Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Aller en bas

Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Sam 01 Juil 2017, 23:17

Un Mauser ibérique très "germanoïde" :


La crosse semble bien être une crosse de K98k allemand, à ce détail près qu'elle ne porte aucun des marquages allemands habituels - elle est totalement vierge de marquages, ce qui m'inclinerait à penser qu'il s'agit d'une crosse issue d'une Zivilausführung du Mauser K98k, d'une version civile de l'arme réalisée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Crosse en lamellé-collé équipée d'une plaque de couche non enveloppante, qui se rencontre encore sur des K98k destinés au marché civil à la fin de la guerre.


Le levier d'armement, droit sur la plupart des M43 de La Coruña, a été ici courbé et légèrement dévié vers l'arrière, ce qui le rapproche des leviers d'armement des K98k allemands sans le rendre toutefois identique à ses cousins germaniques. Les trois derniers chiffres du numéro de série de l'arme figurent sur ce levier mais semblent partiellement effacés.

Des restes de vernis sont encore visibles dans le creux aménagé dans la crosse sous le levier d'armement. Le fait que les angles de ce creux soient restés aigus indique que la crosse n'a pas été poncée en profondeur.

Le creux en forme de trait visible sous le levier d'armement atteste qu'il s'agit ici d'un levier droit à l'origine qui a été courbé par la suite.

Une carabine qui a vu le jour à la  Fábrica de Armas de La Coruña. Le tonnerre, sans doute atteint par la rouille, a été fortement poncé et a perdu l'essentiel de son bronzage d'origine.


Cette carabine espagnole en 7,92 mm a passé, d'après les poinçons, les épreuves du ban d'Oberndorf am Neckar en mai 1970 (marquage 570) - est-ce suite à cette "naturalisation" allemande que cette arme a été munie de la crosse de K98k ou doit-on imaginer qu'elle a été en partie bâtie sur des pièces récupérées çà et là sur des K98k, des VZ 24 tchèques ou des WZ 29 polonais, comme on le lit parfois ?...


L'indication du calibre (8x57IS) a probablement été ajoutée lors du passage au ban d'épreuve.




Le boîtier est parfaitement identique à celui du K98k, au point qu'une culasse allemande peut être sans problème substituée à celle du Mauser espagnol.


Les poinçons d'épreuve sont, en dehors de ceux du ban d'Oberndorf am Neckar, exclusivement espagnols.




La culasse de ce Mauser de La Coruña semble "amaigrie", comme si elle avait subi un abrasage intensif.




Le numéro de série est précédé d'un A.




Une différence visible avec le K98k : le ressaut métallique qui vient caler le garde-main est solidaire du support de hausse sur le K98k - ce n'est donc pas, a priori, une hausse de K98k allemand que nous avons ici puisque subsiste un espace vide entre le garde-main et le pied de hausse. Il me faudrait trouver un arceau en demi-lune du type utilisé sur les DSM 34 en .22 l.r. pour combler cet espace.


La planchette de hausse n'est pas dans un état phénoménal : abrasée, elle aussi.




La planchette de hausse porte des graduations sur ses deux faces, comme sur les modèles allemands précoces.


Comme cela a déjà été signalé sur ce forum, l'encoche de la hausse du Mauser espagnol est plus étroite que celle de son cousin allemand.


Bracelet de grenadière et embouchoir sont conformes à ceux que l'on rencontre sur les K98k précoces, à ce détail près que l'embouchoir a été totalement décapé...


Le tenon de baïonnette est allemand et incompatible avec les baïonnettes espagnoles classiques. Le support de guidon, quoique du même type que celui du K98k, est plus bas que ce dernier.




La baguette de nettoyage, du modèle court, est le seul élément portant des marquages indéniablement nazis : numéro de série 88 et aigle de Weimar/65 ou 63  (= Mauser Oberndorf/Neckar, entre 1936 et 1939).

La baguette de nettoyage est, bien entendu, l'un des éléments qui manquent le plus souvent aux armes militaires ; son remplacement par un modèle "étranger" n'aurait rien eu d'étonnant.


Des marques étranges sur le bracelet de grenadière : demi-lunes ? numéros de série en partie effacés ?




La plaque de fond de magasin de l'arme (au numéro) a été fortement décapée...





Ce Mauser est muni d'une bretelle très probablement d'après-guerre mais conforme aux bretelles de K98k de la Seconde Gueerre mondiale. Celle-ci a été utilisée sur des K98k de la police viennoise : Eigentum der Sicherheitswache, Wien ("propriété de la garde de sécurité, Vienne").









En conclusion, je dirais que crosse et baguette ne sont certainement pas d'origine mais ont été substituées aux pièces originales après mai 1970 afin de donner à cette arme un "look" K98k.


Dernière édition par Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 18:46, édité 1 fois

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 08:51

S'il s'avère que ce Mauser n'a pas de réelle valeur de collection, j'ai comme projet de poursuivre sa germanisation en introduisant de nouveaux éléments de K98k tels que culasse, planchette de hausse ou embouchoir et de le faire rebronzer à chaud pour qu'il retrouve un bronzage uniforme - pensez-vous que ce soit judicieux?

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Solitaire du 57 le Dim 02 Juil 2017, 11:35

Salut , judicieux je ne sais pas , comme toujours c'est une histoire de tarif ...d'achat de ton arme et du prix qu'il va falloir mettre dans sa "remise à niveau" ...
Si tu recharges (un peu) , tu peux trouver du k (ou autre , il n'y a pas que Mauser ) re chambrer à des tarifs abordable ...

Mon humble avis 

Perso si il tires droit je le laisserais comme ça , c'est une arme sur laquelle tu pourras ne pas avoir trop de scrupules à monter un optique si le besoin s'en fait sentir  Very Happy

@+ salut

------------------------

Ce qui doit se faire se fait ,ce qui ne se fait pas ne devait pas se faire .....pirat

"Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler , les politiciens ont ,eux, les moyens de vous faire taire " Coluche ...

avatar
Solitaire du 57
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1187
Age : 52
Localisation : à l'Est ,en Lorraine
Date d'inscription : 17/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Piotr Szut le Dim 02 Juil 2017, 12:01

+1 avec Solitaire. Very Happy
avatar
Piotr Szut
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 230
Age : 64
Localisation : nord Territoire de Belfort
Date d'inscription : 05/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 12:33

Oui, mon idée était d'avoir un pseudo-K98k pour le stand : le canon est en bon état et, effectivement, s'il s'avère que sa configuration actuelle lui enlève toute valeur de collection, percer le boîtier pour y installer une lunette ne me posera pas de cas de conscience.

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 18:35

Démontage complet et nettoyage du transfuge ibérique, histoire de voir ce qu'il avait dans le ventre :


Un sympathique message de l'un des précédents propriétaires teutons de l'arme m'attendait sous le garde-main : ah, la finesse de l'humour germanique !...


Numéro de série différent à l'intérieur de la crosse : nous avons ici un assemblage de toutes pièces.








Les seuls marquages visibles ou identifiables sont espagnols : on a du mal à croire que boîtier et canon aient pu être récupérés sur des armes allemandes ou est-européennes...








Embouchoir portant un marquage du Waffenamt (WaA63) utilisé chez Mauser en haut vs embouchoir présent sur l'arme : aucune différence.


Tous deux sont du modèle en H et fraisés.


Bracelet de grenadière de l'arme en haut vs bracelet de grenadière de K98k : aucune différence non plus.



Le ressort de maintien de l'embouchoir et du bracelet de grenadière est fraisé sur l'arme ; comparé ici à un ressort de K98k non fraisé.



J'ai changé l'embouchoir de mon "K98k ibérique" : même origine et période (Mauser Oberndorf/Neckar, 1936-1939) que la baguette de nettoyage et beaucoup plus plaisant à l'oeil, à mon avis.


La baïonnette réglementaire du K98k se fixe bien entendu sur ce tenon.


Au final, je me rapproche encore un peu du "look" K98k qui avait été initié par l'un des précédents détenteurs de cette arme.

Il est à noter que je n'entends pas, pour l'instant, bidouiller cette arme de façon irréversible : les pièces changées seront conservées, mais, a priori, je n'ai pas d'autre option que d'aller dans le sens de la bidouille d'origine, à moins de faire l'acquisition d'une crosse de M43 espagnol d'origine avec toutes ses garnitures...

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  voxan le Dim 02 Juil 2017, 19:43

histoire de le camoufler encore plus (au niveau du tonner) , une lunette est une solution. comme sur ce prise Russe ...



...et dans l'état où il est ce n'est pas franchement rentable de le remettre en configuration d'origine .

avatar
voxan
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4673
Age : 48
Localisation :
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 19:57

Oui, c'est exactement à cette solution que j'avais songé - d'un âne on ne fera pas un cheval de course, dit-on, mais je trouve ce fusil plaisant ainsi configuré et lui faire retrouver son apparence espagnole d'antan me reviendrait trop cher sans pour autant lui rendre son intérêt pour la collection. 
Par ailleurs, ça me ferait mal au bide de massacrer un authentique Kar98k pour y installer la lunette qui va bien pour parer à ma presbytie naissante.

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  vince24 le Dim 02 Juil 2017, 21:51

Juste pour revenir sur la compatibilité des culasses.

J'ai deux culasses de K98. L'une peut aller sur le Coruna, mais en forçant un peu la fermeture, ce qui n'est pas très agréable. L'autre ne ferme vraiment pas, ou alors il forcer vraiment, ce que je ne veux pas faire. 

Conclusion: autant garder celle d'origine, qui normalement fonctionne comme dans du beurre tiède. 

Par contre, remplacer la hausse du Coruna par une de K98 aurait du sens, sauf si on a encore des optiques Leupold à la place des yeux. Les deux hausses sont compatibles à priori. 

a+!
Vincent

vince24
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 432
Age : 36
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 04/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mauser La Coruña de 1944 germanisé

Message  Momo57 le Dim 02 Juil 2017, 22:31

Effectivement : j'ai testé avec une culasse de K98k - elle fonctionne, mais pas moyen de manoeuvrer le drapeau de sûreté...

Momo57
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 161
Age : 53
Date d'inscription : 08/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum