Un G98 parmi tant d'autres

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Mar 30 Jan 2018, 11:19

Bonjour à tous,

Comme expliqué très rapidement dans ma présentation, j'ai acquis un Mauser G98 il y a quelques temps.

Je vous dois une confesse : 
Lorsque j'ai mis la main dessus, j'étais presque déçu que ce ne soit pas un K98. Jamais satisfait le mec :))

Il fut donc laissé 24 mois en appuis dans un angle de mur, pris par les turpitudes chronophages de la vie. Son coté crasseux, le canon gorgé de vieilles huiles était certainement pour quelque chose. Je n'aime que les belles choses, bien que, je ne dirai pas cela de ma femme au réveil.

De temps en temps, je prenais cette vieille G en main. Un jour, j'ai même passé commande de 2 boites de cartouches PPU, priant pour que ce 98, soit chambré en 8.57 is, son calibre originel.

Il y a 15 jours, un ami me dit qu'il souhaitait tirer sa vieillerie : un K Suisse de la même époque, nous avons donc fait route vers le stand aérer les deux centenaires. L'un avait fait la guerre dans la cave, l'autre avait du vivre des choses bien tristes.
Le premier roulait les mécaniques, pas un pet sur la couenne, un canon de compet ! Il sortait de sa caisse en bois et faisait le mariole, un jeune premier sans vie, sans histoire. Le second, un être cabossé, avec une âme de maquisards, de GMR ? après sa première vie de front ?


La première cartouche s'est tirée comment dirai-je,  avec l'appréhension j'imagine d'un dompteur qui rentre dans la cage aux Lions pour la première fois.

On écarta les enfants, j'engageais une cartouche sur le trépied, l'arme calée et je pressais la détente en lui tournant le dos, pas téméraire le dompteur...

Puis la suivante ou j'engageais ma face derrière la culasse, joue contre joue et ainsi de suite, je ne dirai pas que je l'aime depuis ce jour, mais c'est presque ça.

En jeune couple, nous regagnons le logis plein d'espoir. Ce G98 méritait mieux qu'un coin de mur, soyons fous ! On pouvait envisager un démontage.

Le déshabillage  commençait pas si mal, la mariée se laissait faire, on frisait le parfait, jusqu'au moment où arriva la seconde vis du boitier derrière le pontet.
Deuxième confesse : c'est à ce moment là que je l'ai traitée de Salope !!!

Impossible de sortir cette grosse gourdasse, la petite n'avait pas joué des siennes mais la grosse; malgré le dégrippant, le tournevis taillé pour... tous mes tournevis se sont tordus et même celui de mon frangin, désolé Yeun sur cette...
J'essayais le fer à souder sur vos conseils dans des postures similaires. Restait la méthode du tournevis à frapper, mais, c'était un coup à partir en sucette entre nous.

OUI, Cette vieillerie de 1906 au marquage Mauser Obendorf a une jambe de bois. En effet, la crosse a une fissure de l'autre coté du boitier et je crains qu'en frappant comme un âne, chose que je maitrise assez bien, la poupée prusse finisse cul-de-jatte. Pour une unijambiste, cela fait déjà beaucoup.

Un petit tour chez l'homme de l'art, enfin l'homme de l'art... c'était avant ça... car maintenant hormis vendre du neuf,  il ne voulait plus "s'emmerder avec des ferrailles", dixit l'homme de l'art. J'aurais payé, presque sans compter, mais ma "féraille" ne mérite pas qu'on lui accorde des saint tournevis et autres méthodes professionnels. Je remballais la quinquaille, déçu, dépité, serait davantage le terme exact.

De retour à la maison, je me remettais derechef aux dégrippants, le fer à souder encore, pourtant la Salope  ne voulait rien savoir. Tout était démonté ! sauf cette vis qui bloquait le passage de la chambre à coucher....

Ainsi soit-il, j'abdiquais !

Comme j'étais à donf sur les lubrifiants en tout genre, j'armais ma main gauche d'une bombe de WD40 tenant la triple 0 et zame. La paille de fer glissait sur le fut, la hausse, chaque coin de métal eu son lot de bien être.
Finalement, la crasseuse  était plutôt bien conservée, un joli bronzage se dévoilait.  

J'oubliais... Nous avons eu un second sujet de discorde, mais le maillet et la cale en bois exotique eurent raison de l'embouchoir.

Enfin, dimanche dernier, chaud comme la braise, j'attaquais la crosse au grain fin et à la 000. Oui c'est vrai, j'ai ravivé tous ses "bois" défauts, ses cicatrices, ses bugnes mais finalement qui peut se targuer d'avoir fait la guerre et d'en sortir indemne, sans blessure apparente ? 

Pas elle, son âme est son histoire, alors si vous pouviez m'en dire un peu plus, avec vos connaissances, on en saura tous un peu plus de son passé.


Pour le moment, je n'ai pas de belles photos à la lumière du jour, je les mettrai mais plus tard. Remarquez 112 ans de patience, alors quelques jours suplémentaires, on devrait survivre. Arme toute au Numero : 7350 sauf la culasse 6000 et des brouettes.

L'hiver, dans nos contrées, la nuit tombe vite et la lumière naturelle rare.

Il me reste donc à vous lire et à pailler cette culasse de G98.







Dernière édition par Aka Mountain le Mar 30 Jan 2018, 13:17, édité 2 fois

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  MikeDundee le Mar 30 Jan 2018, 11:42

Belle histoire et belle trouvaille   Very Happy  
et fusil à priori propre sur lui malgré tes dires (j'ai vu bien pire) avec un numéro d'affectation régimentaire sur la pastille (deuxième division de réserve de la garde - 91e régiment d'infanterie de réserve - 9eme compagnie - 174e arme) ce qui permet de tracer son parcours très certainement plein de bruit et de fureur...  Ca c'est un vrai plus pour moi !
Les poinçons du bois m'ont l'air vraiment jolis aussi... Avec un peu plus de photos d'ensemble ce sera super cool, dès que le soleil se montre et ca c'est pas sur du tout !
PS : je préfère trouver un G98 qu'un K98... les K98 ne me font ni chaud ni froid, la vie est ainsi faite les gouts et les couleurs ca ne se discute pas  Wink
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2648
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Pâtre le Mar 30 Jan 2018, 11:54

salut 

Si l'on se fie aux trois photos, l'est "drè choli"! Wink

Par contre j'ai pu constater, voir, & lire que c'est un ch'ni à démonter, ces Mauser!
Le problème étant régulièrement ces vis de boitier, & l'embouchoir. Crying or Very sad


  de la présentation!



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2759
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Yeun le Mar 30 Jan 2018, 12:32

Merci pour la narration 
Il est vrai que lors du tir de la première balle, nous aurions aimé être ailleurs

J'ai largement préféré le tir au G98 qui est plutôt doux comparé à celui au K11, m'enfin cela reste mon avis personnel

Yeun

Yeun
Membre
Membre

Nombre de messages : 74
Age : 46
Localisation : Entre Suisse et Italie
Date d'inscription : 05/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  gégé2b le Mar 30 Jan 2018, 15:20

Bonjour
Ton histoire me fait penser à la mine j'ai eu un Mauser G98 comme le tien pareil une vis du boîtier ne voulait pas se démonter
J'ai fini par l'avoir avec un pointeau en centrant et en perçant a la perceuse en plusieurs etapes
d abord vidé toute la matiere de la tete, puis repointer l axe centrale dans le puits et percer en en 2 fois!, j ai finalement reussi, non sans quelques marques interne a separer le boitier de la crosse
un moignon de vis subsistait donc sur le boitier culasse arriere, par contre la , j ai sorti le SOUDOGAZ et j ai chauffer la vis comme il faut et clac elle venue toute seule!
J'ai eu plusieurs G98 tous avec ce genre de défauts il faut pas oublier qu'ils sont restés planquer pendant plus de 110 ans dans des caves humide ou dans des Granges résultats des courses ils sont complètement oxydée les canons n'en parlons même pas sur les six que j'ai eu aucun en bon état!
l interieur du tube rongé par les munitions corrosives et l humidité.
dommage car c'est un très beau fusil!
avatar
gégé2b
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 242
Age : 50
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  toulon44 le Mer 31 Jan 2018, 10:09

salut

il n'a pas l'air mal du tout ce G98 , au vu de ton descriptif perso je l'aurais démonté nettoyé et inspecté avant de l'envoyer au feu même en prenant les précautions  que tu cites . en 110 ans il peut s'en passer des choses . dommage que le démontage soit incomplet dans ce domaine il faut beaucoup de patience .
la procédure de gégé2b est la dernière alternative , mais comme on dit la fin justifie les moyens .

ber


Dernière édition par toulon44 le Mer 31 Jan 2018, 12:31, édité 1 fois
avatar
toulon44
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1184
Age : 65
Date d'inscription : 12/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Mer 31 Jan 2018, 10:25

Merci pour vos réponses, toulon 44 tu as raison, c'est mon premier, pas sur qu'il y en ait d'autres non plus.

Comme expliqué plus haut, ce qui me bloc dans le démontage complet, c'est le fait de risquer de casser la crosse. Risquer de tout perdre pour une visse le jeu en vaut il la chandelle ?

Le reste est très bon pour ce que j'en vois.

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  MikeDundee le Mer 31 Jan 2018, 12:16

Aka Mountain a écrit:Merci pour vos réponses, toulon 44 tu as raison, c'est mon premier, pas sur qu'il y en ait d'autres non plus.

Comme expliqué plus haut, ce qui me bloc dans le démontage complet, c'est le fait de risquer de casser la crosse. Risquer de tout perdre pour une visse le jeu en vaut il la chandelle ?

Le reste est très bon pour ce que j'en vois.


Va voir ton armurier du coin, le mien m'a déjà décoincé des trucs "incoinçables" pour moi... Et ca lui a pris deux minutes montre en main ! C'est un métier...
Comme il ne me demande souvent rien en échange, je lui prends des cartouches ou des bricoles au passage, tout travail même de deux minutes mérite salaire ! Wink
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2648
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Yeun le Mer 31 Jan 2018, 12:34





Va voir ton armurier du coin, le mien m'a déjà décoincé des trucs "incoinçables" pour moi... Et ca lui a pris deux minutes montre en main ! C'est un métier...
Comme il ne me demande souvent rien en échange, je lui prends des cartouches ou des bricoles au passage, tout travail même de deux minutes mérite salaire ! Wink

C'est ce qu'il explique dans sa narration.
L'ouvrier de l'armurier (diplômé de liège) à pu en décoincer une mais le propriétaire du magasin l'a fait arrêter car il en a marre des vieilleries, il préfère les armes neuves : grosse commission et pas de main d'oeuvre

Yeun

Yeun
Membre
Membre

Nombre de messages : 74
Age : 46
Localisation : Entre Suisse et Italie
Date d'inscription : 05/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  MikeDundee le Mer 31 Jan 2018, 12:55

Yeun a écrit:





Va voir ton armurier du coin, le mien m'a déjà décoincé des trucs "incoinçables" pour moi... Et ca lui a pris deux minutes montre en main ! C'est un métier...
Comme il ne me demande souvent rien en échange, je lui prends des cartouches ou des bricoles au passage, tout travail même de deux minutes mérite salaire ! Wink



C'est ce qu'il explique dans sa narration.
L'ouvrier de l'armurier (diplômé de liège) à pu en décoincer une mais le propriétaire du magasin l'a fait arrêter car il en a marre des vieilleries, il préfère les armes neuves : grosse commission et pas de main d'oeuvre

Yeun


Embarassed  Oups pardon j'avais oublié ce paragraphe crucial...
Si ton armurier est un vendeur d'armes, je te conseille d'en changer ! Quitte à faire un peu de route d'ailleurs.
Le plus proche de chez moi ne vend que des cannes à pêche, des queues de billard et ne voit aucune différence entre un Mauser 98 et un Enfield cote à cote !!! clown
Je le fuis d'ailleurs comme la peste Twisted Evil  et je vais en voir un Vrai (avec un grand V) qui a toute mon estime, armurier chez lequel je fais toujours quelques achats en passant, avec qui je partage le café et à qui je rapporte une boite de chocolats quand c'est la saison...  
Et quand j'ai besoin d'être dépanné il répond toujours présent Wink
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2648
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Jeu 01 Fév 2018, 12:14

Bonjour, excusez mon ignorance, mais comment se démonte une hausse de G98 (au moins la partie supérieure) si cela est possible ?

Merci.

J'ai vu une méthode sur youtube pour K98 (avec serre joint) mais est-ce transposable sur la hausse du G98 ?

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Nicomidway le Jeu 01 Fév 2018, 12:30

Normalement pas besoin de serre joint pour le démontage de la hausse escargot.

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »
avatar
Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2917
Age : 27
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Pâtre le Jeu 01 Fév 2018, 13:28

salut

Aka Mountain a écrit:...
J'ai vu une méthode sur youtube pour K98 (avec serre joint) mais est-ce transposable sur la hausse du G98 ?

Je veux bien un lien, pour voir comment c'est "bidouillé".

Sur mon Mauser '1909 "Peru", j'ai renoncé à chasser la goupille au chasse-goupille & maillet: ça venait pas Crying or Very sad



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2759
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Jeu 01 Fév 2018, 14:19

Pâtre a écrit:salut











Aka Mountain a écrit:...
J'ai vu une méthode sur youtube pour K98 (avec serre joint) mais est-ce transposable sur la hausse du G98 ?











Je veux bien un lien, pour voir comment c'est "bidouillé".

Sur mon Mauser '1909 "Peru", j'ai renoncé à chasser la goupille au chasse-goupille & maillet: ça venait pas Crying or Very sad






En tant que nouveau membre je peux pas encore mettre de lien, tu tapes sur youtube : Demontage hausse mauser 98k

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Jeu 01 Fév 2018, 14:19

Nicomidway a écrit:Normalement pas besoin de serre joint pour le démontage de la hausse escargot.

Merci mais si tu peux expliquer comment ça m'aiderait Wink

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  MikeDundee le Jeu 01 Fév 2018, 15:23

Aka Mountain a écrit:

Nicomidway a écrit:Normalement pas besoin de serre joint pour le démontage de la hausse escargot.



Merci mais si tu peux expliquer comment ça m'aiderait Wink


Hello, il faut déjà désolidariser l'escargot proprement dit du coulisseau hectométrique en dévissant les vis à deux trous de chaque coté de ta hausse.
Il te faut un tournevis ou un embout à deux encoches que l'on trouve dans les accessoires automobiles ou kits d'embouts de chez bricomachin.
Ou tu sacrifie (comme moi) un vieux tournevis en meulant la partie centrale... Ce tournevis te permettra de démonter aussi les disques d'identification de crosse du G98.
il me semble qu'il y a un sujet sur le forum mais il faut chercher un peu... Allez au boulot ! Very Happy
avatar
MikeDundee
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2648
Age : 49
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 31/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  cromagnon 07 le Jeu 01 Fév 2018, 23:16

Aka Mountain a écrit:Bonjour à tous,

Comme expliqué très rapidement dans ma présentation, j'ai acquis un Mauser G98 il y a quelques temps.

Je vous dois une confesse : 
Lorsque j'ai mis la main dessus, j'étais presque déçu que ce ne soit pas un K98. Jamais satisfait le mec :))

Il fut donc laissé 24 mois en appuis dans un angle de mur, pris par les turpitudes chronophages de la vie. Son coté crasseux, le canon gorgé de vieilles huiles était certainement pour quelque chose. Je n'aime que les belles choses, bien que, je ne dirai pas cela de ma femme au réveil.

De temps en temps, je prenais cette vieille G en main. Un jour, j'ai même passé commande de 2 boites de cartouches PPU, priant pour que ce 98, soit chambré en 8.57 is, son calibre originel.

Il y a 15 jours, un ami me dit qu'il souhaitait tirer sa vieillerie : un K Suisse de la même époque, nous avons donc fait route vers le stand aérer les deux centenaires. L'un avait fait la guerre dans la cave, l'autre avait du vivre des choses bien tristes.
Le premier roulait les mécaniques, pas un pet sur la couenne, un canon de compet ! Il sortait de sa caisse en bois et faisait le mariole, un jeune premier sans vie, sans histoire. Le second, un être cabossé, avec une âme de maquisards, de GMR ? après sa première vie de front ?


La première cartouche s'est tirée comment dirai-je,  avec l'appréhension j'imagine d'un dompteur qui rentre dans la cage aux Lions pour la première fois.

On écarta les enfants, j'engageais une cartouche sur le trépied, l'arme calée et je pressais la détente en lui tournant le dos, pas téméraire le dompteur...

Puis la suivante ou j'engageais ma face derrière la culasse, joue contre joue et ainsi de suite, je ne dirai pas que je l'aime depuis ce jour, mais c'est presque ça.

En jeune couple, nous regagnons le logis plein d'espoir. Ce G98 méritait mieux qu'un coin de mur, soyons fous ! On pouvait envisager un démontage.

Le déshabillage  commençait pas si mal, la mariée se laissait faire, on frisait le parfait, jusqu'au moment où arriva la seconde vis du boitier derrière le pontet.
Deuxième confesse : c'est à ce moment là que je l'ai traitée de Salope !!!

Impossible de sortir cette grosse gourdasse, la petite n'avait pas joué des siennes mais la grosse; malgré le dégrippant, le tournevis taillé pour... tous mes tournevis se sont tordus et même celui de mon frangin, désolé Yeun sur cette...
J'essayais le fer à souder sur vos conseils dans des postures similaires. Restait la méthode du tournevis à frapper, mais, c'était un coup à partir en sucette entre nous.

OUI, Cette vieillerie de 1906 au marquage Mauser Obendorf a une jambe de bois. En effet, la crosse a une fissure de l'autre coté du boitier et je crains qu'en frappant comme un âne, chose que je maitrise assez bien, la poupée prusse finisse cul-de-jatte. Pour une unijambiste, cela fait déjà beaucoup.

Un petit tour chez l'homme de l'art, enfin l'homme de l'art... c'était avant ça... car maintenant hormis vendre du neuf,  il ne voulait plus "s'emmerder avec des ferrailles", dixit l'homme de l'art. J'aurais payé, presque sans compter, mais ma "féraille" ne mérite pas qu'on lui accorde des saint tournevis et autres méthodes professionnels. Je remballais la quinquaille, déçu, dépité, serait davantage le terme exact.

De retour à la maison, je me remettais derechef aux dégrippants, le fer à souder encore, pourtant la Salope  ne voulait rien savoir. Tout était démonté ! sauf cette vis qui bloquait le passage de la chambre à coucher....

Ainsi soit-il, j'abdiquais !

Comme j'étais à donf sur les lubrifiants en tout genre, j'armais ma main gauche d'une bombe de WD40 tenant la triple 0 et zame. La paille de fer glissait sur le fut, la hausse, chaque coin de métal eu son lot de bien être.
Finalement, la crasseuse  était plutôt bien conservée, un joli bronzage se dévoilait.  

J'oubliais... Nous avons eu un second sujet de discorde, mais le maillet et la cale en bois exotique eurent raison de l'embouchoir.

Enfin, dimanche dernier, chaud comme la braise, j'attaquais la crosse au grain fin et à la 000. Oui c'est vrai, j'ai ravivé tous ses "bois" défauts, ses cicatrices, ses bugnes mais finalement qui peut se targuer d'avoir fait la guerre et d'en sortir indemne, sans blessure apparente ? 

Pas elle, son âme est son histoire, alors si vous pouviez m'en dire un peu plus, avec vos connaissances, on en saura tous un peu plus de son passé.


Pour le moment, je n'ai pas de belles photos à la lumière du jour, je les mettrai mais plus tard. Remarquez 112 ans de patience, alors quelques jours suplémentaires, on devrait survivre. Arme toute au Numero : 7350 sauf la culasse 6000 et des brouettes.

L'hiver, dans nos contrées, la nuit tombe vite et la lumière naturelle rare.

Il me reste donc à vous lire et à pailler cette culasse de G98.







hello 
superbe prose et superbe fusil 
le G 98 c'est un excellent fusil  et d'une finition irréprochable . très agréable au tir a l'épaule ,je n' échangerai pas le miens contre un K98 .
avatar
cromagnon 07
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 870
Age : 59
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Mar 06 Fév 2018, 10:30




Bonjour à tous,

Ma cops c'était fait belle pour aller danser, après avoir essuyer 2 passes de Schaftol, je lui demandais d'y aller mollo sur le fond de teint. 
Elle sortait enfin de la salle de bain.

Un bon lavement au Parker 009, faisait briller le tube de mille rayures. Quel Tube !!!


Il nous tardait d'arriver au stand. Je m'appliquais à effectuer les corrections de visée...
9 coups tirés plus tard. La cible n'est pas une C50, vu que je n'en avais pas, la seule cible "tirable" était celle là. Un carton de récup.
le 6 en bas à droite est celui d'un ami. Tir assis avec appuie avant. Munitions PPU 196 grains.
Je pense gagner encore en précision, je découvre l'arme et la contre visée n'est pas évidente, surtout pour la contre visée latérale.



Je suis ravi, le canon est bon !


Conclusion pour être dans ce noir à 100 m, il faut viser le bas de la cible, quasi à la manquer et décaller à droite. Car la Gégé porte à gauche.

Je commence à être dingue de cette arme, la petite restauration a fait que je m'y suis très attaché et cette Géraldine me le rend bien. flower
Maintenant je dois avouer que je ne l'échangerai plus contre un K98.

Vu que je ne connais rien à ces armes...


Qui peut m'expliquer, l'intérêt pour les allemands à l'époque d'avoir une hausse qui commence à 400 m ?

Un ennemi sortait de la tranchée à 100 m, fallait-il viser le bassin pour que la balle arrive dans la cage thoracique ?

Cela vient il du fait du munitions "modernes" ?

Quid de la prise de la visée sur un visuel de la taille d'un ballon à 100 M, la contre visée est impossible.




Existe-il un outil pour dériver le guidon ?

Merci.

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Nicomidway le Mar 06 Fév 2018, 12:07

Pour un tir plus efficace à 100m il faut remplacer le guidon par un modèle plus haut (dixit Frankonia).

Quand au réglage de la dérive nul besoin d’investir dans un outil spécifique vendu à prix d'or. Un simple jet en bronze avec un maillet une fois le fusil bien calé font parfaitement l'affaire.

Quand à savoir de combien corriger: http://urrp.free.fr/hausse/formulaire.php



PS: Pour le K98k c'est strictement (hormis la hausse) la même chose.
...mais en plus moche...

------------------------

« Fidèles grognards je vous salue !... »
avatar
Nicomidway
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2917
Age : 27
Localisation : Nord Drôme.
Date d'inscription : 03/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Pâtre le Mar 06 Fév 2018, 14:05

salut

Sinon, cible relais: tu vise une cible, placée sous la cible "à percer"!
C'est plus confortable, cout 0, puisqu'une cible reste vierge & peut être réutilisée (on peut même les intervertir, si la séance est longue! Wink )

Pour la hausse à 400: scratch  (& même à 200!)



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2759
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Pâtre le Mar 06 Fév 2018, 14:08

salut 

L'autre combine, c'est de "descendre" le guidon dans le visuel de la hausse.
....mais y' faut avoir des yeux! Et avec une difficulté de reproduction de la profondeur....& même de centrage!



------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens


feder504 (au début du XXI°siècle) a écrit: ...
Le sage a dit :"sans le pinaillage, il n'est point de collection, mais un amas !"
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2759
Age : 47
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  cromagnon 07 le Mar 06 Fév 2018, 17:03

Nicomidway a écrit:



PS: Pour le K98k c'est strictement (hormis la hausse) la même chose.
...mais en plus moche...

pas tout a fait d'accord ,le 98 K  secoue plus
avatar
cromagnon 07
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 870
Age : 59
Localisation : ardeche
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  gégé2b le Mar 06 Fév 2018, 17:51

Aka Mountain a écrit:


Bonjour à tous,

Ma cops c'était fait belle pour aller danser, après avoir essuyer 2 passes de Schaftol, je lui demandais d'y aller mollo sur le fond de teint. 
Elle sortait enfin de la salle de bain.

Un bon lavement au Parker 009, faisait briller le tube de mille rayures. Quel Tube !!!


Il nous tardait d'arriver au stand. Je m'appliquais à effectuer les corrections de visée...
9 coups tirés plus tard. La cible n'est pas une C50, vu que je n'en avais pas, la seule cible "tirable" était celle là. Un carton de récup.
le 6 en bas à droite est celui d'un ami. Tir assis avec appuie avant. Munitions PPU 196 grains.
Je pense gagner encore en précision, je découvre l'arme et la contre visée n'est pas évidente, surtout pour la contre visée latérale.



Je suis ravi, le canon est bon !


Conclusion pour être dans ce noir à 100 m, il faut viser le bas de la cible, quasi à la manquer et décaller à droite. Car la Gégé porte à gauche.

Je commence à être dingue de cette arme, la petite restauration a fait que je m'y suis très attaché et cette Géraldine me le rend bien. flower
Maintenant je dois avouer que je ne l'échangerai plus contre un K98.

Vu que je ne connais rien à ces armes...


Qui peut m'expliquer, l'intérêt pour les allemands à l'époque d'avoir une hausse qui commence à 400 m ?

Un ennemi sortait de la tranchée à 100 m, fallait-il viser le bassin pour que la balle arrive dans la cage thoracique ?

Cela vient il du fait du munitions "modernes" ?

Quid de la prise de la visée sur un visuel de la taille d'un ballon à 100 M, la contre visée est impossible.




Existe-il un outil pour dériver le guidon ?

Merci

en combat tu as une arme prete pour le 0 /400M!en tir de combat tu vas viser le centre de la silhouette c'est a dire l'abdomen!, et si tu est bon tireur ou que tu as de la chance tu devrais le choper en haut de la cage thoracique! bien suur plus tu t"eloigne et plus ton tir descendra vers le point visé!
que tu te prenne une 8MM MAUSER dans les tripes ou dans le buffet tu reste par terre quand meme!
c'est pas con comme systeme!
maintenant pour nous qui faisons du tir sportif , c'est un emplatre!, il faut monter un guidon plus haut ou descendre la hausse a la lime de 1,5MM!, je l'avais fait sur mon G98!, la hauteur etait bonne a 100M , par contre il dispersait trop, rayures HS...
trouve toi une hausse,on en trouve sur NB , tu la retravaille en descendant le cran de mire et sa hauteur a la lime, puis tu enlève ta hausse avec un chasse goupille et tu met celle la!
avatar
gégé2b
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 242
Age : 50
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  gégé2b le Mar 06 Fév 2018, 17:58

Aka Mountain a écrit:Bonjour, excusez mon ignorance, mais comment se démonte une hausse de G98 (au moins la partie supérieure) si cela est possible ?

Merci.

J'ai vu une méthode sur youtube pour K98 (avec serre joint) mais est-ce transposable sur la hausse du G98 ?

rien a voir!
la hausse est tenu par un axe tu chauffe un peu avec un soudogaz! , j'ai bien dit un peut! faut pas la bleuir!
un chasse goupille du bon diametre un petit marteau et ca degage!
avatar
gégé2b
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 242
Age : 50
Date d'inscription : 14/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un G98 parmi tant d'autres

Message  Aka Mountain le Mar 06 Fév 2018, 19:18

gégé2b a écrit:
en combat tu as une arme prete pour le 0 /400M!en tir de combat tu vas viser le centre de la silhouette c'est a dire l'abdomen!, et si tu est bon tireur ou que tu as de la chance tu devrais le choper en haut de la cage thoracique! bien suur plus tu t"eloigne et plus ton tir descendra vers le point visé!
que tu te prenne une 8MM MAUSER dans les tripes ou dans le buffet tu reste par terre quand meme!
c'est pas con comme systeme!

maintenant pour nous qui faisons du tir sportif , c'est un emplatre!, il faut monter un guidon plus haut ou descendre la hausse a la lime de 1,5MM!, je l'avais fait sur mon G98!, la hauteur etait bonne a 100M , par contre il dispersait trop, rayures HS...
trouve toi une hausse,on en trouve sur NB , tu la retravaille en descendant le cran de mire et sa hauteur a la lime, puis tu enlève ta hausse avec un chasse goupille et tu met celle la!



Merci pour l'info, je ne suis pas de ton avis pour la partie en Gras et Italique. La preuve les allemands ont d'eux même corrigé la mire en la remplaçant par une 0-200 m, le système 0-400 M devait avoir ses limites. J'en reviens à la question que je me posais plus haut, pour la tête d'un ennemi qui dépassait de la tranchée il fallait viser la terre 50 cm en dessous pour avoir une chance de faire mouche ? ca parait plus embêtant qu'autre chose non ?

Merci à tous pour les infos  Wink

Aka Mountain
Membre
Membre

Nombre de messages : 48
Age : 45
Date d'inscription : 29/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum