L'ouvre-boîte de Mémé

Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty L'ouvre-boîte de Mémé

Message  Bill1964 le Sam 17 Mar 2018, 14:11

Bonjour à tous,  salut

Dans un post sur le 1822 Tbis, Mezigot donnait sa recette contre les taches de rouille :
"Perso (c'est ce que j'ai fait avec les miens) je passerai les grosses taches/points de rouille a l'acide oxalique (décoction feuilles de rhubarbe) avec un coup de brosse métallique fine et rinçage a l'eau claire, et les taches noires plus "tenaces" peuvent être traitées sans risque pour le métal sain par immersion dans un bain d'acide borique (disponible en pharmacie) pendant un bon 2 semaines, voir plus,  avec frottage occasionnel a la paille de fer ou a la brosse métallique douce."

Après l'avoir contacté pour obtenir quelques détails, j'ai décidé de faire un petit test, mais étant de nature prudente, j'ai décidé de le faire sur un vieil ouvre-boîte hérité de ma grand-mère et qui se trouvait dans un sale état.

Je vous livre ici mes constatations lors de cet essai :

Matériel :
Acide borique en cristaux (environ 9€ sur Ebay, livré sans soucis du Portugal), un récipient en verre, des gants et un sujet pour le torture-test…
L'acide borique se trouve en pharmacie mais n'est plus délivré sans ordonnance et est bien plus cher, on ne peut plus l'acheter en droguerie car la vente aux particuliers a été interdite... donc merci Ebay!

Sujet :
Ouvre-boîtes ancien en acier, avec taches d’oxydation, piqûres prononcées sur deux endroits (plaques noires épaisses), petite oxydation de surface répartie sur tout l’outil. Outil étamé à l’origine et dont la finition a été attaquée par la rouille.

Dosage :
Solution saturée à 44,7 grammes d’acide en cristaux pour un litre d’eau.

Constatations :
- dissolution assez difficile des cristaux, visiblement l’eau est trop froide en sortie de robinet (en mars et par temps froid), l’idéal est de chauffer légèrement l’eau vers 20°, la dissolution est alors aisée et totale.
- mise en trempage le 02/03,
- l’acide se colore légèrement dès les 03 et 04.
- solution assez opaque le 07 (5 jours) avec dépôt de couleur rouille au fond et formation de cristaux blanchâtres en surface sur la périphérie du pot ; sortie de la pièce, rinçage à l’eau, séchage et brossage manuel puis à la Dremel avec une brosse en acier souple en rotation à 2500 tours par minute. Environ 90 % de la rouille ont disparus, l’étamage original est intact là où la rouille ne l’avait pas détruit, le métal débarrassé de sa rouille est net sans être coloré ou terni, y compris dans les petites cavités laissées par les piqûres, les plaques noires épaisses sont toujours présentes mais en voie de décollement. Les marquages du métal sont nets et semblent ravivés.
- remise en trempage le 07 après dégraissage de la pièce.
- sortie de bain le 12, soit après 10 jours de traitement. Le liquide présente toujours une coloration orangée, le dépôt au fond du bocal est bien plus conséquent ; filtrage du liquide pour éliminer le dépôt, le liquide redevient translucide. Une fois rincée à l’eau puis essuyée la pièce présente un dépôt grisâtre en surface qui disparaît au brossage à la Dremel, les plaques noires sont toujours présentes mais se réduisent facilement au grattage. Des marquages peu profonds qui n’étaient pas visibles auparavant sont réapparus (!). La pièce n’a pas pris de coloration particulière et l’étamage est toujours présent et intact ; les cavités des piqûres sont bien nettes, le métal sain ne semble pas avoir été attaqué par l’acide. 
- dégraissage de la pièce et remise en trempage.
- sortie de bain le 16 mars, soit après 14 jours de traitement. Le liquide a repris une coloration orangée, avec dépôt au fond du bocal. Une fois rincée à l’eau puis essuyée la pièce présente un léger dépôt grisâtre en surface qui disparaît au brossage à la Dremel, les plaques noires ont disparues. Les marquages sont restés bien nets et lisibles. La pièce n’a toujours pas pris de coloration particulière et l’étamage est toujours présent et intact ; les cavités des piqûres sont bien nettes, le métal sain ne semble pas avoir été attaqué par l’acide.

Je décide de stopper là le nettoyage, le résultat est très satisfaisant. Après le brossage la pièce est dégraissée, trempée dans un bain d’ammoniaque pur pour neutraliser ce qui pourrait rester de rouille, puis va être laissée une petite semaine à tremper dans le pétrole désaromatisé avant de rejoindre le tiroir de mes ustensiles de cuisine...

J'aurais dû faire des photos de l'état de départ, mais je n'y ai pas pensé, je mets donc seulement les photos du résultat final.

L'ouvre-boîte de Mémé P1040510
L'ouvre-boîte de Mémé P1040511
L'ouvre-boîte de Mémé P1040512
Les colorations orangées sur certaines zones ne sont que des reflets.

Comme le résultat me semble très bon, j'ai décidé d'appliquer ce traitement sur un An XIII T que je suis en train de nettoyer.

Je pense également tester l'acide oxalique pour comparer les résultats.

En tout cas un grand merci à Mezigot pour sa recette !!! 
L'ouvre-boîte de Mémé 72113 L'ouvre-boîte de Mémé 72113 L'ouvre-boîte de Mémé 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 330
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  eric38 le Sam 17 Mar 2018, 18:50

salut salut salut

                        L'ouvre-boîte de Mémé Captur11

                il serait géniale de faire un post avec des photos avant ,pendant et bien sur après pour la restauration de votre fusil

je me suis servi une fois d'acide phosphatique mais le résultat No No  
                                                                                                     -plus aucune trace d'oxydation Very Happy
                                                                                                      -mais acier marqué  Crying or Very sad

                                                                                     L'ouvre-boîte de Mémé 72113 L'ouvre-boîte de Mémé 72113 L'ouvre-boîte de Mémé 72113
eric38
eric38
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 282
Age : 48
Localisation : dans les terres froides
Date d'inscription : 24/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  Bill1964 le Dim 18 Mar 2018, 10:05

Bonjour,  salut

Oui, il faudra que je fasse des photos de la prochaine pièce que je vais nettoyer...
Pour le pistolet An XIII T c'est un peu tard, j'en suis aux finitions.

Tu veux dire acide phosphorique?
C'est un bon moyen pour enlever la rouille, mais c'est en fait un « convertisseur » de rouille, car il transforme l'oxyde de fer (la rouille) en phosphate de fer qui recouvre le métal d'une couche noire.
C'est sans doute pour cela que le métal est marqué...

Tente l'acide borique pour enlever les taches, on ne sait jamais.
De toute façon tu ne crains rien à essayer, l'attaque de l'acide borique sur le métal est vraiment très lente et un bain de quelques jours sera sans conséquences.

L'ouvre-boîte de Mémé 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 330
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  eric38 le Dim 18 Mar 2018, 10:47

salut salut salut

 je viens de contrôler la bouteille  Embarassed Embarassed Embarassed 

L'ouvre-boîte de Mémé Dsc02021  

                                                quand on est mauvais ,on reste mauvais   L'ouvre-boîte de Mémé 6860 L'ouvre-boîte de Mémé 6860 L'ouvre-boîte de Mémé 6860 L'ouvre-boîte de Mémé 6860
eric38
eric38
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 282
Age : 48
Localisation : dans les terres froides
Date d'inscription : 24/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  Bill1964 le Dim 18 Mar 2018, 12:19

C'est bien ce que je pensais, il existe bien un acide phosphatidique, mais c'est pas du tout pareil...
Bah non, t'es pas nul, tu as juste utilisé le produit avec les informations dont tu disposais.
En fait ton opération a eu pour effet de créer une phosphatation des pièces.
C'est sans doute rattrapable, mais je ne connais pas de solution miracle, il faut tester ou chercher sur le net...
Je crois me souvenir qu'à une époque Brownells vendait un produit adapté.
Après, la solution du polissage est toujours possible, mais franchement je suis pas vraiment pour.
L'ouvre-boîte de Mémé 72113

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 330
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  Verchère le Lun 19 Mar 2018, 05:10

Bill1964 a écrit:... L'acide borique se trouve en pharmacie mais n'est plus délivré sans ordonnance et est bien plus cher, on ne peut plus l'acheter en droguerie car la vente aux particuliers a été interdite...
Sous réserve de vérification, en pharmacie l'acide borique serait en vente libre (mais plus cher qu'au tarif droguiste, bien sûr). C'est un produit plutôt anodin, pour saupoudrer dans les chaussettes quand on transpire des pieds...

Pour l'usage médicinal je me méfie tout de même d'une éventuelle confusion entre "acide borique" et "borax" (qui est un "borate de je sais pas quoi"), car les dénominations commerciales sont parfois trompeuses (exemple, la soude). Il me semble que le borax était utilisé en décapant de soudure, à l'époque où les artisans le concoctaient eux-mêmes.


L'acide oxalique paraît avoir le même effet "dérouillant non agressif" ; on peut éviter la brosse métallique, souvent une brosse en nylon bien dure suffit.
Pour de l'acide oxalique gratuit : décoction de vert de feuilles de rhubarbe (de toutes façons non comestible), ou de rumex (dont la période végétative est beaucoup plus étendue : c'est une mauvaise herbe, genre oseille, que le bétail ne mange pas et qui est assez envahissante, facile à trouver, et facile d'obtenir l'autorisation d'en cueillir autant qu'on veut). J'ai comparé rhubarbe et rumex, mêmes résultats ; à noter que si on n'utilise pas tout, en bouteilles la décoction brunit et moisit assez vite, mais dérouille encore très bien.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8080
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

L'ouvre-boîte de Mémé Empty Re: L'ouvre-boîte de Mémé

Message  Bill1964 le Lun 19 Mar 2018, 05:50

Bonjour,

Je me suis renseigné en pharmacie et j'ai eu par deux fois la même réponse, ils ne peuvent plus vendre l'acide borique sans ordonnance...
La vente aux particuliers a également été interdite en droguerie ; je ne sais pas trop pourquoi toutes ces restrictions...
Ceci dit cela ne m'étonne pas, nous vivons au pays des libertés, un pays où de plus en plus de choses sont interdites, mais pour notre bien!!!  L'ouvre-boîte de Mémé 942193

Bonne idée d'utiliser les feuilles de rhubarbe, et puis c'est bon la tige !  Cool

------------------------

A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto
Bill1964
Bill1964
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 330
Age : 54
Localisation : Pas loin, mais pas trop près non plus...
Date d'inscription : 08/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum