Calpinage balles Martin-Henry etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Calpinage balles Martin-Henry etc.

Message  Fabian23 le Ven 09 Juin 2017, 08:07

Voici mon petit tuto sur une méthode de calpinage pour le Martini-Henry, mais bien-sur applicable pour bien d'autres calibres autours des 11mm.


------------------------

Mon petit site: Military Guns of Europe sunny
 
avatar
Fabian23
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1023
Age : 37
Localisation : Oberland Bernois
Date d'inscription : 22/07/2010

http://www.militarygunsofeurope.eu

Revenir en haut Aller en bas

balles calepinées

Message  labrocante37 le Ven 09 Juin 2017, 08:29

salut salut salut à tous et santé

Merci pour le tuto je sais maintenant le pourquoi du comment.

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1595
Age : 66
Localisation : st george sur cher
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calpinage balles Martin-Henry etc.

Message  deGuers le Lun 12 Juin 2017, 07:06

Bon tuto Fabian , avec juste un bémol ; une fois la balle calepinée , elle est au diamètre de l' ALÉSAGE du canon ( Bore Diameter ) et non au diamètre des fonds de rayures ( Grooves Diameter ) comme dit sur la vidéo .
Sous la pression des gaz la balle gonfle , la calepin entre progressivement en contact avec les fonds ET les cloisons , commence à se déchirer sur les arêtes , puis , si les calculs des diamètres / épaisseur et qualité du calepin sont bons , le calepin est éjecté en bandes ou en confettis à la bouche du canon .
La balle peut enfin vivre sa vie .
Bien amicalement des tropiques . salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1206
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calpinage balles Martin-Henry etc.

Message  veflat le Lun 12 Juin 2017, 08:37

bravo fabian pour ce petit tuto sur la technique du calepinage !

un petit bisou a votre assistante ...
avatar
veflat
Membre
Membre

Nombre de messages : 44
Age : 52
Localisation : haut de France
Date d'inscription : 10/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calpinage balles Martin-Henry etc.

Message  Verchère le Mar 13 Juin 2017, 03:34

deGuers a écrit:... avec juste un bémol ; une fois la balle calepinée , elle est au diamètre de l' ALÉSAGE du canon ( Bore Diameter ) et non au diamètre des fonds de rayures ( Grooves Diameter ) comme dit sur la vidéo . ...
Ben ça dépend un peu des cas...
Suivant les prescriptions optimales de P. Matthews, oui tu as raison. Mais ça s'applique surtout aux chambrages récents optimisés pour calepinage, et il n'exclut pas de "faire autrement" si le chambrage paraît l'imposer (en particulier si le logement de balle est trop large). Avec toutefois certains risques, comme de voir la balle "déshabillée" à la prise de rayures...

En munitions d'époque, pas étudié le 450-577 ; mais en 11 mm Gras la balle nue était au Ø F, donc calepinée elle était forcément plus grosse que F (mais tout de même un peu plus petite que le Ø intermédaire F / Z).
En rayures très profondes (12.7x44R), il n'est d'ailleurs guère possible de tirer une balle finie de Ø F, car le gonflement nécessaire serait trop important (déformations excessives, laissant assez de temps aux fuites pour crever le calepin et ronger la balle).
Donc pour les armes anciennes, ça me semble à optimiser au cas par cas...
Ce qui paraît tout de même beaucoup plus facile que de trouver la "balle à rainures de graissage" qui n'emplombe pas !

Vidéo intéressante, d'autant qu'il y a une bande-son française !
(en fait, à mon premier essai la version française était muette ; la 2e fois ça causait...)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4534
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Calpinage balles Martin-Henry etc.

Message  deGuers le Mar 13 Juin 2017, 05:15

Effectivement , mais je ne voulais pas entrer dans les détails sur le Throat , le Leade et autres joyeusetés comme le bon angle du cône et les batailles US entre les angles à 7 ° , 12 ° , etc .
TCAR  n'étant pas un forum spécialisé à vocation BPCR - BPTR .
Quant au Gras , quelle galère ce fusil !

Tu n'apprendras rien dans ce qui suit mais ça peut intéresser un tireur curieux sur les cartouches " calepinées " .

Pour faire simple , rester compréhensible et remettre les termes à leurs places , prenons un canon moderne de .45-70 Government . Le standard actuel le plus commun est de .450 " pour l'alésage (**) et .458 " pour les fonds des rayures ( au pluriel hein , il n'y a que rarement une seule rayure dans un canon ... ) . Wink

La balle lisse sera choisie ( après quelques calculs basiques ) à .441 " .
Le papier spécial pour le calepin " 2 tours " aura l'épaisseur idoine en tenant compte du rétreint une fois sec ( il se pose humide sur la balle ) .
La balle munie de son calepin fera alors .449"- .450" ; pile-poil au diamètre de l'alésage . Coulissement gras bienvenu .
On pourra aussi tester un diamètre final de la balle calepinée  plus fort , en jouant sur l'épaisseur du papier , comme .451 ".
On voit que dès le contact avec les rayures le calepin et la balle vont s'y graver .

Et pour mettre ces belles théories en pratique :
Dimanche dernier , 400 m (*) , table et matériel Bench Rest .
Quelques cartouches en Tubal 8000 pour peaufiner les réglages . Puis ,

Fusil Pedersoli Rolling Block - John Bodine en .45-90 ( à peine reçu ) , dioptre Doc. Goodwin , guidon Holbrook et niveau à bulle .
Étui préparé , indexé , collet recuit , amorce Large Rifle Magnum .
Une Primer Wad en fond d'étui .
Balle lisse d'un moule custom réglable , 420 grains , légère , diamètre .444" , en aloi 1/20 ; calepinée à .450" après léger recalibrage ( pour faire adhérer le papier ) ; graissage du calepin apparent au Rooster . Promis , je vais essayer le suif .
Tortillon du calepin coupé , cul plat de la balle un peu apparent .
Charge de 85 grains de suisse n° 4 ( 1-1/2 Fg ) descendue au drop tube ; comprimée sur 3 mm .
Sertissage vigoureux , la balle n'est pas au contact des rayures .
C'est un premier rechargement basique avant des recherches plus poussées .
Pas de Grease cookie sous la balle  = nettoyage entre les coups .

Visuel noir de 90 cm sur une cible généreuse de 1,70 m de côté .  Bin oui , c'est loin 400 m quand on n'a pas une Schmit & Bender en x 32 .
Dans l'attente d'une cible métal , un bison à l'échelle 1/4 ( un bison mâle pouvait faire 2 m au garrot )
C'est vivant , ça remue ( gare au dioptre sur le pif , le Goodwin est fixe et ne bascule pas au tir .) , fumée acre qui fait tousser les copains à côté clown ; du bonheur . salut

(*) Soit un modeste tir à moyenne distance selon les règles du Black Powder Target Rifle , du Mid Range : 200 yards ... debout  affraid ; 300 assis ou à genou ; 600 libre ( couché ).
(**) Quand les rayures sont créées-creusées dans le canon ( brochage , martelage ) l'alésage détermine des cloisons ( les hauts des rayures pour simplifier ) .
Une rayure comporte un fond raccordé par deux flancs avec la paroi normale de l'âme qui forme entre deux rayures consécutives une saillie appelée cloison .
Sources : Cours Armement Petit Calibre ; Ecole Supérieure et d'Application du Matériel de Bourges .
Pour les Suisses , je ne sais pas .

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1206
Age : 63
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum