recycler une cheminée d'epoque

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

recycler une cheminée d'epoque - Page 2 Empty Re: recycler une cheminée d'epoque

Message  Verchère le Lun 29 Jan 2018, 04:54

remi30 a écrit:... j'ai chauffé au chalumeau est-ce que c'est bon ?
est-ce qu'on peut détremper et retremper une pièce plusieurs fois ?
La flamme du gaz peut dénaturer superficiellement l'acier, principalement en brûlant son carbone. C'est surtout sensible pour des lames minces ; sur une cheminée ça ne doit pas avoir d'effets sensibles.
Honnêtement, quand j'ai juste une petite pièce à tremper et que le tuyau du chalumeau est déroulé, je n'allume pas forcément la forge...

Par ailleurs, si les torches à butane ne sont généralement pas réglables en dosage, le chalumeau oxy-acétylènique permet de doser le gaz et l'oxygène ; avec un léger excès d'acétylène (flamme réductrice), le risque de décarburation est réputé plus faible. La "trempe au chalumeau" se pratiquait d'ailleurs en production industrielle, pour des durcissements superficiels (p.ex. la périphérie des cames des anciens tours de décolletage). Le problème de l'acétylène, c'est que sa chaleur très concentrée augmente les risques de surchauffes locales.

D'ailleurs la dénaturation de l'acier pouvait aussi se produire avec le charbon ("de terre" = houille), s'il était de mauvaise qualité : sur Belfort le cahier des charges des marchés publics de fortification interdisait explicitement l'usage du charbon de Ronchamp pour forger les ferronneries. Dans le cas du charbon, le problème est surtout la diffusion de soufre dans le métal ; c'est pourquoi le charbon de bois fut longtemps conservé pour les travaux fins...


Tremper plusieurs fois une pièce d'acier ne semble pas poser de problèmes. Au contraire, presque : ça "rafraîchit" la structure cristalline. Dans l'armurerie et l'artillerie, certaines grosses pièces étaient trempées puis recuites à divers stades de la fabrication, pour régénérer des petits cristaux réguliers, détendre et stabiliser le métal...
Les burins et pointerolles de taille de pierre, ne se réaffûtent guère : on les re-forgeait et re-trempait régulièrement (presque chaque matin, dans certaines carrières de granite).

Il n'y a donc pas grandes craintes à avoir en réutilisant un métal déjà traité thermiquement pour un usage précédent. Toutefois la multiplication des opérations cumule tout de même les risques d'incidents (surchauffe, décarburation, diffusion d'impuretés, tapures et fissures, etc.) ; il ne faudra peut-être pas trop se fier à un métal ayant subi une dizaine de trempes plus ou moins bien faites (sur le burin, on ne trempe que 1/9 de la longueur, et il s'use progressivement)...
De plus, sur une pièce finie chaque opération va altérer plus ou moins l'état de surface et les cotes.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 8518
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

recycler une cheminée d'epoque - Page 2 Empty Re: recycler une cheminée d'epoque

Message  remi30 le Lun 29 Jan 2018, 17:53

merci pour ce cours de métallurgie, j'ai appris quelque chose .
j'ai tiré hier avec ma cheminée trempée maison, aucun problème, je vais en rester là pour l'instant recycler une cheminée d'epoque - Page 2 254249

remi30
Membre
Membre

Nombre de messages : 79
Age : 59
Localisation : entre Nîmes et Uzès
Date d'inscription : 09/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum