Niveau de pointage Mle 1888

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Niveau de pointage Mle 1888

Message  St Etienne le Jeu 11 Jan 2018, 19:54

Bonsoir à tous,

voici une jolie pièce qui vient de rentrer :



C'est un niveau de pointage d'artillerie modèle 1888.
Utilisé entre autres sur le canon de 75.

Il comporte 2 secteurs gradués, de 0 à 44 degrés et de 45 à 89 degrés.
Le niveau mobile à bulle est bien présent, la bulle "baigne" dans son liquide rouge.
Toutes les pièces sont bien mobiles sans aucun jeu.

L'appareil est en laiton chromé, mais ce chromage est largement effacé par le temps.

Le côté 45/90° :


Une vue cavalière permettant de voir le niveau à bulle :



Pour l'anecdote, en 77, j'étais jeune Mdl à Canjuers au CPCIT/11e Ch. et on préparait le BMP1 Méca-canon.
Pour les non initiés, c'est le brevet de Chef de Char sur char léger AMX-13/90, alors encore en service.

Figurez-vous que le même niveau de pointage figurait au lot de bord du 13. Le sommet de la tourelle comportait 2 platines protégées par un capot, et destinées à recevoir le niveau de pointage.

Ce qui est hallucinant, c'est qu'il s'est trouvé un gars musclé du cervelet pour "prévoir" que le char léger AMX-13 devrait être en mesure de faire du tir masqué au même titre qu'un obusier de 155 ... !

Sachant que la durée de vie du tube de 90 du '13 est d'environ 400 coups, on ne peut que s'interloquer devant l'absurdité de certains raisonnements.

Mais heureusement, les niveaux à bulle sont restés sagement dans leur jolie boîte (que je n'ai pas) et on faisait tonner nos '13 uniquement en tir direct. ce pourquoi son canon (un 75 mm réalésé) était conçu.

A bientôt
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Verchère le Ven 12 Jan 2018, 02:32

St Etienne a écrit:... Ce qui est hallucinant, c'est qu'il s'est trouvé un gars musclé du cervelet pour "prévoir" que le char léger AMX-13 devrait être en mesure de faire du tir masqué au même titre qu'un obusier de 155 ... !...
Berlin-Ouest (Tegel) : AMX13 descendu en marche arrière dans une bouche de métro, en exercice de combat de rue. L'escalier n'aime pas trop et les rambardes non plus, alors ça peut être fait qu'en des occasions très spéciales ! Le calibre des AMX13 du 11e Chasseurs, à l'époque ça m'avait pas tarabusté...


Pour la compréhension de l'objet présenté ci-dessus, il faut préciser que le "bras articulé" n'est pas rectiligne, mais légèrement cintré (sinon les graduations en minutes n'auraient aucun sens).
Les surfaces dressées sur la bouche à feu sont dénommées "table de niveau".
Ce niveau Mle 1888 était utilisé pour toutes les pièces d'artillerie anciennes, non équipées d'un appareil spécifique ; et en dépannage pour tous les cas.
Il fut suivi du Mle 1888-1900, identique mais avec les 4 patins d'appui en acier (plaquettes montées à queue d'aronde) ; le pur Mle 1888 est beaucoup plus rare, du moins par chez nous.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  St Etienne le Ven 12 Jan 2018, 17:22

Merci pour ta réponse.
salut
C'est donc bien un niveau d'artillerie Mle 1888 ?



Verchère a écrit:Berlin-Ouest (Tegel) : AMX13 descendu en marche arrière dans une bouche de métro, en exercice de combat de rue. L'escalier n'aime pas trop et les rambardes non plus, alors ça peut être fait qu'en des occasions très spéciales ! Le calibre des AMX13 du 11e Chasseurs, à l'époque ça m'avait pas tarabusté...



Oui, la photo est restée célèbre. 
Mais on ne parle pas des retombées disciplinaires qui ont suivi en pluie fine : Capitaine commandant, Chef de Peloton, Chef de Char ... tous ont dû entendre "parler du pays" chez le Chef de Corps en langage fondamental.

L'AMX-13 a été conçu comme un chasseur de chars dans la suite de la 2e guerre mondiale en Europe. Mais avec l'option "aérotransportable" en plus.

Ce char est littéralement construit autour de son canon, lequel est dérivé du canon de 75 mm du Panther.
Sauf qu'un Panther pèse 45 tonnes. Le '13 pèse 14,5 tonnes en ordre de combat.
Ce canon était flanqué par 2 barillets de 6 coups chacun, donnant une cadence de tir alors inégalée : à Mailly, au Pas de Tir Sud, se trouve l'une des cibles de réception de l'AMX-13, en l'occurence une plaque d'acier d'1 mètre au carré, épaisse de 10 cm ... il y a 8 perforations et le tir a été stoppé au bout d'une minute.

A la fin des années 60, il est apparu que les boulets perforants de 75 mm manquaient de punch pour engager les chars modernes, notamment soviétiques. 

On a réalésé les tubes de 75 mm. au calibre de 90 mm, allégeant d'autant le canon. Les rayures on été établies avec un pas long de sorte que l'obus perforant à charge creuse reste efficace. La stabilisation est assurée en plus par un empennage.
Ce réalésage a donné près de 20 ans de vie opérationnelle supplémentaire au char. Les derniers '13 ont été retirés en 86.

Mais je reviendrai plus tard sur ce char qui fut ma première monture de guerre.

A bientôt
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Verchère le Sam 13 Jan 2018, 04:55

St Etienne a écrit:... Oui, la photo est restée célèbre. ...
Je ne savais pas qu'il y avait une photo...
Quelles que soient les remontées de bretelles, l'histoire les amusait beaucoup. Ils prétendaient que c'était un bon argument pour conserver les AMX13, parce-qu'un AMX30 ne serait pas rentré dans le trou...

Faut quand même se représenter qu'à Berlin l'ambiance était particulière : la population nous considérait comme le seul rempart contre les hordes sibériennes prêtes à déferler sur leurs femmes et leurs filles.
Pour affirmer notre présence, les chars et la section d'infanterie fonçant en ville à tombeau ouvert, lors des alertes DMI, c'était pas mal aussi...




Revenons-en au niveau :
Oui ça semble bien être un niveau "Danion" Mle 1888, en minutes d'angle, résultant d'essais menés de 1880 à 1888 sur divers prototypes (Challéat T II p. 137).
Mais comme je ne l'ai pas, difficile de comparer les menus détails...
Cependant, avec le Mle 1888-1900 l'analogie est flagrante. Sur ce dernier, le modèle est d'ailleurs explicitement spécifié.

En bas à gauche, niveau Mle 1888-1900 vestige de la déroute du 197e RAL : curseur écrasé d'un coup de hache ou de marteau (fiole cassée), enterré avec diverses choses dans les trous individuels creusés les 16/17 juin 40. Entre autres, des petites boîtes en laiton ou cuivre (premier plan) scellées, contenant un "kit d'amorçage" : un bout de mèche lente avec un détonateur serti d'un côté, et un allumeur à brins de mèche à étoupille serti de l'autre (en prévision de travaux de voirie, le secteur fut "dépollué" il y a quelques années : en fait tout a pris l'humidité, même les déto sont HS).

A droite, une pièce en meilleur état mais incomplète, qui traînait dans une ferme au fond d'une caisse de boulons.


En haut à gauche, le niveau "De Bange" Mle 1874 (Plessix T I - p 61 bis, Revue d'Artillerie T VI - p 161). La précision n'était que de 5 minutes, et la lecture était difficile (vernier sur le bout du barreau pivotant), c'est pourquoi il a été rapidement remplacé. Et du coup, il semble bien rare...

En haut à droite, niveau "Carpentier", 1/4 de cercle Mle 1916 (interpolation au 1/4 de degré), plus économique, destiné aux mortiers.

A l'arrière-plan, une alidade civile, simpliste et repliable (il y eut des modèles plus compliqués). Elle n'est là que pour la déco ; ne permet de relever que de petits angles.


En gros plan :
Les patins rapportés en acier qui distinguent le modèle 1888-1900 du pur modèle 1888.
Le marquage (les 1874, 1888 et 1916 n'ont pas de marquage du modèle).
La trace de la neutralisation ("toujours ça que les boches n'auront pas").




1874, 1888, 1888-1900 et 1916, ça fait 4 modèles.
J'ai aussi le dessin d'un type plus ancien (en bois avec fil à plomb), la mention d'un "quart de cercle" vers 1870 - 1880, sans plus de précision. Et la photo d'un exemplaire de type indéterminé !
S'y ajouteraient ensuite quelques niveaux spécifiques aux mitrailleuses...
Au total, on trouverait pas loin d'une dizaine de modèles ; faudrait que je m'y colle ! En commençant par refaire mon ancienne synthèse de la question, où seuls 2 modèles étaient photographiés.

Veuillez excuser la piètre qualité des photos, je n'avais qu'un smartphone sous la main...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  St Etienne le Sam 13 Jan 2018, 11:09

Décidément, on aborde ici un thème intéressant à étudier.

Verchère a écrit:
1874, 1888, 1888-1900 et 1916, ça fait 4 modèles.
J'ai aussi le dessin d'un type plus ancien (en bois avec fil à plomb), la mention d'un "quart de cercle" vers 1870 - 1880, sans plus de précision. Et la photo d'un exemplaire de type indéterminé !

Il y aurait aussi un Niveau d'Artillerie Mle 1888/1950.
Je crois que c'est ce modèle qui était censé équiper l'AMX-13.
Il est gradué en millièmes, sinon c'est toujours un Mle 1888.

Voici cet appareil à vendre sur Ebay AVEC sa boîte marquée et numérotée. Apparemment, il est à l'état neuf.
https://www.ebay.fr/itm/Niveau-de-pointage-1888-1950/112748721605?hash=item1a4058f5c5:g:QJUAAOSwPCFZq6GT

Tout ceci est vraiment passionnant, et je mets toutes les photos de mon appareil à votre disposition en vue d'étude approfondie. Je peux même vous le prêter au cas ou vous souhaiteriez l'examiner par vous-même.

Bien à vous

Paul
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  kirvari39 le Sam 13 Jan 2018, 11:17

Pas très chère a peine le prix d'une bretelle de fusil pour une belle pièce décorative originale et chargé d'Histoire , va comprendre Charles ....
avatar
kirvari39
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1055
Age : 60
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  kabourec le Sam 13 Jan 2018, 15:47

un niveau de pointage de mitrailleuse Hotchkiss.


kabourec
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 206
Age : 79
Date d'inscription : 03/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Niveau de pointage 1840

Message  Verchère le Dim 14 Jan 2018, 02:08

Je vais essayer de mettre à jour ma synthèse...
Mais il y a une ou 2 photos qui sont pas de moi, faut que je demande l'autorisation ; et d'abord que je retrouve de qui elles viennent !
Je me permettrai peut-être aussi d'en repiquer certaines sur le présent sujet ; pour l'instant leur qualité suffira largement...



En attendant, voici le
QUART DE CERCLE EN BOIS (jamais vu ailleurs qu'en dessin).

Source de l'image : Artillerie de Siège, Armemens des Bouches à Feu, planche 11, 9 juillet 1840 (cette série de planches est effectivement libellée  "Armemens", sans 't').
Devant un cadran de 90°, gradué par degrés, tombe un fil à plomb dont le poids est semi-encastré dans une rainure en arc.
Il se peut que le modèle soit en réalité plus ancien, car vers 1830 /1840 de nombreuses tables de construction ne sont en fait que les conversions en cotes métriques d'anciennes tables cotées en pouces (le "pouce du roi" valant 27,07 mm et non le "pouce anglais" de 25,4 mm).




Source : Aide mémoire à l'usage des officiers d'artillerie. 4e édition. Chapitre IV, 1880.
Côté du carré, 22 cent. Épaisseur, 2 cent. Divisé en 90 degrés.
- Le fil à plomb (cordonnet de soie).
- Un canal circulaire est creusé dans le quart de cercle pour le libre mouvement du plomb de forme sphérique.
- 1 petite rondelle (laiton), encastrée et fixée par 3 clous d'épingle en laiton, à l'emplacement du trou du fil à plomb, du côté divisé.
Poids, 580 gr. Prix, 1 fr. 50.


Dernière édition par Verchère le Lun 15 Jan 2018, 04:18, édité 2 fois

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  veflat le Dim 14 Jan 2018, 09:24

j'ai le même depuis très longtemps ,trouvé dans un grenier ,c'est un modèle 1888 ,j'ai vérifié avec un aimant , en effet les patins ne sont pas en acier.il lui manque la vis de bloquage sous le niveau a bulle.

 



------------------------

grrrrrrrrr !
avatar
veflat
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 238
Age : 54
Localisation : haut de France
Date d'inscription : 10/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  kabourec le Dim 14 Jan 2018, 11:10

Pour apporter des informations supplémentaires ,voici quelques niveaux de pointage 1888 ou issus de celui-ci .



Niveau de pointage 1888 en laiton.



Niveau de pointage 1888  dans un autre alliage  non ferreux pour ne pas perturber les compas de pointage .
A noter que ces deux appareils sont gradués en degrés et en minutes



Niveau de pointage 1888- 1952 pour matériel US gradué en millièmes.



Le même dans sa boite en bois.





Niveau de pointage de char sherman US ,toujours en millièmes . "QUADRANT GUNNERS MI "



Le même coté pile  ,à noter que le réglage "fin" ne se fait plus grâce au niveau liquide sur charriot coulissant sur la barre transversale courbe , très astucieuse et très technique du niveau 1888
mais par un vernier gradué de 1 à 99 millièmes permettant de "coincer" la bulle  , le niveau à bulle restant fixe et la barre transversale droite et non plus courbe .




Enfin pour terminer ,le niveau du char sherman dans son étui cuir "CASE CARRYING M 18"

kabourec
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 206
Age : 79
Date d'inscription : 03/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Niveau en 1870 ??

Message  Verchère le Lun 15 Jan 2018, 04:14

Alors, personne n'a le quart de cercle en bois de 1840 ?
Et celui-ci ? Des indices, photos ? Parce-que ci-dessous j'ai tout mis ce que je saurais à son propos...


QUART DE CERCLE A NIVEAU (aurait été en service dès avant 1870 ?)

Source : Aide mémoire à l'usage des officiers d'artillerie. 4e édition. Chapitre IV, 1880.
En bronze, possèdant un axe et gradué en 70°.
- Quart de cercle (bronze), divisé en 70 degrés.
- Niveau à bulle d'air (laiton).
- Axe d'idem (acier).
- Ecran rond (acier).
- Ressort de pression (acier).



CERTES, EN VOILA UN...

Coll. L Pracht


Mais il y aurait des doutes ! Il est effectivement gradué jusqu'à 70°... à moins que ce ne soient des grades... et poinçonné "AP" (Atelier de Précision). Pas trace d'un "écran rond en acier", par contre le vernier aurait été signalé dans l'Aide-Mémoire (lecture par 6 minutes, ou 1 décigrade ?).

Pour l'instant, il est considéré comme un "prototype non retenu". De quelle époque ? Mystère !


Dernière édition par Verchère le Ven 16 Fév 2018, 04:14, édité 1 fois (Raison : précisions à propos de la photo)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Verchère le Lun 15 Jan 2018, 04:27

Un par jour, ça suffira, non ?

Cette histoire de patins non magnétiques sur le Mle 1888-1900, m'a un peu chiffonné, car celui que j'ai trouvé en fouille présente effectivement l'apparence de l'acier très rouillé.
Mais aucune réaction à un petit aimant !
Sur l'autre (incomplet) idem : pas de réaction.

Mais avec un aimant puissant (provenant d'un disque dur de PC), sur les deux niveaux j'ai une petite attraction des patins.
Donc c'est légèrement magnétique, comme certains inox. Mais c'est oxydable ; du moins sur l'un...

Quant au métal constituant le quart de cercle, effectivement la couleur est bizarre sur les deux que j'ai. Mais ne ressemble pas à un chromage ; sur l'un l'oxydation du sol a tout faussé, sur l'autre ça ferait plutôt "maillechort".
Il y eut une foule d'alliages spéciaux, à base généralement cuivreuse, pour les appareils de mesure ou d'optique...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Niveau Mle 1874

Message  Verchère le Mer 17 Jan 2018, 20:27

NIVEAU DE POINTAGE Mle 1874, ou "niveau De Bange"

Sources : Plessix (T I, p. 61 bis) & Revue d'Artillerie (T VI, 1874, p. 161 - avril-sept 1875, p.709).
Les deux faces de l'équerre mesurent 132 et 117 mm, et portent à chaque extrémité un bossage formant talon d'appui (bossages creusés d'une gouttière longitudinale, facilitant l'alignement sur un corps cylindrique).







Le limbe en arc de cercle est gradué en demi-degrés, de 0° à 48° d'un côté, de 45° à 93° de l'autre. Le niveau à bulle est encastré dans un barreau pivotant, dont l'extrémité libre enfourche le limbe gradué, et qui peut être bloqué par une vis moletée. De chaque côté de cet enfourchement est gravé un vernier qui permet, par coïncidence avec les graduations du limbe, de lire les angles à 5 minutes près.
A noter que sur le barreau, les lumières de visualisation de la bulle sont légèrement déportées du côté "0 à 48°", pour faciliter l'usage aux angles proches de 45°.



Les bouches à feu des nouveaux modèles portent désormais une "table de niveau", surface plane de dimensions correspondantes au niveau, bien alignée et parallèle à l'axe du tube. On peut donc maintenant effectuer à l'aide du niveau un pointage en hauteur satisfaisant.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Niveau de mitrailleuse, Mle 1918

Message  Verchère le Jeu 18 Jan 2018, 23:48

Rien à ajouter sur les niveaux de pointage d'avant 1888 ?
Ça ne m'étonne qu'à moitié, car ils ne sont pas courants ; et bien peu documentés.
Je reviendrai plus tard aux "quart de cercle" 1888 et dérivés, et 1916 (photos en cours), pour sauter directement à un type plus récent.
Je remettrai tout ça dans l'ordre sur un PDF récapitulatif...


NIVEAU DE POINTAGE Mle 1918 (mitrailleuse Hotchkiss Mle 1914)

Sources : Instruction pour les unités de mitrailleuses d'infanterie, du 12 août 1932 (mise à jour 15 mai et 29 novembre 1935), p. 77 à 80.
Photo : "kabourec", sur TCAR



Bâti en bronze, sur lequel bascule un porte-fiole muni d'une mâchoire qui engrène sur un écrou à ergot coulissant dans une colonne, sous l'action d'une vis liée à un tambour moleté gradué en millièmes (50 graduations). Extérieurement, la colonne est graduée de 0 à 400 millièmes (tangente), avec divisions par 50 millièmes, et porte en haut un index-repère.
Le niveau se place sur le canon de la mitrailleuse, entre le radiateur et la frette-support, colonne en arrière (flèche en direction du but). Si l'angle est négatif, placer le niveau avec la colonne en avant.
Lors du réglage du niveau, toujours rattraper les jeux en terminant par une rotation dans le sens des graduations croissantes (sens des aiguilles d'une montre).



Lors de la vérification d'un niveau, effectuer trois comparaisons avec un niveau récemment réparé : angle proche de 0, proche de 150 mill., proche de 300 millièmes ; l'écart avec le niveau de référence ne doit pas dépasser 2 millièmes.
Par ailleurs, quand l'index de l'ergot est en coincidence avec le zéro de la colonne, le décalage du tambour ne doit pas dépasser 4 millièmes.


Les unités de type montagne, et en temps de guerre toute unité appelée à servir en montagne, sont dotées pour chaque pièce d'une cale en bois dur d'angle 400 "millièmes tangente" (soit environ 21°48', ou 387 millièmes), qui permet de repérer un tir jusqu'à près de 45°.
La cale surmontée du niveau se place sur le canon au même endroit que le niveau seul, dans un sens ou dans l'autre selon que l'angle est positif ou négatif. Dans le calcul de l'angle affiché sur le niveau, on compte la cale pour 387 millièmes.



Pour vérifier la cale, régler la mitrailleuse à l'horizontale puis poser la cale avec le petit côté vers la bouche ; le niveau réglé à 400 millièmes, placé dessus flèche vers la culasse, doit montrer la bulle entre les repères.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Millièmes "tangente"

Message  Verchère le Sam 20 Jan 2018, 05:13

"Kabourec" pourrait-il nous donner les dimensions hors-tout du niveau de mitrailleuse Mle 1918 (largeur et longueur de la base, hauteur jusqu'en haut de la molette) ?

Avant de poursuivre le roman-feuilleton, une re-lecture m'a donné à penser que certaines précisions étaient peut-être nécessaires, à propos de ces "millièmes d'angle", que les plus jeunes n'ont peut-être pas connu.
J'ai même, comble de tricherie, complété le tableau par Wikipedia...



Le "millième", c'est le milliradian, abréviation "mil", symbole ₥ (caractère unicode 20A5 en hexadécimal ; je vous laisse convertir). Le radian étant l'unité d'angle en physique (360° = 2 π rd).
Un cercle de 360° représentant donc un angle de 6283 mil, en théorie (1 ₥ = 0° 3' 22").

La proportion d'une largeur de 1 mètre, vue à 1000 mètres, est par ailleurs très commode pour apprécier les angles ou les distances (un fusil court à 1 km, un grand boche à 2 km). L'angle exact se calcule par la formule trigonométrique "tgt α = largeur / distance", et aux faibles angles la proportion 1/1000 représente 0° 3' 26", valeur très proche de 1 ₥ ; ce qui permet pratiquement d'assimiler 1/1000 avec un angle de 1 millième.
C'est de plus en plus inexact à mesure que l'angle augmente ; on précise donc "millièmes (tangente)".

L'intérêt de cette estimation est très grand, par rapport aux unités traditionnelles (cercle de 360 degrés chez nous, ou 400 grades chez les allemands), car il permet de lier un décalage angulaire, la dimension apparente d'un objet connu, et sa distance ; il suffit de connaître deux des valeurs, pour en déduire la troisième.
En pratique, avec une règle graduée placée transversalement 1 mètre devant soi, on peut directement lire l'écart angulaire entre deux points éloignés : 1 millimètre de la règle correspond à un millième (tangente).
Ou 1/2 mm sur un réglet collé au dos de la boussole, en tenant entre les dents un nœud du cordon, soigneusement calé à 50 cm.

Mais le cercle de 6283 mil n'était pas commode ! Il fut estimé qu'en usage militaire on pouvait arrondir, et l'OTAN adopta un cercle de 6400 millièmes (d'après Wiki, 6000 pour l'URSS, valeur plus facile à convertir, et 6300 pour la Suède, valeur plus juste).


Le niveau de mitrailleuse Mle 1918 est explicitement gradué en "millièmes (tangente)", ce qui le rend directement cohérent avec les estimations par proportions. En haut de l'échelle l'erreur devient tout de même importante ; pour éviter le cumul, la cale de "400 millièmes (tangente)" est donc fabriquée à l'angle réel correspondant, soit 387 ₥ (21° 48').
Si vous êtes curieux, et que vous refaites tous les calculs, vous trouverez que ces 387 ₥ = 21° 48' mèneraient à un cercle de 6390 millièmes ! Pas 6400, ni 6283 ; je sais pas pourquoi...


Addition le 23/01/2018
Source : Instruction sur le tir d'artillerie, premier fascicule, 1917, p. 19.
Les unités d'angle employées en artillerie varient suivant l'élément à mesurer, et dans une certaine mesure suivant le matériel considéré.
- le quadrant (angle droit),
- le degré (sous multiples minute et seconde sexagésimales),
- le vingtième (de degré = 3 minutes),
- le grade (multiple décagrade, sous-multiple décigrade),
- le millième.

On considère qu'un mètre à 1000 m est un "millième vrai" ; le cercle complet mesurant 6283 à 6284 "millièmes vrais" (ça ne tombe pas sur un chiffre rond).
Pour faciliter l'établissement des matériels pointage on a arrondi à 6400 "millièmes ordinaires" ou à 6000 "millièmes R".
Le "millième de tangente", utilisé pour les tables de tir des fusils et mitrailleuses, est le produit par 1000 de la tangente trigonométrique de l'angle.
On doit tenir compte de ces différences dans les calculs sur les angles (des tableaux de conversion sont disponibles), mais pour les petits angles c'est sans conséquence.

A noter que le millième ordinaire est 1/16 de grade, tandis que le millième R est 1/15 de grade.
Dans les tables de tir allemandes et russes on trouve une autre valeur approchée du millième : le 1/16 de degré (5760 pour un cercle). Par exemple, sur une table de tir allemande, "35" signifiera "3 degrés et 5 seizièmes".

Cet additif demandera ultérieurement une nouvelle rédaction du paragraphe...


Dernière édition par Verchère le Mar 23 Jan 2018, 04:47, édité 2 fois (Raison : Addition le 23/01/2018)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  kabourec le Sam 20 Jan 2018, 10:55

Oui ,bien sûr ,dès que je l'aurais retrouvé !

kabourec
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 206
Age : 79
Date d'inscription : 03/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  kabourec le Sam 20 Jan 2018, 12:19

à l'attention de Verchere .
j'ai publié le message à partir d'une photo ancienne .
j'ai retrouvé la photo dans mon ordi ,mais pas encore le niveau ! patience .

kabourec
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 206
Age : 79
Date d'inscription : 03/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Vincent le Sam 20 Jan 2018, 12:26

Bonjour a tous,

Pour illustrer ce post qui m'interresse grandement, je ressort et depoussiere un peu les miens !

Avec un allemand en dernier :












avatar
Vincent
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 189
Age : 33
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  St Etienne le Sam 20 Jan 2018, 16:29

Moi, je suis psychologiquement en érection ... quel pied ce post quand même ! 

Et j'attend avec impatience de consulter le PDF que Verchère vas nous mitonner !

Bravo !

salut
avatar
St Etienne
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 346
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Niveau de pointage Mle 1900

Message  Verchère le Sam 20 Jan 2018, 20:06

Le dernier de "Vincent" paraît effectivement germanique. Il ne serait alors pas surprenant que la graduation 50 soit en grades, et corresponde à 45° ; à vérifier...
A moitié masquée, on voit une seconde échelle, qui pourrait être intitulée "Entfernung" (éloignement). Auquel cas ce niveau devrait être associé à une pièce et une munition précise ; pas un mortier, l'angle étant trop faible.
La pièce est-elle connue ? Sinon, j'ai un correspondant plutôt calé en artillerie allemande 14-18...

Les deux premiers, j'en parlerai plus tard...
Le troisième m'interpelle, avec son cadran à 300 graduations ! Le cercle de 360° divisé en 300, c'est bizarre ; mais il y a peut-être une démultiplication, avec une seconde échelle graduée de 300 en 300. Auquel cas ce pourraient être des millièmes... Y-a t'il une bulle quelque part (la barrette oblique au milieu ?), ou n'est-ce qu'une partie d'un appareil plus complexe ?

Vincent a écrit:

Il m'interpelle, parce-que j'avais dans mes notes ceci :

NIVEAU DE POINTAGE Mle 1900
Sources : Challéat (T II, p. 302)
Issu du "niveau à graduations circulaires" du Cne Tournier, de la Fonderie, mis à l'essai en 1898 dans les batteries alpines, en raison des facilités qu'il donne dans le pointage sur des objectifs à forts angles de site.
Aucune information sur l'apparence et la diffusion de ce matériel ; mais ... graduations circulaires ...

Confirmation immédiate par "Vincent" !
Maintenant, niveau pour quelle(s) pièce(s) ?
D'autres photos et les dimensions de la base permettront de vérifier si ce qui semble être une queue d'aronde à la base, collerait avec celle de l'appareil de pointage du 75, pour lequel j'ai déjà quelques infos...


Dernière édition par Verchère le Sam 20 Jan 2018, 20:55, édité 1 fois (Raison : Confirmation etc.)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Vincent le Sam 20 Jan 2018, 20:21

Et c'est une bonne reponse pour Verchere ! 

C'est bien le modele 1900, et il possede une bulle au milieu !!
Il est marqué modele 1900 sur le flanc, je le nettoyerais un peu et ferait des photos demain .

Ca fait bien 8 ou 9 ans que je l'ai celui ci et je n'en ai vu qu'un seul autre passer .




Pour l'allemand il est bien marqué  "  Entfernung ", j'ai su le nom de ce modele ...  mais oublié .....
avatar
Vincent
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 189
Age : 33
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Verchère le Sam 20 Jan 2018, 21:00

Voir correction à mon message précédent.

C'est sûr que des photos sous divers angles seraient utiles ; avec les dimensions de la base.

Pour le niveau allemand, je pose la question ou tu retrouveras ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Vincent le Sam 20 Jan 2018, 21:24

Je viens de le nettoyer, je fais des belle photos demain.


L'allemand si tu peut demander je veut bien, je ne retrouve pas .....

Au dos il est marqué :

FLS
1917
217
avatar
Vincent
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 189
Age : 33
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Niveau de pointage Mle 1888

Message  Vincent le Dim 21 Jan 2018, 10:26

Suite :

Dimensions :  12.5 cm de long,  9 cm de haut, pour 2.4 cm de large

















avatar
Vincent
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 189
Age : 33
Date d'inscription : 30/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Usage du niveau Mle 1900 ?

Message  Verchère le Lun 22 Jan 2018, 04:56

Les photos de "Vincent" illustrent parfaitement l'engin... dont on ne sait toujours pas à quoi il sert !
C'est pas une embase à queue d'aronde, ça ne semble donc pas compatible avec l'appareil de pointage du canon de 75...
Et je crains bien de n'avoir rien qui s'y rapporte, dans ma maigre documentation.


On doit donc d'abord se demander "comment ça marche", mais pas question de le démonter pour autopsie ; de toutes façons l'un des écrous semble bloqué par une goupille "entre cuir et chair". Je crois distinguer une plaque de recouvrement, à côté du tambour gradué...
Il pourrait y avoir une vis sans fin entraînée par le bouton moleté, directement ou par pignons intermédiaires, et engrenant sur une roue dentée derrière le tambour ; ladite roue pouvant contenir une démultiplication à satellites, coaxiale...
Le comportement de l'engin apporterait des réponses, mais fonctionne t'il ?

Qu'est-ce qui bouge, en tournant le bouton + loin / - loin ? Tout le tambour simultanément, ou le niveau central aurait-il une vitesse différente ? Auquel cas, de combien de degrés le niveau bascule t'il, pour un tour complet de 0 à 300 ?
La couronne extérieure du tambour (distances) est-elle sur la même pièce que la graduation 0 / 300, ou sont-ce deux pièces concentriques ? Liées par démultiplication, ou décalables manuellement ? Car le bouton poussoir à la graduation 150 doit bien avoir un usage...

Par ailleurs, on dirait que certains traits fortement gravés "tombent comme un cheveu sur la soupe".
Faut-il y voir un repère de zérotage, pour l'usage sur une position spécifique (p. ex. batterie de fortification de montagne) ?

St Etienne a écrit:... Et j'attend avec impatience de consulter le PDF que Verchère vas nous mitonner !
Faut pas trop en attendre, quand même : je n'avais guère prévu qu'une réunion, dans l'ordre de l'évolution, des informations réparties ici. En me limitant aux niveaux (les goniomètres sophistiqués, j'y connaît rien et c'est pas mon époque de prédilection), mais en incluant éventuellement le niveau de l'appareil de pointage du 75, qui est amovible et traîne peut-être sur un certain nombre d'étagères...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 6155
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum