Derringer, on remonte dans le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Derringer, on remonte dans le temps

Message  balanin le Mer 24 Mai - 16:08

Bonjour,

Une petite pièce intéressante que je tiens de mon oncle Henry Deringer (c'est pas vrai Very Happy) :



Attentez, j'ouvre la vitre



C'est juste un Derringer type III en 41, je l'aime bien, c'est ma 1ère acquisition il y a assez longtemps 



Le bronzage est presque tout parti mais il est en bon état, avec des rayures comme ça:



Quasi miroir.

C'est une des armes mythiques du Far West, des femmes de petite vertue et des joueurs de poker (j'ai pas trouvé des femmes de petite vertue, j'ai donc créé l'environnement joueur)

A +
avatar
balanin
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 385
Age : 61
Localisation : Pas difficile à deviner
Date d'inscription : 01/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  adishatz le Mer 24 Mai - 16:18

Jolie composition, salut
merci pour le partage !

------------------------

A l'honneur perdu, au courage bafoué, à la fidélité trahie.
NO COMPROMISE.
"Un conciliateur c'est quelqu'un qui nourrit un crocodile en espérant qu'il sera le dernier à être mangé", Sir W. Churchill
"Communications without intelligence is noise; intelligence without communications is irrelevant". Gen. Alfred. M. Gray, USMC.
Many bad ideas start with the phrase : "hold my beer and watch this".


avatar
adishatz
Modérateur

Nombre de messages : 2009
Age : 36
Date d'inscription : 27/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  Tranter le Mer 24 Mai - 16:23

Il est vraiment très beau.......et irait bien avec celui là 




avatar
Tranter
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 105
Age : 73
Date d'inscription : 06/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  oxi81 le Mer 24 Mai - 16:32

Joli Remington Derringer, mais pas dans la bonne rubrique.  No

Sujet déplacé.

------------------------

François 


"La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires" (Georges Clémenceau)

"La guerre est la continuation de toute politique par d'autres moyens" (Von Klausewicz)

"Je demande d'emmener avec moi 600 hommes de la Légion étrangère afin de pouvoir, le cas échéant, mourir convenablement"... (Général Gallieni à Madagascar).
avatar
oxi81
Modérateur

Nombre de messages : 4738
Age : 55
Localisation : Province autonome de Catharie
Date d'inscription : 14/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  gavach le Mer 24 Mai - 17:23

J'ajoute ma petite contribution au sujet...
Voici le mien :















Historique et présentation :

A l'origine, le Deringer était un petit pistolet monocoup inventé à Philadelphie par l'armurier américain Henri Deringer et commercialisé de 1835 à 1868. Très rapidement, d'autres manufactures américaines fabriquèrent des pistolets de poche sous le même nom, si bien que l'appellation Deringer finit par désigner toute arme de ce type. Néanmoins, ces fabricants ont mal orthographié le nom de l'inventeur, avec deux ''R'' au lieu d'un, d'où la graphie actuelle de ''Derringer''.

Alors que le modèle initial était un pistolet à un coup, la manufacture Remington commercialisa des Derringer munis de deux canons superposés. Ces pistolets, appelés ''Double Derringer'' ou ''Derringer Over Under'', sont issus d'un brevet déposé le 12 Décembre 1865.

Le Derringer Remington fut produit de 1866 à 1935. Il s'agissait d'un pistolet en simple action, d'une longueur de 12,1 centimètres et d'un poids de 330 grammes. La détente était de type mexicaine. L'intérieur des canons comportait cinq rayures à gauche.

D'une longueur de 3 pouces (7,6 centimètres), les deux canons basculaient vers le haut pour le rechargement de l'arme. Sur le coté droit de la carcasse, un levier pivotant assurait le verrouillage et le déverrouillage des canons.

La finition de l'arme était bronzée (''blued'') ou nickelée. Les plaquettes de crosse étaient en bois, en gutta-percha ou en nacre.

Pour satisfaire les commandes de clients fortunés, certains Derringer Remington étaient argentés ou dorés, dotés de plaquettes en ivoire ou ornés de fines ciselures. De rares exemplaires furent gravés à l'usine mais, dans la grande majorité des cas, ces opérations d'embellissement ont été réalisées par des armuriers locaux.

Au niveau de la platine, un petit mécanisme rotatif modifiait la position du percuteur afin qu'il frappe alternativement la chambre supérieure (''Over'') et la chambre inférieure (''Under'').



A partir de 1867, un extracteur coulissant fut ajouté sur le coté gauche des canons, afin de faciliter l'extraction manuelle des deux douilles (pièce n°11 sur l'éclaté ci-dessous).



Le numéro de série d'un Derringer Remington ne permet pas d'en déterminer l'année de fabrication. D'après des informations recueillies sur le net, ces pistolets étaient numérotés de 1 à 9999, puis la numérotation recommençait de 1 à 9999, et ainsi de suite... Il ne s'agissait donc pas vraiment d'un numéro de série, mais plutôt d'un numéro d'assemblage.

De calibre 41 Short à percussion annulaire, la munition du Double Derringer était coiffée d'une ogive en plomb d'un poids de 8,4 grammes et d'un diamètre de 10,31 mm (.406). Propulsée par une charge de 10 à 15 grains de poudre noire (0,65 à 0,97 gramme), sa vitesse en sortie de canon atteignait 165 à 180 mètres/seconde, selon la charge de poudre.



Durant les 70 ans de fabrication, quatre modèles de Derringer Remington se sont succédé, pour une production totale d'environ 150 000 exemplaires :

- Le premier modèle a été fabriqué en 1866. Son double canon était marqué "MANUFACTURED BY E.REMINGTON & SONS ILION N.Y" sur le côté droit, et "ELLIOT'S PATENT DEC.12.1865" sur le côté gauche.

- Le deuxième modèle, fabriqué de 1867 à 1887, était marqué ''E.REMINGTON & SONS ILION N.Y'' et ''ELLIOT'S PATENT DEC.12.1865'' sur la partie supérieure du canon et en deux lignes.

- Le troisième modèle, fabriqué de 1888 à 1911, était marqué ''REMINGTON ARMS CO. ILION N.Y'' en une seule ligne, sur la partie supérieure du canon.

- Le quatrième modèle, fabriqué de 1912 à 1935, était marqué ''REMINGTON ARMS UMC CO. ILION N.Y'' sur la partie supérieure du canon.

A la fin du XIXème siècle, le ''Double Derringer'' était devenu la référence des ''Emergency Guns'', c'est à dire des armes de défense ''pour les cas d'urgence''. Sa petite taille permettait de le dissimuler dans une botte, la poche d'un gilet ou la manche d'une veste.


------------------------

avatar
gavach
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 557
Age : 50
Localisation : Languedoc
Date d'inscription : 27/05/2011

http://oldguns-blackpowder.forumgratuit.org/forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  3008nato le Mer 24 Mai - 19:37

les rayures sont superbes et belle présentation

3008nato
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3094
Age : 73
Date d'inscription : 28/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  CLOSDELIF le Mer 24 Mai - 20:00

Oui...L'arme est bien belle et la présentation vraiment intéressante !
Je suis juste surpris par la relativement faible quantité produite pour une telle durée...de plus ces armes sont vraiment assez fréquentes sur le marché hexagonal depuis une quarantaine d'années...j'en aurais, bêtement, déduit des quantités produites plus importantes.... Shocked 
Et les résultats au tir, puisque l'on retrouve cette munition ?????
salut

------------------------

 Verna Erikson , héroïne de l'indépendance de la Finlande   Eläköön vapaus

http://winchester-lsg.forumotion.com/  
http://prehistoire-xixeme.forumactif.org/
avatar
CLOSDELIF
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 16989
Age : 65
Localisation : 81
Date d'inscription : 03/09/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  Lurtz le Mer 24 Mai - 20:24

Très belle pièce, avec sa patine qui lui donne un charme certain.
avatar
Lurtz
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 40
Localisation : Duché de Savoie
Date d'inscription : 15/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Derringer, on remonte dans le temps

Message  manitou le Mer 24 Mai - 21:49

Superbe presentation Balanin    
A pousser le vis,
mettre la montre a l heure du calibre  

------------------------

Les armes ont torturé mais aussi façonné le monde. Elles ont accompli le meilleur et le pire, enfanté l’infâme aussi bien que le plus grand, tour à tour rampé dans l’horreur ou rayonné dans la gloire. Honteuse et magnifique, leur histoire est celle des hommes.


Charles de Gaulle
avatar
manitou
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 3981
Age : 48
Localisation : STL 30
Date d'inscription : 03/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum