Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Sam 03 Nov 2018, 18:52

Tant qu'on y est pour des précisions dimensionnelles, la petite manette striée de la sûreté :
Sur son croquis "vivelacolo" indique 6.05, et le trait donne plutôt une forme ovale. Mais sur les photos, ça paraît assez rond.
Alors, rond Ø 6.05 ?
Ou ovale 6.05 x ??
Rond ça serait plus commode, quand même...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  vivelacolo le Sam 03 Nov 2018, 22:31

Même avec l’appareil à 90 degrés au dessus de l’objet il y a distorsion. Il faudrait que je sorte la Calumet a soufflets… en 8x10 mais c’est du boulot (pas digital) c’est comme les vieilles machines
Tant qu'on y est pour des précisions dimensionnelles, la petite manette striée de la sûreté :
Rond 6m/m  a l’extérieur des cannelures
 Épaisseur  8.93mm
 A  à 90degres du plat 17.38
B  20.92 extérieur des rainures
C  Position de la flèche 9.21 j’ai pris 2 autres mesures car le diamètre de la crête ne semble pas concentrique avec le trou 5.5 Je pense que l’ajustement final devrait se faire avec la culasse en place.
 

D  13.83 extérieur des rainures  
 
 
 
 
 
Pour le ressort tu as capturé l’essence, c’est très proche mais il y a quelques petites corrections nécessaires, je n’arrive pas a éditer ou copier la photo du croquis. J’attendrais donc mon épouse qui est une experte en la matière pour placer les corrections. Le diamètre du trou est 3.30, le diamètre extérieur 7.30/7.40
vivelacolo
vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 966
Age : 72
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  vivelacolo le Dim 04 Nov 2018, 00:58

Grace aux recommandations de mon épouse je suis arrivé à imprimer une image et y ajouter mes dimensions.


J ai aussi ajouté une image latérale du ressort « a picture is worth a thousand words » qui permet de voir la forme générale ainsi que la déflection qui semble ne pas être centrée sur le trou de vis n’est pas.
RRO
vivelacolo
vivelacolo
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 966
Age : 72
Localisation : San Pascual Valley
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Dim 04 Nov 2018, 04:46

Super, on avance ! Dans le sens de la vérité, si ce n'est celui de la simplicité...

Pour la pièce de sûreté, je dirai demain si les cotes générales suffisent à corriger les distorsions (inévitables ou compliquées à éviter, alors ce serait mieux de mettre au point un correctif).
La concentricité de la crête avec le trou n'est peut-être pas importante, car je ne pense pas que la pièce vienne buter sur sa périphérie (la position "sûreté" est plus certainement fixée par le ressort sur un des méplats).

Pour le ressort, les compléments de cote sont bienvenus. C'est effectivement plus facile d'annoter un dessin sommaire existant ; du coup on prend plus de mesures.
Le calcul par proportions sur la photo n'était quand même pas si mauvais, y-a pas mal de cotes annotées d'un "V"... sauf certaines !
Le cintrage je verrai à l'usage, mais il n'est pas impossible que la forme découle directement des différences d'épaisseur entre les parties, qui prendront plus ou moins facilement le cintre...

Alors, les cotes qui diffèrent sont la largeur, le trou de vis et le diamètre de l'oeil ; j'avais effectivement de sérieux doutes, parce-que les proportions de la photo collaient mal avec mon épave.

Donc voici quelques cotes du M.88, apposées sur la photo du M.86 de "vivelacolo" :



Le trou de 4 j'y tiens absolument (voire même 4.2), parce-que le fusil est taraudé à 4 x 0.75 ; faut bien que la vis passe !

Alors, ont-ils donc changé le ressort et sa vis, entre M.86 et M.88 ?
Il nous faudra compter sur "Blp54" et "Helix", nantis des photos des deux derniers messages, pour trancher.
Voir la largeur de rebord laissée par l'élargissement arrondi ; sur mon M.88 il semble en rester beaucoup moins que sur le M.86 de la photo.
Du coup, quel serait le jeu latéral à prévoir pour un M.88, sur les branches et l'excroissance ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Lun 05 Nov 2018, 04:23

Donc, sous réserve de confirmations pour le M.88, voilà ce que donneraient les 2 types de ressort :



La vignette photo est ici misérable, mais dans une documentation PDF elle serait zoomable et donc très correcte (si l'auteur m'autorise à la laisser).
La vis fixant ce ressort serait donc différente (j'ai erraté plus haut). Je n'ai pour ma part aucun intérêt immédiat à celle du M.86, mais si "vivelacolo" estime utile qu'elle figure dans ce dossier, il suffit de m'en communiquer les cotes.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Sûreté (esquisse)

Message  Verchère le Lun 05 Nov 2018, 04:59

La dernière photo était plus perpendiculaire, et les diverses cotes m'ont permis de mettre à l'échelle de façon légèrement différentielle (taux différent en hauteur et en largeur), pour que ça colle à peu près avec les mesures.
Certes "à peu près" seulement, car le chanfrein arrondi en bord de pièce ne permet pas de viser parfaitement. Mais je pense que les écarts ne dépassent guère les tolérances de fabrication et l'usure...



Superposée devant la photo légèrement triturée, une construction de cercles et de segments trace le pourtour de la pièce. Pour chaque cercle le logiciel peut afficher le diamètre et les coordonnées de centre ; on peut aussi avoir les coordonnées de chaque point et les relations angulaires. Ceci me permettra de confectionner un montage d'usinage excentrique pour exécuter au tour un maximum d'arrondis et pour tracer ceux qui devront être usinés autrement. En fait, on pourrait tous les faire au tour, mais pour certains ce serait un peu fastidieux (tourner à la main d'une fraction de tour, revenir en arrière, donner l'avance, et recommencer ; du "rabotage circulaire", en quelque sorte).


Notez que les cercles de 23.0 et 24.7 sont légèrement sécants, pour reproduire la minuscule bosse visible sur les photos.
Les cercles de 24.7 et 20.7 sont excentrés d'un petit demi-millimètre par rapport au trou de 5.53, suite à la remarque de "vivelacolo".
Maintenant faut mettre au propre, coter, puis dessiner l'autre côté et la tranche...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Mer 07 Nov 2018, 05:34

Voici le dessin de la pièce de sûreté, d'après les photos et cotes de "vivelacolo" :


Erratum : à la place de "rampe oblique" ou "rampe inclinée", je vais mettre "rampe hélicoïdale".

Des avis sur le mode de présentation quelque-peu inhabituel ?
Je le pense assez commode pour une fabrication-machine ...
ou pour taper le code d'un rendu 3D sur ce bon vieux Pov-Ray !

Si une bonne âme pouvait renseigner les cotes
xA (largeur des crans)
Ø xB (la marque ronde en bouts de manette, qui détermine sans doute la profondeur des crans)
xC et xE (les chanfreins soulignant xB)
xE et xF (vraisemblablement identiques, et relatives aux méplats)
xG et xH (cotes hors tout, pour contrôle).

J'ai laissé à l'appréciation du tourneur l'infime surépaisseur pour appui de la tête de vis, sur la face AR ;
si vous l'estimez nécessaire je pourrais la mettre, mais il faudrait aussi que je sache comment elle est prise en compte sur les cotes 3.22 et 8.80...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Ven 07 Déc 2018, 01:03

Notre ami "blp54" a validé le dessin du ressort d'arrêtoir pour M.88, qui était donné ici :
http://www.tircollection.com/t38385p50-reconstruction-d-un-mannlicher-1888#523392

Il m'a aussi apporté quelques précisions sur la vis de ce ressort, permettant de mieux préciser les différences que présente cette vis entre M.86 et M.88. Dessin refait :


J'offrirais volontiers à la vis du M.86 son propre dessin, mais il me faudrait tout de même quelques cotes précisément mesurées, et les caractéristiques du filetage...


"blp54" a aussi vérifié les cotes "accessibles sans démonter" de la pièce de sûreté, maintenant assez complète pour envisager de la fabriquer (certes, si les quelques lacunes restantes pouvaient être comblées, ce ne serait pas plus mal) :


Infos permettant aussi une petite révision du dessin de vis :



Je conçois que cette recherche paraisse bien laborieuse...
C'est que les informations ne sont pas si courantes, avec tout de même assez peu d'exemplaires connus. Et l'associations des modèles 1886 et 1888 ne simplifie pas les choses, ceux-ci étant moins identiques qu'on aurait pu le penser.
En particulier, la différence au niveau du ressort d'arrêtoir est surprenante ; il faut croire qu'ils avaient quelques raisons de le renforcer sur le M.88 (ou de renforcer sa vis)...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère le Mar 11 Déc 2018, 04:18

Dernières vérifications et corrections de "blp54" ; pour la sûreté ça paraît maintenant suffisant (le dessin du message précédent est mis à jour). Ya-pu-ka !
Aussi quelques précisions sur la vis de sûreté, mais ça ne justifie la mise à jour immédiate du dessin...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Quelques vis en place

Message  Verchère le Jeu 14 Fév 2019, 04:52

Ça fait un bout de temps que divers petits trucs s'empilaient en attendant une séance de forge. En particulier une série de vis pour ce M.88 !

Il y a quelques vis d'avance, rangées non traitées (ni même fendues), mais j'en avais tout de même préparé une de chaque en rab :



Trempées à l'huile et revenues à l'huile flambée, ce qui les laisse couvertes d'une immonde couche de calamine noirâtre. Pour un joli bleu il faudrait décaper, polir et chauffer délicatement à l'air, sur une plaque ; mais sur une arme au bronzage esquinté voire disparu, ça piquerait vilainement les yeux.

Alors que pour les 6 vis montées sur l'arme, ce noir à l'huile est assez bien dans le ton :




Sur le côté gauche c'est un peu vide, car il y manque la sûreté (un montage d'usinage un peu tarabiscoté est en construction) et le ressort.
Celui-ci est en cours, avec 4 ébauches déjà forgées (étampées) qui demandent encore un petit complément d'étampage avant l'usinage (lequel est principalement prévu au Rapide-Lime).
Je vous montrerai ça...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  T.Jiel le Jeu 14 Fév 2019, 20:57

Tu as du déjà expliquer mille fois comment tu t'y prends pour faire ce genre de travail. C'est quand même impressionnant! Bravo la ténacité! salut
T.Jiel
T.Jiel
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 150
Age : 63
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 17/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère Hier à 04:34

Il m'a fallu pas mal de temps, et la fréquentation des décolleteurs, pour mettre au point une technique qui ne soit pas trop lente (celle apprise à l'école n'est guère rationnelle) ; surtout pour faire les têtes bombées, exactement aux cotes désirées.
Et pas mal d'heures (des dizaines, au moins) pour bricoler les accessoires d'usinage nécessaires.

Et c'est pas fini !
Tout à l'heure je faisais un petit tournage, et là je vais repartir fileter : une pièce de réparation pour une petite machine à fendre les têtes de vis.
Machine d'époque, ou presque ; en fait je sais pas... (la technique est décrite en 1908 sur des machines automatiques, en 1913 y-a en catalogue des machines manuelles de structure moins optimisées que celle-ci, dont j'ignore si elle est réellement plus récente).

Bon, je vous la montre, au cas où quelqu'un aurait une idée plus précise ;



C'est pas compliqué : on glisse la vis dans l'oeil du levier (inutile de la fixer) et on relève ce levier jusqu'à ce que la vis de butée touche la barre intermédiaire. A ce moment, la fraise-scie aura atteint la profondeur désirée.
Il y avait derrière la machine un potelet portant un pichet à robinet versant un filet d'huile sur la fraise ; pris entre la machine et la table, un bac en tôle muni d'un court tuyau vertical traversant la table ; et sous la table 2 glissières de tiroir, ledit tiroir étant un petit seau récupérant l'huile.
Ensemble qui sera reconstitué, malheureusement avec un moteur plus récent car le moteur d'origine "Belzon & Richardot - Bavilliers (Près Belfort)", 115 / 200 V triphasé, tourne encore mais ses paliers (bronze, lubrifiés par cerceau*) ont un jeu abominable.

* Un type de palier plutôt rare sur des petits moteurs.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

1888

Message  jeanono62 Hier à 20:12

Bonsoir,
je suis nouveau sur votre ce site; aussi pardonnez mes erreurs informatiques...
Je détiens un 1888 en bon état (je pense); aussi, si vous avez besoin de mesures ou photos pour la restauration du votre, n'hésitez pas .
Je sais que J'arrive un peu tard à la vue de vos précédentes interventions... 
Avec plaisir toutefois
Cordialement 
JN

jeanono62
Membre
Membre

Nombre de messages : 3
Age : 60
Date d'inscription : 15/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  T.Jiel Hier à 20:29

Verchère a écrit:

C'est pas compliqué : on glisse la vis dans l'oeil du levier (inutile de la fixer je n'en doute pas) et on relève ce levier jusqu'à ce que la vis de butée touche la barre intermédiaire. A ce moment, la fraise-scie aura atteint la profondeur désirée (bien sûr!).
Il y avait derrière la machine un potelet portant un pichet à robinet versant un filet d'huile sur la fraise ; pris entre la machine et la table, un bac en tôle muni d'un court tuyau vertical traversant la table ; et sous la table 2 glissières de tiroir, ledit tiroir étant un petit seau récupérant l'huile.
Ensemble qui sera reconstitué, malheureusement avec un moteur plus récent car le moteur d'origine "Belzon & Richardot - Bavilliers (Près Belfort)", 115 / 200 V triphasé, tourne encore mais ses paliers (bronze, lubrifiés par cerceau*) ont un jeu abominable.

* Un type de palier plutôt rare sur des petits moteurs.

Ça fait un moment que je suis silencieux, mais je ne me suis pas bonifié pour autant : je ne comprends absolument rien à tes explications.  

Tu comprends pourquoi ma machine à copier me donne du fil à retordre??
T.Jiel
T.Jiel
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 150
Age : 63
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 17/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Pâtre Hier à 21:51

salut

jeanono62 a écrit:...
je suis nouveau sur votre ce site; ...

=>  La charte et les valeurs du forum


=> Présentation (indispensable)


------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
Pâtre
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3007
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  joselito Hier à 23:01

Pâtre a écrit:salut

jeanono62 a écrit:...
je suis nouveau sur votre ce site; ...

=>  La charte et les valeurs du forum


=> Présentation (indispensable)


On va t'appeler l'oeil de Lynx.......une place de modo à l'avenir....? Sait on jamais.....

------------------------

'' l'optimisme est la foi qui mène à la réalisation, rien ne se fait sans l'espoir et la confiance ''........H/Keller .
joselito
joselito
Modérateur

Nombre de messages : 12361
Age : 59
Localisation : FTA Bully Chti !
Date d'inscription : 29/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  Verchère Hier à 23:15

Mais tout de même mille mercis à "jeanono62", nouveau sur le site et qui dans sa hâte à proposer ses services en a oublié les formalités d'usage.
On est malheureusement plus habitués à ceux qui oublient ces formalités, dans leur hâte à demander un service.


Bon, tu peux toujours à l'occasion vérifier les cotes indiquées ici (en lisant en remontant, parce qu'il y a parfois des rectifications ultérieures). Il peut y avoir des erreurs, ou simplement des variantes de fabrication...

Même si certaines pièces (vis) sont déjà faites, une rectification ne sera pas perdue car il est prévu de mettre les versions finales en ligne, à l'usage de ceux qui en auraient besoin (il y en a déjà 2 ou 3, voir :
http://p.lacour.malvaux.free.fr/Arquebuses.htm ).

Et pour la suite... et bien je continuerai à passer des appels ici ; souvent répétés donc difficiles à rater (c'est que, relever des cotes sur un M.88, y-a pas grand monde qui soit équipé pour).


@JTiel :
Désolé, le fonctionnement de la fendeuse de vis me paraissait évident...
C'est vrai que quand j'ai montré la machine (alors non identifiée) à un décolleteur et qu'il m'a dit à quoi elle servait, ma réaction fut effarée : "mais on va prendre la vis dans la gueule et passer les doigts dans la fraise". Alors il m'a invité à voir une démo sur sa machine, et j'ai été convaincu (lui, ne fait même pas couler d'huile sur la fraise, pour éviter d'être aspergé).
Mais pour l'instant je ne peux expliquer mieux, ce qui demanderait des photos, car la susdite réparation m'a obligé à désosser la moitié de l'engin...
Le pichet avec un robinet par où l'huile s'écoule sur la zone d'usinage, avec dessous un bac et un seau pour la récupérer (et la remettre dans le pichet après décantation), était fréquent dans les anciens ateliers. Mais sur les vieilles photos d'avant 14 les détails ne sont généralement pas assez nets...

Et pour tes problèmes de copiage (respect des cotes, toujours ?), j'ai bien peur de ne rien pouvoir diagnostiquer à distance. C'est certainement des flexions parasites, vibrations ou faux alignements qui s'additionnent ; et ça peut prendre un moment d'identifier chaque facteur défavorable.
C'est quand même loin , la Sarthe...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7492
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

1888

Message  jeanono62 Aujourd'hui à 08:41

Merci, pour votre gentillesse,
avant de démonter pour vérifier, j'ai en rab un percuteur qui avait été épointé pour neutralisation (il y a longtemps au moment où chacun neutralisait soi-même ...), et un ressort d'extracteur neuf . Ca peut aider pour terminer une culasse qui je crois manque à l'appel !
A bientôt

jeanono62
Membre
Membre

Nombre de messages : 3
Age : 60
Date d'inscription : 15/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Rep

Message  labrocante37 Aujourd'hui à 09:10

salut salut salut à tous et santé

Avec à l'époque plus de trente ans de mécanique générale dans les mains L' A N P E m'a dit que je n'étais pas assez qualifié pour un job,aussi je leur ai demandé de passer un B A C  Pro M G cours du soir et examen réussi mais pas d'emploi.

Le sujet de l'examen portait sur la réalisation d'un montage pour fendre les têtes de vis automatique sur une fraiseuse 16 heure pour faire le job.Le problème je n'ai pu récupérer le dit montage.

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1898
Age : 68
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Reconstruction d'un Mannlicher 1888

Message  T.Jiel Aujourd'hui à 13:10

labrocante37 a écrit:salut salut salut à tous et santé

Avec à l'époque plus de trente ans de mécanique générale dans les mains L' A N P E m'a dit que je n'étais pas assez qualifié pour un job,aussi je leur ai demandé de passer un B A C  Pro M G cours du soir et examen réussi mais pas d'emploi.

Le sujet de l'examen portait sur la réalisation d'un montage pour fendre les têtes de vis automatique sur une fraiseuse 16 heure pour faire le job.Le problème je n'ai pu récupérer le dit montage.

Succulent! Quelle efficacité!! Wink Ces gens là vivent sur une autre planète...
Mais bon, que je comprenne : vous dites qu'il s'agit en fait de faire les fentes sur les têtes de vis, fentes qui servent à leur serrage ?
T.Jiel
T.Jiel
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 150
Age : 63
Localisation : Pays de la Loire
Date d'inscription : 17/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum