Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  César Harmafeu le Dim 26 Mar - 19:26

Bonsoir
Pardonnez mon post précédent incomplet, oeuvre d'un débutant.
Ceci dit, je collectionne le armes de troupe de cavalerie du premier empire et, à ce titre, possède un fusil de dragon de la manufacture impériale de Tulle daté de 1815. Celui-ci présente toutes les caractéristiques d'un fusil n° 1 tel que décrit dans les écrits du capitaine Languepin.
Il est presque à l'état neuf, n'a sans doute jamais tiré et présente les caractéristiques suivantes :
- Dimensions et poids conformes au Boudriot
- Enture d'arsenal au milieu de l'aiguille de l'embouchoir
- Carotte de buis semble t il jamais gravée de même que le macaron de crosse
- Absence de marquage sur la queue de culasse.
Ce fusil présente une multitude de poinçons et je cherche leurs auteurs
Merci pour vos infos et bien cordialement




































avatar
César Harmafeu
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 71
Localisation : 59910 Bondues France
Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Baccardi le Dim 26 Mar - 21:28

Tant de poinçons... Shocked

Est-ce à dire que les artisans étaient spécialisés dans 1-2 pièces et que chacun frappait ses pièces de sa marque ? Question

------------------------

"Laudamus veteres sed nostris utimur annis "
avatar
Baccardi
Administrateur

Nombre de messages : 10066
Age : 51
Localisation : Canton de l'Ours
Date d'inscription : 20/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Verchère le Lun 27 Mar - 3:45

Aussi la possibilité du poinçon à l'initiale du contrôleur "Untel", certifiant que la pièce est acceptée au contrôle (vérif. visuelle des défauts, gabarits entre / entre pas, etc).
De nos jours on la mettrait dans un sachet, avec une étiquette de contrôle.

J'en profite pour poser une question aux collectionneurs pointus :
L'état de surface (stries longitudinales ou traces croisées) est-il
1) l'oeuvre d'un "restaurateur" assez approximatif ?
2) ou représentatif de la finition d'époque, sans "amélioration" ultérieure par un miroitier fournisseur de maisons closes ?

L'explication 2) me semble répondre aux besoins rationnels d'une époque troublée, et de plus elle m'arrangerait passablement (c'est du boulot, pour passer une pièce neuve de cet état "limé croisé" à un poli tapageur, et c'est barbant au possible)...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4412
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

rep

Message  labrocante37 le Lun 27 Mar - 8:33

salut salut salut à tous et santé

Le poli glacé tapageur d'un bordel de campagne peut être atténué par un polissage avec un mélange brique pilée et huile d'olive rance ce mélange réglementaire empêche la corrosion de revenir(remplissage des micro fissures d'huile ) et atténuation du poli glacé de bordel.

labrocante37
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1545
Age : 66
Localisation : st george sur cher
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Remington le Lun 27 Mar - 9:06

Super
avatar
Remington
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1000
Age : 67
Localisation : chef lieu du pas de Calais 62
Date d'inscription : 05/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Rakamlerouge le Jeu 30 Mar - 2:21

Fusil sorti pendant les cent jours... belle pioche  
C'est peut-être pour ça que la réception finale sur la crosse n'a pas été faite, inspecteur destitué ?
salut

Rakamlerouge
Membre
Membre

Nombre de messages : 79
Age : 61
Date d'inscription : 04/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Verchère le Jeu 30 Mar - 4:08

Pas d'avis sur les états de surface ?
S'ils sont "d'origine" ou "de reprise ultérieure" ?

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4412
Age : 58
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  kirvari39 le Jeu 30 Mar - 17:50

déjà cité ici , mais très instructif pour ton sujet

http://www.pistol3d.com/poincons/poincons_liste.html
avatar
kirvari39
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 658
Age : 59
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Tico le Jeu 30 Mar - 17:59

Bonjour César,

Belle acquisition

Aurais-tu une photographie de

- Enture d'arsenal au milieu de l'aiguille de l'embouchoir
- Carotte de buis semble t il jamais gravée de même que le macaron de crosse

Cdt

Tico
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 270
Age : 37
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Suite de l'enquête

Message  César Harmafeu le Lun 3 Avr - 18:50

Bonjour à tous
Un grand merci pour vos infos
Ci-après les photos demandées ( pièce de buis et enture )


Sous toute réserve j'ai recueilli les infos suivantes :
A la Manufacture Impériale de Tulle et au cours de l’année 1815 il y a eu : 

Comme contrôleurs : 
J. CAZAMAJOU
J.Bt LEFEFVRE qui fait fonction de 1er contrôleur,
Ch BOURGEOIS qui vient de St Etienne
Léonard GIOT
Girardet
Compas

Comme Réviseur : 
J. Bt CHARLIER,
Jean MERLEY

Comme inspecteur /
Aymar
Gagneur


Pour ce qui concerne les poinçons :

L’enture d’arsenal prouve qu’il a été réparé, ce qui explique la différence de poinçon que l’on trouve sur les garnitures.

Sur le canon :

- les 2 poinçons E surmonté d'une couronne et F V surmonté d'une étoile devraient correspondre à l'inspecteur de la manufacture et au 1er contrôleur mais aucune de ces initiales ne correspond aux intéressés (Aymar J.A.J.B. et Cazamajou J.B.)

L’inspecteur en 1815 est Gagneur mais je n’ai pas son prénom pour le faire coller avec le AG1815 . 
AG se rencontre accompagné des dates depuis 1811 jusqu’à 1816. .  Les autres marques du même type au même endroit ne donnent pas de réponse à savoir s'il s’agit d'un l’inspecteur ou d’un contrôleur. Il peut donc aussi s'agir du contrôleur Girardet pour lequel je n'ai pas de prénom.

Pour le marquage du modèle en queue de culasse, celui-ci est rarement indiqué dans les fabrications de Tulle, sans doute une particularité de cette manufacture.

Sur la platine :

Sur le revers
Les ouvriers fabriquaient dans des petits ateliers des pièces qu’ils ajustaient et bien sur ils les marquaient pour ne pas les mélanger. Ce sont des marques du monteur et il est fréquent de trouver des pièces avec la même marque sur toutes les pièces y compris le bois
Il s'agit donc du code de montage  de l'ouvrier qui en fabriquait une dizaine en même temps  donc toutes les pièces d'une même platine recevait un code en simili de chiffre romain.

Sur l'avers
Poinçon de Tete E



le C surmonté d'une étoile pourrait correspondre soit à Cazamajou P.J.N., soit à Charlier J.B.J., tous deux réviseur à Tulle en 1815.
ou
le C sous étoile est la marque de Jean Cazamajou contrôleur à Tulle de 1811 à 1824
ou
le C de Compas

.

le T en cursive sur la capucine pourrait correspondre à Teste (Tête ?), réviseur à Tulle en 1815.


Davout le véritable organisateur de l'armée en 1815 ;
https://www.cairn.info/revue-napoleonica-la-revue-2011-3-page-25.htm


Voili,voilou,àvotboncoeurmssieursdames
avatar
César Harmafeu
Membre
Membre

Nombre de messages : 5
Age : 71
Localisation : 59910 Bondues France
Date d'inscription : 29/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  pcvando le Dim 16 Avr - 7:05

Super!

pcvando
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  pcvando le Dim 16 Avr - 7:05

Ece que il y availt originallement une cartouch sur le bois?

pcvando
Membre
Membre

Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Tico le Dim 16 Avr - 14:18

César Harmafeu a écrit:Bonjour à tous
Un grand merci pour vos infos
Ci-après les photos demandées ( pièce de buis et enture )


Sous toute réserve j'ai recueilli les infos suivantes :
A la Manufacture Impériale de Tulle et au cours de l’année 1815 il y a eu : 

Comme contrôleurs : 
J. CAZAMAJOU
J.Bt LEFEFVRE qui fait fonction de 1er contrôleur,
Ch BOURGEOIS qui vient de St Etienne
Léonard GIOT
Girardet
Compas

Comme Réviseur : 
J. Bt CHARLIER,
Jean MERLEY

Comme inspecteur /
Aymar
Gagneur


Pour ce qui concerne les poinçons :

L’enture d’arsenal prouve qu’il a été réparé, ce qui explique la différence de poinçon que l’on trouve sur les garnitures.

Sur le canon :

- les 2 poinçons E surmonté d'une couronne et F V surmonté d'une étoile devraient correspondre à l'inspecteur de la manufacture et au 1er contrôleur mais aucune de ces initiales ne correspond aux intéressés (Aymar J.A.J.B. et Cazamajou J.B.)

L’inspecteur en 1815 est Gagneur mais je n’ai pas son prénom pour le faire coller avec le AG1815 . 
AG se rencontre accompagné des dates depuis 1811 jusqu’à 1816. .  Les autres marques du même type au même endroit ne donnent pas de réponse à savoir s'il s’agit d'un l’inspecteur ou d’un contrôleur. Il peut donc aussi s'agir du contrôleur Girardet pour lequel je n'ai pas de prénom.

Pour le marquage du modèle en queue de culasse, celui-ci est rarement indiqué dans les fabrications de Tulle, sans doute une particularité de cette manufacture.

Sur la platine :

Sur le revers
Les ouvriers fabriquaient dans des petits ateliers des pièces qu’ils ajustaient et bien sur ils les marquaient pour ne pas les mélanger. Ce sont des marques du monteur et il est fréquent de trouver des pièces avec la même marque sur toutes les pièces y compris le bois
Il s'agit donc du code de montage  de l'ouvrier qui en fabriquait une dizaine en même temps  donc toutes les pièces d'une même platine recevait un code en simili de chiffre romain.

Sur l'avers
Poinçon de Tete E



le C surmonté d'une étoile pourrait correspondre soit à Cazamajou P.J.N., soit à Charlier J.B.J., tous deux réviseur à Tulle en 1815.
ou
le C sous étoile est la marque de Jean Cazamajou contrôleur à Tulle de 1811 à 1824
ou
le C de Compas

.

le T en cursive sur la capucine pourrait correspondre à Teste (Tête ?), réviseur à Tulle en 1815.


Davout le véritable organisateur de l'armée en 1815 ;
https://www.cairn.info/revue-napoleonica-la-revue-2011-3-page-25.htm


Voili,voilou,àvotboncoeurmssieursdames


Merci beaucoup d'avoir répondu à ma demande (photos complémentaires)

Pour le macaron de bois, peut-être que la frappe fut légère dès l'origine et le marquage s'est définitivement estompé au cours des années soit par usure naturelle ou alors soit par un ponçage trop appuyé, voir très certainement une combinaison associée

Cdt

Tico
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 270
Age : 37
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Tico le Mer 24 Mai - 18:29

Autre petite question, le canon est t-il frappé EF à l'avant de la lumière ?

Merci

Tico
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 270
Age : 37
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusil de dragon 1815 manufacture impériale de Tulle

Message  Tico le Mer 24 Mai - 18:43

Oups désolé  c'est distinguable sur une photo

Tico
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 270
Age : 37
Date d'inscription : 13/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum