Nombre de Lebel produits

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  fab 37 le Mar 16 Aoû 2011, 14:19

Alamas a écrit:
DENAMUR a écrit:Mon Lebel fabriqué à Chatellerault et portant le marquage CC p 13165, recanonné en 1917 ( MAP 1917 ), daterait donc des années 1900 ?

Toutes mes excuses pour ma réponse tardive, j'étais bien passé à côté de ta demande sans la voir. Tu as bien fait de me ralancer par messagerie. Si la lettre préfixe de ton numéro de série est bien un "P", tu as alors une arme composite (possible lors du recanonnage qui serait alors bien plutôt une reconstruction). En effet, la lettre "P" est réservée à Saint-Etienne. Les lettres réservées à Châtellerault sont (à cette époque) : A; B; C; D; E; AB; AC; AD; AE; BC etc...
P situerait l'arme originelle portant ce numéro de série probablement au 2ème trimestre 1890 (voir la revue AMI N°39 de janvier-févier 1983 qui donne une liste d'armes prélevées sur les lignes de fabrication des trois manufactures tout au long du premier trimestre 1890, la dernière de la MAS porte le numéro N 75136).
Il y a bien eu des armes composites "d'origine" au début de la fabrication en 1886-1887, et en particulier pour les armes de présérie il est vérifié qu'elles avaient bien un boîtier marqué de Châtellerault même si elles ont été réceptionnées à St-Etienne. Mais cet usage ne s'est pas poursuivi, pour autant que je sache.

Pour donner suite à de grandes questions:

Relever derniérement chez un ami un LEBEL (trouvaille de grenier qui été caché d'aprés les dire par un grand pére en 40)qui est neutra depuis

Marquage du boitier Chatelleraut tout au Numéro FK 52936, CC en plus sur le canon, recanoné en 1917 par la MAP modifier en 32 boitier et canon frappés N, crosse avec insert de poid pour le tampon de reception, tempon complétement effassé ou jamais frappé??

D'aprés le numéro de série il sagit d'un ST Etienne de 1893 alors que le boitier est marqué chatelleraut, le M93 at été refrappé par la suite on constate une différence sur le marquage.

alors messieurs les experts, a vous Idea

fab 37

fab 37
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 199
Age : 39
Date d'inscription : 18/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Mar 16 Aoû 2011, 15:01

Pour moi (mais peut-on prétendre détenir la vérité en matière d'arme française?), comme la précédente, arme davantage remontée que simplement recanonnée. La fourniture de boîtiers de culasse par Châtellerault est bien signalée pour l'année 1887 (18 000 à St-Etienne, 17 500 à Tulle), mais pas par la suite. Les armes recanonnées en 1917-1918 montrent très souvent ce genre de mélange de pièces de différentes manufactures, alors que cela ne semble pas être le cas d'armes qui ont conservé leurs canons d'origine. Peut être que l'on pourrait infirmer ou confirmer cette affirmation en examinant les armes ayant conservé leurs canons. Le Lebel d'un de mes cousins d'outre-Atlantique est, à mon sens, un exemple de ce type de remontages : Numéro de série en FG (donc St-Etienne) qui le situerait en 1890, boîtier de Châtellerault (once again), canon MAT 1918.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  jean-marc le Lun 22 Aoû 2011, 19:51

Bonjour

Très beau sujet et vraiment pas facile de s'y retrouver.
J'ai regardé les 2 exemplaires que je possède :
Lebel 1892 m 93, tout au même numéro TULLE CR 41687, canon daté de 1916 . Il ne possède pas de N , le m 93 à été re-frappé,
Lebel 1892 R 35, tout au même numéro TULLE T 1910, canon MF 1939, hausse évidée (possède aussi un A de gravé), l'ensemble est bronzé.

J'en connais un autre dans une collection privée, sortie de terre dans les Ardennes , n° T 1925, caractéristiques identiques au mien..

Voilà

Au plaisir

jean-marc

jean-marc
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 431
Age : 49
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Mar 23 Aoû 2011, 10:04

A mon sens, ton CR 416XX est plutôt un TR 416XX et son canon de 1916 serait a priori celui d'origine. On connaissait déjà un TR 287XX qu'on situait en 1915/1916 à cause des poinçons de réception des directeur et contrôleur. On ne pouvait pas être plus précis que cela, il s'agissait d'une arme américaine rapatriée d'Afghanistan et sa date avait été truquée par les industrieux artisans locaux.

Ton fusil fait donc vraiment avancer le schmilblick. sois-en remercié. Le boîtier est-il bien de Tulle? Serait-ce trop te demander, si le poinçon de crosse n'est pas visible, de regarder sous le canon le mois d'épreuve?

Il se situerait à une période charnière, celui de la suspension (provisoire?) de la production du Lebel pendant la 1ère GM. Je m'explique. En décembre 1915, on connaît assez bien la production du modèle : 800/jour, soit environ 20 000 pour le mois (54 000 si l'on y ajoute les 07/15). Il est possible qu'il ait été encore produit en juillet 1916, quand on a décidé de diminuer radicalement la production des fusils au profit des mousquetons. Il est possible qu'à cette occasion on l'ait sacrifié. Je dis bien possible, car après décembre 1915, plus rien n'est certain sur le Lebel. Tu vois tout l'intérêt de ton arme... Toujours est-il que les plans de production faits en novembre 1916 ne prévoient pas de produire le Lebel les six premiers mois de 1917.

Une reprise à une échelle relativement modeste (250/jour soit environ 6000/mois) est planifiée pour les 12 à 15 mois suivants (juillet 1916 à juillet voir septembre 1917) de même qu'un nouvel arrêt à compter d'octobre 1917. On ne sait pas si ces plans ont été respectés. Cela ne prend pas en compte les armes réparées. On avance, dans le brouillard certes, mais on avance.

Des armes à petit numéro de série en T situent la date de production de l'arme d'origine à probablement fin 1889. Une dernière question, ton R35, battant de crosse (comme le Lebel original) ou barrette de crosse (comme un MAS 36)?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  jean-marc le Mar 23 Aoû 2011, 12:59

Alamas a écrit:A mon sens, ton CR 416XX est plutôt un TR 416XX et son canon de 1916 serait a priori celui d'origine. On connaissait déjà un TR 287XX qu'on situait en 1915/1916 à cause des poinçons de réception des directeur et contrôleur. On ne pouvait pas être plus précis que cela, il s'agissait d'une arme américaine rapatriée d'Afghanistan et sa date avait été truquée par les industrieux artisans locaux.

Ton fusil fait donc vraiment avancer le schmilblick. sois-en remercié. Le boîtier est-il bien de Tulle? Serait-ce trop te demander, si le poinçon de crosse n'est pas visible, de regarder sous le canon le mois d'épreuve?

Il se situerait à une période charnière, celui de la suspension (provisoire?) de la production du Lebel pendant la 1ère GM. Je m'explique. En décembre 1915, on connaît assez bien la production du modèle : 800/jour, soit environ 20 000 pour le mois (54 000 si l'on y ajoute les 07/15). Il est possible qu'il ait été encore produit en juillet 1916, quand on a décidé de diminuer radicalement la production des fusils au profit des mousquetons. Il est possible qu'à cette occasion on l'ait sacrifié. Je dis bien possible, car après décembre 1915, plus rien n'est certain sur le Lebel. Tu vois tout l'intérêt de ton arme... Toujours est-il que les plans de production faits en novembre 1916 ne prévoient pas de produire le Lebel les six premiers mois de 1917.

Une reprise à une échelle relativement modeste (250/jour soit environ 6000/mois) est planifiée pour les 12 à 15 mois suivants (juillet 1916 à juillet voir septembre 1917) de même qu'un nouvel arrêt à compter d'octobre 1917. On ne sait pas si ces plans ont été respectés. Cela ne prend pas en compte les armes réparées. On avance, dans le brouillard certes, mais on avance.

Des armes à petit numéro de série en T situent la date de production de l'arme d'origine à probablement fin 1889. Une dernière question, ton R35, battant de crosse (comme le Lebel original) ou barrette de crosse (comme un MAS 36)?


Bonjour

merci pour les information, donc après avoir bien regarder le Lebel, effectivement, Erreur de numéro Embarassed , c'est bien un TR
Macaron de crosse daté SEPTEMBRE 1916
C'est bien un TULLE
La patine est identique sur toute l'arme, et je pense aussi à une arme neuve (à l'époque)
Il ne possède pas la modification N (arme récupérée après la 1° guerre )
Voir les autres photos pour les poinçons et autres marquages.

Pour le R35, il possède le battant de crosse.

Merci pour les infos

jean-marc







jean-marc
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 431
Age : 49
Date d'inscription : 27/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Mar 23 Aoû 2011, 14:19

En deux mots : splendide! merci!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nouveau lebel

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 20:20

bonjour je viens de rentre un lebel en 8/348 comme neuf mais je ne connais pas sons année de fabrication il viens de la manufacture de tulle marquage du canon MA T1935
n° AC ou AE 5263 si quelqu un a des info merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 20:37

Non, il ne vient pas de Tulle. Il a été recanonné par Tulle en 1935 (tout à fait classique, rien d'étonnant à ça). AC ou AE indique une arme faite à l'origine à Châtellerault en 1890 ou 1891.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 20:47

il est bien marquer manufacture d arme de tulle sur le boitier aurait il pue être remarquer

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 21:00

ALors arme pas seulement recanonnée, mais remontée à partir de pièces diverses, n'importe qu'elle date étant possible, la seule chose sûre étant qu'elle a reçu un canon éprouvé en 1935. Si les lettres du numéro de série sont bien AC ou AE, l'arme qui portait originellement ce numéro de série avait un boîtier "Châtellerault" et pas Tulle.
Allez, je me répète,
Pour MAC : A, B, C, D, E, AB, AC, AD, AE, BC
Pour MAS : F, G, H, J, K, L, M, N, P, Q, FG, FH, FJ, FK, FL, FM
Pour MAT : R, S, T, RS, RT, ST, TS, TR, SR.

Le mélange boîtier/canon était déjà bien connu pour les R35, il semble de plus en plus établi que c'était le même foutoir pour les 1886 refaits au même endroit, à savoir Tulle. Voir une huitaine de message plus haut, le même genre de mélange pour une arme refaite pendant la guerre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 21:23

oui ces bizarre car il a toute les pièces au méme N° mais pas de poinçon sur la crosse , mais avec les bizarrerie de la guerre
le canon a etait fabriquer par AEG

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  Invité le Dim 11 Mar 2012, 21:52

Boarf, ça, c'est pas un problème. Pendant la guerre, ils se contentaient souvent de rayer le précédent numéro avant de refrapper "tout au même numéro". Hors conflit, ils avaient le temps de jouer soigneusement de la lime.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nombre de Lebel produits

Message  chris1964 le Dim 22 Avr 2012, 09:33

bonjour Very Happy

j'ai récemment vu un 1886 M 93 , boîtier marqué "Saint Etienne" , toutes pièces au même numéro " A 133 ", re canonné par la MAP en 1917 , à votre avis c'est quoi l'origine Chatellerault ou Saint Etienne ?

cdt

Christophe

------------------------


chris1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 287
Age : 52
Date d'inscription : 25/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum