Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  feder504 le Mer 17 Jan - 18:03

La DGA n'a vu le jour qu'en 1977, succédant à la DMA, née, elle, en 1961 ...
Et le "désir" de voir une nouvelle arme remplacer le fusil ET le PM ne s'est manifesté qu'en 1967, pendant les (trop longues) études sur notre futur fusil en 5,56.

Les recherches sur une éventuelle remplaçante de la .30-06 ont commencé à l'été 1950, à Fort Benning et Aberdeen, dans le cadre de la recherche de l'uniformisation des armes et munitions de l'OTAN nouvellement né.
Au point de départ, c'est l'EM-2 britannique et le FAL belge qui donnent le ton : ils sont tous deux en .280/30 (7 mm).

À la même époque, aux USA, le .22 Hornet (1930) et le .220 Swift (1935) sont déjà des références en varmint, et Remington sort sa ".30-06 en miniature", la .222 Remington, qui contrairement aux précédentes est une cartouche à gorge.

Sous la direction du Colonel Studler, de L'Ordnance, qui trouvait la balle de chasse du .220 Swift un peu trop légère, un projectile de 60 grs, puis un autre de 70 grs furent essayés sur des étuis de ce calibre. Les performances de cette dernière balle furent jugées équivalentes à celles de la balle de .30 M2 (150 grs) aux mêmes distances (600 et 700 yards).

Parenthèse : en juin 1952, un rapport sur les besoins opérationnels pour une arme d'infanterie, dit "Rapport Hitchmann", initia le projet "SALVO" (1952-1960) qui, de rebondissements en essais, se termina par le projet avorté "SPIW" et ses projectiles-flèches en 1970.
Chez l'Oncle Sam, grâce notamment aux "Wildcatters", les projets et recherches sont permanents, et si nos ingénieurs les "suivaient", cela devait être de très loin, à titre anecdotique, car nos I.A. d'alors étaient peu ouverts à ce qui ne provenait pas d'un organisme officiel ... Moins ouverts encore étaient les "in-décideurs" politiques, dont on ne dira jamais assez le "bien" qu'il faut en penser. Fin de la parenthèse.

Pour revenir au .22, un Mr Gustafson mit au point en 1952 une carabine USM2 tirant une cartouche de .222 Remington raccourcie, essayée à Aberdeen. Son projet fut inclus dans celui du "SALVO". Il n'aboutit pas.

Peu après, Gene Stoner mit au point l'Armalite AR10, en 1955, mais en .30 NATO !
L'arme fut fabriquée en petite série par Artillerie-Inrichtingen, à Zaandam, aux Pays-Bas, mais ne connut pas une grande diffusion. Le pays qui en acheta le plus est le Nicaragua (7500 exemplaires).

Ces deux projets (SALVO et Armalite) sont liés, car ils se rejoindront pour donner naissance à l'AR-15, après des péripéties que l'on ne peut donner en détail ici.
Il faudrait des dizaines de pages pour résumer ce qui est écrit dans les livres de R. Blake Stevens & Edward C. Ezell parus chez Collector Grade : "The SPIW" (1985) et "The Black Rifle" (1992), ainsi que dans "The Armalite AR-10", de J. Putnam Evans (2016), pour ne parler que des plus récents ...

Le premier fusil AR-15 en .222 "special" fut essayé par l'US Army entre le 20 mars et le 21 novembre 1958. 
À cette date, cela fait 7 ans que les Français alignent les essais dans le calibre .30 NATO ............. et moins de 1 an (1er mai 1957) que les Américains ont adopté officiellement le M14 (dont l'annulation du programme fut annoncée le 21 janvier 1963 ! Ça ne traîne pas, chez eux !).

Chez nous, le petit calibre n'est pas à l'ordre du jour, et comme cité en début de post dans mon "récap" donné par Joseph, c'est en 1962, année de l'adoption officielle de l'AR-15 par l'US Air Force (le 15 mai), que les premières info génératrices de "tilt" chez nos têtes pensantes nous parviennent.
Après l'adoption de la cartouche M193 (27 septembre 1963), le premier contrat Colt avec l'US Army fut signé le 4 novembre de la même année : 104000 ex., dont 85000 dotés du poussoir d'assistance à la fermeture (XM16E1) pour l'Army et les Marines, et 19000 M16 "simples" pour l'Air Force. 
Le premier exemplaire du M16 fut livré à l'USAAF le 30 mars 1964, à Hartford. 
Le premier lot de 200 XM16E1 fut livré à l'Army à la fin du mois de mai suivant.

Lorsque Colt est venu faire la démonstration du M16 à Versailles le 12-11-1964, l'arme était donc déjà en service dans l'US Army, et ce n'est que l'année suivante qu'elle sera évaluée à l'ETBS de Bourges.

Ce n'est qu'après que nos I.A. (Ingénieurs de l'Armement, et pas "Intelligence Artificielle", parce que la vitesse de réaction est sans commune mesure ! Very Happy ) se sont penchés sur ce problème ...

Pour se lancer dans l'histoire de la gestation du M16 ou de sa cartouche, il faut se documenter ... je ne sors pas ce que j'écris de mon chapeau, mais de la doc disponible, accessible à tout le monde ...

A+ Wink

------------------------

Un homme armé est plus indépendant qu'un homme sans armes.
Spinoza
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5456
Age : 70
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Joseph de Cacqueray le Mer 17 Jan - 19:12

feder504 a écrit:


Que le MAS 62 n'apporte rien de plus au point de vue performances de la munition, d'accord, mais il apportait le fusil d'assaut, à une époque où la France était la seule des "grandes puissances" à n'en pas posséder.

Il ne faut pas perdre de vue le contexte : nous sommes alors dans l'OTAN, et l'OTAN unifie ses calibres. Tout l'OTAN passera au fusil d'assaut en .30 NATO, sauf nous ... 

(...........)

La lenteur avec laquelle le processus de développement d'une arme se conduit, en France, a permis de se passer de l'étape "F.A. en .30 NATO", en raison de l'arrivée du .5,56 dans le monde militaire au moment opportun. 
Pour une fois, cette lenteur nous a fait faire des économies et pourrait presque passer pour de la sagesse, mais comme elle s'est répétée pour la gestation du FAMAS, notre infanterie s'est encore trimbalé ses semi-auto en 7,5 presque 20 ans de plus !
(..........)

Bonjour,

Pour nuancer le constat, il faut souligner que les fusils semi-automatiques en arme réglementaire, ne sont pas rares de 1960 à 1980.

Nos voisins d'outre-Manche, se sont  trimbalés jusqu'en 1985 avec leurs L1A1 SLR Semi-Auto* ! Wink
Le couple PM + FSA existait aussi chez les Britanniques **

Après je concède bien volontier que 10 coups font un peu juste face aux chargeurs de 20 coups.

Merci pour toutes les infos, elles sont précieuses.

Salutations

* Le C1A1 est aussi un FSA, si je ne me trompe pas.
**En 1982 dans l'Atlantique Sud les paras d'outre-Manche, ont fait la même constations que les Français en 1978 en Afrique  : Un PM (que ce soit le Sterling ou le MAT 49) a peu de valeur face à des mitrailleuses et des fusils tirants par rafales (en 7.62mm ou 5.56mm).
avatar
Joseph de Cacqueray
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 102
Age : 34
Localisation : Bärenland - la partie plate
Date d'inscription : 15/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Verchère le Mer 17 Jan - 22:39

feder504 a écrit:... Les AA52 du 46e RI de Verchère, isolées à Berlin, auraient été balayées en quelques heures en cas d'agression russe ... autant qu'elles soient restées en 7,5, l'ennemi n'aurait pu les utiliser avec les munitions des Alliés, étant entendu que nos vaillantes troupes ne se seraient rendues qu'après la séquence dite "de la dernière cartouche", chère aux Coloniaux, comme en 1940 1870. ...
Quelques heures, c'est bien optimiste ! On se demandait parfois s'il ne valait mieux pas mettre les mortiers de 120 en batterie juste devant le bâtiment, histoire d'avoir le temps de tirer au moins quelques coups...
D'un autre côté il y avait les optimistes, qui tablaient sur le fait qu'entre le mur et nous se trouvait un gros supermarché bien achalandé, dont le pillage retarderait fortement les hordes sibériennes.

Mais honnêtement, y-a sans doute que les civils allemands qui prenaient ça vaguement au sérieux ; sinon on ne se serait pas contentés de rassembler tout le monde (armes et munitions distribuées à la volée, sans signer le registre), en 10 minutes. Il nous aurait fallu des emplacements de combat préparés, avec plans de feu pré-établis, qu'on aurait pu occuper en 15 mn après la sirène qui nous tirait du lit. Mais non, la pièce de théatre s'arrêtait avant...
En fait, on était juste là pour empêcher "quelqu'un" de s'emparer de Berlin-Ouest discrètement, comme par inadvertance. Pour faire du bruit, quoi...



Pour ce qui en est des FSA / fusils d'assaut, tirant par rafales des cartouches genre 308 NATO ... le temps de réaliser la nouveauté on commençait déjà à s'apercevoir que c'était pas rationnel car il était trop difficile de maintenir correctement ces fusils, en tir par rafales.
Alors ça donnait au mieux un fusil trop lourd éventuellement utilisable en guise de FM trop léger...

Et si on en restreignait l'usage au coup par coup, un 49-56 à chargeur ré-étudié aurait bien suffi !
Coup par coup, parce qu'en rafale de trois coups le 49-56 m'a paru plutôt incontrôlable.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7047
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Verchère le Mer 17 Jan - 22:58

Allobroges a écrit:Pour le 408 Cheytac tu parles du qui comme utilisateurs ? ...
https://www.dici.fr/actu/2016/11/08/gap-record-de-tir-longue-distance-un-militaire-4e-rch-4150-m-931205
...
Je connais un peu cette carabine, ayant eu l'occasion d'en jauger le canon et la prise de rayures. Posé sur la table de cuisine, ce Tankgewehr était impressionnant... Et oui, celui-là est totalement civil.


Sinon, pour les gros calibres de tireur d'élite, dans certaines unités ça a l'air bien variable ; voire inconstant, ou "ouvert d'esprit", comme on veut... Et pas forcément rigidement standardisé.
Ça ne concerne guère que 10% des effectifs, mais qui paraît-il consomment 90% des munitions ; alors c'est pas marginal, non plus.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7047
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Fra78 le Jeu 18 Jan - 3:13

Un détail : le M16 a été adopté par l'US Army en 1967 seulement, dire qu'il était en service avant est un peu capillotracté : il était en évaluation.... avec des résultats si bons qu'il y a même eu une commission d'enquête du Congrès sur les incidents relevés en fonctionnement sir les XM16E1 en opération.

Le centre des Hautes Etudes de l'Armement (CHEAR) a publié en 2006 une Histoire de l'Armement Français, dont le tome 8-1 est consacré à l'armement léger de l'Infanterie.

On y voit que l'histoire et la réflexion sur l'armement léger depuis 1945 est un peu plus complexe que la caricature des militaires et IA obtus...

Désolé
avatar
Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1421
Age : 71
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  jp223 le Jeu 18 Jan - 13:20

Fra78 a écrit:Un détail : le M16 a été adopté par l'US Army en 1967 seulement, dire qu'il était en service avant est un peu capillotracté : il était en évaluation.... avec des résultats si bons qu'il y a même eu une commission d'enquête du Congrès sur les incidents relevés en fonctionnement sir les XM16E1 en opération.

Le centre des Hautes Etudes de l'Armement (CHEAR) a publié en 2006 une Histoire de l'Armement Français, dont le tome 8-1 est consacré à l'armement léger de l'Infanterie.

On y voit que l'histoire et la réflexion sur l'armement léger depuis 1945 est un peu plus complexe que la caricature des militaires et IA obtus...

Désolé

1967, c'est pour cela que j'ai un catogue Prevost de 1967, où la munition de 223 est en vente libre.
Bizarement, l'AR15 est en 4°, alors qu'il aurait du etre en vente libre.

------------------------

les libertés s'envolent, le jour où cela vous deviendra insupportable, il sera trop tard!
avatar
jp223
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 202
Age : 63
Localisation : isere
Date d'inscription : 14/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Bob le Jeu 18 Jan - 17:51

Allobroges a écrit:Si, il en reste quelque part  Embarassed Elle ne sont (et ne seront) pas accessible aux tireurs dans l'avenir pour la même raison que cité plus haut No

Au cours de mes 10 dernières années de service 2001/2011, je n'ai jamais vu ou même entendu reparler de 7.5  dans l'armée de terre  Wink

Effectivement, ca doit se faire rare  Shocked
Début des années 2000, j'ai eu la chance de tirer dans un régiment de la BFST grâce à un autre OR. Lors du retrait des armes en 7,5x54, toutes les cartouches de 7,5x54 dudit régiment ont été conservées et partagées avec le CSA Tir du régiment (elles sont restées dans la même soute  Very Happy ) ce qui a permis au club d'acheter une arme en 7,5. Vue la quantité initiale à l'époque, il est possible qu'il en reste encore dans la soute.
Dans les autres régiments, il a fallu faire de la place dans les armureries pour les munitions du couple 5,56 et 7,62 => à déclasser/jeter/détruire/etc.
Nos amis gendarmes, ont du en avoir encore quelques unes au début des années 2000.
avatar
Bob
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 377
Age : 40
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 25/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  feder504 le Jeu 18 Jan - 19:10

En ce qui concerne les armes US, je préfère la doc US ...

"en service", c'est "en service", c'est à dire ayant fait l'objet d'un contrat, fabriqué et en usage sur le terrain de manière officielle.

Les "US Advisors" au Vietnam étaient équipés d'AR-15 bien avant l'arrivée officielle des troupes américaines en 1965, et même avant l'adoption par l'Air Force en 1962, puisqu'ils les eurent à l'essai en octobre 1961 (10 ex.) et que Mc Namara approuva l'envoi de 1000 ex. supplémentaires en décembre suivant, lesquels furent livrés au Vietnam entre le 27 janvier et 15 mai 1962, les premiers avec un lot initial de 550000 cartouches Remington, afin d'être évalués au combat par les Sud-Vietnamiens dans le cadre du projet "AGILE". Cette évaluation fut menée du 1er février au 15 juillet 1962.

Un rapport fut plus tard établi (rapport Charles Hitch, le 27-9-1962) et des essais complémentaires effectués, pour lesquels Remington fournit encore 480000 cartouches.

C'est sans doute à cette période que les Français commencèrent à s'intéresser au calibre 5,56 ...

À la suite de ces essais et des modifications diverses qui en découlèrent, le Secrétaire à la Défense "autorisa l'achat" des 85000 XM16E1 et 19000 M16 (AR-15) dont j'ai parlé plus haut ...
Il faut savoir que dans le même temps, d'autres armes concurrentes étaient encore sur les rangs pour une adoption possible (Armalite AR-16 et 18, par exemple, et programme SPIW), et que, comme il se doit dans une armée soucieuse de ses budgets, l'US Army maintenait encore le "X" des armes expérimentales devant la désignation du M16E1 en attendant l'éventuelle émergence d'un challenger ... 
Sait-on jamais ...
Mais l'arme était bien "en service", l'Air Force a reçu de remington un premier envoi de 8,5 millions de cartouches et passa un contrat pour 19 millions d'autres en octobre 1963.
Il y eut des problèmes (munitions, cadence de tir, amortisseur, et même kit de nettoyage !), certes, mais aux USA, une arme est en perpétuelle évolution, et les problèmes se règlent les uns après les autres sans interrompre le "service" !

En mars 1965, la 173e Division Aéroportée débarqua au Vietnam avec ses XM16E1.
Le général Westmoreland, Commandant en Chef, en réclama 100000 exemplaires à la fin de l'année, ce qui eut pour effet d'accélérer le règlement des problèmes techniques (mais pas de tous).
Un nouveau contrat fut officiellement passé avec Colt en juin 1966, qui portait le nombre initial (104000) à 201045 exemplaires, l'arme étant une "XM16E1s", cette fois.

Pas mal pour une "évaluation" ...

Il y eut encore quelques problèmes, et le "X" colla à la désignation de l'arme pour quelques mois ...
Finalement, le XM16E1s fut classé Standard "A" par le Department of Army.

Le 28 février 1967, il reçut la désignation de "US Rifle, 5,56 mm, M16A1".
... ce qui n'empêcha pas certains problèmes de continuer ...

Cette date est administrative, elle ne fait que donner une appellation officielle à une arme "en service" depuis 1962 ... 1961, même, si l'on compte les "conseillers" américains au Vietnam ...!

Il est où le capillotractage ? c'est de l'Histoire !

Quant au tome 8-1 de l'Histoire de l'Armement Français, c'est une doc que - hélas - je ne possède pas, et c'est dommage ...
Mais je me dis qu'à l'instar des Mémoires de généraux, où les fautes sont toujours celles des collègues, les gens du sérail qui l'ont rédigé ont sans doute un peu négligé d'appuyer là où ça fait mal ...

A+ Wink

------------------------

Un homme armé est plus indépendant qu'un homme sans armes.
Spinoza
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5456
Age : 70
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  droulz le Jeu 18 Jan - 19:25

Bob a écrit:

Allobroges a écrit:Si, il en reste quelque part  Embarassed Elle ne sont (et ne seront) pas accessible aux tireurs dans l'avenir pour la même raison que cité plus haut No

Au cours de mes 10 dernières années de service 2001/2011, je n'ai jamais vu ou même entendu reparler de 7.5  dans l'armée de terre  Wink



Effectivement, ca doit se faire rare  Shocked
Début des années 2000, j'ai eu la chance de tirer dans un régiment de la BFST grâce à un autre OR. Lors du retrait des armes en 7,5x54, toutes les cartouches de 7,5x54 dudit régiment ont été conservées et partagées avec le CSA Tir du régiment (elles sont restées dans la même soute  Very Happy ) ce qui a permis au club d'acheter une arme en 7,5. Vue la quantité initiale à l'époque, il est possible qu'il en reste encore dans la soute.
Dans les autres régiments, il a fallu faire de la place dans les armureries pour les munitions du couple 5,56 et 7,62 => à déclasser/jeter/détruire/etc.
Nos amis gendarmes, ont du en avoir encore quelques unes au début des années 2000.

En fait c'est assez simple, les allocations de munitions sont donné suivant les armes (nombre et calibre) que possède l'unité tous les ans. Si les AA52 sont retiré de la dotation d'une unité (exemple), il n'y aura pas de dotation l'année suivante pour ces armes et les stocks encore existants devront etre reversé, on ne cache pas des stocks comme on a envie. Après pour la 7,5 il peut encore exister des stocks mais c'est au niveau des dépots pas des unités si elles n'ont pas d'armes en 7,5
avatar
droulz
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1538
Age : 49
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 13/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  droulz le Jeu 18 Jan - 19:49

Apres, dans les forces spéciales et spécialisées, il y un un truc qui s'appelle le "PES" (plan d’équipements spécialisés si je ne me trompe pas dans la terminologie) ou on peut acheter beaucoup de choses sur étagère dans le monde "civil" (7,62 HPBT, 9mm subso, cal12 pour dégonder les portes etc...) Actuellement je suis en train de monter un dossier pour que le régiment achète des chargeurs Magpul 60 coups pour nos 416, Scar et Minimi. Je teste, je fait une fiche et c'est commandé. Pour la 7,5 (j'en reviens a elle) elle n'est plus en dotation dans l'AF mais si une unité veut en avoir, il suffit de justifier Very Happy
avatar
droulz
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1538
Age : 49
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 13/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Fra78 le Ven 19 Jan - 5:24

Pour Feder, c'est très bien de détailler l'histoire du M16, disponible partout et même sur Wikipedia, mais c'est plutôt hors sujet quant au titre du fil, qui traite du passage du 7.5 au 5.56 en France et des études qui l'ont précédé.

Il y a eu  notamment beaucoup d'épisodes peu connus, par exemple l'évaluation de l'AR10 à Bourges en 1957, avec le FAL et le AK 53 SIG, ce qui montre que les IA obtus "suivaient" le sujet et la concurrence, ou un FA MAS type B en 7.62 N et configuration bullpup, préfigurant le FAMAS....

Le programme M16 a été suivi dès 1961 par les services français, notamment la MTA de Wahington et, si j'ai cité pour l'anecdote la présentation "officielle" au TNV le 12/11/1964, le programme d'évaluation technique du M 16 et de sa munition par la STA et l'ETBS date du 04/02/1964, dont antérieur à cette présentation...

Le remplacement des FSA et PM par une arme unique date des réflexions de la même époque sur les véhicules de transport de l'infanterie, qui vont aboutir au lancement du programme VAB en 1970, avec la contrainte d'encombrement pour permettre le tir par les sabords, qui ont abouti au FAMAS, les armes d'architecture classique étant trop encombrantes. La décision officielle d'une arme unique remplaçant dans ce cadre le FSA 49/56, le PM MAT 49 et "dans une certaine mesure" le 24/29 date de 1967.

Les premiers plans de ce qui deviendra le FAMAS datent de 1964 (équipe de Tellié à la MAS)...

Un des points critiques était l'insistance de l'EM du tir de grenades antichar de 500 g, qui était impossible sur la plupart des armes du marché, notamment le M 16, dont l'adoption et la fabrication à la MAS ont été envisagées et étudiées.
avatar
Fra78
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1421
Age : 71
Localisation : Versailles / Biarritz
Date d'inscription : 25/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  feder504 le Ven 19 Jan - 11:25

Tu as raison, ne nous étripons pas pour des détails et restons dans le sujet. Wink

Chacun d'entre nous a sa doc, mais aussi ses préférences et sa manière de voir ... en quelque sorte, c'est complémentaire, et tout renseignement est bon à prendre !

Je savais pour l'AR-10 ... dans ma collection, j'en ai eu un provenant de ces essais, ainsi qu'une belle CAL des essais de 1967 ...



Pour jp223 : j'ai encore un catalogue "Armalib" de Prevost de 1969. Il y est joint un papillon "dernière heure" signalant le passage du calibre .223 et des armes le tirant en 1ère catégorie ... c'était juste pour situer  Wink

A+

------------------------

Un homme armé est plus indépendant qu'un homme sans armes.
Spinoza
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5456
Age : 70
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Joseph de Cacqueray le Ven 19 Jan - 19:47

Bonjour,

Merci à vous tous pour les échanges (mêmes vifs) instructifs. Very Happy

Tout cela me fait questionner : Le couple MAS 49/56 + MAT 49 a bien été relégué  à l'entrainement vers 1988 ?*

Je pense que les dernières unités à toucher le FAMAS F1 furent l'artillerie, le génie, le rain et certaines d'Outre-Mer. Ai-je tort ?**


Quoi qu'il en soit, Meilleures salutations.

P.S.
*Il y a des photos d'un exercice en Nouvelle Calédonie avec treillis camouflé ("léopard") et  MAS 49/56 en....1986. Shocked
De même il y a un exercice à Djibouti 1988, toujours en treillis cam, avec un mélange de FAMAS et MAS 49/56 !
** Par exemple, une vidéo de 1985 montre le 2ème RAMA  avec PM et FSA
avatar
Joseph de Cacqueray
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 102
Age : 34
Localisation : Bärenland - la partie plate
Date d'inscription : 15/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Bob le Ven 19 Jan - 22:17

Joseph de Cacqueray a écrit:Bonjour,

Merci à vous tous pour les échanges (mêmes vifs) instructifs. Very Happy

Tout cela me fait questionner : Le couple MAS 49/56 + MAT 49 a bien été relégué  à l'entrainement vers 1988 ?*

Je pense que les dernières unités à toucher le FAMAS F1 furent l'artillerie, le génie, le rain et certaines d'Outre-Mer. Ai-je tort ?**


Quoi qu'il en soit, Meilleures salutations.

P.S.
*Il y a des photos d'un exercice en Nouvelle Calédonie avec treillis camouflé ("léopard") et  MAS 49/56 en....1986. Shocked
De même il y a un exercice à Djibouti 1988, toujours en treillis cam, avec un mélange de FAMAS et MAS 49/56 !
** Par exemple, une vidéo de 1985 montre le 2ème RAMA  avec PM et FSA
Je crois que l'armée de l'air est passée 100% Famas dans les années 90
Quelques 49/56 auraient fait le voyage dans le désert lors de Daguet avec certains "rampants" de l'armée de l'air (un collègue doit encore avoir sa jolie photo avec son 49/56 et les ricains qui le photographient)
avatar
Bob
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 377
Age : 40
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 25/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Allobroges le Sam 20 Jan - 7:42

Au tout début des années 90 l'Infanterie de conscription exécutait encore sa formation initiale en 49/56 dans le but de former la futur réserve, les recrues passaient en Famas à leur arrivée en compagnie de combat.


------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.





avatar
Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1864
Age : 56
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Joseph de Cacqueray le Sam 20 Jan - 11:34

Allobroges a écrit:Au tout début des années 90 l'Infanterie de conscription exécutait encore sa formation initiale en 49/56 dans le but de former la futur réserve, les recrues passaient en Famas à leur arrivée en compagnie de combat.







Bonjour,

Cela voudrait dire qu'en cas de mobilisation (au début des années 1990s) , une partie des conscrits étaient prévu d'être armés de MAS 49/56  affraid !

Plus jeune, fin des années 1990, j'avais entendu un militaire me parler des treillis camouflé "type Algérie" en stock en cas de mob, mais rien sur les armes.


Salutations
avatar
Joseph de Cacqueray
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 102
Age : 34
Localisation : Bärenland - la partie plate
Date d'inscription : 15/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Allobroges le Sam 20 Jan - 12:15

Joseph de Cacqueray a écrit:








Bonjour,

Cela voudrait dire qu'en cas de mobilisation (au début des années 1990s) , une partie des conscrits étaient prévu d'être armés de MAS 49/56  affraid !

Plus jeune, fin des années 1990, j'avais entendu un militaire me parler des treillis camouflé "type Algérie" en stock en cas de mob, mais rien sur les armes.


Salutations


Non pas une partie des mobilisés... Tous  Twisted Evil 

Les centres mobilisateurs étaient remplis de trucs improbables alors pourquoi pas des treillis cam, mais j'ai un doute sur un stockage de masse, ce type de camouflage avait acquit une très mauvaise réputation au cour d'une certaine affaire avec des généraux "retraitables" dans une ville blanche en Afrique  tongue  
Il est/était encore toléré loin de chez nous...mais 


------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.





avatar
Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1864
Age : 56
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  feder504 le Sam 20 Jan - 16:31

Avec la fin (parce que "suspension", mon c.l, oui ...!) du Service National, je suppose que la seule réserve de fusils en MOB est la différence entre les FAMAS fabriqués et ceux en service, moins ceux qu'on a dû donner à droite et à gauche, comme ceux qui sont chez daech après avoir transité par les "rebelles modérés" ... Twisted Evil

Une réserve MOB comprend les munitions qui vont avec les armes, et la 7,5 ne doit pas prendre beaucoup de place au sein de celles-ci ... si toutefois elle en prend !

La machinerie dédiée au 7,5 serait (je reste au conditionnel) partie au Portugal après la fermeture de la dernière des cartoucheries françaises.

Il nous reste le .30 NATO de nos ANF1 et FRF2 ....... mais ce n'est pas nous qui la produisons, tout comme nos 5,56 ...

Et avons-nous encore vraiment des Centres Mobilisateurs ?

A+

------------------------

Un homme armé est plus indépendant qu'un homme sans armes.
Spinoza
avatar
feder504
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5456
Age : 70
Localisation : en France...pour l'instant...
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Joseph de Cacqueray le Sam 20 Jan - 18:12

Allobroges a écrit:
 (....)
Non pas une partie des mobilisés... Tous  Twisted Evil 

Les centres mobilisateurs étaient remplis de trucs improbables alors pourquoi pas des treillis cam, mais j'ai un doute sur un stockage de masse, ce type de camouflage avait acquit une très mauvaise réputation au cour d'une certaine affaire avec des généraux "retraitables" dans une ville blanche en Afrique  tongue  
Il est/était encore toléré loin de chez nous...mais 








feder504 a écrit:Avec la fin (parce que "suspension", mon c.l, oui ...!) du Service National, je suppose que la seule réserve de fusils en MOB est la différence entre les FAMAS fabriqués et ceux en service, moins ceux qu'on a dû donner à droite et à gauche, comme ceux qui sont chez daech après avoir transité par les "rebelles modérés" ... Twisted Evil

Une réserve MOB comprend les munitions qui vont avec les armes, et la 7,5 ne doit pas prendre beaucoup de place au sein de celles-ci ... si toutefois elle en prend !

La machinerie dédiée au 7,5 serait (je reste au conditionnel) partie au Portugal après la fermeture de la dernière des cartoucheries françaises.

(....)


Bonjour,

Il est étrange que l'on n'ait pas gardé la production de cartouches de 7.5, tant que la MAS était ouverte.

De plus, le faible nombre de FAMAS produits (353'375 selon feder504) m'étonne car l'Armée de Terre Française tournait autour des 400'000 hommes en 1979  (dont beaucoup d'appelés), lors de la commande du FAMAS. scratch

Reflexion faite, Allobroges, vu les chiffres de production, vous devez avoir raison. En cas "d'invasion rouge" les anciennes classes rappelées au service devait se démerder débrouiller avec les MAS 49/56 et MAT 49 ( et l'équipement cuir "pur porc" qui va avec)*.

Ce qui me pousse à la question : le faible nombre de FAMAS F1 produits par rapport aux nombres combinés de MAS 49/56 et MAT 49, était-il volontaire ? Par exemple dans le cadre d'une réduction des effectifs de l'armée ? Question

Meilleures salutations et merci à tous de faire vivre cette discussion Very Happy
A+

P.S.* avec un peu de chance c'était l'équipement toile TAP.

Remarque H.S. pour Allobroges : Les tenues camouflées "léopard"(TAP et TTA) sont restées communes en outre-mer et ce malgré "l'interdit". Il suffit de voir les photographies des opérations au Tchad (Bison 1969, Tacaud 1978, Manta 1983).
avatar
Joseph de Cacqueray
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 102
Age : 34
Localisation : Bärenland - la partie plate
Date d'inscription : 15/08/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Allobroges le Sam 20 Jan - 19:28

C'est bien pour cela que je disais "tolérer" loin de chez nous  en Afrique..... par exemple  Wink


------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.





avatar
Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1864
Age : 56
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Verchère le Sam 20 Jan - 21:02

Pendant un bon moment les réservistes sont restés armés de MAT49, 49-56 et 24/29. Lors des rares "convocations verticales" (toute l'unité du haut en bas), le PM et le FSA la plupart le connaissaient (alors que le FAMAS, ils n'auraient pas su par quel bout l'attraper).
Par contre, le 24/29, ils ne l'avaient jamais vu, même en peinture ! Seuls les cadres savaient s'en servir.
Plus ils étaient gradés, mieux ils savaient ; j'ai alors profité du spectacle d'une ligne d'officiers (du colonel au lieutenant) avançant vers les cibles en marchant, FM à la hanche, tout en tirant par courtes rafales.

Pour ma part, le seul FAMAS que j'aie tripoté, c'était en 1978 à Coët, dans la salle de collection d'armes. L'un des premiers fabriqués, paraît-il ; jamais tiré avec. Les tirs d'entraînement des réservistes, c'était toujours au 49/56 (mais je sais même plus en quelle année j'ai arrêté !).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 7047
Age : 60
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Bob le Sam 20 Jan - 23:54

Verchère a écrit:Pour ma part, le seul FAMAS que j'aie tripoté, c'était en 1978 à Coët, dans la salle de collection d'armes. L'un des premiers fabriqués, paraît-il ; jamais tiré avec. Les tirs d'entraînement des réservistes, c'était toujours au 49/56 (mais je sais même plus en quelle année j'ai arrêté !).

Ne cherche pas ton FAMAS, il doit encore être à Coët, le mien en 2004 (il faudrait que je retrouve et regarde mon petit carnet de note de l'ESM  clown où j'avais noté le n° de série) avait bien vécu ..... on est conservateur en France. Un peu garde mites (je suis comme ça aussi ....)

Verchère a écrit:Par contre, le 24/29, ils ne l'avaient jamais vu, même en peinture ! Seuls les cadres savaient s'en servir.
Plus ils étaient gradés, mieux ils savaient ; j'ai alors profité du spectacle d'une ligne d'officiers (du colonel au lieutenant) avançant vers les cibles en marchant, FM à la hanche, tout en tirant par courtes rafales.

Moi, j'aurais bien aimé essayer le 24/29  Very Happy, j'avais déjà les mêmes camions que mon père (GBC 8 rétrofités) alors le même FM que les grands-pères pendant la 2ème GM ca aurait eu de la gueule !!!
Par contre, en 2005, les jeunes sous-off d'active sortant de l'école n'avaient jamais vu un 49/56
J'en ai amené un (perso) au stand de tir un soir et le jeune sergent qui était avec nous ne connaissait pas et il cherchait le bipied  Embarassed pour pouvoir tirer comme sur son Famas ("comment on fait pour tirer sans le bipied ?"). L'ADJ et moi on était à 2 doigts de pleurer ....
Et perso, sans mon père et l'intérêt pour les armes françaises, je ne l'aurais peut-être pas su non plus
avatar
Bob
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 377
Age : 40
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 25/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passage direct de la munition de 7.5mm au 5.56mm

Message  Allobroges le Dim 21 Jan - 6:32

Allez puisque c'est la séance vieilles histoires, en 1982 quand j'ai pris les fonctions de sous/off Tam à la compagnie, nous conservions les armes pour la section "mob" dans l'attente de la fameuse convocation verticale, leur armement était composé de.... Mas 36, 49/56 Mse, et FM 24/29 Il sont restés là encore 3 ans avant le passage au Famas et une réorganisation de la réserve.

------------------------

Quand le sage désigne la lune l'idiot regarde le doigt     
Zen attitude:



A Rome quand le peuple, fatigué de la tyrannie et de l'orgueil des patriciens, réclamait ses droits par la voix de ses tribuns, le sénat déclarait la guerre et le peuple oubliait ses droits et ses injures pour voler sous l'étendard des patriciens, et préparer des pompes triomphales à ses tyrans. Dans des temps postérieurs, César et Pompée faisaient déclarer la guerre pour se mettre à la tête des légions, et revenaient asservir leur patrie avec les soldats qu'elle avait armés.





avatar
Allobroges
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1864
Age : 56
Date d'inscription : 20/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum