches (ou à peu de chose près), on met le sac de sel dans l'habitacle pour qu'il en absorbe l'humidité sans attirer celle de l'extérieur. Si elles sont anglaises italiennes moins étanches, on met le sac à l'extérieur pour qu'il attire l'humidité hors de l'habitacle.
Il doit quand même être plus facile de rendre étanche un coffre-fort qu'une Triumph Alfa Romeo Austin Mini Fiat voiture de collection...

------------------------

"Je comprends pas, ça marchait avant que j'y touche !" (Joe Bar Team, tome 3, page 27)

Mes armes militaria:

Schmidt-Rubin K31 (1947)
Schmidt-Rubin G96/11 (1903)

Erma E-M1-22
avatar
Stephane5
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 149
Age : 42
Localisation : Centre (géographique) de la France
Date d'inscription : 19/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  walker33 le Sam 17 Nov 2018, 18:51

J'ai acheté mon coffre d'occasion à une agence bancaire qui déménageait. Du super haut de gamme et il n' est pas étanche. Les sachets de silicate fonctionnent très bien et ne coûtent rien. J' en ai mis une dizaine dans mon coffre et je n'ai aucun souci d'humidité. Combiné avec un deshumidificateur dans la pièce, je pourrais me doucher à côté du coffre sans qu'il y ait la moindre trace d'humidité à l'intérieur.

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 734
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  walker33 le Sam 17 Nov 2018, 18:58

J'ai acheté mon coffre d'occasion à une agence bancaire qui déménageait. Du super haut de gamme et il n' est pas étanche. Les sachets de silicate fonctionnent très bien et ne coûtent rien. J' en ai mis une dizaine dans mon coffre et je n'ai aucun souci d'humidité. Combiné avec un deshumidificateur dans la pièce, je pourrais me doucher à côté du coffre sans qu'il y ait la moindre trace d'humidité à l'intérieur.

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 734
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Verchère le Dim 18 Nov 2018, 03:25

Je doute vraiment qu'un assècheur placé dans un coffre non étanche, qui "draine" l'humidité de la pièce, fasse augmenter le taux d'humidité dans le coffre.
Elle sera toujours inférieure à l'humidité de la pièce (sinon celle-ci n'aurait aucune raison d'essayer d'entrer dans le coffre).
Si la porte du coffre est garnie d'un joint de mousse auto-collant (bidule apacher, qui part en poussière au bout de quelques années), le coffre ne sera certes pas étanche mais la circulation d'air sera plus difficile ; et plus cette circulation sera difficile, plus la différence d'humidité sera grande entre intérieur et extérieur du coffre (plus sec dans le coffre).
Avec l'humidificateur dans la pièce, le coffre ne sera pas plus sec que la pièce ; et l'assèchement d'un grand volume va produire plus d'eau, et consommer plus de sel.

Les deshumidificateurs "chimiques" sont simplement constitués d'un seau, un panier grillagé, une dose de chlorure de calcium en granulés avec, le point le plus important, une étiquette dithyrambique.
Le chlorure de calcium est un produit industriel courant, peu onéreux, largement utilisé entre-autres en agro-alimentaire (fromagerie, même en production fermière, parfois).


En fait, dans la plupart des habitations modernes, l'air est assez sec pour rendre inutiles des deshumidificateurs, à condition de huiler légèrement les armes.
Bien sûr, ceux qui veulent jouer au plus malin et prendre pour des cons les générations d'ancêtres qui ont toujours graissé leur armes...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7067
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  walker33 le Dim 18 Nov 2018, 10:10

Pour en avoir fait l'expérience, je confirme que le deshumidificateur concentre l'humidité dans le coffre. En plus du sel dans le coffre ça ne me paraît pas bon pour le métal.  Sinon, il y a longtemps que je graisse mes armes avant de les ranger.

walker33
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 734
Age : 55
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: corrosion et humidité/oxygène

Message  Verchère le Lun 19 Nov 2018, 11:24

J'ai pas la même expérience défavorable dans mes conteneurs à poudre stockés dehors par mesure de sécurité.
Ce sel n'étant pas volatil, s'il n'y a pas d'éclaboussures aucune raison qu'il contamine le métal.
N'empêche que son usage me semble bien excessif dans une habitation moderne...

Les sachets desséchants, silicate ou argile ou autre, posent un problème de régénération car les consignes ne sont pas toujours (et même rarement) inscrites dessus.
D'autre part, il est plus ou moins facile de s'en procurer à bon compte ; ça dépend surtout d'opportunités professionnelles.

A défaut, des sachets en toile remplis de riz, périodiquement régénérés dans un four tiède/chaud (ou posés derrière le fourneau à distance convenable) ont aussi un certain effet bénéfique.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7067
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum