P civil et P militaire privatisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Sam 08 Avr 2017, 21:37

J'ai deux 96/11 un civil et un militaire.  Le modèle civil est immatriculé simplement P 2836. Le modèle militaire possède un numéro d'identification qui permet de dater son année de fabrication, 1903.  Mais en plus, il est immatriculé P52, ce qui à la  lecture de ce que j'ai appris ici, signifie  que l'arme a été conservée par son détenteur après son service militaire, elle a été 'privatisée'.
Mais comment ces identifiants de 'privatisation' étaient-ils affectés  ? Peut-on remonter  avec ce numéro à l'année de 'privatisation' de l'arme et ainsi mieux connaître son histoire ?
Merci pour votre aide.


Dernière édition par pasc le Dim 09 Avr 2017, 09:35, édité 1 fois

pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zwei und fünzig, jawohl!

Message  Jef.ch le Dim 09 Avr 2017, 00:25

Salut,

Les Suisses étant généralement des gens pragmatiques, on peut affirmer sans risques de se tromper que le P52 en complément du numéro de série indique bien l'année du "Privateigentum", soit 1952. En principe, cela devrait signifier que le propriétaire de l'arme avait 60 ans en 1952.
"Normalement", les jeunes recrues touchaient leurs armes à 20 ans, donc... 1912(?) C'est un peu étonnant dans la mesure où 5000 IG 89/96 seulement furent modifiés "11" en 1912 (les premiers à l'être), mais pas impossible.
As-tu regardé derrière la plaque de couche s'il ne se cachait pas une étiquette? C'est assez rare sur les "11", mais pas impossible vu la date de "privatisation".

Amitiés,
A+,
le Jef-sous-toutes-réserves,-il-y-a-toujours-des-exceptions....  old

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1582
Age : 55
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Dim 09 Avr 2017, 09:06

Merci pour cette réponse .
Effectivement, j'ai recherché la fameuse étiquette mais je ne l'ai pas trouvée. Je me demande d'ailleurs si je ne vais pas en mettre une moi-même, après tout . Au fait quel était l'usage concernant  cette étiquette: le nom , la  date de perception de l'arme ou la date de privatisation ... ?

Une remarque d'ordre général concernant la 'privatisation' de ces armes suisses. C'est une tradition qui est aux antipodes de ce qui est pratiqué dans d'autres sociétés, notamment en France. L'arme y est exclusivement un bien d'Etat  et le transfert de propriété vers l'appelé est bien entendu impossible. Les deux approches, française et suisse , sur la propriété des armes de sécurité collective, ont par conséquent un sens ethnologique radicalement opposé et cela traduit une vision de la citoyenneté complètement différente. Paradoxalement, le fait que la population dispose de la force armée, semble apaiser en Suisse les relations sociales alors qu'on peut imaginer l'inverse chez d'autres peuples ...

Bon,vous avez compris,  ces fusils et leurs utilisateurs ne laissent pas de m'étonner ....

pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Padakor! :-)

Message  Jef.ch le Dim 09 Avr 2017, 10:51

pasc a écrit:... Paradoxalement, le fait que la population dispose de la force armée, semble apaiser en Suisse les relations sociales alors qu'on peut imaginer l'inverse chez d'autres peuples ...

Bon,vous avez compris,  ces fusils et leurs utilisateurs ne laissent pas de m'étonner ....

Salut,

Au plan sociétal et presque philosophique, je comprends que tu sois étonné, mais je pense que tu fais fausse route. Avoir une arme responsabilise. Que ce soit au niveau de l'individu ou du groupe.
Les préjugés par rapport à ce que quelques personnes mal (in)formées peuvent avoir comme discours sur les armes, ou les conversations de comptoirs n'ont pas lieu d'être. Il m'est arrivé face à une "connaissance" qui balançait son flot d'absurdités sur les armes de la mettre au pied du mur. Qui n'a pas connu un beauf ou un copain qui se met à délirer à table, sur un mode semi sérieux. Du genre: "donnez-moi un flingue que je tue cet imbécile!" Ou: "si j'avais une arme, je ne pourrais pas m'empêcher de m'en servir".

Par 2 fois, chez moi, j'ai sorti une arme de poing et je l'ai posée sur la table. Avec un commentaire comme: "ne te gêne surtout pas!" ou "si ça peut te faire plaisir...". Tu vois les yeux s'écarquiller, l'incompréhension sur les visages. La peur aussi. l'ex grande gueule devient petit kiki. Se ratatine. N'ose pas toucher et se rend compte que de toute façon il ne saurait pas s'en servir. Pour finir par LA question qui montre bien la force symbolique de l'arme: "heu... elle est chargée?"
Je cite Cooper: "règle n° 1, une arme est toujours chargée..." (je précise qu'en Suisse c'est légal, je peux avoir une arme chargée sous mon oreiller si je trouve ça confortable. Ce n'est pas le cas en France).
Certes, ça casse un peu l'ambiance, mais dès que l'on sort du fantasme, que l'on passe à du concret, ces wagons de conneries se retrouvent sur une voire de garage, et on peut enfin faire un travail d'information. Au moins envers ceux qui sont réceptifs. D'abord dédramatiser et démontrer le ridicule du propos: "chargée ou non, qu'est-ce que ça change puisque tu ne sais pas t'en servir, que tu es incapable de voir si elle l'est, et encore plus de savoir quel bouton -verrou, sûreté, levier de désarmement- sert à quoi?" On n'est plus au cinéma, ce n'est pas l'objet magique qui tue tout ce qui bouge, mais la démonstration d'un cruel manque de connaissances.

Généralement j'enfonce le clou: "je suis moniteur. Ça fait 15 ans que je m'entraîne à raison de 10'000 à 15'0000 cartouches par année. Je mets pratiquement 100% des coups dans un cercle de 20 cm -le visuel- à 25 mètres, les bons jours 80% environ dans un cercle de 10 cm. Mais je suis prêt à parier que si tu viens au stand avec moi, tu n'auras pas un coup sur 10 en cible. Tu viens quand tu veux, j'ai les clés du stand et je m'entraîne 4 fois par semaine...

Je prends les paris que tu obtiens les mêmes résultats en France en posant un softair ou un truc à air comprimé sur la table. Mais c'est juste un manque de connaissances qui peut être comblé.

Amitiés,
A+,
le Jef-je-sais:-je-suis-sans-pitié!  Wink

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1582
Age : 55
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Dim 09 Avr 2017, 12:45

Je suis en grande partie d'accord avec toi , le fait d'avoir au moins une fois dans sa vie  une arme entre les mains fait mûrir la personne et la responsabilise, exception faite  bien entendu des personnes qui ont une incapacité psychologique majeure.
Je pense que la Suisse durant son histoire, en personnalisant les relations du citoyen avec son arme  a formé ses citoyens à maîtriser leurs  pulsions violentes. Le Schmidt Rubin a d'abord une vocation pédagogique.
Ayant ( il  y a fort longtemps ) effectué mon service en France sur un site de missiles nucléaires, j'ai bien entendu pu réfléchir au cataclysme, le fait d'être habillé en vert-cible aide aussi à approfondir la réflexion.

Mais aujourd'hui qu'entend-t-on en France, diffusé sur toutes les radios par des universitaires appointés et par des journalistes, un discours belliciste de gens prêts à déclencher une guerre en toutes occasions.
Aucun de ceux-là n'a jamais tenu une arme.

Si ces gens étaient dans l'obligation de contempler un Schmidt Rubin chez eux à leur réveil, sans doute au cours de la journée leur emballement meurtrier serait moins enthousiaste dans le micro .

pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  deGuers le Dim 09 Avr 2017, 19:08

Jef , d'où tiens-tu l'affirmation qu'en France une arme ne peut pas être chargée , sous l'oreiller ou au domicile ? scratch salut

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1319
Age : 64
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Heu....

Message  Jef.ch le Dim 09 Avr 2017, 21:09

deGuers a écrit:Jef , d'où tiens-tu l'affirmation qu'en France une arme ne peut pas être chargée , sous l'oreiller ou au domicile ? scratch salut

A tout hasard, article 113?

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000027792819&categorieLien=id

Amitiés,
A+,
le Jef-j'avoue-que-les-subtilités-liées-à-vos-différentes-catégories-m'échappent-quelque-peu... 

------------------------

Sans puissance, la maîtrise ne sert pas à grand-chose...
avatar
Jef.ch
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1582
Age : 55
Localisation : Biel/Bienne Seeland
Date d'inscription : 23/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  R3ctZ le Lun 10 Avr 2017, 01:38

Salut à vous , l'article 113 cité par jef est à mon sens suffisamment clair. Pas d'arme chargée, même au domicile, à fortiori sous l'oreiller
même si le reste des textes est bien "Français", touffus, illisibles parfois, indigestes, surtout pour les moins avertis comme moi.
je souscrit très volontiers à la réflexion de jef sur les "subtilités" des règles en France.
Ceux qui veulent absolument se servir d'armes qu'elles q'elles soient ne s'embarrassent pas de ces règles, qui ne touchent en fait que les pauvres cons "comme nous" qui les respectons. Il s'agit là de mon avis bien personnel.
avatar
R3ctZ
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 236
Age : 74
Localisation : France pays de la choucroute
Date d'inscription : 06/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  Verchère le Lun 10 Avr 2017, 03:26

pasc a écrit:Une remarque d'ordre général concernant la 'privatisation' de ces armes suisses. C'est une tradition qui est aux antipodes de ce qui est pratiqué dans d'autres sociétés, notamment en France. L'arme y est exclusivement un bien d'Etat  et le transfert de propriété vers l'appelé est bien entendu impossible ....

Seulement depuis 1939 (autrement dit, un quart de demi-clopinette).
Auparavant c'était différent selon les époques (et pendant très longtemps selon le rang social).

Mais la disposition de l'arme à domicile est surtout une question d'organisation du service militaire ; et la cession aux privés serait peut-être largement d'ordre financier...
Le réserviste suisse arrivé en limite d'age dispose de l'arme en service lors de son incorporation. Elle est donc largement démodée, éventuellement un peu usée, et ne vaut plus que le poids de la ferraille ; autant en tirer quelques francs de plus...

En France, quand on a retiré du service les fusils étrangers acquis durant la guerre de 1870 ils furent vendus au secteur civil ; idem pour les fusils Gras.
Puis à la fin de la guerre de 14, les soldats qui le désiraient pouvaient paraît-il conserver leur arme (moyennent bien sûr une retenue sur la solde). Disposition qui d'ailleurs mériterait quelques précisions (modèles privatisables, tarifs, etc.).

Il n'y a donc en France rien qui, historiquement ou culturellement, s'oppose au principe.
Les lubies de certains ... ne sont que des lubies (à moins bien sûr qu'elles ne comptent parmi les préparatifs discrets de l'établissement d'un Ordre Nouveau, d'une Révolution Nationale...)

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5131
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  deGuers le Lun 10 Avr 2017, 06:33

Si j'en crois le film Witness , le courant religieux us Amish autorise d'avoir une arme à la maison , mais les cartouches doivent être stockées à part , comme dans un pot de farine . clown

deGuers
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1319
Age : 64
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  Verchère le Mar 11 Avr 2017, 04:13

Les "religieux" ont toutefois un rapport douteux avec les armes : ils n'en ont nul besoin pour faire oeuvre de destruction massive, leur dogme suffit. L'arme est donc superflue, voire concurrente...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 5131
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Sam 20 Mai 2017, 19:55

Avec une rehausse sur le guidon, le 96/11 civil fait preuve d'une précision à 50 m incroyable ( catégorie tir de myope quand même ... ). 
Ici la photo du civil à gauche et du militaire à droite. Le rajout sur la crosse du civil est un peu différent de son voisin


pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  Baccardi le Sam 20 Mai 2017, 22:53

pasc a écrit:Avec une rehausse sur le guidon, le 96/11 civil fait preuve d'une précision à 50 m incroyable ( catégorie tir de myope quand même ... ). 
Ici la photo du civil à gauche et du militaire à droite. Le rajout sur la crosse du civil est un peu différent de son voisin


Tu pourrais nous montrer cette rehausse siouplaît ?!

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10587
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Sam 20 Mai 2017, 23:25

J'ai plus l'appareil photo, mais sinon c'est un affreux bricolage réalisé avec un jonc plastique noir collé avec du mastic gris  souple à maçonner.

pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  Baccardi le Sam 20 Mai 2017, 23:34

pasc a écrit:J'ai plus l'appareil photo, mais sinon c'est un affreux bricolage réalisé avec un jonc plastique noir collé avec du mastic gris  souple à maçonner.


De la haute technologie clown


------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10587
Age : 52
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: P civil et P militaire privatisé

Message  pasc le Dim 21 Mai 2017, 10:37

Oui de la haute technologie de mécanique de précision horlogère issue d'un savoir-faire ancestral  !

Sinon, pour ceux qui veulent faire la même chose, les dimensions :

Le point vu lors du tir (l'arête haute du cavalier posé sur le guidon) est à une hauteur de 6.6mm par rapport au plan horizontal supérieur du guidon et il déborde du guidon de 1.5 mm vers le tireur.

Autre chose, j'ai limité le flottement  du canon dans la bague d'argentan comme expliqué plus haut. Il reste flottant , mais amorti par un joint de colle souple.

pasc
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 145
Age : 61
Date d'inscription : 10/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum