Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  rl69 le Sam 18 Mar 2017, 15:43

Bonjour,

Je vous présente ma carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915 afin de pouvoir y fixer la baïonnette du mousqueton d’artillerie Mle 1892.



Toutes les pièces sont au même numéro. Visiblement, c’est une arme réparée et transformée début 1916 (MAC 1916 – épreuve avril).



Elle porte des marquages d'assemblage après réparation (I22 sur le boitier de culasse et J22 sur le canon).






Visiblement, le boitier de culasse à également été remplacé par un boitier de mousqueton Mle 1892 sans tenon de recul.



Quelques détails de la monture modifiée :





De haut en bas : Carabine de cavalerie – carabine de cavalerie modifiée 1915 – mousqueton d’artillerie :




Si vous avez d'autres remarques ou renseignements sur cette arme je suis preneur.


Dernière édition par rl69 le Dim 17 Sep 2017, 23:01, édité 7 fois (Raison : Mise à jour des photos)

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 327
Age : 44
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Sam 18 Mar 2017, 23:13

Jolie bestiole !
Rare monture de carabine de cavalerie raccourcie.
Dommage pour le boitier 1892 et le canon "MAC" 1916 sur une arme St Etienne ! 
Avec cette manie de faire flèche de tout bois pour remettre en service un maximum d'armes, nos arsenaux ne se souciaient guère de la cohérence historique...

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  rl69 le Sam 18 Mar 2017, 23:52

En temps de guerre ou les intérêts vitaux du pays sont en jeu, cette considération est quelque peu superflue.
A cette époque, entre début 1915 et septembre 1916, la fabrication des mousquetons était à l'arrêt au profit des 07/15.
De plus, cela permet, aujourd’hui, aux collectionneurs de n’en voir jamais le bout avec ces armes réparées et/ou modifiées.
Pour poursuivre avec les bizarreries, j'ai vu récemment un Lebel avec boitier MAS, un canon MAT et un numéro de série en D xx xxx soit MAC.

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 327
Age : 44
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Verchère le Dim 19 Mar 2017, 02:12

Ben, je trouve l'arme tout à fait cohérente : le bouton fileté du canon coïncide avec le taraudage de la boîte de culasse, l'aminci d'extracteur tombe en bonne place, non ?
La cohérence est donc parfaite, pour un service dans les tranchées (ce qui est d'ailleurs sa raison d'être).

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4666
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  1886lebel le Dim 19 Mar 2017, 02:12

Voici ma Carabine de Cavalerie Modèle 1890 Modifiée à un Mousqueton d'Artillerie Modèle 1892

Cette arme particulière est l'une des modifications de la Carabine de Cavalerie Modèle 1890 à la configuration Mousqueton d'Artillerie Modèle 1892 réalisée par la Manufacture Nationale d'Armes de Saint Étienne en Août 1903, comme indiqué sur le fond du canon 8 et côté droit du canon (MA S 1903); Le côté gauche du canon montre le numéro de série et le préfixe de lettre de G 7716 (ce numéro de série le plus élevé jusqu'à présent documenté de la Carabine de Cavalerie Modèle 1890 faite par MA S); L'acier pour le canon a été fourni par Bedel Père et Fils (AB); La première lettre encerclée est le Directeur de la Manufacture qui était le Colonel Lefebvre (L) et la deuxième lettre encerclée est le Contrôleur Général Principle et est inconnue Cette fois (M). Cette arme à feu a une cartouche (Macaron / Roundel) d'Octobre de 1903.  Cette arme à feu conserve encore la dernière barre de rétention de type droit barre baril qui a été utilisé sur la carabine de cavalerie modèle 1890 2e type. Cette arme à feu a été ramenée par H. J. D. de la Batterie 'E', 2e Bataillon, 15e Régiment d'Artillerie de Campagne, AEF qui est estampillé sur la plaque de couche.






avatar
1886lebel
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 109
Age : 52
Localisation : Albuquerque, New Mexico, United States
Date d'inscription : 18/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  julio62 le Dim 19 Mar 2017, 10:08

Verchère a écrit:Ben, je trouve l'arme tout à fait cohérente : le bouton fileté du canon coïncide avec le taraudage de la boîte de culasse, l'aminci d'extracteur tombe en bonne place, non ?
La cohérence est donc parfaite, pour un service dans les tranchées (ce qui est d'ailleurs sa raison d'être).

je te rejoins sur la cohérence "mécanique" mais pour le reste ?

pourquoi prendre un carabine de cavalerie, changer le canon , le boitier, raccourcir la crosse (il faudrait regarder si il y a une enture au niveau du battant de crosse)

en fait au maximum il ne resterait d'origine que la crosse et la culasse d'une carabine de cavalerie ,cela suffit il pour en garder le nom ?

ne serait on pas plutôt en présence d' un remontage "officiel " de pièces disparates récupérées et réassemblées dans l'urgence pour équiper rapidement un de ces pauvre poilus qu'il fallait bien armer pour aller au front ? ce qui ferait plutôt tout l’intérêt de cette arme et qui confirmerait les difficultés de notre armée à cette époque
avatar
julio62
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 365
Age : 55
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  rl69 le Dim 19 Mar 2017, 11:23

Il faut ce replacer dans le contexte.

Fin 1914, pénurie d’armes. Les manufactures de St Etienne et Châtellerault tournent  à plein régime sur le mousqueton d’artillerie. La fabrication du Lebel étant stoppée depuis 1904.

Les troupes montées combattent principalement à pied. Les carabines de cavalerie sont donc remplacées par des mousquetons d’artillerie ou des carabines de gendarmerie munie de baïonnettes. Cette permutation sera effective  à l’exception des cuirassiers le 4 décembre 1914.

Il en va de même pour les mitrailleurs et le génie afin de récupérer des fusils Lebel pour l’infanterie.

 Pour en revenir à l’arme qui nous intéresse aujourd’hui, Joffre estimait que la modification de ces armes devrait être réalisée après la guerre. Cependant, une décision ministérielle du 15 juillet 1915 indique que toutes les carabines de cavalerie mle 1890 subirons une modification permettent d’y fixer le sabre baïonnette Mle 1892.  En avril 1916, 1000 armes sont transformées. 1000 autres sont disponibles en juillet. Même si cette modification fut réalisée au compte goute, il est très probable que les armes réparées ont été modifiées lors de leur remise en état. La carabine présentée ici en est l’illustration parfaite. De plus, l’arrêt de la fabrication du mousqueton au profit du 07/15 début 1915 généra à sont tour une pénurie d’armes courtes. Tout devait être bon pour réparer du mousqueton.

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 327
Age : 44
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Verchère le Lun 20 Mar 2017, 02:10

En l'occurrence, les collectionneurs me paraissent "plus royalistes que le roi"...

C'est à dire que les concepteurs, fabricants et utilisateurs faisaient bien moins de chichis ! Sans doute savaient-ils ce qu'ils faisaient, car parmi les lieutenants et capitaines d'Artillerie ayant supervisé la mise en route des premières fabrications, beaucoup avaient sans doute monté en grade et se trouvaient alors aux commandes.
Certes ceci n'ôte rien à l'intérêt d'un exemplaire "d'origine intouché", mais alors il y aurait peu de chances qu'il ait servi à autre chose qu'à la décoration...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4666
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  rl69 le Lun 20 Mar 2017, 18:36

Verchère a écrit:En l'occurrence, les collectionneurs me paraissent "plus royalistes que le roi"...

C'est à dire que les concepteurs, fabricants et utilisateurs faisaient bien moins de chichis ! Sans doute savaient-ils ce qu'ils faisaient, car parmi les lieutenants et capitaines d'Artillerie ayant supervisé la mise en route des premières fabrications, beaucoup avaient sans doute monté en grade et se trouvaient alors aux commandes.
Certes ceci n'ôte rien à l'intérêt d'un exemplaire "d'origine intouché", mais alors il y aurait peu de chances qu'il ait servi à autre chose qu'à la décoration...

Vous avez 100% raison Verchère.

Et franchement, pensez-vous que le pauvre soldat qui montait en ligne à Verdun ou ailleurs se préoccupait de cela ?

D'autre part, j'ai eut un grand nombre de mousquetons entre les mains, et les plus intéressant et instructifs étaient les moutons à 5 pattes. Je pense notamment à la carabine de gendarmerie modifiée mousqueton qui nous à permis de connaître le nombre de carabine de gendarmerie produites à St Etienne. Ou encore les mousquetons Berthier M16 1er type avec des réceptions de juillet et septembre 1917 … Et j’en passe bien d’autres avec les 07/15.

C’est grâce à l’analyse de ces incohérences que nous progressons.

Bref, les fabrications de guerre sont d’un grand intérêt.


Dernière édition par rl69 le Jeu 23 Mar 2017, 21:43, édité 1 fois

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 327
Age : 44
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Lun 20 Mar 2017, 18:47

Verchère a écrit:En l'occurrence, les collectionneurs me paraissent "plus royalistes que le roi"...

C'est à dire que les concepteurs, fabricants et utilisateurs faisaient bien moins de chichis ! Sans doute savaient-ils ce qu'ils faisaient, car parmi les lieutenants et capitaines d'Artillerie ayant supervisé la mise en route des premières fabrications, beaucoup avaient sans doute monté en grade et se trouvaient alors aux commandes.
Certes ceci n'ôte rien à l'intérêt d'un exemplaire "d'origine intouché", mais alors il y aurait peu de chances qu'il ait servi à autre chose qu'à la décoration...

Ha, ha, ha ! Bon Ami Verchère: du moment que la mécanique marche parfaitement bien c'est l'essentiel, n'est-ce pas ?

OK, il faut respecter les points de vue et les priorités de tous dans le domaine du "Tir" et de la "Collection".

Difficile néanmoins d'être d'accord avec ton affirmation comme quoi un exemplaire "d'origine intouché", "aurait peu de chances d'avoir servi à autre chose qu'à la décoration..." : ce sont probablement ces exemplaires qui ont connus les combats puis ont été perdus sur le terrain, planqués sur une armoire ou sur une poutre d'un grenier pour finalement arriver jusqu'à nous.


...cela n'enlève rien à l'intérêt des armes qui sont restées dans le circuit militaire et qui ont connu des modifications en arsenal ou qui ont été remontées d'urgence avec les composants disponibles pour les besoins de l'effort de guerre.


...mais il est probable que certaines de ces armes n'aient jamais connu les tranchées, si ce n'est "façon puzzle": une pièce d'une arme ici, une pièces d'une autre arme là : cela fait des Berthier's riche en histoires...  No


Alors ? quand est-ce que je te ramène une brassée de bouteilles de Gewurtztraminer ? Very Happy

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Mar 21 Mar 2017, 19:14

J'ai peur de m'être montré un peu "sec" et désagréable avec Verchère: désolé.  Sad

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Verchère le Mer 22 Mar 2017, 02:25

FUEGO a écrit:J'ai peur de m'être montré un peu "sec" et désagréable avec Verchère.
Bof... Le propre des montagnards, c'est d'être en haut ; donc les autres sont forcément en bas...
Z'en voulez une autre ? Quant le montagnard pisse ... qui c'est, qui boit ?
Mais ils répondent pas toujours immédiatement, parce-que quand le fil du téléphone est coupé, l'expédition de secours met un certain temps à grimper.


Ceci dit, les récups civiles entre 1914 et 1918, j'en ai pas trop entendu parler ; et ça aurait de toutes façons été limité au quart nord-est du pays, où les zones de combat étaient souvent évacuées. Me semble que la récup avec mise en grenier, c'est surtout à la mi-juin 1940 (et là, ce furent des milliers d'armes légères de tous types).
Les armes ramenées à la maison par les "poilus" était à priori des types en service en 1918 (je ne connais d'ailleurs pas les conditions officielles, éventuelles limitations de modèles, tarifs, etc.).

Et j'ai du mal à croire qu'une arme ayant fait toute la guerre de 14 sur le front soit encore en état très présentable, sans avoir subi une ou plusieurs révisions, modernisations de détail ou même reconstructions plus ou moins complètes. Ce qui laisse peu de chances à une carabine de cavalerie, d'être passée entre les gouttes...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4666
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Mer 22 Mar 2017, 18:36

Il y en a pourtant quelques-unes: j'en une, Hélix en a au moins une, tout comme un certain nombre de collectionneurs.
Elles sont certes bien plus rares que les mousquetons 1892 et 1892M16 sous toutes leurs formes et variantes y compris quand c'est un mousqueton marqué "1890"...

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a peu de chances que des carabines de cavalerie restées dans le circuit militaire soient restées dans leur état originel après les diverses décisions de modifications prises à leur encontre; elles ont donc été perdues, abandonnées, prises par l'ennemi ou que sais-je encore.
...et elle n'auraient dans ce cas pas fait toute la guerre de 14-18 sur le front.
Si les ateliers de réparation et les manufactures "reconstituaient" des mousquetons avec toutes les pièces disponibles pourquoi l'état-major aurait-il laissé des armes complètes et utilisables dormir dans des dépôts ou des armureries...

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Verchère le Jeu 23 Mar 2017, 02:27

FUEGO a écrit:... pourquoi l'état-major aurait-il laissé des armes complètes et utilisables dormir dans des dépôts ou des armureries...
Garde d'honneur du général, plantons devant les haras, légations ou ambassades en pays étranger, que sais-je encore ; on ne va pas leur refiler des Chassepots, fussent-ils modifiés en 8 mm Lebel !
Et partout où ça frime, le cavalier est à son aise...

Ceci dit, j'en sais rien ; rien du tout !
Il est certain que ces vestiges ne devraient plus exister ! Mais comme j'ai déjà vu des armes qui n'avaient même jamais existé, je reste circonspect...

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4666
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Jeu 23 Mar 2017, 21:10

Verchère a écrit:Garde d'honneur du général, plantons devant les haras, légations ou ambassades en pays étranger...
Oui effectivement: c'est une piste plausible parmi bien d'autres.

...et c'est tant mieux si cela a permis à un de ces "vestiges qui ne devraient plus exister" d'être arrivé jusque dans mon armoire forte! 

Par ailleurs, vu qu'aucun de ces bestiaux n'est en mesure de nous raconter son histoire, nous en sommes réduit aux conjectures quant à la participation ou non de celui que l'on a dans sa collection aux dernières charges ou escarmouches ayant impliqué nos cavaliers en début de guerre.
...mais comme dirait monsieur de La Fontaine "si ce n'est lui, c'est donc son frère" !  jocolor

Concernant les armes "qui ne devraient pas exister" (sujet très différent...) je suppose que tu pensais aussi à cela: http://www.tircollection.com/t32861-carabine-lebel-pour-une-utilisation-dans-larmee-d-afrique ?  scratch

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Verchère le Ven 24 Mar 2017, 03:02

J'ai l'impression que tous ces modèles "qui ne devraient plus exister car théoriquement modifiés" existent encore parce-que les services en charge du problème avaient d'autres chats à fouetter, et plus urgents, que de normaliser l'armement des 2 pelés et 3 tondus servant loin en arrière du front (et il fallait quand même qu'ils soient assez nombreux, sinon ça aurait été une belle pagaille).

Pour les "armes qui n'existent pas", non je ne parlais pas des prototypes personnels, "améliorations" ou modifications plus ou moins pertinentes et heureuses.

Non, je pensais à celles qui réellement n'existent pas ; des systèmes complets, pas d'infimes variantes d'un type banal. Et dont on trouve au moins 2 familles :

1) Celles qui n'existent pas sur le papier. Pas de photos, rien dans les bouquins, même sur Flaydermann & consorts.
Mais dont on peut, un jour de grâce, voir et même toucher un exemplaire.
Exemple : la carabine Conroy. Et pour l'avoir démontée - remontée 36 fois je peux assurer que ce n'est ni une copie du XIXe siècle, ni un bidouillage dérivé d'un modèle répertorié.

2) Celles qui sont bien connues sur le papier, mais introuvables dans la réalité ; au point d'en devenir mythiques ! Exemple : le célèbre PA Clair, en 8-92...
Des gens bien pensants doutaient même de sa réalité ... jusqu'à découverte* d'une notice de démontage / remontage avec dessin d'ensemble et vue en coupe, assortie d'un compte-rendu d'essais militaires (essais certes bâclés, mais difficiles à mettre en doute).

En conséquence j'estime nécessaire de douter de toutes les réalités, comme de toutes les irréalités...


* notice mise au jour par l'un des maîtres-documentalistes de TCAR.

Verchère
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 4666
Age : 59
Localisation : Vosges du sud
Date d'inscription : 27/01/2013

http://placour.pagesperso-orange.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  FUEGO le Ven 24 Mar 2017, 18:16

Voilà un post qui se termine dans le doute le plus complet.

Pour parodier le colonel dans "Ne nous fâchons pas": il faut douter de tout !
...j'ai dit de TOUT! 
...BOUM !

FUEGO
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 271
Age : 53
Localisation : Bas-Rhin
Date d'inscription : 27/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Alamas le Sam 25 Mar 2017, 15:54

Salut rl69. En matière d'armement français, tout est possible, il faut rester circonspect. Juste un petit test : place un réglet dans le sens de la longueur sur le côté gauche de la crosse, entre le logement de la barrette de crosse et la plaque de couche. Si tu vois un espace en creux, cela veut dire que ta crosse a été renumérotée. Si tel est le cas, cela veut dire qu'on a pu remonter n'importe qu'elle ferraille d'arme courte Berthier dans ta crosse raccourcie de carabine de cavalerie. L'arme réparée (reconstruite à ce niveau là) pouvait certes être une carabine de cavalerie (29 561 carabines de tous types l'ont été pendant la guerre), mais aussi un mousqueton (137 830 réparés sur la même période).
La présence d'un boîtier de 1892 n'est absolument pas indicatif, l'inverse, fabriqué neuf qui plus est, a existé au début de la guerre. Alors en réparation...
C'est le numéro de série du canon de l'arme à réparer qui dicte celui qui sera appliqué sur toutes les pièces (à l'exception de la tête de culasse qui peut être dépareillée). Et là, malheureusement, vu le numéro, ça peut être absolument tout, comme tu le sais.

Même comme ça, tu as déjà une crosse raccourcie selon les prescriptions du 15 août juillet 1915, ce qui est bien assez rare.

En revanche, si ta crosse ne présente pas ce petit espace, alors là, la probabilité qu'il s'agisse bien d'une carabine de cavalerie réparée avec un boîtier de 1892 monte vertigineusement.


Dernière édition par Alamas le Dim 26 Mar 2017, 08:49, édité 1 fois

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 176
Age : 49
Date d'inscription : 25/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  rl69 le Sam 25 Mar 2017, 23:24

Salut Alamas,

Le teste du réglet est négatif. Pas d’espace en creux.
Quoi qu’il en soit, on a récupéré les restes d’une carabine de cavalerie et d’un mousqueton d’artillerie pour en refaire une arme utilisable après montage d’un canon neuf.
Elle est conforme à la DM du 15 juillet 1915.


Que peux-tu nous dire sur le I22 et J22 ?


Arme particulièrement intéressante qui malgré sont état moyen tiendra une bonne place dans ma collection.

Je vais mettre en ligne prochainement les photos d’un mousqueton d’artillerie rénové en 1918.

Merci pour ton aide.

rl69
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 327
Age : 44
Date d'inscription : 30/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Alamas le Dim 26 Mar 2017, 09:50

DM du 15 juillet 1915, bien sûr, et pas du 15 août pour le raccourcissement de la crosse de cavalerie Embarassed
J'ai barré sur mon message et... sur ma doc perso où j'avais aussi cette erreur. J'ai pourtant moi aussi le bouquin de Lombard et j'avais bien indiqué le mois de juillet par le passé. 
Pour le marquage I22 et/ou J22 :
Déjà, un petit développement en "note de bas de page" sur l'usage de ces lettres pour le matriculage des armes, même si ce n'est pas le propos, le sujet revenant parfois sur le tapis.
A l'époque du Chassepot, on fait usage de lettres romaines, et c'est bien un J qui est utilisé. Sur le Gras, on passe à la lettre anglaise et c'est là que ça devient byzantin. La forme de la lettre est celle du I en anglaise, pas du J. Et pourtant, dans les archives, c'est bien une lettre J qui est reportée.
Pour le revolver 1892, la matriculage en lettre romaine est clairement un I. Par contre, je ne sais pas ce que ça donne en archive.
J'utilise à titre personnel le J quand je relève des matricules, pour ne pas confondre avec un 1, et en plus ça ressemble à la lettre en anglaise.
Mais revenons à nos moutons, on voit ici que les deux ont été utilisés concurremment, un i en romaine et un i en anglaise. 

Quand des armes ont subi une grosse réparation ou modification (recanonnage, changement de boîtier de culasse, ajout de tenon de recul...), on note le report d'un même marquage de ce type (lettre plus chiffres) à normalement trois emplacements : canon, boîtier de culasse et levier de culasse (parfois sur la tige, parfois sur la boule). On peut parfois le retrouver sur le bois, sous le canon, mais c'est rarissime.

A titre personnel, je pense que c'est un numéro apposé en atelier pour éviter d'égarer des pièces qu'on veut garder ensemble et qui ne sont pas nécessairement numérotées ou pas encore au même numéro. On appelle ça souvent un "numéro d'assemblage".
Mais ce n'est que mon opinion, qui repose sur le fait que c'est une pratique répandue sur les armes.

1886Lebel lui pense que c'est la marque de l'ouvrier ayant réalisé la modification ou celle de celui l'ayant vérifiée. Son opinion est aussi valable que la mienne, vu qu'on n'a pas le texte qui explique ces marquages.

Bon, une chose est sûre, quand tu vois ces marquages, tu sais que l'arme a subi une grosse réparation ou modification. On a certes pas besoin de ça pour s'en rendre compte sur ton arme. Par contre, ça indique aussi, quand tu as un remontage de pièces disparates, que ce n'est normalement pas une rempouille mais du réglo.

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 176
Age : 49
Date d'inscription : 25/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  toulon44 le Dim 26 Mar 2017, 11:16

Quand des armes ont subi une grosse réparation ou modification (recanonnage, changement de boîtier de culasse, ajout de tenon de recul...), on note le report d'un même marquage de ce type (lettre plus chiffres) à normalement trois emplacements : canon, boîtier de culasse et levier de culasse (parfois sur la tige, parfois sur la boule). On peut parfois le retrouver sur le bois, sous le canon, mais c'est rarissime.

A titre personnel, je pense que c'est un numéro apposé en atelier pour éviter d'égarer des pièces qu'on veut garder ensemble et qui ne sont pas nécessairement numérotées ou pas encore au même numéro. On appelle ça souvent un "numéro d'assemblage".
Mais ce n'est que mon opinion, qui repose sur le fait que c'est une pratique répandue sur les armes.

1886Lebel lui pense que c'est la marque de l'ouvrier ayant réalisé la modification ou celle de celui l'ayant vérifiée. Son opinion est aussi valable que la mienne, vu qu'on n'a pas le texte qui explique ces marquages.

Bon, une chose est sûre, quand tu vois ces marquages, tu sais que l'arme a subi une grosse réparation ou modification. On a certes pas besoin de ça pour s'en rendre compte sur ton arme. Par contre, ça indique aussi, quand tu as un remontage de pièces disparates, que ce n'est normalement pas une rempouille mais du réglo.




salut 


ce que je ne m'explique pas c'est l'utilisation de deux caractères différents ( curcive et droite ) comme sur mon 07/15 dont la culasse n'est malheureusement pas au numéro si la frappe a été faite dans un atelier , voici les photos .







ber
avatar
toulon44
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 836
Age : 64
Date d'inscription : 12/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  julio62 le Dim 26 Mar 2017, 19:01

Alamas re bienvenue ton expertise nous manquait.
j'avais gardé une petite dernière pour toi, une cavalerie qui rentre bien dans le sujet RL69 qui j’espère ne m'en voudra pas trop d’intégrer son post
j'aimerai ton avis sur cette dernière 90 modifiée 15


avatar
julio62
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 365
Age : 55
Date d'inscription : 02/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Alamas le Dim 26 Mar 2017, 21:24

toulon44 a écrit:salut 
ce que je ne m'explique pas c'est l'utilisation de deux caractères différents ( curcive et droite ) comme sur mon 07/15 dont la culasse n'est malheureusement pas au numéro si la frappe a été faite dans un atelier , voici les photos .
ber

C'est un peu déroutant, j'avoue n'avoir jamais fait trop réfléchi aux implications des différences de police, que ce soit sur ton arme ou sur celle de RL69. Mais ces derniers temps, l'étude des armes anciennes, je fais un peu ça en dilettante. Faut le temps que je me dérouille le cerveau. Je n'ai les photos que de deux armes dans mon ordinateur, un Lebel et un mousqueton 1892 des premières séries qui a subi absolument toutes les modifications possibles, tout en conservant a priori toutes ses pièces d'origine. Sur ces deux armes, les marquages sont rigoureusement les mêmes.

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 176
Age : 49
Date d'inscription : 25/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  Alamas le Dim 26 Mar 2017, 22:30

julio62 a écrit:Alamas re bienvenue ton expertise nous manquait.
j'avais gardé une petite dernière pour toi, une cavalerie qui rentre bien dans le sujet RL69 qui j’espère ne m'en voudra pas trop d’intégrer son post
j'aimerai ton avis sur cette dernière 90 modifiée 15

Là, j'aurais tendance à dire que ça ne sent pas bon.
Les poinçons du canon collent bien avec un canon MAS de 1890. Le numéro de série devrait être en F et inférieur à 8900.
Un E 46000 correspond à un mousqueton 1892, canon éprouvé en juillet-août 1917. Laissons de côté la question du boîtier 1890, il ne colle pas trop à la période, mais passons. Le pire, c'est la dissonance entre la date et le matricule. Un canon gardé en stock pendant 27 ans et passé entre temps de la MAS à la MAC me paraît hautement improbable.
Pas à vous ?

Alamas
Membre averti
Membre averti

Nombre de messages : 176
Age : 49
Date d'inscription : 25/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carabine de cavalerie Berthier Mle 1890 modifiée 1915

Message  toulon44 le Dim 26 Mar 2017, 23:49

Alamas a écrit:

julio62 a écrit:Alamas re bienvenue ton expertise nous manquait.
j'avais gardé une petite dernière pour toi, une cavalerie qui rentre bien dans le sujet RL69 qui j’espère ne m'en voudra pas trop d’intégrer son post
j'aimerai ton avis sur cette dernière 90 modifiée 15



Là, j'aurais tendance à dire que ça ne sent pas bon.
Les poinçons du canon collent bien avec un canon MAS de 1890. Le numéro de série devrait être en F et inférieur à 8900.
Un E 46000 correspond à un mousqueton 1892, canon éprouvé en juillet-août 1917. Laissons de côté la question du boîtier 1890, il ne colle pas trop à la période, mais passons. Le pire, c'est la dissonance entre la date et le matricule. Un canon gardé en stock pendant 27 ans et passé entre temps de la MAS à la MAC me paraît hautement improbable.
Pas à vous ?

un mousqueton monté et renuméroté à chatellerault à partir d'un ensemble canon /boitier de 1890 ? la frappe du S/N semble plus profonde que les autres marquages visibles sur la photo . voilà encore un mouton à cinq pattes mais peut être bon au final .

ber
avatar
toulon44
Futur pilier
Futur pilier

Nombre de messages : 836
Age : 64
Date d'inscription : 12/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum