Olive à Marseille

Aller en bas

Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Dim 19 Nov 2017, 22:19

Je recherche des renseignements sur un arquebusier nommé OLIVE ayant exercé entre 1780 et 1800 à Marseille (selon le qui est qui)
Le nom Olive apparaît sur une platine d'un magnifique pistolet à silex (mais en mauvaise état) issu des armes ayant appartenu à Eugène Lefaucheux.

Merci pour votre aide 
Eugène L . rasta
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Dim 26 Nov 2017, 13:05

Voici qq photos de l'objet.
Le projet est de le remettre en état et d'en savoir plus.





1 - pour vous c'est quoi un Ibis ou un Scarabée? 



2 - que sait-on sur A. Chot, selon "le Stockel" et " Qui est Qui" c'est un arquebusier à Nantes vers 1760 - 1790 ?



3 - toujours à la recherche d'Olive à Marseille, qui selon le "Stockel" et le "Qui et Qui" était en activité dans cette ville vers 1780 - 1800.





4 - c'est quoi comme arme? 





5 - les ornements en or et argent permet-il de déterminer l'appartenance au corps ou type d'armée?





6 - et tous ce que j'ignore sur ce genre de pistolet.  

7- et dernière question: selon vous cette arme mérite -t - elle une restauration ? 

Eugène L .  rasta
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

"Levantines"?

Message  EKAERGOS le Dim 26 Nov 2017, 14:14

 Bonjour Eugène L
Pas grand chose à t'apprendre si ce n'est que ton pistolet me fait penser aux "Levantines" c'est à dire à des armes fabriquées pour le "Commerce avec l'Orient" ;dont Marseille était en France le principal acteur; c'est à dire aussi bien les "Echelles du Levant" (Ports de l'Empire Ottoman ouverts au commerce ,pour faire simple) que les autres contrées musulmanes méditerranéennes en particulier l'Afrique du Nord (AFN).
Les "Clients" semblaient s'être fixés (figés?) sur un type particulier à savoir les pistolets début XVIII eme mais d'un style surchargé au niveau de la décoration et de nombreux exemplaires sont connus fabriqués par des armuriers marseillais pour nourrir ce marché.

http://nimcha.fr/2-turquie-suite2.htm

Cette production particulière n'a pas été sans influencer les productions des armurier marseillais pour le "marché intérieur" dans un style peut être plus dépouillé que la production pour l'Orient mais plus chargé que le reste de la production française,surtout parisienne à la pointe de la mode.
salut
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1480
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Dim 26 Nov 2017, 15:21

Merci pour le lien 
Mais il me semble que les Levantines sont plus fine au niveau de la crosse ou es un effet d'optique ?
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Pâtre le Dim 26 Nov 2017, 15:22

salut


   




------------------------

"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens
avatar
Pâtre
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2102
Age : 46
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 20/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  EKAERGOS le Dim 26 Nov 2017, 17:17

Eugène L. a écrit:Merci pour le lien 
Mais il me semble que les Levantines sont plus fine au niveau de la crosse ou es un effet d'optique ?



C'est le cas de celle présentée dans le lien et une des caractéristiques des pistolets "orientaux" . 
Mais ce n'est pas le cas systématiquement des "Levantines" fabriquées pour ce "marché" qui comme je l'ai dit se "fixe" sur le style du  début XVIII eme ou tout au moins de la fabrication marseillaise les Levantines ayant été produites ailleurs ;en Italie en particulier avec parfois des inscriptions apocryphes comme "Lazarino  Cominazzo" célèbre arquebusier de Brescia ..au XVI eme et XVII eme.

Ceci dit je n'ai cité les Levantines que comme une spécialité des arquebusiers marseillais pouvant avoir eu une influence sur le pistolet présenté. Je suis loin d'être assez calé sur ce sujet pour donner un avis tranché et définitif ...

J'ai trouvé ce pistolet d'Olive :

http://www.christies.com/lotfinder/Lot/pistolet-a-silex-francais-de-calibre-18-5549542-details.aspx

salut
PS : j'ai découvert les Levantines il y a bien longtemps dans un numéro de Cibles des années 70 dans un article (JR Clergeau;Pierre Salf ?) que je n'arrive pas à retrouver
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1480
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Dim 26 Nov 2017, 17:35

Merci pour l’image de chez Christie’s le pistolet est très ressemblant
Olive est aussi mentionné dans la 3 édition du guide des collectionneurs / armes de poing et carabines winchester de 1975 page 149 réf 725

Eugène L
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  UZI le Lun 27 Nov 2017, 09:52

Bonjour a tous
Je crois que le lien de notre ami EKAERGOS (Christie's) ressemble comme son frère au modèle présenter par Eugène L.
Cela dit sur le catalogue Auction.fr ( lot 198) il y a aussi la même chose (pistolet a silex 1780) avec marquage " Olive à Marseille" qui ressemble fortement Idea

Grand pistolet à silex par Olive à Marseille, à canon rond rayé et dévissable pour le chargement à balle forcée, signée sous le tonnerre « OLIVE À MARSEILLE ». Mécanisme à silex, dans un coffre en fer ciselé d'un décor rocaille avec trophées d'armes sur un fond or amati. Crosse en ronce de noyer sculpté autour de la queue de culasse. Pontet en fer ciselé à fond or amati. Calotte en argent poinçonné, à beau décor rocaille sur fond or. L. : 31,5 cm.
France, Marseille vers 1780.


https://www.auction.fr/_en/lot/grand-pistolet-a-silex-par-olive-a-marseille-1770192#.WhvRxGxe7IV
salut
avatar
UZI
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2020
Age : 70
Localisation : Trottoir d'en face
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Lun 27 Nov 2017, 10:01

UZI a écrit:Bonjour a tous
Je crois que le lien de notre ami EKAERGOS (Christie's) ressemble comme son frère au modèle présenter par Eugène L.
Cela dit sur le catalogue Auction.fr ( lot 198) il y a aussi la même chose (pistolet a silex 1780) avec marquage " Olive à Marseille" qui ressemble fortement Idea

Grand pistolet à silex par Olive à Marseille, à canon rond rayé et dévissable pour le chargement à balle forcée, signée sous le tonnerre « OLIVE À MARSEILLE ». Mécanisme à silex, dans un coffre en fer ciselé d'un décor rocaille avec trophées d'armes sur un fond or amati. Crosse en ronce de noyer sculpté autour de la queue de culasse. Pontet en fer ciselé à fond or amati. Calotte en argent poinçonné, à beau décor rocaille sur fond or. L. : 31,5 cm.
France, Marseille vers 1780.


https://www.auction.fr/_en/lot/grand-pistolet-a-silex-par-olive-a-marseille-1770192#.WhvRxGxe7IV
salut

Dommage qu'il n'y à pas la photo....  pale
les mesures du mien sont: Longueur totale 360 mm, longueur du canon 215 mm (hors fixation).
le canon lisse n'est pas dévissable.
Pontet, contre-platine et calotte en argent.
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  UZI le Lun 27 Nov 2017, 11:56

Bonjour a tous
Concernant le marquage " A.CHOT " d'après les recherches de Eugène L. il y aurait un rapport avec un certain arquebusier à Nantes 1760/1790 , ce qui correspondrait avec le pistolet présenté (1780).
A savoir que du coté Nantes a la même époque nombreux étaient les arquebusiers (Cassaignard, Aubron, Duval, Orfeuille,,,etc,etc ).

Autre coïncidence concernant A.CHOT a la même époque il y avait un A.CHOT qui était à NANTES  commissaire architecte des places fortes et fortifications Idea
Question;
1- A.CHOT commissaire et arquebusier sont -ils la même personne , ou 2 personnes différentes Question 
2- le marquage sur ce pistolet " A.CHOT " ne serait-il pas un marquage au nom du propriétaire (coutume très courante a l'époque )  Question 
3- Ou alors plus simplement ce pistolet a été fabriqué par A.CHOT de Nantes et vendu par l'armurier " Olive à Marseille " Question
salut
avatar
UZI
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 2020
Age : 70
Localisation : Trottoir d'en face
Date d'inscription : 06/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Du Ponant au Levant en passant par Christie's et la Reine Anne...

Message  EKAERGOS le Lun 27 Nov 2017, 17:47

Eugène L. a écrit:





UZI a écrit:Bonjour a tous
Je crois que le lien de notre ami EKAERGOS (Christie's) ressemble comme son frère au modèle présenter par Eugène L.
Cela dit sur le catalogue Auction.fr ( lot 198) il y a aussi la même chose (pistolet a silex 1780) avec marquage " Olive à Marseille" qui ressemble fortement Idea

Grand pistolet à silex par Olive à Marseille, à canon rond rayé et dévissable pour le chargement à balle forcée, signée sous le tonnerre « OLIVE À MARSEILLE ». Mécanisme à silex, dans un coffre en fer ciselé d'un décor rocaille avec trophées d'armes sur un fond or amati. Crosse en ronce de noyer sculpté autour de la queue de culasse. Pontet en fer ciselé à fond or amati. Calotte en argent poinçonné, à beau décor rocaille sur fond or. L. : 31,5 cm.
France, Marseille vers 1780.


https://www.auction.fr/_en/lot/grand-pistolet-a-silex-par-olive-a-marseille-1770192#.WhvRxGxe7IV
salut







Dommage qu'il n'y à pas la photo....  pale
les mesures du mien sont: Longueur totale 360 mm, longueur du canon 215 mm (hors fixation).
le canon lisse n'est pas dévissable.
Pontet, contre-platine et calotte en argent.





  Dans le lien vers Christie's  que j'avais mis il s'agissait du  LOT35 trés voisin de celui d'Eugène L avec le chien manquant:
http://www.christies.com/lotfinder/Lot/pistolet-a-silex-francais-de-calibre-18-5549542-details.aspx

Le lot 198 ,non illustré; semble assez différent d'après le descriptif:
-"à canon rond rayé et dévissable pour le chargement à balle forcée" celà évoque plutôt les anciens pistolets anglais "Queen Ann" 
Mais aussi les pistolets "à coffre" apparaissant début XVIIIeme "Mécanisme à silex, dans un coffre en fer ciselé"
Ceci démontrerait ,s'il est besoin que Le Sieur Olive.. se montrait assez éclectique dans ses fabrications ,ou sans doute ses achats comme tu le penses et à ce niveau il était donc tout a fait capable d'acheter un pistolet fabriqué à Nantes (Ponant) et de le finir dans le goût local pour le vendre à Marseille ou en Méditerranée (Levant) comme celui d'Eugène L
CQFD 

avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1480
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Olive à Marseille

Message  Eugène L. le Mer 04 Avr 2018, 18:28

Après une petite remise en état ..



Eugène L . rasta
avatar
Eugène L.
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 633
Age : 58
Date d'inscription : 17/07/2010

http://www.lefaucheux.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum