Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Empty 1888

Message  jeanono62 le Sam 02 Mar 2019, 09:13

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Dsc_2310
Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Dsc_2311
Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Dsc_2312
Bonjour VERSCHERE, bravo pour le forgeage du ressort d'arrêtoir ;
Je vous ai photographié la culasse démontée ...ça va être un sacré boulot d'usinage , mais je ne doute pas de votre talent .
A votre disposition .
JN

jeanono62
Membre
Membre

Nombre de messages : 8
Age : 60
Localisation : PdeCalais
Date d'inscription : 15/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Empty Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Dim 03 Mar 2019, 05:35

Je me doute bien que c'est pas de la tarte.
Mais ce sera très différent des ressorts (lesquels continuent d'avancer ; d'ailleurs j'ai envie de me dégourdir les jambes alors dès que je clôture la session je file 1/2 heure à l'atelier, en guise de somnifère).

Avec le ressort d'arrêtoir j'en profite pour tester diverses techniques qui pourront être reprises sur d'autres ressorts plats, les impératifs techniques étant toujours à peu près du même ordre. Donc au niveau temps c'est pas rentable ; l'expérimentation ne l'est jamais.

Pour la culasse par contre, ce sera forcément une réalisation isolée (même si j'en commence 3 pour être sûr, je n'en finirai au mieux qu'une seule). Donc rien à expérimenter ; les acrobaties au tour à métaux sont déjà du domaine courant et les usinages scabreux se feront à l'ancienne (burin et lime).
J'ai déjà étudié la forme des pièces, et pour l'instant ce que j'ai trouvé de plus inquiétant est le double arrondi concave sous le cylindre, là où s'appuie l'étai : deux arrondis parfaitement alignés, séparés par une arête percée du trou de goupille. Avec une fraiseuse ça serait déjà pas évident à faire à la perfection ; alors sur un tour, ça promet...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Empty 1888

Message  jeanono62 le Dim 03 Mar 2019, 07:59

RE
La plus grosse difficulté, le la vois plutôt au niveau de la fabrication de la pièce de manœuvre de la culasse qui m'a l'air particulièrement complexe et tortueuse ...
Pour les côtes n'hésitez pas, même si je n'ai aucune formation technique .(je commence toutefois à savoir me servir du palmer et du pied à coulisse)
Je suis aussi votre reconstruction avec intérêt du ressort, car j'ai plusieurs ressorts en V de pistolet silex cassés ou disparus.
JN

Ps: quelqu'un sait-il comment répondre en MP car une ancienne connaissance voisine m'a écrit, mais je ne peux encore lui répondre car mon nombre de messages est encore insuffisant ?

jeanono62
Membre
Membre

Nombre de messages : 8
Age : 60
Localisation : PdeCalais
Date d'inscription : 15/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Empty Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Lun 04 Mar 2019, 06:11

La pièce de manoeuvre est tortueuse, mais sur la branche "levier" il n'y a pas de tolérances fonctionnelles. Le problème c'est la forme, à angle doit...
L'idée simple serait de faire ça en deux pièces assemblées, mais vu les ennuis d'un de nos collègues de TCAR (levier cassé, et pas moyen de faire tenir en soudant) mieux vaut que ce soit robuste.
Et comme je n'ai pas de possibilités pour récupérer gratos des morceaux d'acier assez gros et de nuance connue, il faudrait presque partir d'une ébauche forgée (rondin plié à l'équerre), ce qui pose d'autres problèmes. Ensuite, je pense qu'on doit pouvoir en faire une bonne partie sur le tour ; et après lime, burin, Rapide-Lime...

Les MP ... je crois qu'il faut attendre...
On m'a fait le coup aussi, quand je suis arrivé sur TCAR : et pas moyen de répondre !

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Empty Ressort d'arrêtoir et de sûreté

Message  Verchère le Ven 29 Mar 2019, 03:56

Un peu de retard dans la rédaction ; y-a un moment que ceci a été fait (ainsi même que l'épisode suivant)...

Le dos de la lame étant encore très irrégulier, un meulage approximatif fait gagner beaucoup de temps. Ceci fut fait sur une "rectifieuse ébauche" de bric et de broc : une meuleuse de 115 mm montée sur un ancien support pour perceuse électrique, qui balaie un cercle horizontal (centré sur la colonne), la hauteur étant ajustable par une vis. Le support D, posé sur des cales, est simplement tenu du bout des doigts pendant qu'on promène la disqueuse dessus...
Par passes de 0.1 à 0.2 mm ça va très vite ; ce n'est pas plat mais les écarts d'épaisseur ne dépassent pas 0.2 mm.

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Rectif10

Sans démonter la lame, le support D est alors fixé sur la table d'un "Rapide-Lime" de fabrication maison (Rapide-Lime ?? voyez sur le net...) pour finir de dresser le dos, en 3 passes rapidement exécutées, sans encore chercher à atteindre l'épaisseur finale car l'opération suivante demandera une bonne rigidité.

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Rlim-d10

Il s'agit ensuite de donner au bouton rond son diamètre exact. Sur le tour est monté un petit plateau percé d'un court alésage axial Ø 12.00 ; un petit pion de centrage est vissé au dos de la lame et calé dans ce trou. Ceci assure un usinage concentrique au trou taraudé de la lame, qui est par ailleurs bridée contre le plateau. L'usinage permet avec le même outil d'enchaîner le diamètre du bouton et sa sailie par rapport à la branche épaisse de la lame (soit 0.6 mm).

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Tourna10

Cette opération met en évidence les irrégularités de forgeage : surface interne de la lame pas bien plate, diamètre du bouton brut un peu trop faible. Le trou d'une des 4 lames étant trop excentré, le bouton a été usiné à 7.4 au lieu de 8.8, pour faire une lame de M.86 (qui diffère de la lame M.88 sur ce point).

Reconstruction d'un Mannlicher 1888 - Page 4 Bouton10

NB : ici je résume et j'expurge... Les détails, problèmes, solutions et enseignements à tirer pour d'autres travaux de ce genre figurent sur un fichier plus volumineux, que je publierai au format PDF en fin de travail.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8541
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum