Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Aller en bas

Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Message  Badabom le Mar 03 Jan 2017, 00:44

Bonsoir,

Je cherche à aider un confrère américain sur le point de rédiger un article (qui paraitra dans la newsletter Banzaï) à propos d'un fusil récemment vendu aux enchères outre-atlantique.

Des photos sont visibles sur le lien de la vente :
https://api.liveauctioneers.com/item/49170426_japan-marked-francotte-manceaux-action-rifle

Il s'agit d'un fusil visiblement produit par Francotte, à Liège, comme en témoignent les marquages sur la crosse et sur le "tonnerre" (j'ignore si le terme s'applique pour ce genre de fusils...), équipé d'un système Manceaux-Vieillard.
L'arme comporte un marquage en japonais, indiquant son enregistrement par la préfecture de Tokyo en 1876. Elle est également accompagnée d'un "dog tag" présentant les informations de base de ce fusil. Ce pendentif de bois, d'un format couramment rencontré sur d'autres armes japonaises, lui a probablement été attaché en arsenal. De plus, un document faisant état de la collection de l'Arsenal de Tokyo durant l'année 1929, atteste de la présence de 5 armes système Manceaux-Vieillard, toutes d'un modèle différent (4 armes longues et une arme courte). Il est fort probable que la pièce présentée en fasse partie.

La question principale concerne le modèle du fusil en question. A-t-il été construit tel quel par Francotte ? Ou bien s'agit-il d'un fusil à l'origine doté d'un tout autre système, sur lequel le système Manceaux aurait été ultérieurement adapté ? Peut-être un fusil modèle 1842 ?

D'après J. Huon (Les fusils français à verrou), la Manufacture de Châtellerault aurait produit 175 armes dotées du système Manceaux (50 fusils, 50 carabines, 50 mousquetons et 25 pistolets). L'un de ces fusils est d'ailleurs actuellement en vente sur le site de J.J.Buigne : http://www.jjb-collection.com/essai-fusil-dinfanterie-manceaux-vieillard-1858-xml-350_357_359-4381.html
Cependant, ce fusil présente quelques différences avec le modèle passé par le Japon. Il pourrait donc s'agir d'une fabrication plus tardive, destinée à un usage commercial (comme ceux acquis par la Défense Nationale en 1870). Ou bien d'un bidouillage... Ce qui m'interpelle le plus, c'est que l'arme soit de fabrication belge, et non française...

Il y a très peu de documentation disponible sur ces systèmes, et c'est un thème qui m'est totalement inconnu. Toute aide concernant l'identification du fusil présenté sera la bienvenue, de même que toute information complémentaire.

En vous remerciant par avance.
avatar
Badabom
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 279
Age : 28
Localisation : 13
Date d'inscription : 31/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Message  Conservateur le Mar 03 Jan 2017, 05:26

je dois avoir quelques éléments sur tout cela mais il faut que je déterre des cartons... 
En attendant, Manceaux qui avait déposé des brevets pour son système d'arme se chargeant par la culasse en produisait pour son propre compte. Il y a des différences assez visibles entre les armes fabriquées en manufacture (Châtellerault) réalisées avec des pièces réglementaires et celles produites par Manceaux pour le commerce. J'essaierai de faire une photo d'une de ces armes. Mais il est très clair et certain qu'il s'agit là d'une arme du commerce et non pas une de celles produites à Châtellerault.
Le Japon qui entre dans une nouvelle ère en 1867, l'ère Meiji, va s'ouvrir au monde, copier les techniques européennes (visites des expositions universelles), demander notamment à la France d'envoyer une mission afin d'aider le gouvernement à réformer l'armée nippone (là, je schématise. c'est un peu plus compliqué que cela) avec envoie de matériel, etc.
Il faut regarder sur wikipédia ou d'autres sites traitant des problèmes politiques, militaires et économiques japonais sur cette période. Mais le Japon avait besoin d'armement pour développer sa politique expansionniste...

Je sais par exemple que Chassepot fut sollicité par le Japon en 1865 pour fabriquer 5 fusils et carabines de son système dit "1862" (et qui était l'arme concurrente de celle de Manceaux). A priori, l'Etat français n'avait pas accédé à cette demande. On peut donc imaginer que si cette demande fut faite à chassepot, elle le fut également à Manceaux.
Après, je ne sais pas (pas tout de suite), si Manceaux avait des accords avec Francotte et d'autres armuriers belges pour le commerce de son système. Comme Francotte était un des plus grands armuriers belges de cette époque et qu'il avait un large réseau pour l'exportation, on peut imaginer que Manceaux est eu un tel arrangement. Avis aux spécialistes belges...

Conservateur
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 550
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Message  Badabom le Mar 03 Jan 2017, 16:12

Bonjour Conservateur,

Merci beaucoup pour ces premiers éléments de réponse, très intéressants.
J'ignorais que Chassepot fut également sollicité par le Japon pour la fabrication de 5 "échantillons", probablement en parallèle d'une demande identique passée auprès de Manceaux (dans tous les cas, les 5 armes de Manceaux étaient bien présentes à Tokyo en 1929). Il serait intéressant d'en savoir un peu plus à ce sujet. Sans indiscrétion, d'où tiens-tu cette information ?

J'étais au fait des missions envoyées par la France au commencement de l'ère Meiji. Également des missions japonaises envoyées en Europe un peu plus tard, dans le but de découvrir et acquérir des échantillons des derniers designs et développements en matière d'armement. Nul doute que ces systèmes Manceaux-Vieillard ne se sont pas retrouvés à l'autre bout du monde par hasard.

Merci encore, affaire à suivre...
salut
avatar
Badabom
Membre confirmé
Membre confirmé

Nombre de messages : 279
Age : 28
Localisation : 13
Date d'inscription : 31/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Message  Conservateur le Mar 03 Jan 2017, 18:58

Bonsoir,

je continuerai mes recherches sur le sujet dans les jours à venir, peut-être trouverais-je quelques infos complémentaires.
Je tiens ces infos des archives personnelles de Chassepot lui-même, d'un courrier adressé au ministre de la guerre, si mes souvenirs sont bons, dans lequel il lui expose les différentes sollicitations qu'il avait reçues de plusieurs puissances étrangères concernant son système de fusil.

Conservateur
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 550
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Système Manceaux-Vieillard, production Francotte

Message  Conservateur le Mar 03 Jan 2017, 21:01

Peut-être pourrais-tu m'apporter une aide certaine pour mon projet de livre sur le Chassepot.
Ton confrère américain connaitrait-il un fusil d'infanterie Chassepot du contrat japonais ? Je cherche également le modèle péruvien de bonne qualité ainsi que le modèle grecque.
je sais, cela fait beaucoup, mais on ne sait jamais...

Conservateur
Membre expert
Membre expert

Nombre de messages : 550
Age : 44
Date d'inscription : 05/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

"Le dernier Samouraï"

Message  EKAERGOS le Jeu 05 Jan 2017, 00:35

 Je ne doute pas que vous le sachiez,mais le dernier samouraï n'était pas Tom Cruise ...mais Jules Brunet un français..https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Brunet pour nos membres
salut
avatar
EKAERGOS
Pilier du forum
Pilier du forum

Nombre de messages : 1518
Age : 58
Date d'inscription : 06/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum